Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 09:17

De : SAVIGNEAU Josyane <savigneau@lemonde.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 8 Janvier 2009, 13h03mn 24s


Je crois que ce procès n'aura pas lieu, en tous cas pas en sa présence, ni la mienne, ni celle de ses amis. Au départ ça semblait drôle, mais ça sent vraiment mauvais, il suffit de lire Le Figaro.


Message du 08/01/09 à 11h14
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : heureuses rencontres


Cher David,

Je souscris à l'indignation de Josyane Savigneau à propos de cette couverture de Tribune juive. Il y a des fois, vraiment, où on se demande pourquoi le rédempteur s'est incarné ! Quelle pitié de voir ça ! Tout comme la paille et le feu, la publicité et la foi ne font pas bon ménage. Déjà, vouloir nous vendre Carla et Sarko comme un conte de fée, même les simplets n'y croient pas, mais parler d'Élue, là on est dans la farce, la farce pas drôle. Je suis catholique et lorsqu'il m'arrive de prier je m'adresse à Saint Raphaël Archange, le patron des heureuses rencontres. Qu'y a-t-il, au fond, de plus important que les heureuses rencontres ? Peut-être, la rencontre entre Carla Bruni et Nicolas Sarkozy s'avérera, s'avère déjà heureuse. Si c'est le cas, tant mieux pour eux et je reprendrais bien du gratin de courgettes, s'il vous plait, merci. Je ne prie jamais la Madone ni même le Christ, j'estime qu'ils n'ont pas de temps à perdre avec mes petits soucis. Pour les choses vraiment désespérées, je m'adresse à Joseph. Ainsi que l'a dit Thérèse D'Avila "Si vous avez quelque chose de vraiment sérieux à demander, adressez-vous à Joseph, notre seigneur ne peut rien lui refuser".


Bien amicalement
Sylvestre

De : ROFFINELLA Martine <roffinella.martine@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 8 Janvier 2009, 13h50mn 30s


Ai beaucoup aimé la phrase de Josyane Savigneau :
"Je ne sais plus dans quel monde je vis."
C'est sans doute parce que désormais nous devons vivre dans plusieurs mondes...
Amitiés vives,
Martine.


Michel Hébert vient de se faire photographier par Olivier Roller. Il raconte.


Message du 08/01/09 à 21h59
De : HEBERT Michel <michel.hebert@jumpfrance.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


J ai découvert Olivier.

Ce mec doué, connu, « cultissime »... travaille « en apnée ! » Oui vous avez bien lu !!! En apnée.
Il ne respire pas quand il shoote, il appuie comme un fou sur son déclencheur, en te disant « plus à gauche », « plus à droite », « plus haut la tête », « tourne un peu plus à gauche la tête », « Ne souris pas ne souris
pas ». Et puis quand il a bonne « prise », il éjacule verbalement « Ouah !!! Ça y est ».
Ce mec est formidable, il débite sa façon de concevoir son art, sans esbroufe, mais avec ses tripes. Il dit des phrases, les unes après les autres, certaines n'ont pas de rapports avec la précédente, mais après c'est à l'auditeur de remettre ce qu'il a entendu en place. Sa façon de marier la photo en elle même, avec le cadre, la grandeur du cadre, la densité qu'il cherche sur le visage (pas de sourire, because « ce n est pas naturel, c'est fabriqué ») est vraiment particulière.

Ce mec est super car chez lui dans son studio au 8iéme sans ascenseur, (faut monter !!!), c'est tout de « la bricole » dans sa « chambre de bonne ».
Le bon éclairage est fait avec des bouts de cartons, du scotch...Bref pas de grands spotlights en chrome... Bref à l'opposé des conventions.

C'est vrai que c'est fatiguant, mais c'est impressionnant et sympa. J'ai appris des choses à son contact, sur l'artiste qu'il est.

mh


Message du 08/01/09 à 20h51
De : ROLLER olivier <olivier.roller@free.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>


Encore merci David,

Je te ferais la liste des gens photographiés vendredi soir, et celle des rdv à venir.
Comme ça on verra quels sont ceux qui n'ont pas donné de nouvelle (pas nombreux) et quels sont ceux qu'on n'a pas encore contactés.
Encore un grand merci à toi.
Je suis terriblement fatigué, je commence à avoir la bouche et les doigts qui me grattent, je souffre parce que je cherche en moi des choses difficiles pour les photographier. C'est très violent à l'intérieur.
Ça devient une série absolument personnelle.
Je les photographie comme des statues romaines, de la pâte à modeler.
Ils ont tous de vraies 'tronches', je les touche, les fatigue (et moi beaucoup aussi)
Je pense que ces photos vont m'apprendre des choses sur ma pratique, mon rapport à l'autre.
Autre chose : je suis touché par leur générosité. Ce sont des gens curieux qui cherchent. Plusieurs sont très angoissés à l'idée d'être photographiés. Ils y vont quand même.
C'est la aussi une leçon pour moi.
Merci merci,
Olivier


Jean-Pierre Hadida nous exhorte à buzzer son Anne Frank.

 


Message du 08/01/09 à 18h46
De : HADIDA Jean-Pierre <jphadida@yahoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : bonne année david


Salut David permets-moi de t'envoyer ce petit Jipad de 2009.



Je serai heureux de te parler d'Anne Frank et que tu viennes voir une répétition.



Je dois également commencer ma com, j'ai une attachée de presse mais toutes les bonnes volontés sont bienvenues.
On se voit quand ?


Jean-Pierre HADIDA
RADIO MAD

jphadida@radiomad.com
tel: (33) 1 40 54 09 18
mobile : 06 62 01 35 66

Nouvelle adresse : 77 rue Dulong
75 017 PARIS


Richard Peyrat me touche sans me couler, certes, quand il m'évoque la divine Juliet Berto.



De : PEYRAT Richard <r.peyrat@noos.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 8 janvier 2009 11:45

Objet : Juliet


Le goût de la mémoire qui ne garde que les traces rares du passé est un pur délice.
Pour le même prix des paroles à confirmer par Yves Simon.


Au pays des Merveilles de Juliet

Vous marchiez Juliet au bord de l'eau
Vos castel-roses sur le dos
Vous chantiez Alice de Lewis Caroll
Sur une bande magnétique un peu folle

Sur les vieux écrans de soixante-huit
Vous étiez Chinoise mangeuse de frites
Ferdinand Godard vous avait alpaguée
De l'autre côté du miroir d'un café

Amitiés


Et Céline rajoute le bateau !



De : LE NET Michel <cercle-ethique@cercle-ethique.net>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 8 Janvier 2009, 11h30mn 49s


Un grand merci, David, en souvenir des chaudes heures des années 80/90, où nous nous retrouvions pour porter la bonne parole à l'ESP, berceau des créatifs des grands annonceurs.
Avec Michel Bongrand, Pierre de Bonneville, Thierry Saussez (à qui cet ouvrage est particulièrement destiné !), nous formions à la publicité et à la communication publique les générations montantes.
Il leur fallait un guide des bonnes pratiques : grâce à ton blog, ce vide est maintenant comblé.
Gloire te soit justement rendue !

Tendre bise à Céline.
Michel


Hier, déjeuner fort agréable au Flore avec Matthieu Bejot, conseiller pour la communication événementielle au cabinet de Christine Boutin, déjeuner à l'initiative de La Baule +. Je souris en pensant que Richard Bohringer ou Augustin Legrand auraient pu être au Flore ce jour-là. De l'ouverture du dimanche aux valeurs bioéthiques, Christine Boutin va mener de nombreux combats à l'intérieur du gouvernement.



De : VIGNAT Daniel <danielvignat@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 8 Janvier 2009, 22h37mn 19s

Objet : Histoire : sempiternel recommencement


Cher David et Céline,

à lire jusqu'au bout ha ! ha ! ha !
                      Daniel V.


Petite réflexion littéraire

" Que peut-il ? Tout. Qu'a-t-il fait ? Rien.
Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie
eût changé la face de la France, de l'Europe peut-être.
Seulement voilà, il a pris la France et n'en sait rien faire.
Dieu sait pourtant que le Président se démène :
il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ;
ne pouvant créer, il décrète ;
il cherche à donner le change sur sa nullité ;
c'est le mouvement perpétuel ;
mais, hélas !
cette roue tourne à vide.
L'homme qui, après sa prise du pouvoir
a épousé une princesse étrangère est un carriériste avantageux.
Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne,
ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir.
Il a pour lui l'argent, l'agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort.
Il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse.
Quand on mesure l'homme et qu'on le trouve si petit
et qu'ensuite on mesure le succès et qu'on le trouve énorme,
il est impossible que l'esprit n'éprouve pas quelque surprise.
On y ajoutera le cynisme car, la France,
il la foule aux pieds, lui rie au nez, la brave,
la nie, l'insulte et la bafoue !
Triste spectacle que celui du galop, à travers l'absurde,
d'un homme médiocre échappé '".


Victor Hugo, dans Napoléon, le petit

Vous pensiez peut être à quelqu'un d'autre ?
Étonnant d'actualité non ?


Aujourd'hui Sport se décuple ! Double H !








David & Céline go boating
























Repost 0
David Genzel - dans Culte
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 09:00

Nous dînions au Flore d'un confit de canard avec l'ami Richard Peyrat, nous parlions du macmahonien Pierre Rissient, lorsque Melvil Poupaud est entré. L'enfant de chez Raùl Ruiz est toujours resté enfant rebelle dans ses attitudes et c'est un vrai plaisir que de le voir animer une troupe d'amis. Près de nous, un homme s'est exclamé : "Jean-Jacques Schuhl m'a dit...". Pour moi, Melvil Poupaud, ce n'est pas Ivan dans Un conte de Noël, mais le photographe dans Un homme perdu. Pour Céline, il est le Charles-Henri de Persand qui vient plaquer Naomi Watts au... Café de Flore, dans le film de James Ivory de 2003, sur fond de chanson de Carla Bruni.


De : MEYER Benoit <meyersports@gmail.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 7 Janvier 2009, 19h07mn 40s

Objet : L'Elue : Carla ou Kala


David,

Suite à ton blog de ce matin que j'ai reçu dans l'Eurostar, je n'ai pu manquer de me faire la réflexion de la une du TJ de ce mois ci avec Carla en cover... Lors d'un mariage juif, l'heureuse Elue, la future épouse est appelée la Kala... donc Carla l'Elue me fait penser à son Mariage Tardif (titre d'un film israélien) avec Nicolas S, la Carla... jusqu'à la Calas :) bon je m'arrête là. Je m'étonne encore que M. Tapiro n'a pas relevé avant moi ce jeu de mots.
Amicalement,
Benoit Meyer



(c) Photo Patrick Swirc


De : SAVIGNEAU Josyane <savigneau@lemonde.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 7 Janvier 2009, 11h11mn 06s

Objet : RE: Carla Bruni, l'Elue


Je trouve cette une de Tribune juive hallucinante... l'élue... si c'était dans le Canard enchaîné ça n'aurait évidemment pas le même sens que dans Tribune juive. Je ne sais pas car je vais sans doute avoir toute la communauté sur le dos pour oser critiquer Tribune juive. pourtant je trouve ce titre ridicule, presque obscène. je ne sais plus dans quel monde je vis. en voyant les dos de kiosques j'ai cru avoir une hallucination. Un journal confessionnel et sérieux titrant "l'élue".... ça vous inspire quoi à vous ?

De mieux en mieux :

Mes copains de RCJ me disent que le nouveau directeur de Tribune juive est religieux.

Alors là je tombe de ma chaise.

amitiés,

Jo



Message du 07/01/09 à 11h24
De : THIERRY Monique <mthierry@lequipe.presse.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


David,

Joli papier ce matin sur le blog, celui d'Alain Chouffan, que la rencontre avec Tapiro met en état quasi extatique. Et je me souviens qu'Hémisphère Droit était au siècle dernier notre accélérateur de campagnes pour le journal. Et du coup me reviennent aussi les prises de tête très animées entre Franck Tapiro, Corinne Pinoncély et Francis Gabet, mon ex Directeur de la Comm. chéri (affectueusement surnommé Gabounet ou le Gros). Comme me le disait hier mon voisin de palier : " Tout ça ne nous rajeunit pas !".

Je t'embrasse.

Monique


Quel ravissement de voir les sublimes initiatives culturelles de Nadine Eghels prendre une véritable ampleur.



De : EGHELS Nadine <nadine.eghels@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 7 janvier 2009 11:22


Cher David Genzel,

Oui, bien sûr, avec plaisir !

Je vous envoie le programme en haute et basse définition, vous verrez ce qui vous convient le mieux. Merci de le diffuser sur votre blog que j'ai découvert et qui est absolument épatant, à la fois drôle et intéressant, pointu et ouvert.

Donc, merci beaucoup

Bien à vous

Nadine Eghels



Message du 07/01/09 à 15h24
De : De BONNEVILLE Pierre <pierre@debonnevilleorlandini.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Qu'est-ce que Michel Le Net vient de nous faire.
Son cadeau de Noël ?
Ou ses meilleurs vœux ?
En tout ca, il vient de sortir Le Bréviaire de l'Ethicien aux éditions
Cercle Ethique des Affaires. 18 € et 350 pages de phrases qui tuent.
Soigneusement sélectionnées par Maître Michel, parmi lesquels il y a zéro
Cioran.
Mais ses amis Marc Aurèle et Chamfort sont là.
On rencontre Jacques Chirac, Bernard Cathelat, Lionel Jospin, Eva Joly et
Michel Rocard... Ainsi que du Michel Le Net lui-même bien entendu.
A noter que la Charte de Publicis se trouve être citée. Que du beau monde.
Vous qui aviez décidé de vous cultiver en 2009, ne vous privez pas...



Message du 07/01/09 à 16h31
De : NIJDAM J. Henri <henri.nijdam@nouveleconomiste.fr>
A : MOORS Bernard <bernardmoors@free.fr>
Copie à : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


Bonjour Bernard,
et merci de votre mail.
Nous allons en effet passer gracieusement en floating l'une et/ou l'autre des annonces évoquées ; je vous laisse choisir celles qui vous semble correspondre le mieux au lectorat du NE ("les pouvoirs d'aujourd'hui" Entreprises, affaires publiques, économie sociale).
Pouvez-vous demander à qui de droit de faire passer les éléments techniques par mail à l'attention de basile.escoffier@nouveleconomiste.fr (ou par coursier, LNE 5 passage Piver, 75011 Paris).
Dans l'attente du plaisir de vous revoir, à paris...ou à Porquerolles !
Amicalement
henri j. Nijdam


Message du 7 janvier 2009 18:14
De : MOORS Bernard <david.genzel@gmail.com>
A : NIJDAM Henri J. <henri.nijdam@nouveleconomiste.fr>
CC : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


Merci Henri de votre gentillesse et de votre rapidité. On ne peut pas être porquerollais et insensible à la dégradation de l'environnement, mais il y a beaucoup de gens qui font des discours et peu qui passent à l'acte.
Amitiés
Bernard


Message du 07/01/09 à 11h15
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : La tempête


Cher David,


Je confirme les dires de Martine Roffinella dans le précédent forum. La méditerranée ne se prend pas souvent au sérieux mais quand ça lui arrive ça fait des dégâts. La dernière fois c'était en 1977. « Les intestins de la mer sur la plage », voilà une expression fort bien trouvée. Vivement que la mairie envoie une pelleteuse sur la plage de Miomo, commune où je vis à l'année, pour nous débarrasser des dunes d'algues et des monticules de saletés. Plage de galets, très peu people, très peu fréquentée. On peut difficilement y garer son auto et les habitants, tout comme en Californie, votent pour le maire qui n'a surtout pas de construction de parking en projet. Privative, en quelque sorte, pour happy few. J'y ai vu une fois Jean-Marie Rouart avec une jolie blonde, une parisienne sans doute car elle avait un petit nez en trompette. Monseigneur Glemp aussi, primat de Pologne, descend tous les étés au couvent San Ghjacintu, dans la même commune. Le seul hôtel restaurant sur la plage a été dévasté par la tempête du mois dernier.


Coin de plage près de la tour génoise ( en été, bien sûr ! )

Bien amicalement
Sylvestre


Message du 07/01/09 à 18h22
De : MULLER Karin <info@gimpel-muller.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>
Objet : vernissage exposition Gudrun Piper et Norman Dilworth


Galerie gimpel & müller


René Gimpel & Berthold Müller ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition Gudrun Piper et Norman Dilworth


mardi 13 janvier 2009 de 18 à 21 heures


" L'équilibre est le centre de l'énergie centrifuge où se développent les éléments en lévitation, contre toute pesanteur dans l'espace libre. [...] L'infini des possibilités que norman dilworth dessine, dérange la logique d'une forme à la fois en expansion et fermée sur elle-même, simple ligne qui évolue dans un espace entièrement ouvert et clos."
dominique szymusiak, 2007 conservatrice en chef du musée matisse (le cateau-cambrésis) extrait du catalogue de l'exposition ‘norman dilworth, une évolution naturelle'
" Le carré en tant qu'élément pictural constitue la forme géométrique la plus homogène et stable. Il n'a pas de direction et ses cinq axes de symétrie pointent toujours sur lui-même, sur son centre. [...] Il n'a pas le mystère du cercle ou de la croix, ni la dynamique de la spirale. Mais dans son équilibre - selon Platon - il est avec le cercle une forme de beauté absolue."
klaus staudt, 1990 extrait du catalogue "konstruktion und programm' richard-heizmann-stiftung, niebüll (d)

Exposition du 13 janvier au 10 février 2009
Du mardi au samedi de 14h00 à 19h30 et sur rendez-vous

+33 (0)1 43 25 33 80
+33 (0)6 16 81 71 49

Galerie Gimpel & Müller
12 rue Guénégaud
75006 Paris

info@gimpel-muller.com
www.gimpel-muller.com


Double-page émouvante dans Libé : "Dessine-moi un camp". Témoignages de la vie concentrationnaire, les dessins de Thomas Geve déporté à 13 ans, sont publiés dans leur intégralité. Le livre s'appelle : Il n'y a pas d'enfant ici, dessins d'un enfant survivant des camps de concentration, Jean-Claude Gawsewitch Editeur.



Message du 08/01/09 à 04h31
De : JELIN Blog <jelin@save-the-world.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : jelinblog, commencer l'année

Juste Une Photo

Commencer l'année.
Il a neigé, tout semble si calme, si reposant. Le jardin est désert, seuls quelques photographes passionnés profitent de l'occasion si rare qui transforme le Tuileries en un paysage de rêve sorti d'un conte.


Et ce manège sans enfants, tout allumé dans la nuit tombante, qui trouble le silence par la ritournelle que joue son orgue de barbarie, nous dis combien le monde peut être une féérie... tandis qu'ailleurs le tonnerre gronde.


Les Tuileries, le manège
Paris le 05/01/2009
(c) Patrick Jelin







David et Céline vont dans le même bateau





Repost 0
David Genzel - dans Culte
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 09:12
(c) Photo Patrick Swirc

De : CHOUFFAN Alain <achouffan@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 6 janvier 2009 18:19
Objet : Fw: Alain Chouffan/le nouvel obs.

Cher David,

Voici le mot que je viens d'écrire à Frank Tapiro. Cette rencontre - encore virtuelle - avec lui par l'intermédiaire de ton excellent site va te combler. Tu as toujours conçu ton site, avec Céline, comme un immense capharnaüm ou les gens pouvaient se rencontrer et communiquer entre eux. Tu as tapé dans le mille ! Bravo !

Alain chouffan

----- Original Message -----
From:
<achouffan@wanadoo.fr>

To: frank.Tapiro@hemisphere-droit.com
Sent: Tuesday, January 06, 2009 6:02 PM
Subject : Alain Chouffan/le nouvel obs.

Ce mardi 6 janvier

C'est fou comme le monde est petit. Je parcours le site de notre ami David Genzel et je tombe sur tes quelques lignes qui annoncent que tu prépares un article sur "les juifs sont-ils paranos ?". ça m'interesse, je cherche le nom de l'auteur, et je découvre le tien. Tiens, connais ce nom-là ! Celui que Sarko a licencié sans raison ! Mais encore ! Je cherche, cherche, et puis l'étencelle ! C'est celui qui écrit dans "Tribune juive". Je cherche le mensuel pour m'en assurer. Exact ! Et en plus, j'ai lu ce papier que j'ai trouvé très juste. je l'ai même dit au directeur Mickael Abizdid. Et alors, diras-tu ? "Il est bien informé ce type !" Eh!bien saches que nous écrivons tous les deux dans le même journal. Et que mon article "Carla Bruni, l'élue" a même fait la "une". Et même un second sur Netanhyaou. Bref, nous sommes deux collaborateurs du même journal qui s'ignorent. Normal : j'avance masqué. Puisque je signe sous un pseudo ! Alors, quand le faux nom va-t-il rencontré le vrai Tapiro ! J'ai un petit avantage sur toi : je connais ta petite bouille en photo. Elle accompagne ton article !
A bientôt
Alain Chouffan

Alain Chouffan pourrait aussi demander à Carla Bruni son avis sur deux ouvrages qui viennent de paraître sur son mari :

Dans la peau de Nicolas
, de David Angevin :


Et L'enfant terrible de Patrice Machuret, qui raconte la relation entre Nicolas Sarkozy et son éthiopathe et confident, Jean-Paul Moureau.



Dans VSD, Francis Szpiner livre un secret à Paul Wermus :

"En guise d'honoraires, mon client, Karim Achoui,
m'a offert la robe d'avocat de François Mitterrand"

(c) Photo Fred Goudon

Dans le numéro de janvier de La Baule +, je donne mes raisons personnelles de la condamnation de Karim Achoui : le Duende.



De : LECOQ Edith <edith.lecoq@paris.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 6 Janvier 2009, 14h58mn 32s

Objet : Les 6scopes de la Mairie du 6e arrondissement


Bonjour David et Céline,

De retour de province, je me suis précipitée pour lire le blog Odéon....à l'information éternelle...C'est vrai il ne fait vraiment pas chaud dans les Jardins du Luxembourg... Mais j'ai remarqué que David n'est pas frileux, son manteau est toujours ouvert....
Pour toujours plus d'info, voici les prochains rendez-vous culturels de la Mairie du 6e. C'est tout un programme ! Dans lequel Alain Zimeray s'est glissé pour notre plus grand plaisir...
A bientôt pour un déjeuner de la nouvelle année !
Edith Lecoq



De : GROLIERE François <fgrosliere@nat.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 6 Janvier 2009, 16h10mn 02s

Objet : ...de toutes les couleurs !



De : ROFFINELLA Martine <roffinella.martine@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 6 Janvier 2009, 11h58mn 12s

Objet : 2009


Chers David et Céline, après presque trois semaines sans lien Internet ou presque, c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé ce matin votre Blog.
Que l'année 2009 vous soit douce...
Avant d'attraper la grippe, qui m'a tenue alitée pendant presque une semaine, j'ai pu voir une Méditerranée déchaînée, terriblement en colère, qui a dévasté trottoirs, bancs et digues en quelques heures. Je suis pourtant née dans ce pays, mais cela faisait très longtemps que je n'avais pas assisté à pareille violence des éléments - quand j'étais petite, mes parents et moi habitions une maisonnette sur la plage, et la mer passait régulièrement par-dessus le toit, me laissant terrifiée !
Après la tempête, et des vents de 145 km/heure, je suis allée seule sur la plage ; la mer avait vidé ses intestins, il y avait d'énormes troncs d'arbres, des carcasses d'objets que je n'ai pu identifier, et surtout des murailles d'algues. Certaines dépassaient deux mètres de haut. Hélas, le rivage était également jonché de détritus, beaucoup de plastique et un nombre incroyable de pneus. C'était étrange d'errer sur ces lieux de désastre, de regarder le ciment de la digue découpé brutalement par l'acharnement des vagues. J'avais la tête complètement vide, je ne parvenais pas à fixer la moindre pensée, j'étais juste fascinée par ce calme, cette solitude après la tempête...
Encore bonne année à vous !
Bien amicalement,
Martine.


Yves Camdeborde va transformer sa crêperie en un espace dédié à l'apero.


Encore un acteur du film Gomorra qui se révèle mafieux. Giovanni Venosa, qui joue le rôle d'un chef de clan de la Camorra, a été arrêté à nouveau pour des activités mafieuses. Le film de Mattéo Garrone représentera l'Italie aux Oscars.



Le mercredi 14 janvier à 18h30, le centre culturel Calouste Gulbenkian invite à une rencontre avec Manoel de Oliveira à l'occasion de son centième anniversaire, 51 avenue d'Iena.

(c) Photo Olivier Roller


Dans La Croix de ce jour, un très beau reportage d'Anne-Bénédicte Hoffner :


"Au Mémorial de la Shoah, des policiers questionnent leur métier. Ils sont 115 debout et en uniforme, les futurs gardiens de la paix d'Ile de France achèvent leur formation par une réflexion sur le rôle de la police sous Vichy"








David & Céline vont dans le même bateau











Repost 0
David Genzel - dans Culte
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 09:22
Céline n'arrête pas de me reprocher mon écoute ininterrompue de France Info à toutes heures de la journée et de la nuit... France Info, c'est le paradoxe absolu ! Marie-Eve Malouines refuse la légion d'honneur par déontologie, Sophie Auvigne dans le journal de 13h30 d'hier annonce pour lancer son sujet sur la suppression de la publicité sur le service public : "Il faudra prendre ses précautions autrement".

Marie-Eve Malouines - septembre 1987

Le cinéma, c'est la vie. Dans Caos calmo, il faut voir le DRH expliquer à Pietro (Nani Moretti) sa propre démission. 


Jean-Luc Vergne, le DRH de PSA, s'en est-il inspiré avant de présenter sa propre démission ? Il aurait dû plutôt s'inspirer de La question humaine...


Toujours dans Caos calmo, la fascinante apparition de Steiner (Roman Polanski). Malgré la demande officielle de Christine Albanel, l'époux d'Emmanuelle Seigner s'est vu refuser par la grande chancellerie sa nomination au grade de Chevalier de la légion d'honneur...


A la projection de Il Divo au Saint-Germain-des-Prés, notre voisin nous interpelle :
- Comment s'appelle déjà le ministre qui a instauré le RSA ? Lui au moins ne s'est pas enrichi. Il était devant le cinéma en vieilles espadrilles...


(c) Photo Olivier Roller

Message du 05/01/09 à 12h32
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Christophe Barbier


Cher David,

Photo étonnante : Christophe Barbier en frac.



Hé oui, le très syncrétistement hexagonal Barbier. L'éditorialiste qui hait les différences culturelles au sein de la France républicaine. L'homme qui n'est jamais en proie au doute pascalien, le Monsieur-je-sais-tout que le monde entier nous envie. Il paraît qu'il pousse la chansonnette. Bonne idée! Ça nous changera de ses raisonnements à la mords-moi-le-gros-orteil dont il nous abreuve à longueur d'année. J'adore son interprétation de Klonen kann sich lohnen. Du pur bonheur. On peut l'entendre sur Youtube.


Bien amicalement
Sylvestre


De : SAVIGNEAU Josyane <savigneau@lemonde.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lundi, 5 Janvier 2009, 16h45mn 22s


mille mercis, et encore une fois bonne année
j'adore "il est interdit de monter sur la glace"!
amitiés
jo



Message du 05/01/09 à 11h39
De : TAPIRO Frank <frank.tapiro@hemisphere-droit.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : A diffuser...


http://www.youtube.com/watch?v=LoP4NQEwUNg


David
Une année pleine de neuf et de bonheur pour Céline et toi.
Merci pour ton mail.
J'écris un nouveau papier pour le prochain numéro qui devrait te plaire : « Les juifs sont ils paranos ? »
Biz et à mardi prochain pour notre dej.
Frank


Frank Tapiro
Co-Président
HEMISPHERE DROIT
23-25 rue Ferdinand Buisson, 92110 Clichy
Tél : +33 (0) 1 58 740 826
Fax : +33 (0) 1 58 740 748
frank.tapiro@hemisphere-droit.com
www.hemisphere-droit.com


Hier soir, drink au Lutetia avec Henri J. Nijdam, qui nous apprend d'excellentes nouvelles. Il vient d'avoir une petite Olympe qui a aujourd'hui six semaines. Et Gael Tchakaloff va reprendre ses portraits cultes  du  Nouvel Economiste à l'Hôtel de la rue des Beaux-Arts. J'adore notre complicité avec Henri. Il suffit de prononcer un nom, en l'occurrence "Josyane Savigneau", pour le voir apprécier avec délectation.


Eric de Rothschild, président du Mémorial de la  Shoah, invite à la projection en avant-première du film Plus tard tu comprendras d'Amos Gitaï, d'après le roman de Jérôme Clément, le jeudi 15 janvier à 20h au Mémorial de la Shoah. Film avec Hippolyte Girardot et Jeanne Moreau.

(c) Olivier Roller


Message du 05/01/09 à 23h15
De : GATARD Christian <infos@e-dito.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Apéritif littéraire le 16 janvier chez Gatard. Epatant, non ?


Epatant, non ? Vous viendrez ?
Vous nous le dites en envoyant un mail à redaction@e-dito.com



De : MOORS Bernard <bernardmoors@free.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Envoyé le : 5 janvier 2009 18:31

Objet : La planète sauvée par L'Equipe


Bonsoir David,

Concrétisation de la gentillesse de Louis Gillet, aujourd‘hui dans L'Equipe Magazine, en 3e de couv. l'annonce « busard » de la campagne 1% pour la planète. Puisse ce coup d'envoi être souvent repris.
Amitiés

Bernard


Bernard Moors
16 rue Pierre Demours - 75017 Paris
Tel 01 56 68 04 28 - 06 89 93 40 78
bernardmoors@free.fr

 


Et notre Luxembourg a pris son air autrichien...












David & Céline vont dans le même bateau



Repost 0
David Genzel - dans Culte
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 08:48

Bakchich Info et les services secrets marocains, franchement... la collusion ne prête t-elle pas sourire ?! Nicolas Beau, (collabo en lacanien), aurait même pu leur demander, à l'époque, des renseignements pour Ben Barka ou Omar Raddad ! Affirmer de façon péremptoire la bienvenue à la petite Dati-Aznar relève du compte japonais du précédent président...


Nicolas Beau ira t-il jusqu'au bout du geste de Vatel ?! Le Figaro annonce en revanche que la garde des Sceaux a passé le réveillon du 31 à l'Elysée avec le couple Sarkozy.

(c) Photo Olivier Roller

Le nom de code de François Vatel est le mot qui nous émeut le plus avec le "divin chauve" de Stratégies. J'ai été ravi que "le divin" adore Il Divo !


De : KERMOAL François <fkermoal@free.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dimanche, 4 Janvier 2009, 17h33mn 06s

Objet : Le Divin


Hello David,

Tu ne t'étais pas trompé. J'ai adoré Il Divo, un très bon film. Je comprends
aussi ton enthousiasme pour le sujet car il y a tout: le pouvoir,
l'influence, les médias, la mafia... Il n'y manque que les publicitaires!

Bien à toi

François


De : GARRIGOS Raphaël <garrigos@liberation.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Samedi, 3 Janvier 2009, 1h50mn 05s




J'ai voulu commencer cet an neuf par deux images fortes prises hier après-midi au jardin du Luxembourg.


2009 ou la chevauchée du lac de Constance


Le Prophète de Louis Derbré


De : DUMOULIN François <fdumoulin@signeascendant.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dimanche, 4 Janvier 2009, 19h18mn 15s

Objet : Bonne année à vous deux !


Ni Brésil, ni Amérique, ni même le Zambèze, puisque j'étais pour la fin
d'année en Corrèze chez de bons amis. Au bout d'un moment il fut question de
votre blog, puisque l'ami en question est le petit-fils de celui qui lança
la Méditerranée. Nul besoin de préciser son nom, tu l'auras deviné.

Quelques jours sans connexion internet c'est un plaisir rare, surtout
lorsqu'on vous retrouve, riche de nouveaux récits et d'opinions.

Continuez comme ça en 2009, et quelle vous apporte quoiqu'on en dise, une
multitude de signes ascendants.

Amitié,

François Dumoulin


Signe Ascendant

Atelier marketing et communication

29, rue Cambacérès 75008 Paris

T.01.53.04.20.09

F.01.53.04.20.17

M.06.03.200.208


Message du 04/01/09 à 18h53
De : MAN Victoria <vmanestier@yahoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : avec mes meilleurs vœux


Chères amies, chers amis, je vous envoie mes meilleurs vœux pour l'année nouvelle, en espérant avoir très prochainement l'occasion de vous rencontrer. je vous embrasse, Victoria

Victoria Man (06 81 40 50 74), tous les lundis de 10h à 11h dans "rendez vous parisiens" sur Aligre FM 93.1; Vous pouvez également "podcaster" la dernière émission sur http://rendezvousparisiens.fr.nf



Message du 04/01/09 à 18h36
De : ADELY Emmanuel <e.adely@free.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : boldog és szep új évet

bien des vœux,

amicalement.
ea



emmanuel adely
http://emmanueladely.free.fr


Cette année, pas de galette Pierre Hermé, mais la cerise sur l'an neuf !


Message du 04/01/09 à 12h25
De : SZILAGYI Eniko <eszilagy@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>


Eniko aux Deux Magots

CHERS DAVID&CELINE,
AVEC CE TEXTE PARFUME JE VOUS SOUHAITE UNE BELLE ANNEE,
PLEIN D'AMOUR,ET DU BONHEUR.
JE VOUS EMBRASSE.
ENIKO

(24 NOMS DE PARFUMS DANS LE TEXTE)


MIRACLE


CACHAREL TU ME RENDS BELLES
CHANEL POUR MES AILES
DIOR ME PEINT EN OR
J'ADORE
J'ARRIVE A PARIS
AVEC SON ALLURE EGOISTE
LANCOME M'ATTEND
AU PLACE VENDOME
ET PUIS
LE CHAT NOIR QUI M'ACCUEILLE
LOU LOU ET COCO
EN RED JEANS M'OFFRE UN GIN
THE ANGEL OF THIERRY MUGLER
JOUE AU PIANO WAGNER
SURPRISE EXQUISE
DALI M'OFFRE UN VOL POUR EL SALVADOR
SUR LES AILES BLANCHES DE PALOMA PICASSO
OH! YVES ST. LAURENT C'EST UN BONHEUR
EN TORRENTS!
MAIS HUGO BOSS
AVEC SA BROSSE
L'EFFACE MES REVES DE GOSSE.


ENIKO SZILAGYI
2009.PARIS


Message du 04/01/09 à 11h17
De : ZREHEN Richard <r.zrehen@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Une tête politique


Tous mes vœux, santé, prospérité, bonheur, pour 2009.
Et pour bien commencer l'année civile : Ari Shavit (de gauche)
présente Benny Begin (de droite) et s'entretient avec lui.
Sans nécessairement partager les idées du fils de Menahem Begin,
on ne peut qu'être frappé par la force, la cohérence et l'ampleur de sa pensée
politique...
RZ
http://haaretz.com/hasen/spages/1051965.html

Haaretz English
www.haaretz.com


De : PICHON Karine <genads@yahoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 3 janvier 2009 10:39

Objet : Hello


Bonjour,

Je souhaitais vous dire à quel point vous m'avez marqué et que j'avais apprécié vos cours.

Je me souviens de tout ce que vous disiez : l'histoire de votre ami qui, pour se faire embaucher, s'était fait livrer dans une boîte en carton, le fait que des prénoms et noms à deux syllabes étaient plus marquants dans les esprits, le jeu du sondage que vous aviez fait en classe, la photo Hartcourt que vous aviez de vous, etc. etc.

Je consulterai votre blog avec plaisir.

Bon week-end !

Karine


Mercredi sort LE Werner Schroeter ! Nuit de chien.


Nous en profitons pour un hommage de François-Marie Banier à Pascal Gréggory.


(c) François-Marie Banier, encre sur photographie - 1998

Message du 02/01/09 à 14h56
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Donald E. Westlake


Cher David,

Je pense que Alain Demouzon sera aussi triste que moi d'apprendre la mort de Donald E. Westlake qui signait parfois Richard Stark. J'ai passé de bons moments à le lire, surtout dans les années 80, ensuite avec l'arrivée de la génération Willeford, Gifford & Co, il a un peu basculé dans l'histoire, comme tant d'autres, moins cependant que d'autres, il était encore là, très-très doué, un cador. On n'oubliera pas de sitôt Point blank, film de John Boorman avec Lee Marvin et Angie Dickinson, tiré d'un de ses "magiques" romans noirs. Il avait écrit aussi une pure merveille intitulée Ordo. Les histoires magiques sont toujours simples, c'est un peu comme le dôme de Santa Maria del fiore, c'est simple mais c'est Giotto qui y a pensé, personne d'autre. Ordo c'est l'histoire d'un homme qui devient l'amant une deuxième fois d'une femme désormais célèbre qui avait oublié qu'il avait été son premier mari alors qu'elle avait à peine seize ans.



Message du 02/01/09 à 21h19
De : THIERRY Monique <monique.thierry@club-internet.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>


Cher David,
A propos de notre ami Louis et de Marianne S., quelques mots de M-O Amaury :
« Louis Gillet est une figure emblématique de la publicité et fait partie des quelques dirigeants « historiques » qui ont fait de notre Groupe ce qu'il est aujourd'hui ».
La nouvelle présidente de Manchette serait-elle aussi une nouvelle icône de la République ?


PS : bienvenue à Louis dans le monde très fermé de l'édition !


Bises à lui.
Monique


Message du 04/01/09 à 17h23
De : MOSCOVITZ Jean-Jacques <psychanalyse-actuelle@tele2.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : 12 01 09 21h15 R. Major au séminaire PSY ACTUELLE 4 pl. St-Germain Paris 6e


Veuillez noter l'annonce suivante pour janvier 2009 :
LUNDI 12 01 09 21h15 Séminaire mensuel de Psychanalyse Actuelle 2008-2009
« L'actuel, Ça n'empêche pas de penser.... »
au ‘4 Place St Germain des Prés' 75006 Paris
Salle des Bibliothèques
nous recevons ce 12 01 09 à 21H15
RENE MAJOR
pour son ouvrage
L'HOMME SANS PARTICULARITES éd.Circe, 2007

le débat sera animé par OLIVIER DOUVILLE, MARIE-NOËL GODET, NABILE FARES, J-J.MOSCOVITZ ...
Rens : maria.landau@wanadoo.fr; douvilleolivier@noos.fr;
marie-noel.godet@ehess.fr; nabilefares@mailfr.com; jjmoscovitz@free.fr ...


Céline est ravie de son dernier roman corrigé, à paraître dans quelques jours chez Stéphane Million Editeur, Miss Saturne.









David & Céline vont dans le même bateau















Repost 0
David Genzel - dans Culte
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 08:58
A ceux qui ont peur, en ce début d'année, des fusions-effusions, nous conseillons la subliminale image de Roman Polanski, alias Steiner, dans Caos calmo, notre dernière image-force de 2008.


A ceux qui n'ont pas aimé les voeux de notre président, nous conseillons, en sur-compensation, qu'ils aillent se prosterner devant le déjà cultissime Il divo, de Paolo Sorrentino. Les Italiens font des films politiques que nous ne faisons pas, certes, mais ils ont des hommes politiques qu'en revanche, nous n'avons pas.


Dino e Lucia, rue du Vieux Colombier, nous offre des sequins par milliers. Et Pierre Hermé le goût des anciennes files à la moscovite.


Après le Brésil de Daniel Robert, Philippe et Eva Calleux nous envoient un clin d'oeil de New YorK.

Message du 31/12/08 à 18h52
De : BINDER-CALLEUX Eva <eva.binder@tele2.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Bonjour Céline et David, froid froid à New York, chaud en Floride où nous sommes maintenant et bon bon au Flore avec les amis qu'on aime. On vous souhaite de tout cœur une très bonne année 2OO9,
Philippe et Eva

 

 


Oui, pourquoi le Brésil, nous interpelle Josyane Savigneau ?

 

De : SAVIGNEAU Josyane <savigneau@lemonde.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 31 Décembre 2008, 15h47mn 07s

 

Moi je ne suis pas dans l'été brésilien, plutôt sur l'Atlantique un peu frais, mais ma cheminée n'est pas mal.
Une très bonne année à David et à tous les lecteurs du blog.
Amitiés atlantiques.
Jo S

 

Liberté Oléron
Message du 31/12/08 à 13h38
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : un milliard d'euros

 

Cher David,

J'ai toujours aimé les sentences, les textes courts, les fulgurances. J'adore Épictète lorsqu'il dit « Si tu vois un homme avec un chapeau, dis-toi : voilà un homme avec un chapeau » ou bien « Si tu vois un homme qui boit, dis-toi: voilà un homme qui boit ». J'ai tendance aujourd'hui encore à penser, ou à avoir envie de penser ainsi, ça permet de ne pas m'encombrer l'esprit avec des sottises. Je me souviens qu'adolescent j'avais dit à une fille « tu as un dos merveilleux » (je pensais qu'elle avait un dos merveilleux) et cette fille m'avait répondu « Ne me fais pas mal ». Quelque chose s'est un peu fêlé ce jour là en moi, je n'ai plus vu les filles de la même façon, même si je pense qu'elles sont gentilles, bien plus que les garçons, cependant elles n'en sont pas moins plus malignes. C'est même une redondance que de le dire. Les filles ont simplement au moins toujours un coup d'avance sur nous. Disons qu'elles savent mieux que nous ne savons nous mêmes, ce dont nous sommes capables. Mais il y a un homme qui est plus fort que les femmes, qui a trente six coups d'avance sur elles... Cet homme c'est François-Marie Banier. Avec un milliard d'euros on peut mettre une tranche de polenta dans son assiette. Enfin, il me semble...

Bien amicalement
Sylvestre

 

PS : Recette de la polenta

 

CUISSON : Préparation: 20 mn Cuisson : 20 mn. INGRÉDIENTS : 1 kg de farine de châtaignes, 2 litres d'eau, sel. PRÉPARATION : On la mange découpée en tranches avec du brocciu frais, des œufs au plat, du cabri rôti ou du figatellu. Tamisez la farine de châtaignes. Remplissez aux trois quarts un chaudron d'eau salée. Portez à ébullition. Au premier bouillon, versez la farine, peu à peu, en remuant sans arrêt pour éviter la formation de grumeaux. Faites cuire une quinzaine de minutes en remuant toujours vigoureusement. Retirez le chaudron du feu, le temps de ramasser la polenta en la tassant vers le centre du récipient, en boule. Remettez un instant sur le feu, le temps qu'un jet de vapeur se produise (quelques secondes). Renversez d'un seul coup, sur un linge blanc légèrement saupoudré de farine. Recouvrir d'un autre linge (5 mn). Divisez la boule de polenta en tranches, à l'aide d'un fil. Mangez bien chaud.

 


Navré de voir dans la page saumon du Figaro du 1er janvier un communiqué annonçant en catimini la nomination d'une certaine Marianne à la tête de Manchette publicité. Que Louis Gillet le sache, lui le meilleur vendeur d'espaces de France, plein de régies vont lui faire des propositions !





De : De BONNEVILLE
Pierre <debonneville@noos.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 31 Décembre 2008, 13h32mn 50s

 

Mon petit David et chère Céline, bonne année !

 

Avec comme lecture, ces extraits d'un article de Deleuze dans L'Autre Journal, le numéro 1 (historique) de mai 1990 :

« Nous sommes dans une crise d'enfermement, prison, hôpital, usine, école, famille. La famille est un « intérieur » en crise comme tout autre intérieur, scolaire, professionnel... Chacun sait que ces institutions sont finies... Ce sont les sociétés de contrôle qui sont en train de remplacer les sociétés disciplinaires. « Contrôle », c'est le nom que Burroughs propose pour désigner le nouveau monstre et que Foucault reconnaît comme notre proche avenir. »

 

«... De même que l'entreprise remplace l'usine, la formation permanente tend à remplacer l'école et le contrôle continu remplace l'examen... »

 

« Dans les sociétés de contrôle, l'essentiel n'est plus une signature ni un nombre, mais un chiffre : le chiffre est un mot de passe, tandis que les sociétés disciplinaires sont réglés par des mots d'ordre... Le langage numérique du contrôle est fait de chiffres... »

 

« Les individus sont devenus de « dividuels » et les masses, des échantillons, des données, des marchés ou des banques. C'est peut-être l'argent qui exprime le mieux la distinction des deux sociétés : ... La discipline s'est toujours rapportée à des monnaies moulées qui renfermaient de l'or comme nombre étalon, tandis que le contrôle renvoie à des échanges flottants... »

 

« Dans la situation actuelle, le capitalisme n'est plus pour la production, qu'il relègue souvent dans la périphérie du tiers-monde. C'est un capitalisme de surproduction...Il achète des produits tout faits ou monte des pièces détachées. Ce qu'il veut vendre, c'est des services, et ce qu'il veut acheter, ce sont des actions... »

 

« Même l'art a quitté les milieux clos pour entrer dans les circuits ouverts de la banque. »

 

« Les conquêtes de marché se font par prise de contrôle et non plus par formation de discipline... La corruption y gagne une nouvelle puissance... Le service de vente est devenu le centre, ou l'âme de l'entreprise. On nous apprend que les entreprises ont une âme... Le marketing est maintenant l'instrument du contrôle social... L'homme n'est plus l'homme enfermé, mais l'homme endetté. Il est vrai que le capitalisme a gardé pour constante l'extrême misère des ¾ de l'humanité, trop pauvre pour la dette, trop nombreux pour l'enfermement : le contrôle n'aura pas seulement à affronter les dissipations de frontières, mais les explosions de bidonvilles ou de ghettos. »

 

Toujours d'après le Figaro saumon, Vendredi ne serait pas le jour du poisson pour Jacques Rosselin. Savait-il que vendredi est le jour maigre ?!
 

De : MOORS Bernard <bernardmoors@free.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 31 décembre 2008 18:23

Objet : courts mais sincères

 

2008 a été l'année où j'ai découvert le blog florentin .Saviez-vous que Ted Lapidus adorait écrire de petits poèmes ? Soyons bref, je vous souhaite à tous deux tout le bonheur que vous méritez.
Bernard
 
Soeur Emmanuelle Mignon, pour que les Etats généraux de la presse ne deviennent pas seulement le mauvais état de la presse quotidienne, lisez les dernières splendides parutions du Tigre ou du Magazine littéraire... Il y a des niches miraculeuses encore.

 

 






David & Céline vont dans le même bateau
Repost 0
David Genzel - dans Culte
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 10:13

Voici Jude Law de dos...

 


De : ROBERT Daniel <angelojupiter@gmail.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 31 Décembre 2008, 1h42mn 14s

Objet : Vœux de Sarkozy et Daniel Robert

 

Cher David,

Avec le décalage horaire nous sommes déjà le 31 :
Voici mes vœux brésiliens pour toi, Céline, et tes lecteurs.

Amicalement
Daniel Robert

 

Comme Nicolas Président, je vous adresse mes vœux du Brésil. L'hôtel où il se love avec Carla est le Txai Resort d'Itacaré dans la belle région de Bahia. Je recommande la suite numéro 4 surnommée la suite royale. L'hôtel est petit, chiquissime. Carla ne manquera pas de voir son vrai père qui habite le Brésil. C'est l'avantage des grandes familles : on a toujours un parent quelque part.
Mes vœux brésiliens vous parviennent de la maison paradisiaque de ma fille, située à Avare. (Avare la mal nommée, puisque c'est moi qui lui ai offert cette propriété modelée selon son propre goût.) Un lac comme une mer où quelques voiles éclatent sur le bleu Photoshop de l'eau cernée d'un filet de sable assez rouge pour faire vibrer l'immense vert des près rythmé de bouquets de flamboyants, lataniers, palmiers...

 

Sachez que 2009, année de la France au Brésil commence bien. Vente de deux sous-marins : un pour fournir les pièces détachées à l'autre en cale sèche. Vente de quelques avions de chasse que le monde entier nous envie au lieu de nous les acheter : une vraie première. Et pour que ce soit vraiment Noël, ces matériels seraient fabriqués au Brésil et financés par un prêt non remboursable.
Il y a de très belles photos de Carla dans les Favelas brésiliennes, mais je pense que vous avez les mêmes en France.
Avant de vous quitter en vous renouvelant tous mes vœux de bonheur œcuméniques, je vous fais part à titre confidentiel de mes propres vœux : que cette année j'apprenne à devenir vraiment égoïste, avoir six ans au plus tard au mois de juillet prochain, que la paix gagne enfin du terrain, (C'est pour rire !) que les dictateurs deviennent agneaux, que les fondations caritatives soient retirées des mains des illusionnistes, que les torturés aux quels on a arraché l'œil gauche tendent l'œil droit, et que ceux aux quels on a arraché le testicule gauche ne fasse pas tant de manières. Que Rachida Dati retrouve le nom du père sur son agenda avant la naissance. Qu'enfin, Eve rende le morceau de pomme qu'elle a volé et que tout rentre dans l'ordre.

 

Chaque année, depuis 25 ans, je reçois dans ma boite aux lettres, les voeux d'Alain Demouzon, sous forme d'une nouvelle spécialement écrite pour la Saint Sylvestre, cette année : Sylvestre et la marmite. Nous dédions cette nouvelle à notre fidèle Sylvestre Rossi qui adore Alain Demouzon.

 

Message du 30/12/08 à 12h48
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Tanti auguri

 

Chers Céline et David,

Buffo de Wislawa Szymborska

« D'abord notre amour passera,
puis un siècle, un autre siècle, puis,
nous serons réunis :

Tu seras irrésistible sur scène,
avec ta cravate et tes crises de jalousie

Ma tête toute retournée,
ma tête, mon coeur couronnés,
mon coeur stupide qui se brise,
ma couronne qui roule par terre

A la fin, nous saluerons et la farce sera finie.
Et les gens iront dormir,
contents d'avoir si bien ri. »

 

Meilleurs voeux
Sylvestre

 

 

 

 

 

 

 

Spanish frontier de Robert Motherwell



Message du 30/12/08 à 15h37
De : JELIN Patrick <jelin@save-the-world.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Jelin blog, calme et sérénité pour 2009

 

 

Juste Une Photo
Bonne année

 

(c) Photo Patrick Jelin
 

Ted Lapidus vient de mourir, Emmanuel Ungaro vient de créer deux timbres pour la Poste dans la série : "coeurs timbrés".

Message du 31/12/08 à 09h23
De : CASILE Xavier <goodheidiproduction@bluewin.ch>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : heidi good year !

 

CHERS DAVID ET CELINE,

 

VU A CRANS MONTANA :
1. MAURICE LEVY CONDUISANT UN GROS 4X4... TOYOTA NOIR ! MAIS QUE FAIT CARLOS G. !
2. ALAIN DELON QUI SE PROMENE AVEC DES GARDES DU CORPS... PLUS VIEUX QUE LUI !
3. ROGER MOORE QUI VEINT DE SORTIR "AMICALEMENT VOTRE" MAIS QUI AU RESTAURANT MET DES LUNETTES DOUBLE FOYERS POUR LIRE LE MENU ! "GERIATIQUEMENT PLUTOT" !

 

ALLEZ UNE HEIDI GOOD YEAR A VOUS 2 ET UNE PENSEE POUR KA.
XAV

GOOD HEIDI Production SàRL
Xavier Casile


De : GEORGEON Olivier <og@georgeonetassocies.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 30 Décembre 2008, 18h59mn 09s

 

Hello David,

Je t'enverrai mes vœux la semaine prochaine car nous n'avons pas eu le temps d'achever l'e-carte mais je ne manquerai pas de te l'envoyer pour ton blog et d'ailleurs je pense qu'elle te plaira car tu aurais pu la faire (à moins bien entendu que tu détestes tout ce que tu fais !).
Amitiés au couple en bateau qui vit chaque jour son vendée blog (c'est pas Lacanien, c'est georgeonesque mâtiné de Lao-Tseu).
A bientôt j'espère.
Olivier


Message du 30/12/08 à 15h08
De : HEBERT Michel <michel.hebert@jumpfrance.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

 

Espérant prendre de vitesse tous mes camarades de jeux, je souhaite te souhaiter une année fournie en texto annonciateurs uniquement de "bonnes nouvelles", du moins en ce qui nous concerne.
Ce serait bien qu'on ait les recos des concurrents si tu peux, voire la création. Comme tu le sais la notion de services est essentielle dans cette époque. Donc il faut améliorer cette partie de ta prestation globale, ce que j'apprécierais beaucoup. Bon enfin fais ce que tu peux
Même simplement connaître les honoraires si tu peux, ne serait pas inintéressante.
Porte toi bien.
Je t'embrasse et 1000 choses agréables pour 09.
Michel Hebert

 

Gomorra a été mon film préféré en 2008. Ciao Stefano celui de Céline. Hier soir, nous avons vu Caos Calmo. Il n'a pas départagé notre italianité, j'ai adoré le trouvant du niveau de La question humaine de Nicolas Klotz, Céline n'a pas du tout aimé la prestation des acteurs Français du film, ni son petit côté Amélie Poulain.

 


Nathalie Rykiel habille la nouvelle bouteille Coca Cola light. Elle arrive chez Monoprix début 2009.

Petit bijou pour terminer l'année, Je t'aime, un peu, beaucoup, passionnément. Petite conférence sur l'amour, de Jean-Luc Nancy.

 

Message du 30/12/08 à 12h42
De : SCHROEDER Henri-Christian <hcschroeder@hotmail.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


Bonjour les p'tits clous !

Une nouvelle année, c'est comme un gâteau :
c'est rudement appétissant de loin,
c'est un peu déconcertant au moment de décider par quel bout on l'entame,
c'est salivant quand on porte la première cuillerée à la bouche,
c'est bon quand on le mange,
c'est écœurant quand on le finit,
c'est culpabilisant quand on l'a avalé,
c'est grossissant quand on le digère,
... et c'est méchant si on l'a piqué à ses enfants !

Morale de l'histoire: vaut mieux ne plus manger de gâteau, ne plus se souhaiter de bonne année, et passer à autre chose !
Le Champagne par exemple ?

Une nouvelle année, c'est comme le Champagne...

HCS

 

Et Miss Tic nous offre aussi ses voeux...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

David et Céline vont dans le même bateau

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 11:12

 

 

 

 

Marguerite Duras

 

De : VIGNAT Daniel <danielvignat@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lundi, 29 Décembre 2008, 23h34mn 38s

Objet : 2009

 

A Toustes, voici mes meilleurs vœux pour 2009 :
un pas vers la simplicité,
un autre vers l'ouverture de conscience,
et encore un pas vers la compassion qui devient urgente. C'est un des moyens les plus efficaces pour atteindre cette nouvelle dimension qu'au fond de soi chacun réclame avec force.
Au quotidien, je rêve également que nous rencontrions de ces êtres en voie de disparition : les curieux qui s'étonnent..., qui questionnent..., qui s'enthousiasment..., qui rient... avec les yeux écarquillés, conscients qu'ils ne savent pas tout, si ce n'est... pas grand chose ! En somme, la re-naissance, en nous, du petit enfant.

Rien que ça ! Pour commencer.
Après, on pourra grandir !
                      ... (en 2009 ? -> Ah ouais !!!)
                                                                Bien à vous
                                                            Daniel
                                                                   & Marion

Message du 27/12/08 à 16h29
De : BELFOND Pierre <pierre@belfond.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Pierre Belfond vous souhaite une TRES bonne année

 

Cher David, chère Céline, grâce à notre ami Cyrille j'ai été accueilli par vous comme un ami.
J'ai hâte de vous revoir l'an prochain.
En attendant - plus que cinq jours d'ici 2009 ! -, acceptez, je vous prie, tous mes vœux.
Comme le disait Gustave Flôbert, dans Madame Salammbô, « l'essentiel n'est pas de vivre heureux , c'est de survivre un peu moins malheureux que les autres ».
Alors, très bonne année, cher David, chère Céline.

Pierre


De : BRUCKER Axel <trailersmuseum@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 26 décembre 2008 19:04

Objet : Bonne Année 2009

 

Bernard & moi vous souhaitons une Bonne Année 2009 et restons à la disposition des amis de votre blog germanopratin pour tout conseil en placements financiers. Nous garantissons jusqu'à 11% nets, ce qui, en ces temps d'incertitudes, est un bon rendement.


Axel Brücker

PS : Nous organisons également des compétitions de golf sur la côte Basque.

Madoff-Brücker and Best Friends Associates
trailersmuseum@orange.fr

 

En une après-midi de Noël à Plombières-Les-Bains, toute l'année 2008 a défilé devant nos yeux.

 

Ce matin, de retour de Luxeuil-Les-Bains, petit déjeuner au Flore avec Olivier Roller. Olivier qui vient de photographier Julien Dray pour Le Figaro, tous les portraits décalés de Libé de cette semaine, et la prochaine couverture de fin d'année de Courrier International.

 

Olivier avec qui nous discutons d'un sublime projet commun pour l'an 2009 et qui nous offre un livre personnel Clarita's way.

 

(c) Photos Olivier Roller


Céline ne résiste pas à m'exposer au Café Français de Luxeuil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

David et Céline vont dans le même bateau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 08:52
Ce dernier billet de l'année mêle rires, sarcasmes, dérision, fous rires, moqueries, rires, sarcasmes, dérision, fous rires, moqueries...


De : LACOMBE Magali <magali.lacombe@free.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 23 Décembre 2008, 1h38mn 46s

Objet : Signature nouvelle année !!!


Cher David, chère Céline

 

Comme je vous l'avais promis, janvier est un mois « nouvelle signature », j'espère que celui ci vous plaira également et sera de bon augure pour un 2009 qui s'annonce « à construire ». Ainsi signature pleine de gaieté et de joie de vivre pour donner (le bon) exemple.
En attendant la nouvelle année, bonnes fêtes !!!
Bises à vous 2,
Magali

 

Hier soir à La Païva, à la soirée Lutte Finale 2008, Eric Guého nous a fait mourir de rire avec son discours anti-crise.

 

 

J'étais sûr que la rencontre Axel-Brucker/Alain-Chouffan allait valoir son pesant d'humour. François-Marie Banier, Bernie Madoff, Julien Dray furent nos moujiks de la soirée Solidarcut.

 

 

Dérision, le Michel-Ange pour 100 000 euros chez FMR, le livre.

 

Dérision morbide de me dire que je n'ai pas encore vu Hunger avec mon ami Karim Achoui.

 

Dérision d'offrir un cadeau gastronomique : C'est une vache, elle rit..., de Gilles de Bure.

 

Pour fêter les 41 ans de Carla, Nicolas Sarkozy va t-il lui offrir l'ouvrage du dessinateur Deligne ?!

 

(c) Photo Ellen Von Unwerth, calendrier Lavazza 1995 (mars-avril)

 

Pour faire rire les petits, les emmener au Cabaret magique du Roi des papas, de Vincent Malone, le vice-président de Euro-RSCG BETC, à L'Alhambra.

 

 

- Puisque tu parles d'enfants, ajoute Céline, ma filleule Camille est un superbe modèle pour Dino e Lucia !

 

 

Et vite le 7 janvier pour découvrir Isabelle Huppert en mère de Marguerite Duras dans Un barrage contre le Pacifique de Rithy Panh.

 

Et pour conclure l'année photographique en beauté, ce portrait de Raymond Federman par Olivier Roller dans Mouvement. Si vous n'avez qu'un magazine à offrir en cette fin d'année, offrez Mouvement.

(c) Photo Olivier Roller

 

 

Et le chocolat à offrir pour ce Noël, la tablette de Servane Gaxotte.

 

Terminons par une note beaucoup plus grave, douce amère dirait cependant Claudel.
Francis Szpiner nous apprend que la décision pour la liberté de Karim Achoui sera prise le 23 janvier. Un comité de soutien s'est constitué avec comme premières signatures : Jean-Marie Rouart, Catherine Breillat, Yves Simon, Pierre Douglas, Patrice Klugman, Chems Hafiz, Didier Dalin, Roland Castro. Vous pouvez adresser vos e-mails de soutien à Maître Francis Szpiner :
szpiner.toby.associationdavocats@wanadoo.fr
Il faut que Karim sache que l'exterieur est proche de lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

David et Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 08:49
Fréquenter la galerie Gimpel & Müller, c'est pouvoir y rencontrer tous les mythes du siècle passé. Pour le vernissage Irène Zack, nous reconnaissons l'immense Michel Vinaver, et nous pouvons ainsi lui parler de sa dualité théâtre et Gillette.


Lacanien, ce Gillet et Gillette, mon cher Bernard !


De : MOORS Bernard <bernardmoors@free.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 20 décembre 2008 21:02

Objet : Michel Grinberg, Louis Gillet, humanisme


Bonsoir David,

L'auteur respecté que tu as rencontré, Michel Vinaver, j'ai eu la chance de l'avoir comme client quand il était PDG de Gillette France. Je garde un souvenir marquant des réunions de travail où nous étions totalement séduits par sa finesse, son courage (face à Boston) son élégance, sa droiture, je pourrais encore en rajouter mais il n'apprécierait pas. Si tu le revois, transmets-lui mon meilleur souvenir.
Hier, lors d'une réunion APPM présentant une étude anglaise sur l'intérêt d'investir en temps de crise, j'ai eu la chance de prendre mon café avec Louis Gillet et de pouvoir le remercier de vive voix de sa réaction rapide pour la campagne « One percent for the planet ». Il offre à cette belle cause de l'espace dans L'Equipe Magazine (le 3 janvier) et dans L'Equipe quotidien.
Moralité : le business c'est le business, mais quand il y a une petite touche d'humanisme de temps en temps, ça fait du bien.
Amitiés

Bernard




Au courrier, nous recevons cette "promesse" d'Eva Calleux.



Au courrier toujours, l'an Neuf de Katia Kermoal.



Céline fait ses emplettes de Noël et son reportage photos. Au Comptoir de l'homme, rue de Tournon, elle m'offre Elixir de Penhaligon's.



Puis, les mises en image des expos David LaChapelle, William Klein et Fred Deux.





Dimanche, de 16h à 17h, Yves Camdeborde fait un malheur à La Hune. En un tour de main, il épuise les trente ouvrages de Simplement Bistrot commandés par la librairie.

(c) Photo Michèle Navarre


Samedi à déjeuner, Taverne Henri IV sur le Pont Neuf, avec les deux amis Jean-Louis Testud et Philippe Virmoux, en compagnie du neveu de Céline, Baptiste.



Auparavant, nous avions pris notre habituel petit-déjeuner du samedi avec Henri Baché et Paul Wermus, au Flore.



Paul, qui nous a parlé de son ticket de la diversité Chaîne Parlementaire et Public Sénat avec Claude Ribbe.



Ce week-end, je retrouve aussi mon ancien étudiant Jean de Bony, l'homme qui lit dans les mains.



De : De BONY Jean <jdbdl@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
date : 21 décembre 2008 11:54

Cher David,

Plusieurs activités me mobilisent ...

1° mise en œuvre d'un ONE MAN SHOW sur le Thème :
LES HOMMES ONT LES MAINS CHAUDES ...
ET LES FEMMES LES PIEDS FROIDS.
la biotypologie appliquée à la compréhension mutuelle !

2° création d'un club d'entrepreneurs pour créer et financer la création d'entreprise sur la modèle du MARKETING DE RESEAU.
LE POOL DES BOOSTERS POUR ENTREPRENDRE.

3° implantation en France d'un club d'affaires international canadien
www.sbci-club.com

4° le MUSEE INTERNATIONAL DE LA MAIN

5° LE CONSULTING
WWW.JEANDEBONY.COM

6° lancement d'un système de mail sécurisé
www.1000club.com/club/fingerprint

7° développement d'une plateforme de e-commerce. www.clubshop.com

Jean De Bony
nouveau tel
0699553057


Message du 20/12/08 à 18h40
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : veaux parade


Cher David,

Il paraît que Sarkozy a dit « Vous passeriez vos vacances en Allemagne, vous ? » C'est sûr, ça va plaire à madame Merkel. Sarko cherche les ricanements nazes, tout comme les Naulleau, Moustic, Ruquier et tutti quanti. Je crois que tous ces pseudo humoristes ignorent le sens même de « vis comica ». "Les Français sont des veaux", disait le général. Un type austère, certes, mais qui jouait dans une autre catégorie et qui savait être drôle à l'occasion. Parlons-en des vacances de Sarko! Deux jours sur un yacht au large de Malte et quelques jours dans le Connecticut avec une femme qui lui tirait la gueule, le tout sans mettre la main à la poche. On croirait entendre une blague sur le radinisme français que Peter Ustinov racontait sur tous les plateaux télé (c'était avant les blagues belges de Coluche). Ensuite Disneyland avec Carla, laquelle lui avait été présenté en catastrophe par Séguéla dans le rôle de madame Serfaty la marieuse de Bab el Oued. Quelle classe! Il vaut mieux passer ses vacances à Lübeck, les payer de sa poche, et avec une femme conquise de haute lutte... Non ?

Place du marché à Lübeck


Amicalement
Sylvestre


Message du 22/12/08 à 02h11
De : JELIN Patrick <jelin@save-the-world.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Patrick jelin blog, Orléans, Métropolis


Métropolis

Comme à Montpellier, Orléans semble hésiter entre la modernité et la nostalgie du passé. De la place Gambetta en descendant vers la Loire je me laisse entrainer vers le centre de la ville ancienne. Je prends mon temps et je lézarde de vitrine en vitrine.
Ville de commerce, opulente, solide, faite de pierres anciennes qui fondent une architecture aux racines profondes bien antérieures au Moyen Age, ville d'histoire, où toutes les contradictions sont lisibles.
Dans la nuit tombée le matériel urbain du Tram fait d'acier et de lumières blanches transforme la ville en une sorte de Métropolis d'où l'on voudrait voir jaillir Maria prête à libérer les opprimés au pied de la cathédrale.

Patrick Jelin
Juste Une Photo

Orléans, Métropolis
Paris - 19/12/2008


De : MEYER Benoit <meyersports@gmail.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Vendredi, 12 Décembre 2008, 17h53mn 16s

Objet : mes plus belles années - avant première


Mes plus belles années de Reshef Levi



Israël, début des années 80. Au sein de la grande famille Levy, le jeune Erez a tout pour être heureux. Partageant son temps entre le lycée, les copains, et les fêtes, il va être troublé par l'arrivée en ville de la belle Neta... A travers lui, découvrez l'histoire d'une famille unie comme les doigts de la main, au son des standards de l'époque...

Sortie en salle le 24 décembre 2008

Pierre Moscovici fait paraître son blog-notes en mars-avril. Va t-il inclure les mésaventures de Julien Dray ?

Noël chez les parents de Céline à Luxeuil-les-Bains. Nous en profiterons pour visiter l'expostion Grete Stern au musée des Beaux-Arts de Besançon.



Et dans le train, je lirai La mort des juifs de Nadine Fresco qui vient de paraître au Seuil.







David et Céline vont dans le même bateau












Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens