Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 09:46

 

Elle nous avait beaucoup plu en écrivant sur une serviette du Flore son soutien à Karim Achoui le lendemain de son affrontement avec Eric Naulleau chez Ruquier. Elle vient au Flore tous les jours mais nous ne nous étions encore jamais entretenus avec elle. Et hier après-midi, enfin, les somptueuses présentations.

 

 

De : RADLOVIC Alexandra <alexandra7@mail.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 22 Octobre 2008, 18h06mn 20s

Objet : hello !

 

Bonjour Celine & David,

Merci pour votre email. Votre blog est super !!!
J'ai habité dans le 6ème pendant 13 ans,
et mon café préféré au monde c'est le Flôre bien sûr !

Votre commentaire sur l'avocat m'a fait rire! Bravo!
Je n'aurais jamais pensé que la serviette va apparaitre sur le web,
Je suis très franche et j'apprécie les gens qui ont du culot dans la vie
et osent dire leurs idées, même s'ils ne sont pas en vogue.

En fait, mon père était un journaliste en yugoslavie et londres,
il était dissident politique imprisoné en 1959 après qu'il a publié un livre
sur Tito qui s'appele "Tito's Republic".
Il connaissait bien Tito, mais après 10 ans il a compris
que le communisme était juste un rêve et que Tito était un
vrai dictateur, malgres les apparances...

Oui, je voudrais recevoir votre blog avec grand plaisir !!!
J'étais ravie de vous rencontrer, vous êtes charmants.
On prendra un café au Flôre quand vous voulez.

Amitiés,
Alexandra Radlovic


La passion impossible d'Alain Cayzac paraît aujourd'hui aux editions du Moment. Les éditions du Moment ont été créées en juin 2006 par Fabien Ouaki, l'ancien patron de Tati.
 


Message du 22/10/08 à 11h18

De : De BONNEVILLE Pierre <pierre@debonnevilleorlandini.com>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Merci de cette célébrité faciale que tu m'octroies si généreusement
Je constate une fois de plus:
1) Que l'alcool me boursoufle
2) Que je fais des fotes d'orthographe et de frappe
Qui me frappent moi-même
3) Que tu aimes tes amis germanopratins, même si  leur origine
germanipratine n'est pas saint sulpicienne.
4) Que Tapiro ne saura jamais s'exprimer en moins de trois volumes et
35.000 signes.

 

Message du 22/10/08 à 13h38

De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Cher David,

Merci de me tenir au courant des déboires du PSG et de son président pour lequel vous avez la plus grande estime. Moi, vous savez, c'est le SCB, chez nous on dit "le skeubeu". Je vais à Furiani quelques fois, vous ne pouvez pas vous tromper, je suis à coté du gros pilier en tribune sud, personne ne veut y aller, comme ça je suis sûr de toujours trouver une place de libre, c'est mon pilier à moi. Bon, ce n'est plus l'équipe de légende avec son milieu de rêve, Papi, Larios, Lacuesta, capable de prendre l'ascendant sur Newcastle ou Torino. Aujourd'hui c'est la ligue 2. Les supporters en ont après Casoni. Je crois bien qu'ils n'en veulent plus.

Amicalement

Sylvestre


Terrible critique dans le Figaro Littéraire de ce jour de Sébastien Lapaque, il décerne le prix du roman nul au septième ouvrage de Karine Tuil : La domination. Style en stuc, paradoxes en bois, lieux communs, brèves de comptoir, beaucoup de papier gâché.



Benoît Delmas me consacre un superbe article dans Le Nouvel Economiste : "Le Janus du Flore".

 

 

Message du 22/10/08 à 21h23

 

 

De : MULLER Karin <iftmuller@wanadoo.fr>

A : DELMAS Benoît <benoit.delmas@nouveleconomiste.fr>

Objet : Bravo

Pour votre article sur David Genzel. Je suis tout à fait d'accord avec votre analyse. C'est un vrai « passeur » avec de l'énergie à revendre, un ton doux, sérieux et attentif. On sent que le bonhomme aime les autres. Sœur Emmanuelle lui donnerait une bonne place sur l'échelle de Jacob... tellement plus importante que l'échelle sociale !

J'ai la joie (et la fierté) d'être présente dans son blog et ce coup de pouce pour notre toute jeune galerie est formidable. David annonce nos expos et nos « dimanches de la galerie » consacrés à des écrivains, philosophes... (Il a assisté avec Céline à celui consacré à André Breton et les Surréalistes, avec Françoise Gilot et Dominique Desanti, entre autres).

(c) Photo Heiner Wittmann

Grâce à David, Josyane Savigneau que vous évoquez dans votre article va venir signer son livre dans notre galerie. Et j'ai l'immense plaisir que David ait renoué avec mon copain Philippe Gavi. Ils s'étaient perdus de vue depuis un bon moment. La galerie Gimpel et Müller leur a permis de se revoir.

Encore bravo,

Karin Müller

galerie gimpel & müller

12 rue guénégaud

75006 paris

www.gimpel-muller.com


Céline reçoit des nouvelles de son cinéma culte, le Mac Mahon.

Message du 22 octobre 2008 10:29
De : BRUCKER Axel <trailersmuseum@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Objet : Edito Hitchcock

 

 

L'edito de la semaine pour la sortie de Fenêtre sur Cour au Mac qui suit Les Enchaînés et précède Rebecca.
 

 

 

Dans tout film d'Alfred Hitchcock, le spectateur est pris à témoin, le spectateur fait partie de la construction du film et c'est là tout le génie du Maître. Avec Fenêtre sur cour, on atteint au sommet du « génie hitchcockien » puisque le témoin du drame est immobilisé sur son fauteuil... comme un spectateur !

Axel Brücker

 

Ce matin, un sms de Thierry Consigny :

"Salut David, si tu peux, goûter de presse aujourd'hui à 18h30 à l'Ecole Littré, 6 rue Littré, fête de la couleur Unicef Hermès"

 


Ce soir, le récital de Delphine Volange "préfacé" par Marie Nimier.

 

 

Le Désir de Delphine 

« D'où sort-elle cette drôle de fille ? De quel conte de fée ? De quelle diablerie céleste ? Sa voix vous scotche. Sa sensualité frôle le vertige. Ecoutez ce qu'elle nous dit. Les amours poignantes, l'espièglerie, la grâce et le mystère. Dans un même élan, le cru et le cuit. La retenue et la volupté. La pudeur et l'abandon. Il faudrait trouver un slogan pour servir de tremplin à cette jeune carrière. Quelque chose comme Mademoiselle Volange est à la variété ce que le delphinium est au zinnia. Raffinée, surprenante. Inédite. Les mots sont ses alliés, elle n'en a pas peur mais sa délicatesse nous laisse comme deux ronds de flan. Delphine Volange est belle et vulnérable. Prenez soin d'elle. Prenez soin de l'écouter. De la deviner. De la respirer. Vous aimerez ou vous n'aimerez pas, qu'importe. Vous aurez entendu quelque chose ». Marie Nimier

 

(c) Photo Marie-Claire Hélie
 

De : DELPRAT Christian <c.delprat@jvldir.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 23 Octobre 2008, 8h28mn 02s

Cher David

Ce p'tit déj fut sublime en ce sens qu'il me permet de t'imaginer désormais tous les matins assis dans ton QG, au milieu de la presse, sous l'œil bienveillant d'une auvergnate pleine de charme. Pour la bio des anciens Esp, je te promets de réfléchir...

Amitié

Christian

 

De : VIGNALE Frédéric <redaction@lemague.net>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 22 Octobre 2008, 10h57mn 26s

Objet : Notre film poétique et nautique sélectionné pour le Concours du nauticfilm

Votez et faites voter vos amis, un peu de poésie et de tendresse ne font pas de mal à l'art :

 

Et nous avons découvert un superbe bar à tapas portugais : L'Arcade à Tapas, 4 rue Lobineau. La deuxième fois fut aussi réussie que la première.






David et Céline vont dans le même bateau

 


 

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 09:53

J'ai été un des témoins privilégiés de la présidence d'Alain Cayzac au PSG. Le cinéaste de La question humaine, Nicolas Klotz, aurait pu faire un film d'anthologie de cette aventure. Alain Cayzac a écrit un ouvrage remarquable sur cette présidence parce qu'il met le doigt sur la plaie majeure de notre époque : la banalisation de l'équivalence. Je t'aime passe moi le sel, tout est mis sur le même plan. Et Alain montre combien toutes les épreuves ne peuvent même plus être hiérarchisés, tant elles ont été nombreuses.


Message du 21/10/08 à 18h21

De : De BONNEVILLE Pierre <pierre@debonnevilleorlandini.com>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Lorsqu'on veut citer les grands N°10 en France, les grands meneurs de jeu, on cite Plantini, Zidane, mais certains d'entre-nous, dans l'intimité recherchée des coulisses du football, citent également le nom d'Alain Cayzac. Alain Cayzac est un vrai N°10. C'est-à-dire ? C'est-à-dire : un meneur de revue, un patron sur le terrain, un joueur créateur, un homme qui fait jouer les autres etc. Vous comprenez j'espère.

Pierre de Bonneville

Message du 21/10/08 à 20h29

De : TAPIRO Frank <frank.tapiro@hemisphere-droit.com>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Caycay

Hello David, voici une petite bafouille sur mon ami Cayzac :

Cayzac, "Caycay le Parisien" comme on l'appelle, c'est un patron, un vrai, un tatoué.
Il a été mon patron en agence, mon patron-capitaine-entraîneur à vie sur les terrains de foot de France Pub et le patron du plus grand club du monde de Paris, le PSG.
Il est surtout mon ami depuis 20 ans « Ké sappeleurio Cayzac ».
Il a aussi été patron de l'AACC, association plus connue sous le pseudonyme d'Alain-Alain-Cayzac-Cayzac.
Question humour, il a la gâchette facile et vous balance des rafales d'improvisation avec la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.
Question moralité, il est doté d'une mauvaise foi légendaire qui prend toute sa saveur les jours de match du PSG.
Question amitié, il est du genre fidèle et fiable qui ne vous laisse jamais tomber en rase-campagne, en pleine retraite de Russie à 3-0 à la mi-temps sur terrain gelé.
Une épée, un cador. A Paname, rien qu'à entendre son blaze, les hommes ôtent leurs chapeaux.
Je suis objectif, on en reparlera encore quand le PSG sera à nouveau champion. On n'est donc pas près de l'oublier.
Lui, en revanche, il n'est pas près d'oublier ces 20 mois terribles où tous ses rêves d'un Paris champion ont explosé en petits bouts façon puzzle.
Paris perdu ou pas, CayCay a su partir la tête haute avec le moral dans les chaussettes.
Un passionné, ça ne négocie pas avec ses principes et ses valeurs, quitte à tout perdre.
Aujourd'hui, il a décidé de transformer son cauchemar en livre pour retrouver son droit de rêver.
J'attends mon exemplaire personnalisé avec dédicace de l'auteur à son humble serviteur avant de donner un avis de lecteur.
J'espère juste qu'il va permettre de renvoyer certains salisseurs de mémoire au terminus des prétentieux.


Amitiés
Frank Tapiro

Frank Tapiro
Co-Président
HEMISPHERE DROIT
23-25 rue Ferdinand Buisson, 92110 Clichy
Tél : +33 (0) 1 58 740 826
Fax : +33 (0) 1 58 740 748
frank.tapiro@hemisphere-droit.com
www.hemisphere-droit.com

Message du 21/10/08 à 15h11

De : CASILE Xavier <goodheidiproduction@bluewin.ch>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : mot du mr Cayzac


Fier d'être Parisien.

Je suis né à Boulogne à 400m du Parce des Princes.

J'ai grandi rue du Point du jour à 500 m du Kop de Boulogne.

Mon premier stage de rédacteur a été chez RSC&G à Issy-les-Moulineaux à 800 m du PSG.

Vous allez me dire « il s'éloigne de plus en plus ! »

Puis je suis devenu concepteur rédacteur chez Business une agence concurrente de celle de la « Star Stratégie ».

J'ai été 4 ans abonné en tribune H.

Mon fils est né Clinique du Belvédère à 200 m du Parc. Et bien le 18 septembre 1996 je suis allé voir PSG-Lens (victoire du PSG).

Depuis 1984, David Genzel m'a toujours invité au Parc pour les grands matchs... grâce à Alain Cayzac.

Je remarquai bien qu'avec les années, nous étions toujours placés de mieux en mieux.

Mais l'amour du maillot était le même.

Les vraies présentations se firent dans la loge de Mr Cayzac lors d'un France-Israël (victoire de la France) au Stade de France !

Et puis un jour, la présidence. Je n'ai jamais été un fidèle, une connaissance, un VIP. Juste un supporter.

Et pourtant, le Président, nous invitait David et moi dans la loge présidentielle au milieu de Sarkozy, Séguin, Bruel, le Maire, Enrico,

Darmon et Schere (un grand publicitaire du groupe Havas). Et bien je tiens avec ces quelques lignes à remercier l'homme, le Président,

Le passionné, le supporter avec son écharpe du club pour ses grands moments.

Aujourd'hui c'est au tour de Charles Villeneuve. Mais j'ai le « droit de savoir » :

Pourquoi la fidélité et l'amour du maillot ne sont elles plus le berceau du club ?

Pourquoi le 12ème homme ne serait il pas un grand Président ?

J'avais un t-shirt d'abonné "Au parc on est chez nous".

Mr Cayzac, au Parc, vous êtes chez vous.

Xavier Casile 

GOOD HEIDI Production SàRL
Xavier Casile
3 bis Cours des Bastions
1205 Genève. Suisse.
(+ 41) 78 920 1291

Une société membre de "SWISS MADE".


De : DELPRAT Christian <c.delprat@jvldir.com>
A : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 22 Octobre 2008, 9h20mn 13s
Objet : CLASSICO DE RÊVE

Avant le match, relativement ordinaire, de dimanche prochain...on peut fantasmer sur un « classico » qui aurait eu de la gueule !

CHRISTIAN DELPRAT

Céline :
- Je crois que tu apprécies aussi qu'Alain Cayzac s'entende si bien avec Jérôme Rothen...

La préface de Passion impossible est signée Yannick Noah. Pierre Bergé vient de publier chez Gallimard L'art de la préface.

Message du 20/10/08 à 20h30

De : MONIER Louis <louis.monier@club-internet.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

 Le baiser de  Pierre Bergé à Amélie au prix Giono

Bonne soirée

Louis

(c) Photo Louis Monier

Au mariage de Christophe Barbier, samedi dernier à la mairie du VIe, Carla Bruni a lu un texte de Michel Houellebecq. Carla Bruni, contrairement au "divin chauve" de Stratégies, a refusé de figurer dans le Who's Who !


De : KERMOAL François <fkermoal@free.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 21 Octobre 2008, 22h49mn 14s
Objet : Aspérité

http://www.whoswho.fr/derniers-entrants-k.html

Amicalement

f.


Message du 21/10/08 à 19h58

De : MULLER Karin <iftmuller@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Trop bien... comme dirait mon fils...

Je vais la contacter, nous fixerons une date à mon retour car je pars  
lundi 27 pour 2 semaines : 1 semaine Tokyo (2 concert d'EsotErik  
Satie) et une semaine Sydney/Canberra où je dois parler de Malraux.  
Quant à notre associé, René Gimpel, il parlera à Sydney de son grand-
père, René Gimpel (il porte le même prénom en honneur à son aïeul)  
grand collectionneur et marchand de tableaux, mort au camp de  
Neuengamme (comme Roland Malraux, premier mari de Madeleine et petit  
frère d'André. Tu verras tout ça si tu lis mon livre...  Prochaine  
fois que tu passes à la galerie, je te donnerai un exemplaire (très  
rare !) du journal de René Gimpel. Il sera réédité par mon éditeur,  
André Versaille, fin 2009.

Bref, je vais faire 38.000 km en 15 jours... Bonjour les décalages  
horaires...

Bravo d'avoir parlé de Soeur Emmanuelle. Quel personnage. Elle m'a  
plusieurs fois émue aux larmes... Quel exemple !

L'ordure, c'est le cœur de l'homme qui écrase les autres hommes...
Sœur Emmanuelle

Sœur Emmanuelle était une vraie révoltée. Si Camus l'avait connue, il  
en aurait parlé dans "l'Homme révolté". Peut-être même aurait-il  
changé le titre ?

Je t'envoie demain le dossier de presse  pour notre expo de décembre.  
Grâce à toi, j'organise le premier petit déj de presse à la galerie  
pour John Levee, le dernier G.I. peintre. Il a atterri en 44 sur une  
plage normande...

Depuis 49 il vit à Paris. Un type extra-ordinaire...qui se déplace à  
84 ans en moto !

J'écris maintenant à Josyane Savigneau.

Grosses biz et je suis complètement admirative...
Karin


Karin


Dans le courrier des lecteurs des Inrocks, Céline découvre un petit bijou...


Le courage
des oiseaux

Ce matin, en traversant le quartier
de la Bourse à Paris, j'ai vu
des oiseaux se jeter du toit
d'une banque. Ils avaient les ailes
repliées. L'un d'eux, un goéland,
s'est écrasé à mes pieds.
Christophe Paviot, Paris


Le galeriste autrichien Thaddaeus Ropac nous donne, dans le Figaroscope, ses adresses préférées dans le VIe, en particulier sa librairie, La librairie Mazarine, 78 rue Mazarine.





David et Céline vont dans le même bateau




Repost 0
David Genzel - dans Culte
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 16:21
Marine Jacquemin nous rappelle au Flore qu'elle offrait régulièrement à Soeur Emmanuelle, l'Eau Dynamisante de Clarins, que la religieuse adorait utiliser comme parfum.

"L'engagement humanitaire de Clarins, qui fêtera le 18 mai les 10 ans de son Prix de la femme dynamisante, honorant chaque année une femme œuvrant pour les enfants. Récompensée en 2000, Sœur Emmanuelle a un jour appelé Jacques Courtin: «Je sors de ma douche. Comment je fais pour utiliser ton Eau Dynamisante.»?"

Françoise Dolto aurait eu 100 ans cette année. L'Académie Française fait des voeux tous les jours pour avoir avec Claude Levi-Strauss le premier centenaire de son histoire.
Manoel de Oliveira réfute ses 100 ans : "J'espère que vous m'appréciez comme réalisateur et non comme centenaire".

Ce matin, à l'école des Beaux-Arts, splendide visite de l'exposition Figures du corps, une leçon d'anatomie, commentée par le commissaire Philippe Comar.


L'expo se tient jusqu'au 4 janvier et elle a terriblement rappelé à Céline le Rembrandt de Charles Matton et elle nous met "en bouche" la future exposition d'Agnès Lévy à Choisy-le-Roi : Les mises en pièces.


En sortant des Beaux-Arts, je me fais coiffer par Stéphane Forlay, qui m'ouvre exceptionnellement son Salon Bonaparte, au 19 de la rue. Stéphane coiffe Aurélien Wiik, Emma de Caunes, ou encore l'habituée du Flore, Mylène Jampanoï...


Puis Céline me joue les Clotilde Courau en m'offrant des macarons à la réglisse, chez Ladurée...




Message du 20/10/08 à 11:21

De : BRUCKER Axel <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Objet : Sublime... forcément!

« Puis-je ajouter pour conclure que nous nous aimons comme au premier jour » (Anne Sinclair)

Alors là, si mon David ne trouve pas ça « sublime » et même... « Forcément sublime »...  je craque !

ab

Axel Brücker

TRAILERS MUSEUM



Message du 20/10/08 à 15h09

De : SIMON Yves <yvesimon@club-internet.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

David et Céline,
J'ai oublié de vous prévenir. J'ai enregistré à 22 ans un premier album qui
eut très peu de succès puis un an plus tard le single que je vous ai donné
aujourd'hui, avec Jean-Claude Vannier comme « arrangeur ». Donc, ce sont des
chansons de jeunesse bien avant Au pays des merveilles de Juliet.
Pardonnez la candeur...
Amitiés.
Yves


Je ne mettrai pas sur ma table du Flore le numéro 4 de XXI, j'aurais trop peur d'indisposer "le bonimenteur" Marek Halter.


Message du 20/10/08 à 09h28

De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Hommage nippon


Cher David,

Sur le mode des "Notes de chevet" de Sei Shônagon. « Huit choses que l'on aimerait enfin voir » :

-- Bernard Henri Lévy coiffé par un véritable ami.

-- Julien Clerc franc du collier.

-- Ariel Wizman désopilant.

-- Anne Fulda romantique et sentimentale.

-- Ariane Chemin en tailleur.

-- Fabien Onteniente lisant un livre.

-- Benoît Hamon insultant Bernard Laporte... Mais en face.

-- Des touristes à Bastia pendant plus d'une heure.

Bien amicalement

Sylvestre


Message du 19/10/08 à 17h47

De : MULLER Karin <iftmuller@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Vous êtes formidable ! J'espère que vous l'aimerez, si vous avez le  
temps de le lire... J'ai terminé un Sacha Guitry avec Dominique  
Desanti. Il paraît en février.

J'ai envie de proposer à Josyane Savigneau de venir signer son livre à  
la galerie ? Qu'en pensez-vous ? J'ai beaucoup aimé son intervention  
auprès de Jean d'Ormesson dans l'émission de Piccouli.

A bientôt, et encore merci...

Karin


Message du 20/10/08 à 15h09

De : ZEROUALI Barka <bz@lachose.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@gmail.com>

Objet : No Pub - Ou, le jour où la Pub s'est arrêtée... - Save the date...

Bonjour,

"Pénétrant dans le Salon doré, Nicolas Sarkozy se saisit machinalement de la télécommande qui pilote l'écran plasma (...) il est saisi d'un moment d'effroi quand son regard découvre sur TF1, comme au temps de sa petite enfance, la « mire » comme unique image. « Mais je ne suis pas mort ! ». Effectivement, la coutume veut que lors du décès d'un Président en exercice les programmes soient immédiatement interrompus pour laisser place à un programme de musique classique. Au demeurant, ceci n'était arrivé que pour Georges Pompidou ! Son esprit en ébullition lui envoie ce commentaire : « Et si, sans communication, j'étais, nous étions morts ? ».Extrait
                                                                     
Ce livre No Pub,  écrit par Luc Laurentin, décrypte sous forme de fiction, les conséquences dramatiques, économiques et humaines, que provoquerait la suppression de tout moyen de communication en France....

N'hésitez pas à me faire un retour par mail, si vous souhaitez vous joindre à nous le mercredi 29 octobre 2008, dès 19h au Flore pour découvrir en avant première ce scénario catastrophe d'une France sans publicité.

Merci pour lui.

RDV le 29 octobre au Flore...

Bien à vous,

Barka la chose

----------------------------
Barka Zérouali
Directrice associée  en charge de la communication
P: + 33 6 15 95 69 41
T. + 33 1 49 96 48 28
http://www.lachose.fr
                                                                    


Message du 19/10/08 à 18:16

De : De PLAS Pierre < pdeplas@aol.com>

A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Super cette note de Daniel Robert. Il a raison de théoriser son talent ; ça pourra toujours aider les publicitaires de demain a faire de la meilleure pub. Cela dit, ce que Daniel oublie de dire, c'est qu'il a été l'un des plus talentueux créateurs de sa génération comme de celles qui ont suivies. Il a écrit les plus  grands slogans de la pub. A part le «  Au secours, la droite revient » qu'on peut moins apprécier !!!


De : ROBERT Daniel <daniel.robert.one@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dimanche, 19 Octobre 2008, 20h05mn 49s

Anne Sinclair et Daniel Robert : Cela rend très bien !
Super!
J'ai été aussi très touché du commentaire de Pierre de Plas !...
Amitiés
Daniel




David et Céline vont dans le même bateau


Repost 0
David Genzel - dans Culte
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 15:19

Nous déjeunons ce dimanche chez Bartolo rue des Canettes. Ali entre vendre le JDD à la criée. Pour une fois, il nous déçoit. Il lance "DSK" alors que l'aspérité c'était Anne Sinclair dans sa rubrique US.

DSK CSKI : à force de nous jouer la valse de Strauss au festival de Cannes, notre Dominique national va se retrouver cul par dessus chemise.

Daniel Robert, avec sa "Vérité Vedette Vérifiée" aurait pu lui donner des leçons de com' !



De : ROBERT Daniel <daniel.robert.one@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dimanche, 19 Octobre 2008, 13h52mn 27s
Objet : JDD/DR/BOG


Bonjour David,

Finalement, je te l'envoie avant d'aller voir le soleil.

Amicalement

Daniel Robert

Très honoré d'être désigné par le pronostic du JDD comme le créateur de la campagne préférée des Français « Un verre, ça. Trois verres, bonjour les dégâts ! »

Force est de constater qu'en termes de résultats, elle a fait des dégâts ! Accélérant la chute de consommation de vin de façon si significative que dans la presse régionale des régions viticoles, j'étais carrément qualifié « d'homme à abattre ».

C'était une fois encore la force de la mise en pratique de ma théorie « Vérité Vedette Vérifiée ».  En gros, faire venir à la conscience une vérité latente dans l'inconscient, mais non encore formulée. Et ceci par une mise en scène, non publicitaire, mais de l'ordre de la catharsis.

Théorie que j'avais initiée avec la campagne : BNP : « Pour parler franchement, votre argent m'intéresse ». Ou encore, plus tard : « Tu t'es vu, quand t'as bu ? » Campagne qui avait réussi à freiner l'explosion de la défonce occasionnelle des adolescents, jusqu'à ce qu'un technocrate décidât de substituer à la télévision des brochures placées dans les mairies... !

Dans le livre Bleu Blanc Pub qui fera l'objet d'une réception au SIG le 23, il est une troisième campagne que j'ai enfantée, celle du passage à l'Euro. Mais, c'est encore une toute autre histoire...

De toute évidence, ce qui m'a toujours passionné dans la publicité, c'est l'impact sociologique. Le sentiment, lorsque cela est réussi, d'utiliser son talent, ou simplement son savoir-faire, pour être utile aux changements de la société.

Public, je vous embrasse !

Daniel Robert

PS : Pour en savoir plus sur ma théorie Vérité Vedette Vérifiée : consultez le livre Lettres à un jeune publicitaire Aux éditions Balland.

NB : Dans Marianne de la semaine de dernière, une parution de Hara-Kiri qui a le bon goût de faire le mix de deux de mes campagnes !

L'autre était dans Le Nouvel Obs de cette semaine... une reprise de « Votre argent m'intéresse ! »


Samedi 17h, je récupère à la galerie Gimpel & Müller les entretiens de Karin Müller avec Jean Lacouture...


Message du 17/10/08 à 10h41

De : MULLER Karin <iftmuller@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Bonne réponse d'Isabelle. J'ai une tendresse particulière pour cette  
actrice car à l'époque de la Dentellière, je lui ressemblais  
incroyablement... difficile à imaginer, n'est-ce pas ? Les gens me  
regardaient dans le métro, parfois me demandaient si j'étais la soeur...

Merci beaucoup, David, pour votre coup de pouce. Si vous voulez en  
savoir plus sur le récital EsotErik Satie que j'ai concocté et que  
nous présentons à Tokyo à la fin du mois, regardez notre site : www.esoteriksatie.com
surtout la petite vidéo. Vous verrez Madeleine Malraux, 94 ans et  
François Marthouret à l'Archipel...

A bientôt,
Karin


Et en sortant de la galerie, rue Guénégaud, j'ai le choc du week-end. Un homme m'interpelle :
- Vous êtes David Genzel ?
J'acquiesce.
- J'ai vu votre nom cité dans le livre de Karim Achoui, L'avocat à abattre. Je m'appelle Raymond. J'étais votre condisciple au lycée Emile Duclaux, à Aurillac. Je suis originaire de Trizac.
Nous parlons du procès Ferrara auquel il assiste régulièrement. Puis, brutalement, il me parle de Vendredi, l'hebdo qui est sorti la veille.
- J'étais déjà commissaire aux comptes de Courrier International.
Et Raymond me parle de Pierre Bergé qui habite tout près.
- J'habite dans le XVIe, dit-il, la rue Dauphine se paupérise.



Message du 18/10/08 à 18h27
De : ROSSELIN Jacques <jacques@rosselin.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Gérard Raymond est toujours notre commissaire aux comptes.
La question est... que faisait-il rue Guénégaud ?
JR


Message du 17/10/08 à 13h41

De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : My darling Clementine

Cher David,

Puisqu'il vous arrive de publier quelques coups de gueule, celui-ci plutôt gentillet:

Je viens de voir, une fois de plus, Clémentine Autain sur Canal Plus et je me demande, une fois de plus, comment la fille de Ivan d'Autun, un artiste que j'adorais, imaginatif, poétique et si plein de fantaisie, peut être aussi triste et rasoir. Mystère et poil à gratter !

Amicalement

Sylvestre


Pour Jacques-Alain Miller, une crise, c'est le réel déchaîné. Pour Alain Badiou, de quel réel cette crise est-elle le spectacle ? Et Josyane Savigneau nous propose aussi de retourner au réel.

De : SAVIGNEAU Josyane <savigneau@lemonde.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Samedi, 18 Octobre 2008, 8h41mn 28s

Mille mercis, je l'ai lu, c'est vraiment bien, et touchant, mais avez vous son mail perso ? je prendrais bien en effet un verre avec lui, mais je ne voudrais pas lui donner Rendez-vous sur son blog et vous ? on pourrait peut-être boire un verre aussi, non ? assez du virtuel ! bon week end et encore merci pour tout. Jo.S

Après la BD et le cinéma, Enki Bilal a décidé de s'attaquer au jeu vidéo. Le résulat est absolument fascinant...


Sieglinde de Plas va ouvrir une boutique Dino e Lucia au 10 rue du Vieux Colombier.

(c) Photo Alain Zimeray

De : MERLE Gaëlle <gllmerle@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Vendredi, 17 Octobre 2008, 10h52mn 30s

Bonjour David,
Merci de prendre des nouvelles !
Au-delà de la faible fréquentation les premières semaines (liée au contexte général et aussi sans doute à l'absence de nom de comédien "connu" à l'affiche...), tout s'est bien passé. Annick fait partie de moi désormais et restera toujours une voix intérieure ! Nous avons eu de très beaux moments, des témoignages forts que nous ne sommes pas près d'oublier. Pas de tournée en vue pour le moment. Quant aux projets : La Ménagerie de Verre de Tennessee Williams (je serais Amanda, mais chut... rien n'est encore fait !). Une attirance aussi pour le cinéma, mais pas de perspective pour le moment (sans agent, c'est difficile !).
J'espère que Céline et vous allez bien.
Merci pour les "messages de rappel" liés aux Trompettes de la Mort. Peut-être certains lecteurs de votre blog sont-ils passés par le Petit Hébertot ?!
Amitié.
Gaëlle

Gaëlle Merle est de ces actrices que Christophe Honoré pourrait faire tourner.

"Je pense
qu'un acteur qui veut
ressembler à son
personnage se trompe.
Il doit faire en sorte
que son personnage
lui ressemble"

A l'anniversaire de Katia Kermoal, nous retrouvons Nathalie Litvine, qui travaille désormais chez Duke. Nathalie nous donne d'excellentes nouvelles de Sabine Gibory qui milite dans l'humanitaire, avec "Habitat et humanisme".

Nous écoutons avec ravissement le discours d'anniversaire de Katia, le rédacteur en chef de Gala est présent pour cet événement.

Yves Camdeborde est ravi d'avoir préparé le dîner à la Cinémathèque pour l'expo Hopper, il a ainsi pu servir Claudia Cardinale et Mathieu Kassovitz. Yves nous apprend, par ailleurs, que Gilles Choukroun pourrait prendre la restauration du théâtre de l'Odéon.

Elisabeth Quin va signer son livre des Vanités le 5 novembre à la Hune.

 

 

 


David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 08:58

Isabelle Huppert écrit aux Inrocks :


Monsieur le directeur,
Reprenant dans votre n°671 daté du 7 octobre 2008, page 12, une information parfaitement inexacte parue dans L'Express, et sans prendre la peine de vérifier auprès de moi, vous avez cru pouvoir faire état des exigences "capricieuses" qui m'auraient conduite à refuser une offre que m'avait faite Quentin Tarantino de tourner dans son prochain film Inglorious Bastard. Chacun sait que les économistes sont distingués, les journalistes informés, et les actrices capricieuses. Néanmoins, j'attendais un cliché moins éculé des Inrocks. Croyez, Monsieur le directeur, à l'assurance de mes sentiments cordiaux.

Les Trigano père et fils associés à l'architecte habitué du Flore, Roland Castro, et à Philippe Starck, lancent à Paris un nouvel hôtel, le Mama Shelter, alternative réussie entre hôtellerie économique et luxe. L'aménagement intérieur signé Starck se veut simple et déroutant, à l'image des luminaires des chambres, faits d'une baladeuse de chantier et d'un masque de carnaval. On pourra même écrire sur tous les murs. Philippe Starck :
- Ce sera l'endroit le plus enthousiasmant de Paris comme l'a été l'hôtel Hudson à New York.


Céline :
- Va t-on trouver l'extase dans les chambre du Mama Shelter ? Peut être que l'on trouvera dans les chambres Extases de Ernest Pignon Ernest !


Charlotte David va diriger l'agence "City" du groupe Havas. Est-ce un hommage de Raphaël de Andréis à son père Edouard, le créateur de la fameuse revue City ?!

De : BRUCKER Axel <trailersmuseum@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Date : 16 octobre 2008 11:34

Objet ! mon coup de gueule du jour ! rrrhhhh!


Défense de siffler !

La Marseillaise sifflée au match France-Tunisie. Et, sur toutes les chaînes de télévision, nos politiques, de gauche comme de droite, offensés, outrés et bien décidés à interdire les matchs au cours desquels l'Hymne National serait sifflé.  Et déjà, on annonce la suppression des matchs contre les pays du Maghreb... ça commence bien ! En région parisienne, ça nous manquait ! Bonjour l'intégration !

Moi, ce qui me choque, c'est qu'on joue La Marseillaise avant un match de foot !

Comme si le foot ne se nourrissait  déjà pas trop de nationalisme imbécile et de beaufitude exaspérante. Comme si le foot défendait les valeurs de la République... au secours !

En plus, la France a un Hymne national un peu particulier puisque La Marseillaise est un chant universel et certainement l'hymne le plus connu au Monde.

Que l'on siffle La Marseillaise est stupide, nous en convenons tous, et nous n'avons pas besoin du désarroi des politiques, mais que l'on joue La Marseillaise devant 20 000 beaufs venus en découdre au stade de France... j'ai envie de donner un sifflet à l'arbitre.

Axel Brucker

PS : Pardon si je choque certains lecteurs du blog... mais c'est mon « coup de gueule » du jour.

Axel Brücker
TRAILERS MUSEUM


Hier, passionnant déjeuner avec Karin Muller de la galerie Gimpel & Muller, rue Guénégaud. Karin me parle d'un lieu remarquable : L'Archipel. Delphine Volange va y chanter la semaine prochaine, et le 8 novembre, c'est le mythique Jean-Pierre Kalfon qui y donnera un récital. En première partie, L.O, la fille de Philippe Labro.



L'Hôtel de l'Industrie, 4 Place Saint-Germain, devient vraiment la maison de la psychanalyse. Déjà les rencontres de Jean-Jacques Moscovitz, et desormais, celles de Daniel Sibony.

Message du 16/10/08 à 17h00

De : SIBONY Daniel <contact@danielsibony.com>

A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Année 2008-2009

Les  Conférences  de Daniel Sibony

                                               reprennent cette année sous le titre :                  

Histoires de corps

 Il s'agit de penser des événements-corps ; du rire, des larmes et d'autres émotions.

 Il y aura 9 conférences :

* LE RIRE par delà Freud et Bergson, le 12/11/2008

* LA JOUISSANCE SEXUELLE les secrets du « rapport », le 17/12/2008

* LA PROCRÉATION AUJOURD'HUI ses nouveaux problèmes, le7/1/2009

* SOUFFRANCE ET DOULEUR la question du sens, le 4/2/2009

* ÉMOTIONS actifs et passifs du corps, le 11/3/2009

* VIEILLESSE ET MORT à l'ère de la biotechnologie, le 29/4/2009

* CORPS ET ÂME l'espace entre-deux-corps, le 13/5/2009

* CORPS ET TECHNIQUES gestes et gestion, le 17/6/2009

 * QUESTIONS D'ÉTHIQUE des éthiques en vogue, le 1/7/2009

            Les conférences auront lieu à L'Hôtel de l'Industrie, 4 place Saint-Germain des Prés, à 20h. Chaque séance sera suivie d'un débat d'une demi-heure sur le thème:

L'ACTUALITÉ et ses NON-DITS

Droit d'entrée: 10 euros

Information: 01 45 44 49 43 - contact@danielsibony.com



Message du 17/10/08 à 08h58

De : PERCHERON Aurélie <editing.aurelie@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Votre blog référencé par Le Nouvel Economiste

Bonjour,

j'ai le plaisir de vous informer que, à la demande d'Henri Nijdam, votre blog a été référencé dans la rubrique "Les Blogs, sélection de la rédaction" de notre site internet (http://www.nouveleconomiste.fr/blogs/blogs.html). Si vous le souhaitez et si vous en avez la possibilité, vous pouvez proposer sur votre blog un lien vers notre site à l'adresse suivante : http://www.nouveleconomiste.fr !

Cordialement,

Aurélie Percheron

responsable éditoriale Internet

Le nouvel Economiste

http://www.nouveleconomiste.fr


Si ce blog n'a qu'un intérêt, c'est celui de la transmission des infos sur les gens que nous aimons et qui ne sont plus.


Adieu à Guillaume Depardieu...







David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 10:42

Habituellement, j'ai des nouvelles de mes anciens étudiants par la page saumon media du Figaro dirigée par l'ex-ESP Philippe Larroque. Sieglinde de Plas a fait encore plus fort : elle fait la une du Figaro et vous d'hier avec sa sublime collection mode enfantine : Dino e Lucia.

Céline :
- C'est vrai que mon neveu Baptiste est tout fier d'aller à l'école le matin en Dino e Lucia !



Gallimard rafle tout cette année. Absolument tout...

Message du 16/10/08 à 09h26

De : MONIER Louis <louis.monier@club-internet.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : le Nobel 2008 !

Le Nobel 2008 ! Lorsque les journalistes jouent  au rugby pour le Nobel de la littérature !
Amicalement
Louis


(c) Photo Louis Monier

Message du 15/10/08 à 20h23

De : MILLION Stéphane <beloukia@wanadoo.fr>

A : NAVARRE Céline <celine-navarre@voila.fr>

Objet : Fête Bordel Basquiat

Lundi 20 octobre, au Chacha Club,

à partir de 22h

47, rue Berger, Paris 1e

 Fête Bordel Basquiat

& Happy Fiu de Mareva Galanter

 DJ : Barbara Israël, Alexandra Geyser & Lisa Wisznia, Yan Céh - and guests...


Message du 15/10/08 à 10h41

De : GATARD Christian <christiangatard@e-dito.com>

A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr> ; NAVARRE Céline <celine-navarre@voila.fr>

Objet : Delphine Volange à l'Archipel ? le 23 Octobre prochain? à 21h ?

Delphine Volange à l'Archipel ? Le 23 Octobre prochain? À 21h ?
- Oui.
- Comment ... oui ? C'est génial! C'est ouf !!
- Oui.
- Delphine Volange, au fait, c'est ma fille.
- Non ?!!
- Si...

Christian Gatard
www.e-dito.com


Message du 15/10/08 à 12h19

De : De BONNEVILLE Pierre <pierre@debonnevilleorlandini.com>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Pink a trouvé mon sommier un peu mou. Je ne sais pas ce qu'il lui faut à celle-là !


Petit déjeuner ce matin avec Bernard Moors au Flore, qui m'offre l'orignial de son aquarelle...


j'en profite pour demander à Marc, le garçon supporter du football-club de Nantes, quelle est la martingale de Pascal Thomas pour autant gagner au loto sportif ! Marc me répond :
- Je ne dirai rien ! Avec ses gains, il finance 10% de ses films... !

Pierre Moscovici se demande s'il ne va pas suspendre son blog jusqu'au congrès du PS à Reims. Le député du Doubs a le blues...

Ce soir, Arlette Chabot reçoit Rachida Dati. C'est Pascal Rostain, ami et portraitiste de Carla Bruni-Sarkozy, qui a immortalisé Rachida Dati et Arlette Chabot pour la une de TV Magazine.

Gérard Gros vient de nous confier la couverture du prochain ouvrage de Gonzague Saint Bris à paraître à la mi-novembre.


Quatre artistes, dont Ricardo Mosner, viennent d'habiller la coupole centrale de la brasserie du boulevard Montparnasse.




David et Céline vont dans le même bateau



Repost 0
David Genzel - dans Culte
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 08:51

Guillaume Depardieu sera incinéré vendredi. Marc Raynal (Louella Interim et Maud Molyneux) sera incinéré demain à 13h30 au Père Lachaise.

Dans le magazine gratuit Keith diffusé au Flore, Raphaël Confino (nom prédestiné...) fondateur de L'Autre Rive :

"Il y a une société suisse Algordanza qui propose de faire un diamant à partir du carbone pur extrait des cendres. Cela devient un véritable diamant de synthèse... J'aimerais proposer à Hermès ou à Vuitton de faire un cerceuil malle de voyage qui serait entièrement habillé de cuir avec tous les effets pour faire un long voyage"



Mes anciens étudiants réussissent dans le cinéma. Eric Jourdan prend la responsabilité commerciale de Mediavision.

Claude Esclatine, le dirigeant d'Allo Ciné, est très interessé par le dossier Screenvision.

Paul Wermus écrit dans France-Soir d'aujourd'hui ces deux échos :

Une chanson en hommage à Le Clézio

David Genzel, conseiller en com' qui sait tout sur tout vient de mettre sur son blog une ancienne chanson de Sylvie Vartan qui rend hommage à son écrivain préféré, Jean-Marie Le Clézio, le nouveau Prix Nobel de littérature.

A la table du Flore
Le Flore est toujours le dernier salon où l'on cause. L'autre jour, on remarquait Christian Lacroix en conversation avec Dennis Hopper ; à la table d'en face, Jean-Luc Godard, qui avait depuis quelque temps disparu du paysage. 

Dennis Hopper investit le 5e étage de la Cinémathèque pour une exposition retrospective explosive : "Denis Hopper et le nouvel Hollywood".


Pierre de Bonneville reste un incorrigible séducteur : pour son client NRJ, il organise une crémaillère. En définitive, est-ce lui qui va héberger Pink ?!


Les conseillères de Ségolène se mettent en évidence :
Nathalie Rastoin va participer à l'émission Cactus de Paris Première ;

Camille Putois intègre la branche medias et régies du groupe Publicis
.


De : LORIN Philippe <fondationlorin@gmail.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 14 Octobre 2008, 19h58mn 09s
Objet : philo

Le dimanche après la messe, Raphaël Enthoven va animer sur Arte à 13h : Philosophie. Pendant 26 minutes, Raphaël va recevoir un jeune philosophe, sans cesser de marcher. De la philosophie déambulatoire sur Arte !

Cher David,

Raphaël Enthoven ne m'en voudra pas de dire, car il le sait bien, qu'il n'a rien inventé.Ce que vous appelez philosophie déambulatoire était le propre d'Aristote qui avait l'habitude de se promener en donnant ses leçons. D'où le nom de ses disciples : les péripatéticiens qui a pris un tout autre sens au féminin ! Espérons que cette promenade dominicale nous vaille d'autres Théophraste de Lesbos, Straton de Lampasque ou Andronicos de Rhodes.

Philippe Lorin

--
44 rue Touahin
Bp 2038 Tanger
fax 21239334696


De : WOLFF Frédéric <fw@wdwparis.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 14 Octobre 2008, 9h01mn 06s
Objet : Les anges vont swinguer en Noir & Blanc

William Claxton, le photographe du Jazz, de Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Mel Torme, Duke Ellington, Thelonious Monk ou encore Stan Getz, de Steve McQueen et de Franck Sinatra est mort samedi dernier Cedars-Sinai à Los Angeles.

Pour lui le jazz et la photographie étaient "semblables par leur spontanéité et leur improvisation. Ils se produisent alors que vous entendez et voyez quelque chose, et vous l'enregistrez et c'est fixé pour toujours".

Bonne journée, quand même, Céline et David.

Frédéric


Pascal Thomas a beaucoup travaillé pour la pub. Pour complèter le financement de ses films, Pascal Thomas a trouvé un moyen totalement inédit : le Loto Foot. Aussi incroyable que cela puisse paraître, un "système" de jeu, mis au point avec un ami, en toute légalité, lui permet d'empocher régulièrement d'importants gains en France, en Italie, en Espagne ou au Japon, qu'il réinvestit dans ses projets.


Pierre Moscovici va partir aux Etats-Unis suivre la campagne d'Obama. Même s'il préférait Hillary Clinton.


Message du 14/10/08 à 10h05

De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


Cher David,

"Petit à petit tous les gens seront remplacés par d'autres gens", dites-vous dans votre billet de dimanche.

Je ne puis m'empêcher de penser à cette saillie de Frédéric Dard :

"Plus le temps passe et moins on rencontre de gens qui ont connus Sarah Bernhard".

Sylvestre








David et Céline vont dans le même bateau







Repost 0
David Genzel - dans Culte
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 08:59


Une fois de plus, Catherine Millet a su anticiper en illustrant la couverture d'Art Press d'octobre avec Guillaume Depardieu dans le film De la guerre, de Bertrand Bonello. La guerre aura été vraiment le concept majeur de la vie de Guillaume Depardieu.

Parfois, je me dis que nous ne sommes pas dans une société de récession, mais dans une société de régression. Quand je lis dans Libé d'hier la double-page de Fabrice Tassel consacrée à Pierre Bellanger, je me demande comment cet article, qui relève plutôt de Détective, a pu être commis.



Il y aurait peut être eu pire si cet article avait été rédigé... par Stéphane Durand-Soufflant. Mais, ce qui arrive au fils de Christine Arnothy, est déjà arrivé à l'autre entrepreneur à la réussite fabuleuse : Thierry Ehrmann.



Céline :
- Il ne manquait plus qu'Edouard Stern... surtout que Guillaume Depardieu a fait De la guerre pour Asia Argento...


Dans cette société de regression, il y eût heureusement la belle action des soeurs Bruni pour Marina Petrella...


Et la coquille de la une du Monde n'en prend que plus de saveur...



Le Monde est entré en négociation exclusive avec l'éditeur international Phaidon, pour la cession des Cahiers du Cinéma.

Cracking Art-Group, parcours-exposition à la galerie 208 Chicheportiche, 208 boulevard Saint Germain.



Le dimanche après la messe, Raphaël Enthoven va animer sur Arte à 13h : Philosophie. Pendant 26 minutes, Raphaël va recevoir un jeune philosophe, sans cesser de marcher. De la philosophie déambulatoire sur Arte !

(c) Photo Christophe Abramowitz

Message du 13/10/08 à 11h18

De : SCHROEDER Henri-Christian <hcschroeder@hotmail.com>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Graffiti !

Graffiti, signé du chef d'une tribu Cree,  tracé sur les murs de la célèbre librairie « radical chic » de l'angle des rues Saint-Placide et  du Cherche-Midi, P VI (4ème plus importante librairie de Paris) où Jospin achète son Monde (et Eric ses cigares ?), juste à quelque pas du bistrot à vins Nemrod, RV bien connu des gens de lettres  :

«  Le jour où vous aurez abattu tous les arbres et empoisonné toutes les rivières,
vous vous rendrez compte alors que vous ne pourrez pas manger votre argent ! »

Ce n'est pas sans rappeler les causes  l'extinction de l'île de Pâques... ou la crise bancaire actuelle !

HCS



De : MEUTEY Charlotte <charlottemeutey@gmail.com>

A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Date : 13 octobre 2008 02:02

Objet : Fantastique !!!! ;-))

"La Vie est Belle !!!" Je viens de prendre le Temps de Lire vos Billets du Jour !!!!!!!   ;-))

Merci 1000 Fois.... pour L'Institut et Toute son Equipe Bolide qui roule à Fond et Pleins Phares et que je Salue ici... et je Salue et Remercie Tout Plein aussi ici Toute l'Equipe de L'Opéra Bastille... Magnifique !!! et Toutes et Tous Si Gentils !!!

A très Viiiiiiiiiiiiiite.... 

Le Festival Cinéma Vérité continue à Abu Dhabi pour 72 Heures Chrono !!! Invité par le MIEFF "Middle East International Film Festival"

"Where Pearls become Stars..."

http://www.meiff.com/

Je vous donne viiiiiiiiiiite des News Mes Trésors,

Avant de filer, je tiens aussi à Partager une Pensée aussi pour Lady Sharon Stone qui tenait tant à être parmi Nous aussi et est si tourmentée pour la Garde de Ses Enfants... qu'Elle soit Pleinement assurée de Notre Plus Affectueux Soutien. Elle fût Magicienne l'An passé à Monaco pour La Naissance de L'Institut Cinéma Vérité.

Baisers Dorés pour Céline Notre "Fée" Enchantée et Notre "Valmont" International et Sublime !!!

Votre Marquise & Sir Orson "Trop Happy"

Plutôt que de prêter oreille aux propos dénigrant de Michel Moulin-à-paroles sur Jérôme Rothen, admirons les maillots choisis par Max Guazzini pour les rugbymen du Stade Français !

Quand on me demande pourquoi je traverse tout le corridor Vaugirard pour me rendre à la pharmacie de Valérie, 95 rue de la Convention, je reporte desormais à Vicky du dernier Woody Allen... !


Benoit Delmas vient m'interviewer hier matin au Flore pour Le Nouvel Economiste, et il m'apprend qu'il écrit aussi un blog : Le Western culturel.




David et Céline vont dans le même bateau




Repost 0
David Genzel - dans Culte
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 14:54
Nous venons de vivre un week-end millimétré d'une totale richesse d'émotions. Où les mots encore s'entrechoquent. Où le temps s'abolit et où il ne reste que des fragments épars guettés par la dérision. Pour une fois, même la recherche du titre de ce billet s'est révélée laborieuse. Donc, déambulons sans nous laisser piéger par les horaires.

Samedi matin, nous descendons la rue de l'Odéon et nous tombons sur des dazibaos tout fraîchement collés de l'infâme Marc-Edouard Nabe. La typographie de l'accroche : "Sauver Siné" se décline tant en SS, que le fils de Zanini restera toujours : "On n'en veut pas".


Mais le mot est jeté, et pour moi, Siné est définitivement associé à Darty. Nous rejoignons donc notre ami Gérard Gros pour la séance de 11h au Gaumont-Marignan, à la projection de Vicky Cristina Barcelona. Et dans le hall, Gérard retrouve son ami Bernard Darty et son épouse. Dans la salle, Bernard Darty s'assied à côté de nous, et, dérangé par la climatisation, il plie son Herald Tribune en chapeau et le met sur sa tête, prenant soin de ne pas déranger la personne assise derrière lui, qui lui répond :
- Si vous voulez, je vous prête mon bonnet !
Mais Bernard Darty finit par sortir un large mouchoir blanc pour s'en couvrir le crâne.
Il nous annonce solannellement :
- La bourse ne tombera pas plus bas !


Le film de Woody Allen est une pure illustration du donjuanisme. Une phrase de Christophe Beney des Cahiers du Cinéma définit ce chef-d'oeuvre de séduction :

"Une touche de jaune,
la "nuance" comme l'appelle opportunément Maria-Eléna,
au milieu des deux bruns sanguins"


Woody Allen a bien lu et relu son René Girard...



Nous avons un peu perdu le duende en allant déjeuner à L'Avenue, mais Gérard a vite comblé l'espace du charme en offrant à Céline chez Chanel : Coco Mademoiselle.



Vendredi soir, à l'invitation de Jean-Jacques Moscovitz et du Regard qui bat, nous avons assité à L'Athénée, au Rêve d'automne de Jon Fosse, mise en scène de David Géry. Un seul reproche sur le jeu d'acteurs, Yann Collette n'est pas le Yann Collette de Bilal que nous aimons tant.


Lacan aurait dit que Jon Fosse n'avait pas perdu "de sujet supposé savoir" en passant de Régy à Géry ! Irène Jacob est venue écouter un court instant le débat à la corbeille. Elle ne portait plus sa robe rouge.




petit à petit 
tous les gens
seront

remplacés
par d'autres
gens



Puis nous sommes allés dîner aux Bacchantes, le fameux bistrot à vin de la rue Caumartin. Toujours égal à lui-même...


Hier soir, notre amie Charlotte Meutey nous a conviés à la soirée de gala des 2e rencontres internationales du Cinéma Vérité à l'Opéra Bastille. Céline a été ravie de monter les marches sur tapis rouge derrière Zoé Félix, seules images reprises dans Purepeople !

Zoé Félix ! quand il y a l'immense Bob Geldof, en costume de velours noir, les cheveux gris, ressemblant étonnamment à Benjamin Biolay ;
Zoé Félix ! quand il y a Hanna Schygulla en robe noire et étole fuchsia ;
Zoé Félix ! quand il y a Meg Ryan en robe rouge et talons de 15 cm pour grandir sa fine silhouette.

Céline ne remerciera jamais assez Charlotte de lui avoir permis de passer presque trois heures derrière l'épaule de David Soul.

Standing ovation pour Noor de Jordanie.
Standing ovation pour Bob Geldof.
Standing ovation pour Wangari Maathaï, prix Nobel de la paix.
Standing ovation pour Adel Imam.

Mais une salle restée moitié assise pour Rama Yade.

Discours drôle et bouleversant de Bob Geldof, comme seul cet Irlandais a le pouvoir de le faire. Inoubliable.

D'autres vedettes parsemées dans les rangs, ainsi Mathieu Kassovitz, Maria de Medeiros, Yamina Benguigui, Lilian Thuram, François Cluzet, Vahina Gociante...

(c) Photo Gérard Fernandez
De gauche à droite :

S.A.S Reine Noor de Jordanie
Secrétaire d'Etat en charge des droits de l'Homme, Mme Rama Yade
Vice-Présidente de L'Institut Cinéma Vérité, Mme Dominique Marzotto
Président Fondatrice de la Fondation Voix Libres, Mme Marianne Sébastian
Adjointe au Maire de Paris, Mme Yamina Benguigui

En arrière plan :
Princesse Kamatari


De : MEUTEY Charlotte <charlottemeutey@gmail.com>
A GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 12 octobre 2008 17:01

Objet : "Voix Libres" La Terre des Enfants...

Mes P'Tits Trésors,
A l'occasion du Festival de Cinéma Vérité, en plus des 41 Films projetés et sélectionnés sur 700 Films visionnés par notre Directeur Artistique Xavier Thomass, prenons "Juste un Petit Instant" pour vous expliquer rapido et en 'vrai' L'Association "Voix Libres" Fondée et Présidée par Mme Marianne Sébastian, "Fée" enroulée par son Grand Châle aux Couleurs de l'Arc en Ciel... qui a été nommée en Suisse "Femme Entrepreneur 2007" par le Club des Femmes Entrepreneurs : 100 000 bénéficiaires de micro-crédits en Bolivie depuis 1994.
Résultats en Bolivie en 15 ans : - 563 000 bénéficiaires... une véritable démocratie où tout part du plus pauvre, du plus petit. - Plus de 10 000 enfants mangeant tous les jours grâce à notre appui alimentaire. - 202 infrastructures construites ou rénovées,- 97 conventions avec des mairies et des organisations publiques ou privées. - Exportation de 2 containers par an en Europe, d'artisanat, de quinoa et de ses dérivés. - 412 emplyés dans 25 entreprises solidaires,- 234 collaborateurs en Bolivie, en majorité de jeunes résilients qui ont su retournerleur souffrance en résultats solidaires concerts.
Et nota bene, 100% des dons, des parrainages et des micro-crédits sont affectés au financement des projets en Bolivie.
www.voixlibres.org
E-mail : voixlibres@voixlibres.org
Tél. +33 621 17 65 70
CQFD    ;-)

Bel Après-Midi, A très viiite pour d'autres Nouvelles...
Baisers Sertis Graff,
Votre Marquise...


J'ajoute seulement un petit bémol à l'enthousiasme dévastateur de Céline : retrouver le contournable Michel Soyer au comité d'organisation de Genève en tant que Deputy Director !



Ce matin, visite du Salon de la revue à l'espace des Blancs-Manteaux. Il y avait plus d'exposants que de visiteurs, et le stand du Tigre était de loin le plus relevé. Et j'ai pu acheter le hors-série n°3 de Frictions consacré à Kathy Acker, avec le dvd Le sang des rêves de Patricia Allio.


Puis, nous sommes allés bruncher chez Mariage-Frères. Certes, il y eut India Song en fond sonore, mais ce n'est plus ce que c'était... En passant devant le Théâtre des Blancs-Manteaux, nous avons décidé d'une prochaine soirée : la divine Caroline Loeb !


Sans oublier bien sûr, le récital de Delphine Volange !



Message du 10/10/08 à 10h05
De : ROLLER Olivier <olivier.roller@free.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : les PM comme ils disent


David,

Vous êtes vache avec Kouchner, c'est un des dernier membre du Gouvernement qui ne veux pas ma peau : http://www.olivierroller.com/lesministres.html

Maintenant c'est raté...

Je viens de retrouver ce groupe de photo, où en plus du gouvernement  
Je photographie les premiers ministres.
Vous avez vu les sourires ?
Ce serait drôle d'avoir l'avis de raphaelle bacqué

J'étais déjà interdit de séjour au ministère de la Justice et à Matignon...

http://www.dailymotion.com/video/x1zsyk_seance-photo-de-francois-fillon-par_politics

Bonne journée quand même,
Olivier

Richard Peyrat nous recommande vivement l'ouvrage d'Anne Muxel, directrice de recherches au Cevipof et épouse de Pascal Perrineau : Toi, Moi et la politique (Seuil).

Message du 12/10/08 à 16h35
De : SIMON Yves <yvesimon@club-internet.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


Mon cher David,

Voici comment je raconte mes rencontres avec notre nouveau Prix Nobel dans mon dernier livre (Epreuve d'artiste : un dictionnaire intime) paru en octobre 2007.


J.M.G Le Clézio.


Il m'apparut aux alentours de mes vingt ans. Jamais jusque-là je n'avais imaginé qu'on pût être beau, jeune, talentueux et... écrivain. Abreuvé de Lagarde et Michard, pour moi les écrivains étaient morts, barbus ou d'âge académique. Mon univers culturel d'alors se constituait principalement de musique rock, de stridences, de guitares électriques et du vibrato à main de la Fender, la Stratocaster rouge et blanc gravée sur la pochette d'un album de Jimmy Hendrix. Même si Stendhal, Flaubert, Baudelaire et Rimbaud présidaient mon panthéon, ils avaient le désagréable inconvénient de n'être plus vivants. Très tôt donc, un modèle vivant s'en est venu séjourner dans mes illuminations de jeune homme, et ce n'étaient ni John Lennon, ni Mick Jagger, mais un écrivain français au regard bleu, blond et timide, qui venait d'acquérir la gloire pour son premier roman, Le Procès-verbal. Diable, un écrivain beau et jeune ! S'il ne jouera pas le rôle d'ultime déclic littéraire comme, trois années plus tard, Albert Cohen (avec le livre Solal qui précédait Belle du Seigneur), je lus avec ferveur sa prose du soleil et de la lumière, je m'imbibai de son étrangeté et de sa nouveauté, un univers générationnel qui m'éblouissait.. Il sera celui sur lequel j'aurai pu décalquer une ambition, celle d'écrire à vingt-quatre ans mon premier roman, à toute vitesse, en un mois, bien avant de publier l'album de mes premières chansons.
Lorsque je fis sa connaissance trente ans plus tard, en 1994, lors d'un dîner organisé, à ma demande, par Tahar Ben Jelloun, je lui racontai avec enthousiasme le choc littéraire de mes vingt ans. J'eus alors le sentiment que le jeune homme blond que j'avais admiré n'avait en rien changé, que sa jeunesse lui collait au visage et au corps, comme les initiés qui portent sur eux la grâce qui nous les fait aimer en dépit du temps et des éloignements. Quelques années plus tard, il vint depuis Nice, me retrouver à Saint-Paul de Vence où je séjournais, et je n'oublierai jamais de l'avoir vu depuis ma chambre, assis sur un tabouret de bar de La Colombe d'or, en train de m'attendre. Avant d'aller à sa rencontre, pendant quelques instants de temps suspendu, fébrile et ému, j'eus alors vingt ans et ne me lassai pas d'observer, en secret, l'écrivain élu qui ainsi m'attendait.
Yves Simon.


Vendredi 17 octobre sort le premier numéro de... Vendredi !

Message du 12/10/08 à 16h39
De : ROSSELIN Jacques <jacques@rosselin.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Bonjour David,

Vous trouverez ci-joint la une de notre ultime numéro zéro. Vingt ans
après avoir créé Courrier International, je remets ça. L'idée cette
fois est de faire un hebdo d'actualité basé sur les meilleurs papiers
du net.

Aujourd'hui, les journaux en papier doivent s'adapter à paysage de
l'information dominé par Internet. Leurs lecteurs s'informent souvent
d'abord sur le net. Si on ne tient pas compte de cette évidence, on
condamne son journal.

La plupart des lecteurs de Vendredi s'informent sur le net (nous avons
regardé avec Ipsos), sont à la recherche d'une info différente sur le
net, d'une nouvelle info. Il la trouveront toutes les semaines dans
Vendredi.

Nous allons essayer d'être dignes de nos sources et sortir un hebdo
différent, qui tape. Comme dirait Jean-Marc "après tout Vendredi,
c'est le jour du poison".

A+

JR


Et aujourd'hui Le Daily Neuvième souffle sa première bougie !

Dans L'Est Républicain, Pierre Moscovici nous joue "l'après-coup" de la mère juive :

"C'est ma mère qui est psychanalyste, pas moi !"




David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 08:47
Et Sylvie Vartan chantait dans Je n'aime que toi :

Partir pour revenir n'est pas vraiment partir
Tu n'as qu'à dire un mot je reviens tout de go
Enfiler mes hivers sous ton vieux pull-over

Et réchauffer mon dos ma peau contre ta peau
En t'écoutant tout haut me lire du Le Clézio

(c) Photo Olivier Roller


Message du 09/10/08 à 17h37

De : MONIER Louis <louis.monier@club-internet.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Le Clézio

J'étais chez Gallimard tout à l'heure où la foule compacte des journalistes était difficilement canalisée, la  photo  ci-jointe a été prise à Nice  ou l'écrivain  était venu voir sa mère que j'ai eu le plaisir de connaitre ce jour-la.
Amicalement
Louis

(c) Photo Louis Monier

Hommage de Bernard Kouchner à JMG Le Clézio :

"Cette magnifique distinction vient couronner
l'une des créations romanesques les plus singulières de ce temps,
l'une des écritures les plus exigeantes et les plus inventives"


(c) Photo Olivier Roller

Et hier à 17h, notre ministre des Affaires étrangères, jouant les Mitterrand, se rendait près de chez lui, à la librairié du Pont Traversé. Lieu habituel de trouvailles poétiques et artistiques pour Céline.


Ysabelle Lacamp publie Le jongleur de nuages chez Flammarion et déclare à Paul Wermus :

"Quand on est de sang asiatique, on est moins sujet au racisme"

(c) Photo Didier Leclerc


De : LAURENTIN Luc <ll@limelight-consulting.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 9 Octobre 2008, 9h41mn 07s
Objet : Intéressant ...

Bonjour David,

Définitivement, ton blog est culturellement un bonheur de fraicheur. Puis-je me permettre de te suggérer cette expo organisée par Philippe Delaunay, que j'ai trouvée originale ...

Bonne journée.

Luc

Limelight-Consulting, Spotlight your company to make it shine


De : KROSS Khris <bon.art.room@free.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 9 Octobre 2008, 14h42mn 53s
Objet : photos vignes

Bonjour David

Voici les photos dont je dispose pour l'instant.
Elles m'ont été remise par LAURENCE MASSON photographe
merci de la créditer si tu utilises ses images ça lui fera plaisir,
c'est une amie.

http://loloe.jalbum.net/vignes2008/

J'en aurai d'autres la semaine prochaine de Damien et de Gabrielle (que
tu connais, qui d'ailleurs a fait les voix féminines de la bande
annonce ciné de cette année aux côtés de Yves Marie Maurin (metteur en
scène, comédien et frère de Patrick Dewaere). Si tu es intéressé
n'hésite pas à me le rappeler je te transmettrai d'autres clichés.

Amitié Khris

PS une photo de moi avec Pascal Elbé car voilà un moment qu'on ne sait pas vu ;-)
... "je n'ai pas chaaannngé"

Bises



Jean d'Ormesson n'est pas publié chez sa fille, mais il est illustré par le magnifique Pierre Le Tan.


De : GEORGEON Olivier <og@georgeonetassocies.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 9 Octobre 2008, 11h11mn 56s

Je trouve que l'aquarelle aurait pu être plus généreuse en couleurs...te concernant car je te connais des tenues plus toucan ou perroquet que celle imaginée par l'artiste !!! Et cela quand bien même ce dernier n'avait pas le rose exact (je subodore qu'il le souhaitait plus fuchsia) !!!
Et n'étant pas grand consommateur de roman noir (mais « la folle bestialité » est un titre qui aiguise la curiosité), je te conseillerai un livre que j'ai trouvé très excitant (je n'emploierai pas le mot sublime pour ne pas « énerver » ton ami Axel « Et Nietzsche a pleuré » qui met en scène le philosophe et le docteur Bauer, gourou ou père spirituel ou mentor, chacun optera pour le terme qui lui paraît le plus approprié, de Zygmund. Une partie d'échec entre deux cerveaux qui est une bouffée d'intelligence comparée à la mère Angot et son gynéco par exemple (il y en a beaucoup d'autres malheureusement).

Bonne journée sous le regard chaleureux de Râ.
Olivier


De : MORGENSZTERN Armand <armand.morgensztern@gmail.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 9 Octobre 2008, 10h51mn 50s

Ce n'est plus SUBLIME qu'il faut dire maintenant... c'est subprime!


De : Galerie <jacob12@wanadoo.fr>
À : Catherine Hug <c.hug@wanadoo.fr>
Envoyé le : Samedi, 4 Octobre 2008, 18h04mn 43s

Objet : New York vu par Karine Roche vernissage le samedi 11 octobre (d)


Galerie Catherine et André Hug

9 rue de l'Echaudé
75006 Paris
tél-fax 01 43 26 93 75
http://www.galeriehug.com


David et Céline vont dans le même bateau


Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens