Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 08:46


A l'insu de son plein gré, notre président a gagné l'étape de Versailles d'une courte tête. Il avait pris "Lang" avec les organisateurs du Tour pour suivre l'étape d'aujourd'hui. Le célib' en Vélib' n'est pas venu à Versailles à bicyclette et notre président rentrait de Dublin. Nous conseillons à notre président de venir le 12 septembre à 19h30 au Centre culturel irlandais - 5 rue des Irlandais - pour un hommage à Nuala O'Faolain, lecture du dernier livre de l'écrivain : Best Love Rosie, par Emmanuelle Devos et Brid Brennan.

Message du 21/07/08 à 10h49
De : WESPIESER Sabine <swespieser@swediteur.com>

Objet : Paris le 12 septembre / Nuala

Dear Friends, chers amis,
Sorry to send a collective mail… but as I am in the country without ADSL, I have to send this havy invitation once !
Please, if you want the « paper invitation », send me your postal adresse.
We are wainting for you in Paris in September.
If you need help for the hotel accomodations, please, tell Chantal, my assistant, or me.
Really looking forward,
Sabine

(c) Photo Denis Rouvre

Dans l'oreillette du président, pour le changer de Carla Bruni, les organisateurs du Tour vont peut-être lui proposer du Freddy Mercury.

Jean-Jacques Aillagon n'était pas à Versailles hier après-midi. Il fera sûrement revenir les parlementaires le 27 septembre au chateau de Versailles pour l'inauguration de l'expo Jeff Koons.


De : BRUCKER Axel <trailersmuseum@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lundi, 21 Juillet 2008, 11h20mn 35s
Objet : Prochainement sur cet écran

Salut, mon David,

Mes émissions sur France Culture démarrent aujourd'hui. 4 fois par jour.
Infos France Culture:

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions_ete/proch_ecran//presentation.php

Peux-tu en informer tes germanopratins?
Ca fera des intellos sur France-Culture... pour une fois...
Tu peux aussi les écouter au fur et à mesure de leur diffusion sur le site.
Pour toi, j'ai même mis la bande-annonce de Méga-Vixens... sur France Culture... Où va le service public !
Amitiés et embrasse la Navarre pour moi. Moi... J'y suis en Navarre !

ab

Axel Brücker
TRAILERS MUSEUM

(c) Photo Olivier Helle

Invisible depuis vingt ans, restauré en haute définition, demain sort le film mythique sur l'icône absolue du jazz... Night & Day et Let's Get Lost, les deux films absolus à voir dès demain.


- Avec mon Adamo croisé hier rue de Seine, je fais pâle figure... murmure Céline.
- Pas pire qu'Hélène de Fougerolles et Philippe Caroit en train de tourner boulevard Saint-Germain... !

Message du 21/07/08 à 15h36
De : SCHROEDER Henri-Christian <hcschroeder@hotmail.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : "J'ai divorcé d'une conne": suite et fin !

Hello,

Il y en a qui peuvent être contents (le mérite, çà se mérite !) : y a pire !...

J'étais invité ce vendredi soir dernier chez Lipp (au 1er, valait mieux !) à la « Fête de Divorce » donnée par mon camarade ********  *********, patron du groupe de com ************, à l'occasion de son divorce enfin prononcé après 5 ans de contentieux juridique !

Ses meilleurs amis, lui ont offert un bouquin « fait sur mesure » (qui « a tout d'un grand », merci l'ordi de cet éditeur spécialisé),  titré J'ai divorcé d'une conne !!!...
Pour les autres, cf. Anniversaire de sa maîtresse ou plan drague : www.monroman.com. On peut aussi s'amuser avec le pastiche Pourquoi j'ai épousé ce con supposé avoir été écrit par Laura Bush (cf www.qc.answers.yahoo.com).

Comme quoi la gloire suit parfois des chemins bien espiègles ?!

En tout cas, comme Jacques Brel, j'aurais bien aimé être assez « beau, beau, beau, et con à la fois" * (cf. « La chanson de Jacky », 1966, dont la version 2007 de Fl. Pagny n'ajoute pas grand chose!) pour que l’on écrive plein de bouquins sur ma vie, mon oeuvre, mes amours, mes pensées profondes, etc. Jamais, je n'aurais acheté un tel livre (serai jamais assez con !) , mais bon, mon ex femme n'aurait jamais divorcé (mieux que « Stat’Ac » !) et  David en aurait fait une critique brillante, sans concession, grinçante  à souhait... « Parlez en mal, mais parlez-en ! »...

Bon été,

HCS
* Relire les paroles sur "www.paroles.net" : bienheureux les moches !

(c) Photo Henri Cartier-Bresson

Message du 21/07/08 à 09h46
De : ZREHEN Richard <r.zrehen@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Fw: P.A.Taguieff : deux entretiens

Pierre-André Taguieff, qui sort un nouveau livre le mois prochain (La Judéophobie des Modernes. Des Lumières au Jihad mondial, Paris, Éditions Odile Jacob, 2008) prend le consensus à rebours dans 2 entretiens...

RZ

----- Original Message -----

From: "PAT"
To: ZREHEN Richard <r.zrehen@gmail.com>
Sent: Thursday, July 17, 2008 10:34 AM
Subject: P.A.Taguieff: deux entretiens

Cher ami,
Voici deux entretiens qui viennent de paraître, dont l'un sur mon livre La
Judéophobie
des Modernes (en librairie le 25 août 2008).
Bien à toi
PAT


Elle a réussi parfaitement notre identité fassbinderienne, elle supporte un nom à la Modiano, elle partage la vie d'un dignitaire Vaudoo : Magali Lacombe.





David et Céline vont dans le même bateau


Repost 0
David Genzel - dans Culte
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 08:54

Samedi matin au Flore, nous trouvons le numéro 3 de Spring avec la fameux "Nous sommes l'avenir, tant pis" de Thierry Consigny. Nous félicitons Thierry en grande conversation avec Pascal Rostain. Pascal qui remet à Thierry une splendide photo de Thierry accueillant Ingrid Betancourt avec le couple présidentiel. Nous félicitons Thierry pour Spring pour chacun d'entre-nous, qui avons, ou qui avons eu, ou qui aurons, un fils de 18 ans capable d'éditer un tel magazine de luxe, chapeau. Sur le site de Christian Gatard e-dito.com, un très beau texte sur Charles Consigny :

"L'âge ne fait rien à l'affaire, c'est d'accord - mais quand même 18 ans ce n'est pas beaucoup. Charles le sait. Avant l'été, il était directeur de la publication. Il a voulu faire plus approprié et ne pas s'embarrasser de ce genre de titre pompeux. Il est désormais Calife. Calife Tout Puissant et son adjoint Chancelier Suprême, ses journalistes sont Grandes Prêtresses de la Mode ou Ministre des Arts et des Lettres".

Céline dit à Pascal Rostain :
- Je suis certaine que la photo de Carla et Nicolas Sarkozy, en couverture du Dossier du Canard Enchaîné est de vous !
Pascal acquiesce.
Thierry :
- Elle a reconnu la patte ! Et je vais te faire plaisir David, je relance mes soirées culturelles avec Saltimbanque. Le 6 octobre au Club 104 soirée pour mon client Roederer et le 24 octobre, visite en bus des oeuvres trop peu vues du Tramway, Boltanski, Sophie Calle...


Dimanche matin au Flore, Francis Szpiner nous trouve un "titre anal" :  "Un Kaka pour 100 millions".

Céline :
- Et Armani est en face du Flore !

Bertrand Delanoë prend ses journaux au kiosque du Flore, mais ! Surprise ! Ne vient pas y prendre son petit déjeuner. En nous rendant au marché bio du boulevard Raspail, nous découvrons le maire de Paris lisant Le Parisien à la terrasse du Café de la Croix-Rouge.

(c) Photo Frédéric Lopez De Ayora
"Que serait la parisienne, sans Le Parisien ?"


Nous ne savions pas encore que le maire de Paris allait avoir une journée fort chargée avec la cérémonie du Vel'd'Hiv' et le concert "Ingrid Betancourt". Nous n'avons pas osé demander au maire de Paris ce qu'il avait pensé de la photo de son camarade de lycée de Rodez en couverture d'Entreprendre.

En traversant le carrefour de la Croix-Rouge, notre après-midi se dessine. Céline lève le pouce et me dit :
- Ok pour la fondation Cartier cet après-midi !


Céline n'a pas connu les compressions de Jouy-en-Josas, ne connaissait pas non plus la fondation Cartier, mais elle a pu ainsi découvrir le happening en fil sucré : la plus grande barbe-à-papa du monde !

Clin d'oeil à Ingrid Betancourt, Céline vient d'achever la correction de Perdu avenue Montaigne Vierge Marie, de Denis Parent, édité par Stéphane Million, et qui sort ce 13 août.

"RETROUVEE AU FESTIVAL DE CANNES !"

Je surenchéris : pour moi, Ingrid, c'est ce tableau de Max Ernst.

La vierge corrigeant l'Enfant Jésus

Pour disqualifier le vote de Jack Lang, Ségolène cite Mitterrand :
"Sur le chemin de la trahison, il n'y a que le fleuve de la honte à traverser"

Guy Bedos fait partie des signataires d'une pétition de "Soutien inconditionnel à Siné" : il a du oublier qu'il avait été récemment à l'affiche de Survivre avec les loups...

En passant devant les Editeurs, Céline aperçoit Pierre Moscovici. Il lit tranquillement Le Monde, à la page de Bernard Tapie et de ses avocats, sans regarder sa ravissante convive.

En hommage à la disparition de Dolorès Vanetti, "Elle m'a donné l'Amérique", disait Jean-Paul Sartre, "Je l'aimais éperdument" confiait-elle, cette photo de Dennis Stock.



David et Céline vont dans le même bateau


Repost 0
David Genzel - dans Culte
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 08:50
Le décès de Tom Simpson lors du Tour de France 1967, sur le mont Ventoux

J'étais sur le Ventoux quand Tom Simpson s'est écroulé. J'en ai longtemps gardé le trauma. Ricco et ses frères, cela me fait vraiment penser à Guillaume Dustan. Se préserver ou capoter. Le Cobra n'a pas su apprivoiser la petite reine. Tristan Garcia sort le premier roman le plus prometteur de la rentrée : La Meilleur Part des hommes (Gallimard).


Et dans Libé, cet entrefilet  :

Il y a deux ans

Virginio

nous a quittés.

Toute la famille BRUNI
TEDESCHI se souvient avec la
même douleur et
le même amour.
Une Messe a été célébrée
dans l'intimité.
Paris 5 juillet 2008

Céline sourit :
- Tu es en train de nous faire ton Rose poussière...
Olivier Georgeon passe l'éponge sur tout "ça" :

De : GEORGEON Olivier <og@georgeonetassocies.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 17 Juillet 2008, 17h54mn 37s
Objet : Utile pour l'écran

David, voici le meilleur moyen pour nettoyer efficacement ton écran d’ordinateur. Et en plus c’est totally écolo !!! Tu le trouveras sur ce lien :
http://lebon.thierry.free.fr/utilitaires/nettoyeur_ecranTL.swf

Amicalement
Olivier

Nous dédions ce lien à Sir Orson de Charlotte Meutey et à Diva de Clara-Bella Szpiner.

De : MEUTEY Charlotte <charlottemeutey@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
date 17 juillet 2008 21:59objet

Fantastico !!! Nous Adooooooooooooooooorons !!!! 
Bisous les Choux !!!

Sir Orson

La BD de l'été, c'est incontestablement la double page quotidienne de Libé, Marilyn la dingue, de Jérome Charyn et Frédéric Rébéna. Quand on sait ce que Laurent Joffrin pense de Baise-moi de Virginie Despentes, on imagine que cette BD a du passer dans son dos. Bientôt, on parlera du dos de Joffrin comme du dos de Fillon !


J'adore cette réponse de Bruno de Stabenrath à Paul Wermus :

N'êtes-vous pas tenté par une fonction officielle sur le handicap ?
- Je réfléchis à une mission sur le handicap, avant d'en parler à mon amie Carla.

- Tu ne dis rien des quatre pages du Nouvel Obs "Le Flore, nombril du monde", par Aude Lancelin ?!
- Yann Andrea aurait pu avoir une réponse durassienne, elle n'a rien vu du
Flore, comme d'autres à Hiroshima !


Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, contributeur de la "ligne claire", déclare à France Soir :
"Moscovici, pourquoi pas ?"

Sieglinde de Plas m'offre encore une superbe parure
Dino e Lucia.
Céline :
- Comment aurais-tu été en Dino e Lucia ?!






David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 15:30

Hier, un copier-coller de purepeople.com adressé par Charlotte Meutey nous avait beaucoup chagriné, l'hospitalisation de Richard Bohringer y était annoncée. Bohringer, que j'ai encore croisé au Flore il y a quelques jours à la table d'Yves Simon. Bohringer, ce nomade germanopratin qui va du Cherche-Midi au Flore, en passant par le Lutetia, dont la chanson Dis-moi Paulo m'a servi de rengaine si longtemps. Borhinger dont j'adore la fille Romane, Bohringer qui m'a ému avec les Don Quichotte...

Et cette chanson de Léo Ferré... Richard, ça va ?


Un autre habitué des petits-déjeuners du Flore, l'avocat Hervé Témime, déclare au Figaro :
"Les avocats n'aiment pas trop le dire,
mais il y a une nette aggravation des
condamnations en matière économique
et financière. A Paris, on voit aujourd'hui
fréquemment des peines fermes pour de
la fraude fiscale".



Le Parisien titre sur le ratage informatique qui paralyse les chantiers parisiens. Plusieurs prestataires de la Ville attendent d'être payés depuis des mois et certains refusent de continuer leurs chantiers. Plusieurs entreprises qui oeuvrent à la restauration de l'église Saint-Sulpice attendent depuis huit mois d'être payées par la mairie de Paris.


Notre président précise son ambition pour les Etats généraux de la presse. Je lui suggère deux mesures immédiates :
- Qu'il supprime la loi liberticide Sapin qui a conduit la presse au cercueil ;
- Qu'il demande aux patrons de presse d'éviter le "sujet verbe compliment".
Lorsque je lis dans Le Figaro le titre : "Bernard Fixot, l'éditeur d'Ingrid", je me demande pourquoi le journaliste Jean-Claude Perrier n'a pas aussi mentionné Survivre avec les loups... Le don et la dette.


En revanche, je ne sais pas si notre président a apprécié la triple page de publicité comparative Carla-Cécilia par Luc Le Vaillant dans Libé.

J'apprends ce matin la nomination, par le groupe Omnicom comme président de son agence media OMD, d'Hervé Brossard. Sera-t-il l'OM De la situation pour redonner du lustre à cette agence media en chute libre depuis le départ de Viviane Prat. Hervé Brossard, président de l'AACC, va-t-il désormais rejoindre l'UDECAM ? Hervé Brossard a une qualité que je retrouve chez tout dandy : conjuguer à un certain moment de sa vie le principe de Peter et Peter Pan. Hervé Brossard, que certains surnomment "Le mannequin" est toujours qualifié de "Quel bel homme" par les femmes qui me parlent de lui.


Notre président vient de partir quelques jours à Marrakech.
Céline :
- Va-t-il lire la chronique du Point de Patrick Besson sur cette ville ?!

Pierre Moscovici s'axe sur la "ligne claire".
Céline :
- Il ne manquait plus que la bande-dessinée...

Message du 17/07/08 à 10h46
De : RIVIERE Michel <mriviere@agenceriviere.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Bonjour David,
Ça fait vraiment plaisir de te revoir.
Tout le monde parle de ton blog.
C'est le RV du moment au croisement de l'intelligence et du parisiannisme.
En un mot, un RV hyper élitiste.
Ça fait du bien par les temps qui courent.
Bravo et à bientôt pour des infos que je te réserverai en exclu... si tout se
passe bien.

Amitiés

Michel


 

David et Céline vont dans le même bateau

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 09:53

From: c-benoit@orange.fr
To: hcschroeder@hotmail.com
Date: Tue, 8 Jul 2008 16:50:21 +0200
Subject:  Benoit Gourmet

Dear David,

Anne-Violaine et Christian Benoit, aux commandes du "Petit Charron" ( restaurant tropézien réputé pour sa créativité culinaire), bien connu des yachtsmen, des professionnels de la communication et des artistes habitués de la presqu'île, change de cap, mais pas d'adresse , ni d'ambiance, pour offrir  un lieu gourmand et gourmet: épicerie fine, cave et comptoir de dégustation, vins rares , champagnes précieux, produits d'exception chinés auprés des meilleurs artisans et domaines viticoles.
Avitaillement maritime et livraison assurée aux villas et yachts.
Ancien des agences Le Bélier et Publicis, germanopratin l'hiver, et calligraphe d'art à ses moments perdus,  quelques tables au BENOIT GOURMET sont réservées aux initiés de la "cuisine de maison" de tradition méditerranéenne !

Avec son coin "yacht club corner", BENOIT GOURMET & C0 est également le siège du Trophée Bailli de Suffren, course-croisière de yachts de tradition célébrant l'art de vivre à bord des yachts classiques d'exception...

LE BENOIT GOURMET
6, rue des Charrons
Saint-Tropez

Tél.: 04.94.97.73.78
Email : c-benoit@orange.fr


Message du 15/07/08 à 11h07
De : SCHROEDER Henri-Christian <hcschroeder@hotmail.com>
A :  GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Trophée Bailli - mail 3 photos

Quartiers d'été .....
Le Blvd Saint-Germain des Prés a bien été prolongé jusquà Saint-Tropez !

Les membres du très farceur club provençal de cuisiniers amateurs "LES CUISINES DES CYPRES" réunissant quelques yachtsmen tropéziens de coeur et amoureux des traditions gastronomiques méditerranéennes ont remporté la "Coupe des Saveurs de la Mer" offerte par le Yacht Club de Saint-Germain-des-Prés (fondé par Boris Vian et Annabel Buffet en 1952) pour sa recette du "risotto sérénissime aux gambas et aux épices des îles" !
Cette récompense leur fut remise dans le cadre du Royal Malta Yacht Club lors de la remise des prix récompensant les lauréats du VIIème Trophée Bailli de Suffren (www.tropheebaillidesuffren.com) sur Manoel Island à Fort Manoel, face à La Valette.
Qu'on se le dise...


Restons à Saint-Trop avec le numéro 10 de Service Littéraire, "le mensuel de l'actualité romanesque". Emmanuelle de Boysson épingle avec ironie J'ai épousé un con d'Agnès Bouquet :

"Mariage express à Saint-Trop (quelle imagination)
exposition des personnages, banalités, approximations...
Scènes de la vie conjugale où la vulgarité se dope à la bêtise...
Elle et sa manière de gérer son arrière train...
Comme le disait Henri Jeanson à propos d'une comédienne débutante :
"Retenez bien son nom, vous n'en n'entendrez plus parler".

La seule chose qui me dérange, c'est que le con en question, c'est le remarquable Bertrand Suchet qui ne méritait pas une telle exposition.

Avec Céline, nous venons de voir trois films avec des appréciations différentes.

Bons baisers de Bruges,
nous a séduits tous les deux.
Je conseille à tous les chargés de communication tourisme d'aller voir ce film : dès la sortie, on n'a qu'une envie : filer à Bruges. Et Céline a relevé l'aspérité du nain.

 Quand les feuilles tombent, Le cheval s'arrête
Et le nain, triste, Allume le bord de la piste.
Gérard Manset, L’enfant qui vole

Céline a adoré Le bruit des gens autour, elle a remarqué l'apparition furtive de Christophe Honoré, co-scénariste du film, en photographe houspillé par Olivier Py. Brève apparition, tel Truffaut dans chacun de ses films. Si j'ai adoré la performance d'Olivier Py, j'ai été beaucoup plus réservé sur la connivence entre le in et le off à Avignon.

La version française de C'est mon homme...

J'ai adoré The Savage Eye, Céline a dormi contre mon épaule pendant toute la projection.
Un Los Angeles qui préfigure toute l'oeuvre de James Ellroy.

"If you want to know America, go and see The Savage Eye" - Edward Hopper

Mais je rends grâce à ma compagne, fille et soeur de militaire, pendant les vingt-deux minutes de Vétérans du massacre de My Lai, de Joseph Strick, Oscar 1971 du meilleur documentaire, elle n'a pas dormi et m'a même murmuré :
- Tu ne trouves pas que c'est encore plus fort que Valse avec Bachir ?!

J'ai demandé à Michel Zana l'affiche du film coréen de Night and Day.


De : ZANA Michel <mzana@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 16 Juillet 2008, 8h37mn 45s

Cher David,


Avec plaisir pour l'affiche. Je suis à Jérusalem en ce moment et de retour ce vendredi.
Je distribue deux films de Hong Sangsoo, Night and Day (son dernier film qui sort le 23/7)
et Woman on the beach (son précédent/sortie le 20/08); je peux donc te proposer 2 affiches...
ainsi que le dossier de presse qui est commun aux deux films. J'imagine que c'est Night and Day
que tu préfères mais l'affiche de Woman est également très belle.
J'espère que tu pourras découvrir ses films; Si tu pouvais ajouter notre site à coté des visuels
(www.sddistribution.fr), je te remercie d'avance...
Bien à toi,
Michel Zana
PS : il y a deux tailles d'affiche, 120x160cm et 40x60cm. Dis-moi ce que tu souhaites...

Hier soir, nous nous sommes faits une soirée auvergnate. Céline m'a offert mon cultissime film clermontois : Ma nuit chez Maud. Le film que j'ai le plus vu dans ma vie et à chaque fois, le pari pascalien me rappelle la roulette russe...



De : MEUTEY Charlotte <charlottemeutey@gmail.com>
A :
GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 15 juillet 2008 13:12

Objet : "Tous en Vol... !!!"

Bonjour mes P'tits Chéris,
Sir Orson et Minuscule Moi venons de perdre notre Super Copain, notre Ami et super Pilote M. Richard Fenwick.
Plus Oiseau que Pilote d'Hélicoptère. Il Nous a tout appris à Nous ses Poussins et ses Biches qui volions sur ses Hélicos dès 1990 !!!
Il nous a appris à Voler plutôt que Piloter ces Bolides Merveilleux... 
Nous avons tout partagé de son Odyssée Radio Guidage pour Europe2 où dès 6H30 chaque Matin tout commençait sur la « Pelouse » de l'Héliport d'Issy les Moulineaux...
Délice, Malice et Facétie... Nous avons suivi de près tous ses Records, tous ses « Air Noël » lorsqu'il jouait les Pères Noël en Hélico pour les Enfants et leurs Infirmières dans les Hôpitaux...  http://www.dassault.fr/mecenat.php?docid=1062
« Tous en Vol... !!! » pour Richard qui nous manque déjà Maxi !

Baisers  Volés et Envolés...

La Merteuil & Sir Orson Fous d'Hélico...  What Else ???

Vus Orson and Lady Nathalie Rheims....  Amazing !!! Many Thanks !!!


Céline s'interroge :

- Pourquoi notre voisin Moscovici ne publierait-il pas chez son voisin... Le Dilettante... ? Cela lui irait si bien !


Note aux lecteurs :
Il y a deux semaines, Siné a publié dans
sa "Zone" un propos évoquant la conversion
de Jean Sarkozy au judaïsme - information fausse
- et sa liaison avec une "fiancée juive, et hériti-
tière", ce qui pouvait induire que cela aiderait
sa carrière. un tel propos n'a pas manqué de susci-
ter émotion et condamnation. Il était prévu que
la rédaction réprouve sobrement cette atteinte à
ses valeurs essentielles et que Siné s'en explique
et s'en excuse. Finalement, il a refusé. Nous regret-
tons la décision de Siné. Nous regrettons aussi
Siné.
     Bernard Maris, Directeur adjoint de la rédaction
     Gérard Biard, Rédacteur en chef
     Charb, Rédacteur en chef adjoint







David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 09:32
(c) Photo Olivier Roller

PPDA va prendre de longues vacances. Nous lui conseillons une lecture probatoire "d'après coup" : le numéro 649 des Temps Modernes. Claude Lanzmann a exhumé un fascinant reportage de Jean-Paul Sartre : "Ouragan sur le sucre", paru dans le France Soir de Pierre Lazareff du 28 juin 1960 jusqu'au 15 juillet. Ce reportage inouï pourrait donner des envies de rédemption à notre "icône électroménagère". Claude Lanzmann annonce ce reportage enseveli :

"Sartre n'a pas fait paraître de livre sur Cuba. "Ouragan sur le sucre" n'existe nulle part, ce texte existe pourtant, a trouvé et touché des millions de lecteurs".

Au Café de Flore, en 1944

La revue littéraire de Léo Scheer et Angie David vient enfin de réapparaître. Un splendide texte d'Eric Rondepierre "Carnets, III" dont j'isole cette phrase :

(c) Photo Juergen Teller
"Elle ne lui disait pas je te désire, ni même "j'ai envie de faire l'amour", mais "j'ai envie de me faire une ligne". Ce qui signifiait qu'elle allait ouvrir sa braguette, plonger sa figure dans son slip, glisser ses narines le long de son sexe en érection et respirer à fond"

Céline a choisi d'illustrer cette phrase d'Eric Rondepierre par une photo de la divine Charlotte Rampling que nous avons croisée plusieurs fois ce week-end, garant son Austin noire rue Racine, tirant une valise à roulettes rue de l'Odéon.

Dans ce même numéro de La revue littéraire, une note de Nathalie Rheims sur le livre de Jean-Claude Perrier : Passage de la mère morte, chez Stock. Nathalie a du griffonner cette note chez Thiou, dans l'attente de l'un de ses convives quotidiens.



Message du 11/07/08 à 11h56
De : HEBERT Michel <michel.hebert@jumpfrance.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Livre
J’ai lu un livre formidable sur la recommandation de JM Dru: Battements d’ailes de Milena Agus une italienne, écrivain célèbre dans son pays, qui écrit beaucoup sur la diversité.
Il faut lire ce livre. Il y a deux phrases formidables qui illustrent tous les problèmes de la terre, de la société... aujourd’hui

La première :

On dépense beaucoup d’énergie à défendre nos points de vues habituels. Si on  mettait autant d’énergies pour chercher de nouveaux de nouveaux points de vues, le monde irait mieux.

La deuxième :

Si le monde pense pareil, alors le monde penchera d’un seul côté, et l univers... basculera

Deux belles phrases à méditer par chacun d’entre nous et qui nous pousse vers le rassemblement des genres et des gens.
Michel Hebert



Lucette Rousseau, dite Lulu, quitte son fameux restaurant de la rue du Chateau, L'Assiette, qu'elle avait crée fin 1982. Le seul restaurant avec une photo de Mitterrand à l'entrée. Le seul restaurant où j'ai déjeuné avec enfants et petits enfants. Le restaurant où j'ai vu grandir le fils de Lulu. Est-ce que PPDA ira à la dernière de Lulu le 27 juillet ?
Night and Day, du Coréen Hong Sangsoo, sort le 23 juillet.
Le BVP va-t-il tolérer l'affichage ?!


Le "divin chauve" de Stratégies a adoré notre cultissime La Zona.

De : KERMOAL François <fkermoal@free.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 15 Juillet 2008, 9h43mn 34s
Objet : Chacun sa zone

Chers David @ Céline,

Merci pour les bons tuyaux du Blog de l'Odéon (une autre Zona) concernant La
Zona
. Nous avons commencé la soirée d'hier au cinéma de Contis à 21 heures par
Hancock (le navet de l'année) puis enchaîné à 23 heures avec La Zona, un chef
d'œuvre que les propriétaires de cette salle de cinéma perdue ont découvert à
Cuba, ont-ils expliqué. Le film est subtil, jamais racoleur et son casting
excellent. Cela m'a rappelé cette phrase dont j'ai oublié l'auteur,
qui a sans doute inspiré quelques sujets du Bac : "Le dedans c'est le dehors".

Amicalement

François


Sans rapport de cause à effet avec l'absence de Fillon à la Garden Party, Raphaëlle Bacqué va publier à la rentrée L'enfer de Matignon. A-t-elle assisté à l'Inferno de Romeo Castellucci dans la cour d'honneur du palais des Papes d'Avignon ?

Message du 14/07/08 à 15h45
De : SIMON Yves <yvesimon@club-internet.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

David,
Ci-joint une vision de Chris Marker sur le 14 juillet 2008.
Amitiés républicaines!
Yves


En sortant de Bons baisers de Bruges à l'UGC Odéon, nous apercevons Chiara Mastroianni et Vincent Lindon au Comptoir débarrassé des échafaudages. La veille, nous avions croisé Pierre Moscovici.
Céline :

- Tu crois qu'il a - quand même - passé le 14 juillet dans sa circonscription ?!

Le meilleur moment du week-end restera pour nous, Olivier Py chantant My man dans Le bruit des gens autour. Nous nous sommes étreints bien longuement.


Nous donnerions tout au monde pour entendre Olivier Py chanter My man sur la scène de l'Odéon à la rentrée.

 


David et Céline vont dans le même bateau













Repost 0
David Genzel - dans Culte
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 17:39

(c) Photo Alain Zimeray


Message du 11/07/08 à 19h10
De : ZREHEN Richard <r.zrehen@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : « Il n'y a plus d'près à St-Germain-des-Prés »

 
David,

J’étais sur les routes et n’ai ouvert mon ordinateur que ce matin, tard…
Le Perche d’abord, où je visitais Michel Desgranges, pdt du directoire
des Belles Lettres, pour discuter, tout en fumant force cigarettes
mal considérées, créateurs de banques, d’entreprises automobiles
et de lignes de chemins de fer du nouveau-monde ; de nouveaux
beaux projets éditoriaux, également – nous sommes encore quelques uns
à croire encore en l’avenir du livre « papier »…
Cannes, ensuite, où je réside désormais la majeure partie du temps,
et où je suis arrivé bien entamé : les limitations de vitesse, les radars
et les gendarmes, ça rallonge notablement la durée du voyage
et ça fatigue – tout le monde roulant à la même vitesse, y compris
les camions, il faut une hyper attention de tous les instants.
Propos de café du commerce : du temps de ma lointaine jeunesse,
il n’y avait pas de limitation de vitesse sur autoroute. Richard Pinhas,
le musicien-philosophe, Alain, son frère, qui vient de nous quitter,
bien trop tôt, Daniel Mare, le tailleur des Corps Constitués, et moi,
nous allions tous les étés à Cannes en Austin (140 km/heure,
en descente et à vide !) et, partant de la Coupole vers 23h,
nous arrivions à destination vers 7h30-8h. A temps pour le petit-déjeuner.
Les voitures « standard » ne dépassaient pas de beaucoup les 150 km/h
en vitesse de croisière ; seules quelques belles mécaniques, coûteuses,
affichaient des vitesses donnant le vertige à leur compteur. Bien rares
étaient ceux pouvant se les offrir : têtes couronnées, industriels
non-conformistes, héritiers sans complexe, vedettes du spectacle,
voyous et gigolos. Alors est arrivée la Golf GTI, et tout a basculé :
les 180 km/h étaient désormais à la portée d’un bien plus grand nombre de
bourses.
Les plaisirs des happy few partagés par les hoï polloï,
les horribles « classes moyennes », sur un réseau d’autoroutes
particulièrement sûr (les routes, c’est une autre affaire) …
L’Administration française, fidèle gardienne des hiérarchies,
se devait de réagir – et comme les politiques d’après le regretté
général de Gaulle, ayant de moins en moins d’idées sur le politique,
se rabattaient qui sur l’économie, qui sur l’orthographe, qui sur la durée
du temps de travail, qui sur ce qu’on fait dans son véhicule qui ne concerne
que soi et ne contrevient pas aux lois, ou encore sur la consommation
de tabac dans des établissements privés, ils ont suivi ses « recommandations »
avec enthousiasme et efficacité…
Bref, c’est tardivement que j’ai retrouvé dans le blog de l’Odéon ma réponse
à l’emporte-pièce à ta question faussement innocente – le sentimentalisme
me rend plutôt enragé, et l’escroquerie aux sentiments sur le dos
de l’extermination des Juifs, assez furieux contre ceux qui s’y laissent prendre
et ont l’impudence de s’en plaindre – mise en perspective, en quelque sorte,
par le papier flatteur de Stratégies sur ton blog.
A ta façon, tu es le très actif conservateur d’un musée qui se survit :
celui du St Germain d’avant, où se croisaient des gens atypiques, dissemblables,
que ne rapprochait souvent que leur fréquentation assidue de l’endroit.
Avant que les magasins de vêtements ou de chaussures ne remplacent les libraires,
d’abord, les bistrots, ensuite. Avant que les touristes en short ne
remplacent, passé 10 h du matin, les lecteurs du Monde et de Libération au Flore.
Avant que les couloirs de bus démesurés, les places de stationnement
rationnées, et la sur-présence des contractuels et autres agents de la force publique,
n’empêchent assez efficacement ceux qui n’ont pas la chance d’habiter ce
beau quartier, de venir aussi souvent qu’avant s’y donner des sensations
Sartre-Beauvoir ou BHL – parce qu’on ne prend pas le métro ou le bus pour
venir prendre un petit-déj. à St Germain !
Céline et toi, vous faites forum. Bien sûr, ça donne consistance à des
phrases vite dites et souvent mal fichues (désormais, je vais me surveiller), mais
c’est une contrepartie acceptable : en dépit de la dispersion des individus,
de l’arasement par la consommation des images, marques, sigles et autres
tenants-lieu de personnalité, des singularités, un goût (pas nécessairement bon,
d’ailleurs), subsistent, qui peuvent encore communiquer (!), se « parler »,
échanger des anecdotes et des propos futiles via le blog de l’Odéon.
Encore bravo.

Amitiés,

Richard

 

David et Céline vont dans le même bateau

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 08:44

Dans le numéro 20 de Standard, spécial été, Julien Blanc-Gras me rend à mon devoir de mémoire : "Le jour où la France a eu un président Noir : Gaston Monnerville". La France pourrait-elle avoir un président Noir ? Pourtant, même si on l'a largement oublié, ça c'est (presque) produit. En 1968, justement. Le 29 mai 68, De Gaulle disparaît. Il est allé voir Massu à Baden-Baden. Pendant quelques heures, il n'y a personne aux manettes. Or, quand le chef de l'Etat ne peut assurer sa fonction, la Constitution prévoit que l'interim soit assuré par le président du Sénat. Ce président s'appelle Gaston Monnerville. Un métis, petit-fils d'esclaves, né en 1897 à Cayenne.

Gaston Monnerville au palais de l'Elysée

L'homme, qui "aurait" découvert le premier Barack Obama, BHL, serait dans un tour de table pour racheter Les Cahiers du cinéma.



Souvenir pour cinquantenaires. Le luxembourgeois Kim Kirchen a pris le maillot jaune à Super-Besse. 50 ans après Charly Gaul.

Chronique mensuelle livres de Nicolas Bordas dans Les Echos. Je lui dédie l'histoire de cette agence de pub corporate, Marge Brute, par Laurent Quintreau.


Le disque de Carla Bruni sort ce jour. Morchoisne en profite :


Message du 11/07/08 à 00h04
De : SIMON Yves <yvesimon@club-internet.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

David,
Le dernier photo-montage de Chris Marker.
Amitiés.
Yves Simon



Page 2 du Figaro, les déçus du sarkozisme : Poivre interviewé par Anne Fulda.

L'ancienne responsable RDB à Lyon, Christiane Rossi, aujourd'hui directrice de la publication du Sarkophage, me l'avait annoncé :
- Dans le numéro 7, nous aurons un grand papier d'Alain Badiou.
Il est au rendez-vous.



Sandrine Mendiburu qui réalise un parcours sans faute avec Nuni, la marque de golfwear, cite comme restaurant préféré : L'Orient Extrême, 4 rue Bernard-Palissy, in : Série limitée des Echos.




David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 09:16
(c) Photo Richard Avedon

De : ZIMERAY Alain <alainzimeray@yahoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 8 Juillet 2008, 14h04mn 11s
Objet : Avedon

Expo visitée ce dimanche.
Ces portraits, ces photos de mode, nous les connaissons bien sûr. Là, c'est exceptionnel.

Je n'ai pas envie de tomber dans les lieux communs et les superlatifs ; voir ces photos est une expérience personnelle, alors je n'en dis pas plus.

Clin d'œil pour toi, il y a le portrait de Marguerite Duras, mais pas ceux de BHL.

Amitiés

Alain

Le parquet général de Dijon a demandé qu'une recherche génétique puisse être effectuée sur d'anciens scellés concervés par la justice pour tenter d'élucider l'affaire Grégory. A chaque fois que cette affaire remonte à la surface médiatique, le texte fondateur de M. D. me revient en mémoire, cette page de Libé avec la maison du crime, le "sublime, forcément sublime"... Et pourtant, comme pour Platini, la référence à Margot s'estompe... Ne reste que l'eau de Vologne.

Ce matin, je prends en main CQFD, le mensuel officiel du pays de cocagne. Et je réveille Céline en lui montrant la une signée Thierry Guitard.


Car Thierry Guitard est aussi fondateur : Céline a acheté un de ses dessins pour sa première vente aux enchères.

Dans Challenges, une interview ébouriffante d'Anne Lauvergeon.

"Le modèle d'Areva, c'est... Nespresso"


Et le navet va ! Hier, nous sommes retournés à La Pagode voir Une histoire italienne. Deux films sur des couples de comédiens célèbres sont sortis le même jour, Le voyage aux Pyrénées, des frères Larrieu, et Une histoire italienne. Nous avons choisi le plus mauvais. Il a fallu beaucoup d'abnégation pour rester. Car, sur ce genre de canevas, j'ai toujours en comparaison, Le conformiste et Jean-Louis Trintignant.


Article de Catherine Simon sur France Télévisions, dans Le Monde. J'en retire ce proverbe à la Desproges qu'elle reprend deux fois :

"Il vaut mieux être belle et rebelle, que moche et remoche"


Par pure déontologie, le "divin chauve" de Stratégies n'a pas voulu sélectionner Le Daily Neuvième dans les meilleurs blogs élus par Stratégies (- Dont nous faisons partie ! se félicite Céline).


Mais Katia Kermoal peut largement se consoler avec le superbe papier que lui a consacré Charlotte Richard dans Le Monde.

La série "Pornographie" d'Edouard Levé vient de paraître aux éditions Nicolas Chaudun.

(c) Photo Edouard Levé

Hier, au Flore, quel plaisir de retrouver Yves Simon avec Richard Bohringer. Et quel déplaisir de voir monter à l'étage le couple improbable de la rentrée littéraire... Christine Angot et Doc Gyneco.

Benoît Duquesne a pleuré en apprenant son éviction d'Europe 1.



David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 09:01
(c) Photo Olivier Roller


Hier soir, Jean-Jacques Moscovitz (JJM, comme l'initialise Lysiane, notre voisine groupie) avait rempli La Pagode. Guichets fermés, on a même refusé du monde, et les spectateurs ont été priés de ne plus réserver les places vacantes. Les gens sont même arrivés une heure plus tôt. Ainsi, au Royal Babylone tout proche, nous avons retrouvé le spécialiste de Genet, Eric Marty qui allait animer en partie la soirée, une journaliste météo de France Culture qui "haimait" Pierre Assouline, et le "papou" Hervé le Tellier. Toute cette effervescence pour la projection de Valse avec Bachir. JJM ne triche pas avec le réel, donc, contrairement aux ciné-clubs classiques, la séance a été complète. Bandes publicitaires Mediavision, et bande-annonces des prochains films à La Pagode. Mediavision a eu un public de choix et très attentif. Il faut dire qu'un film publicitaire sur l'autisme a particulièrement touché l'assemblée : "Il ne faut pas laisser sur le bord de la route un enfant autiste". Et ce film publicitaire annoncait bien Valse avec Bachir.


En revoyant le film, j'ai toujours la référence au Maus d'Art Spiegelman.


Et, je n'ai toujours pas aimé l'épisode hollandais du roi du falafel. La publicité Christofle est souvent présente dans le film et je ne pense pas qu'il s'agisse de placement de marque.
Céline :

- C'est peut-être parce que Dominique Modiano signe sa première collection chez Christofle... !


Le débat a été sans surprise, Céline ajoutant :
- Cette valse, avec cette assistance de quinquas, style Le déclin de l'empire américain, il lui manquait... les valseuses !

Eric Marty a sous-joué Genet pour ne pas indisposer l'assistance, le directeur de L'Arche nous a infligé un cours d'histoire, et... Arnaud Desplechin est enfin intervenu. Il a remis du filmique dans le débat, et notre soirée a été sauvegardée.

Jean Genet lui aussi retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel, comme Albert Cossery

De : DELPRAT Christian <c.delprat@jvldir.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 8 Juillet 2008, 12h12mn 01s
Objet : Sarko ne dit jamais rien au hasard

Cher David,

je crois que notre président a le clin d’œil facile, encore faut-il tout décrypter :
Richard Gere remplace Carla Bruni et s'attire les foudres chinoises !
Le comédien américain Richard Gere remplace Carla Bruni ! On vous voit venir... Non, non, ce n'est pas en tant que première dame bien sûr, mais au volant de la nouvelle Lancia (voir la pub avec Carla) ! La star US pilote en effet la nouvelle automobile du célèbre constructeur turinois, et déambule au volant du bolide dans les rues tibétaines, sur « le toit du monde ». Et il n'en fallait pas plus pour créer un mini-scandale diplomatique ! Lancia a dû retirer sa nouvelle campagne, sous la pression des Chinois, pour la simple et unique raison que Richard Gere est un indéfectible soutien du Dalaï-Lama.

à suivre, très bientôt, à Pékin ...
info pigée sur le site very people bling bling :  http://celebrite.aol.fr/

Christian Delprat





Splendide portrait de Français Simon dans Les Inrocks,  par Serge Kaganski. Dans les trois tables du critique, deux font partie de notre périmetre : L'Epigramme, 9 rue de L'Eperon, et Itinéraires, 5 rue de Pontoise.



Les éditions du Rocher ont un nouveau patron : Patrick Mahé. Et vont quitter la place Saint-Sulpice.
Dimanche, à 22h55 sur Planète, Tentative d'épuisement d'un lieu parisien, documentaire de Jean-Christian Riff. Adaptation du livre de Georges Perec en forme d'observation, trois jours durant, de la vie Place Saint-Sulpice.



Numéro juillet-août des Cahiers du cinéma, n°636, avec Louis Garrel en grand entretien. Souhaitons que ce ne soit pas décompté du temps de parole de Carla Bruni.





David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens