Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 10:32

L'Equipe profite de l'Islande pour nous rejouer le scénario à la Jacquet 1998.

 

GEDC6849.JPG

 

De : Alexandre <ar.e@club-internet.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 19 avril 2010 12:14

 

Raymond et l-avion

 

Tiens David, il y avait une faute à Raymond sur le dessin, désolé !
Alexandre


Edwin Valero s'est suicidé, reconnaissable à son tatouage à l'effigie d'Hugo Chavez sur la poitrine...

 

valero


Les autos roulent... Hier, au jardin des Tuileries, inauguration du Tour Auto - Optic 2000 - 2010. J'ai retrouvé Yves Guénin, secrétaire général du groupe Optic 2000.

 

GEDC6841GEDC6846

 

Puis nous avons dîné chez Lescure.

 

GEDC6848

Jesus is my boss !

 

GEDC6850-copie-1.JPG

 

Message du 20/04/10 à 05h30

De : Anna-Patricia Kahn <apkahn@mac.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : 2500 Français en Chine, et moi et moi...

 

Foto-117.jpg

 

 

Hola Céline & David,


Je lis ce matin sur le net: 2500 Français bloqués en Chine et je ne peux pas m'empêcher de siffloter."Et nous, et nous, et nous". D'autant plus que si l'on essaie de joindre un représentant officiel français, c'est un combat sans espoir . En effet le site Internet du consulat général de France vous explique qu'il y a certes un numéro d'urgences que l'on peut appeler... dans l'urgence. Comme d'être coincé à Buenos Aires ce n'est pas exactement comme d'être envoyé en prison je n'ose pas  appeler qui de droit.  Mais l'affaire se complique puisque pour entendre un avis officiel ou simplement être ajouté sur les listes d'attentes de Français... il faut prendre rendez-vous par internet. Autant vous dire que si vous n'avez pas un Iphone avec un forfait béton vos affaires sont mal parties. Je me dis que si ces messieurs dames ne me rappellent pas je vais peut-être faire un sitting ou plutôt créer une milonga devant l'ambassade histoire de me rappeler au souvenir de mes compatriotes. D'autant plus qu'il parait que la déclaration d'impôts est déjà partie... Entre temps mon agent de voyages allemand ..puisque c'est là-bas que je suis censée retourner vient de m'envoyer un mail me disant qu'elle essayait de me faire partir sur le vol de mercredi pour Madrid. Voilà une bonne idée j'aurais ainsi au moins rejoint le continent sous les cendres invisibles.  Je perds donc mon autre billet puisque je change de compagnie et pendant que KLM et AIr France reçoivent de l'aide pour leurs pertes astronomiques, - les pauvres (sic-), je vais devoir assurer de mes deniers le fonctionnement à ma tout petite échelle d'un échange culturel entre les mondes...mon père avait raison : au lieu   d'être médecin mariée avec un ashkénaze plus week-end à Deauville j'ai du perdre la tête et du coup j'ai perdu la direction à suivre... Mais je vous le dis mon tempérament de coureuse de fond m'empêche de broyer du noir et  je suis bien aise de pouvoir vous annoncer que °Clair représente dès à présent la photographe Adriana Lestido pour l'Europe. Vous pouvez voir ces photos à Madrid  Photo espana.


http://www.phedigital.com/index.php?sec=noticia&id=360http://www.phe.es/


Entre temps je viens de recevoir un mail de mon voyagiste allemand. Dorle et moi nous nous tutoyons depuis hier. Cette femme que je ne connais ni d'Adam ni d'Eve s'est prise au jeu du rapatriement psychologique et m'envoie des billets bleus pour m'apprendre la patience. Quant au camarade Louis Monnier il m'a envoyé une jolie photo d'un nuage bleu ajoutant que certains nuages avaient du bon Adriana, elle m'a donné du thé Mate renforcé de Guarana pour tenir le choc... A quand un poème par les lecteurs de votre blog ou une nouvelle de Céline à downloaden... comme ils disent.

Je vous... embr... pardon, besos.

 

Anna-Patrcia Kahn

www.clair.me

 

Claude Posternak a t-il lu le dernier ouvrage de Yves Citton ?

 

mythocratie.jpg

 

Message du 19/04/10 à 13h05

De : Emmanuel Adely <e.adely@free.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : samedi 24 avril, à la terrasse de gutenberg

 

tdg2.jpg

De : Librairie Mazarine <librairie@lamazarine.com>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 17 avril 2010 11:45
Objet : Rencontre dédicace avec Pierre Reimer, le 29 avril

 

save-the-date-reimer.jpg

 

Hier après-midi, un avant-goût ensoleillé du festival off d'Avignon. Nous sommes allés écouter Gaëlle Merle et Jean-Pierre Bouvier à la lecture de La dame au petit chien, au théâtre de la Huchette. Gaëlle est vraiment une sublime actrice durassienne...

 

GEDC6829.JPG

J'ai connu Daniel Klébaner excellent concepteur-rédacteur publicitaire...

 

klebaner.jpg

 

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 10:58

pecheurislande

 

Message du 18/04/10 à 16h13
De : Anna-Patricia Kahn
<apkahn@mac.com>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>
Objet : bloquée... à Buenos Aires

 

Foto

Bonjour Céline et David,

J'ai eu bien peu de temps pour vous écrire ces temps derniers.   J'allais et venais entre Munich Berlin Londres  et la rapidité, la facilité des voyages était devenue une sorte de nécessité, d'habitude à laquelle je ne réfléchissais que pour grogner quand il  y avait un peu de retard. Mais ces jours-ci voyager devient  une aventure sans retour à court terme. Me voici depuis déjà deux semaines... à Buenos Aires. Je suis partie ici pour préparer l'expo de septembre dans ma galerie °Clair. L'Argentine est l'invité d'honneur de la foire du livre de Francfort et à cette occasion j'ai pensé "monter" une expo de photographes contemporains argentins... J'ai réservé et acheté "on line" un vol Lufthansa pour Buenos Aires.  Recroquevillée dans le ventre d'acier du 747  je me suis souvenue de ma soirée avant le départ d'Europe. Je soigne un goût pour le délire du partir comme on flotte depuis bien des années. J'ai donc un peu crané avec mes amis en disant qu'après tout je pouvais imaginer rester un long, même très long moment dans la capitale argentine. Aficionado de au tango depuis quelques années je me suis, à peine arrivée à Buenos Aires,  concoctée un  programme artistique bien équilibré: Visite d'ateliers dans la journée, en fin d'après-midi Practica dans le studio d'un professeur dont les danseurs parlent comme d'un gourou et le soir tournée dans les Milongot (bals de tango) de la ville. Le deuxième jour j'ai craqué dans la boutique rose bonbon à la mode pour une paire de chaussures , dont voici la photo. Le  magasin "comme il faut" ,oui, oui cela s'appelle comme cela vraiment ressemble à un boudoir décoré de couleurs acidulées, genre macarons à la rose.  Des femmes de tout age y passent de longs, très, très longs moments à regarder leurs chevilles et leurs ongles laqués et bridés de lanières de toutes les couleurs. Je suis sure de ne pas être fétichiste mais j'ai perdu instantanément mon goût minimaliste pour de très très hautes sandales d'un bleu glacé et brillant... Tout allait pour le mieux jusqu'à ces derniers trois jours où un nuage de cendres a voilé de gris mon horizon bleu nuit.... Bref je suis bloquée à Buenos Aire  et  risque même de devenir une petite star du tango de salon si le volcan continue à cracher.

En attendant besos muchos,
Anna-Patricia Kahn

www.clair.me

 

Cette histoire a commencé avec le crash du Tupolev polonais...

 

cendre

Principe de précaution au Luxembourg...

 

GEDC6821(c) Céline

 

A paraître le 7 mai en librairie... 

 

GEDC6831

 

Vendredi après-midi au Flore, je discute avec Julianne Moore de son dernier film Chloé...

 

GEDC6815

(c) David

 

Message du 18/04/10 à 10h42
De : Caroline Loeb <c.loeb@noos.fr>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>
Objet : L'huître et la perle

 

huitre-perle[1]

 

Il y a quelques années, je suis tombée sur une interview d'Isabelle Huppert, et j'y ai lu : On aime là où on souffre. Cette phrase m'a marquée. Par sa justesse. Par sa profondeur. Comme quoi, on ne fait pas des années d'analyse lacanienne impunément !


Isabelle Huppert est une des comédiennes qui parle le plus intelligemment du paradoxe du comédien, que Diderot avait déjà exploré en son temps. Elle dit avoir le sentiment de disparaître au profit des personnages. Plus elle se montre, plus elle serait invisible. C'est le principe de la lettre volée d'Edgar Allan Poe* : pour disparaître, il suffit au comédien de changer d'enveloppe. "My name si nobody" No body. Mon nom est personne. Mon nom est "pas de corps". Lacanien en diable ! Mon corps appartient aux personnages. Puisque je les incarne, je leur donne chair. La mienne. Il n'est d'ailleurs pas rare que les acteurs se définissent souvent comme des ectoplasmes quand ils sont entre deux rôles.


"On aime là où on souffre" Si c'est vrai que c'est effectivement là où le bat blesse, là où il y a du manque, des failles qu'il y a de la place pour l'Autre, donc pour l'amour, il m'apparaît de plus en plus évident que c'est également là où on souffre que l'on crée. Telle l'huître perlière de base qui dépose sa nacre, couche après couche autour du grain de sable intrus, l'artiste crée pour réparer. Le grain de sable agressant l'huître, enrayant sa machine, l'oblige à se défendre, et à fabriquer une perle. Son oeuvre d'art. Comme les gens heureux n'ont pas d'histoire, les huîtres heureuses n'ont pas de perle. Je reviens encore et toujours à cette citation limpide d'Annette Messager: "Être une artiste signifie guérir continuellement ses propres blessures, et en même temps les exposer sans cesse." C'est bien autour de la blessure que l'artiste tisse sa toile, crée son univers, élabore sa pensée.


Quand on écrit, on sait bien qu'on le fait autour de points douloureux, que l'on a du mal à résoudre dans "la vraie vie". Ce qui donne une idée de l'état de souffrance dans lequel était ce cher Marcel Proust! Souffrance amoureuse, mais aussi sociale. Un regard aussi précis, mettant à nu les mécanismes des rapports humains et amoureux avec autant d'acuité ne pouvait qu'engendrer de la douleur. Le seul moyen de la transformer,  la création.


Pourquoi le "sujet" numéro un des créateurs est il l'amour ? Toujours ? Sans doute justement parce que c'est LA question insoluble par définition. Le sujet dont on ne fait jamais le tour. Et au fait, c'est quoi l'amour ?


Les artistes polyvalents auraient ils plus de points de souffrance que les autres ? Ou juste plus d'outils? Peut être les deux, mon général !


Quoi qu'il en soit, c'est bien là où l'on souffre que ça se passe.

Là où l'on souffre qu'il est nécessaire, voire vital d'élaborer un pensée ou une oeuvre d'art.

Là où l'on souffre qu'on a une chance de toucher les autres.

Là où l'on souffre. Là où l'on doute.

Les plus belles cathédrales ont été construites pour célébrer l'invisible…

 

* La lettre volée", la nouvelle d'Edgar Poe a été étudiée et analysée par Marie Bonaparte, puis Lacan. L'histoire est fascinante. Pour cacher une lettre qu'il a dérobé, un homme la change d'enveloppe et la pose en évidence sur la cheminée de son bureau. Elle y est tellement visible, qu'elle en devient invisible. "Elle trône invisible au centre de l'espace" dit Henri Justin. Comme l'acteur trône invisible au milieu des rôles qu'il incarne…

 

Caroline Loeb


Clin d'oeil de Pierre de Plas à l'étal de chez Gibert Jeunes...

 

GEDC6833.JPG

Christine Boutin nous donne de ses bonnes nouvelles...

 

De : Christine Boutin <chri78@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 16 avril 2010 12:28
Objet : Un séjour à Cochin
 
Cher David,
Comme tu le sais, j'ai du subir une intervention chirurgicale pour un problème courant mais nécessitant plus de 3 heures d'intervention sous la houlette  du Professeur Dousset. Eh bien, Cher David, je salue bien bas le travail de cette équipe qui pourtant est logée dans des locaux vieillissants. La qualité de soins, l'accueil du personnel tant soignant qu'autres est remarquable. Je tiens a les remercier chaleureusement et a leur faire part de ma reconnaissance et de mon admiration en ces moments ou l'APHP connaît des restructurations nécessaires mais difficiles à vivre. Grosse opération : pas de douleur. Confiance établie : rapide rétablissement. Morale de cette affaire : Oui ! Je l'affirme dans cette morosité ambiante,  en France,  nous avons des personnes responsables et formidables ! Et tous les potentiels pour surmonter la crise.

Je t’embrasse.

Christine Boutin

 

De : Stéphane Jacob <jacob_stephane@noos.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 18 avril 2010 10:38
Objet : L'INTRUS

lintrusDavid,
Petite soirée entre amis hier au soir au théâtre le Temple avec Noël Tosi pour découvrir et apprécier les 1er pas sur les planches d'un Franck Leboeuf plein d'énergie, d'envie et de plaisir. Sympas, vraiment sympas !
Amitié,
Stéphane
 

De : Alexandre <ar.e@club-internet.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 16 avril 2010 23:12

Whaou ! Monsieur David, quelle belle analyse du PSG et de la ville de Paris et je dirais même plus... De la France ! Chapeau, tout simplement ! Pour ma part, j’ai mangé avec Thierry Roland mardi soir au caves Pétrissans dans le 17e, car Môsieur Thierry Roland en personne signe la préface de mon Tome 2 FOOTGOAL qui sort le 12 mai ! Nous, nous avons refait le monde, du ballon rond autour d’un délicieux Margaux !!!!!!!!! Voilà David encore bravo pour cette interview et à bientôt. 

Amicalement

Alexandre

De : Christian Delprat <c.delprat@jvldir.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Ven 16 avril 2010, 16 h 58 min 02 s
Objet : un supporter du PSG sans le maillot de l'AfSud

Vu la première partie de ton interview dans le cadre des Etats généraux du PSG. Je partage complètement, même si je pense qu’injecter 50 M€ ne ferait pas de mal pour la saison prochaine (incluant un vrai manager-entraîneur à la Wenger). J’attends avec impatience tes recommandations en matière de politique sportive. Une remarque cependant : la prochain fois, cales un tapis de souris sous ton poignet gauche, ce bruit de bracelet de montre qui cogne la table en verre est purement insupportable. d’autant que, me trompe-je, ce n’est pas une Rolex ?

Christian Delprat

 

De : Benoit Meyer <meyersports@gmail.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dim 18 avril 2010, 22 h 12 min 19 s
Objet : Fulham Football Club

GetAttachment-1-.jpg

GetAttachment2-1-.jpg
David,

... Je suis très fier d'être devenu un ''Cottager'' ; c’est à dire un fan de Fulham, évoluant dans ce stade historique de Craven Cottage inauguré en 1880 au bord de la Thames. Club typiquement Londonien par excellence, plutot BCBG dans ambiance familiale, décontractée mais sous couvert d'une belle tradition vintage. Déjà le fameux cottage inclassable par son style, sa situation coin corner, dominant la sortie de vestiaire mais surtout sa PROXIMITE entre fans et joueurs (environ 2 mètres), sans barrière, sans fosse... bref un total respect des Cottagers envers son field. Sans parler d'aucune séparation avec les spectateurs visiteurs (ce samedi Wolwerhampton Wanderers) ou évolue un certain Zubar... On peut parler du programme de match (83 pages) vendu à l'extérieur du stade par des inconditionnels de toutes générations avec souvent des collectes pour des oeuvres caritatives. Concernant l'environnement du stade; C'est un mélange de Paris 16 (village), de Joinville le Pont, un petit coté ville de province bourgeoise sans bling bling. Par ailleurs, même les stadiers, bobbies restent très aimable ; On a juste l'impression de les connaître et de retrouver la famille tous les 15 jours. Le petit plus de l'avant spectacle, fut l'arrivé de la star Mohamed Al Fayed qui a traversé le field en diagonal, ovationné par les Cottagers en agitant de sa main l'écharpe FCC... Un autre monde je vous dis. Aucune hostilité de parts et d'autres, juste un pays, que dis je une ville CULTURELLEMENT sportive et aimant le football ! Je te souhaite un jour de voir un match à Londres et de respirer cette ambiance si particulière ! Ah oui, j'allais oublier; Comment savoir quelle équipe joue tel jour à Londres ? Il suffit d'aller dans le Tube et de voir les maillots des fans se rendant dans les stades. Ce jour là : FFC vs Wolverhampton mais aussi Crystal Palace vs Norwish, Tottenham vs Chelsea....

SportlYours,

Benoît Meyer

 

Hier, au marché Serpette, nous croisons William Abitbol qui s'attablait autour d'un couscous au soleil d'une terrasse... Nous, nous avons préféré déjeuner au marché Biron.

 

GEDC6822.JPGGEDC6826.JPG(c) Céline

 

Ouvert depuis un mois rue de la Grande Chaumière, L'Architoque est comble tous les soirs !

 

GEDC6816.JPG

 

Faute d'avion, nous dînons à La rose de Damas...

 

GEDC6830.JPG

 

Un chauffeur de taxi G7 se lâche...

- Le volcan a interrompu la route de Shangaï... Certains hôtels ont passé un deal avec des taxis "chinois". Contre 15 euros de "TVA", les hôtels font systématiquement appel aux mêmes taxis, au détriment des clients ! 


En col de chemise !

 

GEDC6825.JPG

(c) Céline



 

 

David & Céline, pêcheurs d'Islande

Repost 0
David Genzel - dans Culte
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 10:51

volcano.jpg

 

Le jour où le Festival de Cannes annonce la sélection de ses films, Céline reçoit de son éditeur Stéphane Million, son exemplaire de BORDEL où elle vient de publier : "Isabelle Adjani dans la pénombre". A paraître fin avril.

 

GEDC6810.JPG

 

Je passe sur Canal Supporters pour ma meilleure interview sur Paris Saint-Germain... des-Prés... Interviewé par Patrick Hensperger.

 

GEDC6814.JPG

De : Marc Alvarez <ma@richestmedia.com>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 15 avril 2010 22:01
Objet : Etats Généraux du PSG

Bonsoir David,

Encore merci pour votre interview, votre aide et vos conseils.

La première partie de l'interview est en ligne sur http://www.canalsupporters.com/

Patrick vient de Canal Plus où il a passé 13 ans à différents postes de cadre. Il a joué quelque temps à Millwall en tant que gardien et c'est un supporter du PSG depuis son enfance. A mon sujet, je peux vous dire que j'étais médiateur pendant 10 ans avant de créer Richest Media, il y a un peu plus de deux ans. J'ai aussi le même amour du club depuis mon enfance. C'est ce point commun qui est à l'origine de la création de Canal Supporters.

A très vite,

Marc

 

Hier au Flore, déjeuner initiatique avec Alain Delcayre de Stratégies... Jean-Piere Marielle s'assied à la table voisine. Alain l'avait vu la veille dans L'audition, au théâtre de la Madeleine...

 

GEDC6803.JPG

 

De : Daniel Robert <daniel.robert.one@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Ven 16 avril 2010, 8 h 45 min 55 s
 

photo-1--copie-1.jpg

 

Syndicats SNCF : Ce n'est plus possible !
Daniel Robert

 

De : Christian Lorin <cl.comvoce@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeu 15 avril 2010, 23 h 20 min 54 s
Objet : FNAC PLAGE avec Marie France !

mariefrance.jpg

A l'approche de l'été, Marie France nous trouble encore une fois avec des chansons interprétées jadis par Brigitte Bardot. Ce soir, en show case à la Fnac Forum, avec 3 jeunes musiciens, elle a entraîné la salle (constitué à 90% d'hommes jeunes et seniors) dans un strip-tease mental chaud et sensuel. Toute bronzée, elle réveille les plus endormis par ses effets de voix, ses clins d’œil coquins, ses jeux de jambes, ses balancements de hanches, debout, ou assise sur le tabouret de scène. Vêtue d'une robe paillette d'or assortie à ses cheveux blonds, on se serait cru à une soirée tropézienne au temps où BB animait les nuits blanches... pas celles de  Bertrand Delanöé qui veut revoir les berges de la Seine quand Marie France, elle, nous entraîne sur les berges d'une "Fnac Plage" au parfum de la Madrague ! Elle mérite vraiment le surnom de son égérie : mon joli miroir. Et pour ceux qui n'ont pas eu la chance de la voir, ce soir, Marie France sera sur scène le 15 mai prochain, à 20h30 au Mac Val ; et le titre de son spectacle est un teaser bien romantique : "Par Amour" Merci David, je suis ressorti enthousiaste et je pense que dans un mois, je retournerais avec toi, peut être, revoir cette entraîneuse... de joie de vivre !

Christian Lorin

 

Hier soir à la galerie Frédéric Moisan, Olivier Roller impérial.

 

GEDC6806.JPG

(c) Photo David

 

Cherchez l'erreur de cette pub sur les retraites ! Quand le même transparaît sous les apparences de l'autre... Yann Barthès l'a très bien démontré mercredi au Petit Journal...

 

GEDC6811.JPG

 

Ce matin, petit déjeuner au Flore avec Marc Tubiana, de l'agence Novembre, et Frédéric Wolff. Après un an d'absence pour raisons de santé, Marc recentre son agence sur Paris. Novembre partage les locaux de l'agence de Frank Tapiro, et essaie d'inventer le nouveau modèle de l'agence indépendante.

 

GEDC6808.JPG

 

Puis nous rejoignent Patrick Gendry et Michel Davin de l'agence Vaudoo. On aurait pu prendre le petit dej avec François Kermoal au dessus du Palais de Tokyo !

 

GEDC6809.JPG

 

A la table voisine, Henri-Christian Schroeder et Philippe Gimond parlaient d'Internet...

 

GEDC6807.JPG

 

Céline a pris un thé hier au Wepler. Christine Angot buvait un Perrier à côté d'elle dans une petite veste en cuir noir. Ruminait-elle la catastrophe industrielle de la réédition de Léonore, toujours, vendu à 100 exemplaires... ?

 

Sur les quais de Seine, le Malraux d'Alexandre Duval-Stalla, aura lui, un nouveau tirage en juin !

 

duvalstalla.jpg

 

De : Christian Delprat <c.delprat@jvldir.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeu 15 avril 2010, 16 h 00 min 16 s
Objet : Gloire aux anonymes

Cher David
J’aimerais lancer un concours entre fans de ton blog : « trouvez un nom pour Marc Machin ! » C’est vrai quoi : ce pauvre homme, qu’il soit innocent ou coupable, a fait, fait et va faire la une des média. avec un nom pareil, ce n’est pas possible de nos jours. à moins que ce ne soit un pseudo, mais j’en doute.  comme il n’a pas les moyens (ni l’envie, ni l’idée) de se payer un conseil en recherche de marque, nous pouvons peut-être l’aider. et aider ses avocats par la même occasion. Je dis ça et, en même temps, en zappant sur les pages blanches de Paris, je découvre des contemporains qui n’ont pas ces états d’âme : Annie Chose (rue Pelée) - André Truc (rue Buffon) - Laurent Personne (rue Goethe) - André Derrien (rue Ribière)... je n’ai évidemment pas comptabilisé les Dupont, Durand et autres Martin. Soit tout le monde s’en fout. soit je viens d’inventer un métier, disons une niche pour ne pas être chien : conseil en changement de nom de personne physique en ayant assez, à la fois, de croupir dans l’anonymat et d’essuyer les quolibets de leurs collègues et/ou camarades de classe. Tu me conseilles quoi : une sarl ?

Christian Delprat

De : Michel Davin <m.davin@vaudoo.net>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 16 avril 2010 07:29
Objet : Réunion psy en petit comité

photo-2--copie-1.jpg

psy.jpg

Et en ce moment, dans le studio photo d'Olivier Roller, Jacques Séguéla se fait entartrer... 

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 10:32

matamore.jpg

 

Xavier Durringer a choisi Denis Podalydès pour incarner Nicolas Sarkozy dans un long metrage retraçant la campagne présidentielle de 2007...

 

podalydes.jpg

 

Un spot de pub pour Alain Minc : il a 61 ans aujourd'hui.

alain-minc.jpg

 

Raphaëlle Bacqué sort son prochain ouvrage le 5 mai sur François de Grossouvre. Son titre : Le dernier mort de Mitterrand.

 

grossouvre.jpg

 

Il s'appelle Dickie, c'est le bouc émissaire universel. Le fils d'Hitler de Pieter de Poortere sort chez Glénat début juin...

 

hitlerfils.jpg 

Emmanuel Hoog favori pour la présidence de l'AFP. Est-ce plus rentable pour le saltimbanque Thierry Consigny que le parrain de son fils Charles quitte l'INA pour l'AFP ?

 

emmanuel_hoog-pas-dumas.jpg

(c) Photo Richard Dumas

 

En page Rebonds de Libé, "Apparition de Werner Schroeter" par Jean-Jacques Schuhl...

 

WernerSchroeter.jpg

 

Cela ne s'invente pas ! Le directeur des bureaux de Poste de Paris-Sud qui avait parlé dans un e-mail de l' "extermination des mauvais vendeurs" s'appelle... Rémi Karcher... !

 

Katia Pallu et Stanislas Draber nous remercient pour Les Fraises Sauvages...

 

GEDC6800-copie-1.JPG

GEDC6801-copie-1.JPG 

De : Stanislas Draber <stanislasdraber@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 14 avril 2010 11:12

Bonjour David,

C'est magnifique à en fondre sur mes lèvres, un sourire comme le suave d'un sucre d'orge !

Belle journée,


Stanislas Draber

Fleurs, Poteries, Littérature, Terrasses, Jardins

19, rue Racine

75006 Paris

 

De : Axel Brücker trailersmuseum@orange.fr

A : David Genzel david.genzel@gmail.com

Date : 14 avril 2010 14:50
Objet : Céline & Bergman au Mac-Mahon ?

 

axel-1-.jpg


Céline & Bergman au Mac-Mahon ?

 

C’est amusant que Céline se souvienne d’avoir vu Les Fraises Sauvages au Mac-Mahon car ce fut une incongruité cinéphilique dont je garde un souvenir ému. Cela révèle également l’âge de la jeune cinéphile, car il est très spécifique d’avoir vu Bergman au Mac…

 

J’explique, je développe, je raconte…

 

En effet, à l’époque de la sortie des Fraises Sauvages, les « Mac-Mahoniens », gardiens de leur « Carré d’As » (Losey, Walsh, Preminger & Lang) et défenseurs acharnés du cinéma américain détestaient les films que mon père sortait dans ses salles. Ils détestaient autant Bergman que Buñuel ou Antonioni*. Quel ennui ! Non, le seul débat qu’ils étaient prêts à écouter était de savoir si l’on pouvait être à la fois Hitchcoko-Hawksien… ! C’est vous dire s’ils étaient mûrs pour goûter les Fraises de Bergman…

 

Le temps passa… et, beaucoup plus tard, je pris la direction du Mac-Mahon, représentant une nouvelle génération de cinéphiles et sensible aussi à l’évolution de la salle, devenue l’une des principales salles de répertoire. Une salle désormais marquée par les films noirs, la comédie musicale, les westerns, la nouvelle vague et… le cinéma français, comme le cinéma italien ou britannique.

 

C’est en souvenir de mon père et de son conflit sur Bergman avec les Mac-Mahoniens que je décidais d’organiser une rétrospective Bergman au Mac.

 

Pour nous, Bergman au Mac représentait une révolution ! Max Pécas n’aurait pas plus fait tâche !

 

Ce premier festival Bergman au Mac-Mahon eut un succès formidable et je dus le prolonger pendant dix semaines !

 

Le fils avait vengé le père… Cornélien, dirait le Genzel…

 

A.B.

 

* Morceaux choisis (authentiques !) du Mac-Mahonisme : « On peut prédire sans grand danger d'être démenti que Welles, Kazan, Visconti, Antonioni et autres seigneurs actuels deviendront intolérables dans vingt ans (ils le sont dès maintenant aux plus sensibles) ; quant à Bergman, avant même de tourner son premier film, il était déjà démodé. »

 

De : Pierre de Bonneville <pdebonneville@gmail.com>
À : Genzel David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeu 15 avril 2010, 10 h 12 min 49 s
Objet : Françoise de Bonneville chez Phill Glass

 

photo-1-.jpg

 

Françoise s'est hâtée d'aller entendre et voir (car cela n'était programmé que huit jours) un terrible opéra de Phill Glass au théâtre Athénée Louis Jouvet, intitulé "dans la colonie pénitentiaire" d'après un récit de Kafka. Scénarisé par Rudolf Wurlitzer, non pas celui des appareils à sous, mais celui qui a écrit pour Sam Peckinpah, Robert Frank ... et interprété par le quintette a cordes de l'Opéra de Lyon, cette création  Guantanamoresque (relativement récente, à Seattle en 2000) glace le sang...

 

Petit Maragogype au Café Verlet... 

 

GEDC6796.JPG 

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 10:33

Je déjeune hier à La Société avec Katia Pallu qui vient de créer l'agence Les Fraises Sauvages, rue de Babylone.

 

GEDC6785.JPG

GEDC6788.JPG

 

Katia est la compagne du fleuriste littéraire Stanislas Draber, rue Racine. Une anecdote : Katia a quitté Les Ouvriers du Paradis pour monter Les Fraises Sauvages. Pour la punir de son départ, Les Ouvriers du Paradis ont stoppé le budget fleurs de Stanislas à l'agence...

 

Le Bon Marché a également dénoncé son budget de publicité des Ouvriers du Paradis. Hervé Chadenat a créé une superbe mythologie autour de ce budget durant 13 ans...

 

Lors du déjeuner, BHL fait son entrée remarquée comme sur un plateau de télévision...

 

Je parle des Fraises Sauvages à Céline, elle m'évoque instantanément son souvenir de ce film au Mac Mahon.

 

From : Axel Brücker <trailersmuseum@orange.fr>
To : David Genzel <
david.genzel@gmail.com
>

Date : 2010/4/13
Subject :
Les Fraises Sauvages

Les Fraises Sauvages, mon Papa et Le Figaro

 

ABMBB.JPG

 Mes deux papas...

 

 

Les Fraises Sauvages ne sont pas, pour moi, qu’une leçon de cinéma, mais aussi une belle leçon de publicité que me donna mon père.

 

En effet, mon Papa dirigeait des cinémas d’art et d’essai comme Le Vendôme, Le Bonaparte (place Saint Sulpice) ou Le Studio Raspail qui révélèrent au public français les films de Fellini, Buñuel et, bien sûr, Bergman, dont il était même le distributeur en ayant acheté les droits des Fraises Sauvages dans sa petite société Hermès Films.

 

Ce film était donc très important pour lui car il faisait suite aux premiers succès des Sourires d’une Nuit d’été et du Septième Sceau.

 

Dès la sortie à Paris, la presse fut unanime à saluer ce film ambitieux et magnifique, qui n’allait pas tarder à devenir un film de référence, un film culte, et mon père avait l’habitude, pour ces films difficiles, ces films d’auteurs, d’acheter des pavés dans les journaux, juste après la sortie, avec la citation des meilleures critiques de la presse parisienne.

 

Un seul quotidien se déchaîna contre le film : Le Figaro, sous la plume du redoutable Louis Chauvet, que mon père détestait parce qu’il cachait toujours son manque d’intérêt pour les films d’auteurs derrière un mépris bien parisien.

 

Sa critique des Fraises Sauvages fut tellement virulente, que mon père, pour se venger, en reprit un extrait accablant, dans tous les pavés publicitaires et sur les affichettes envoyées aux salles de cinéma.

 

Les « Fraises » devinrent le film que détestait Le Figaro ! Et Chauvet, le critique parisien qui n’aimait pas les films « ennuyeux » ! Chauvet… et Le Figaro traîneront longtemps cette réputation.

 

Les Fraises Sauvages furent certainement, pour mon père, l’un de ses plus gros succès.

 

Quant à moi… j’en profitais, tous les jeudis, pour emmener gratuitement les filles voir Les Fraises Sauvages et je ne m’ennuyais pas du tout…

 

A.B.

 

Emotion avec L'Ultima intervista di Pasolini...

 GEDC6799.JPG

 

Emotion avec la disparition de Werner Schroeter...

 

GEDC6798.JPG

 

Eros & Thanatos chez Tschann...

 

GEDC6797.JPG

 

Isabelle Adjani interviewe Gérard Depardieu dans VSD

 

GEDC6801.JPG

 

Au Lucernaire, à voir à tout prix... 

 

GEDC6800.JPG

 

De : Alain, maître barbier <alain_maitrebarbier@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 13 avril 2010 16:47

Pour information

Votre Barbier favori sera en congés du 18 avril au 3 mai inclus.

Mais de retour le MARDI 4 MAI

A bientôt

Alain

Maître Barbier

Salon Musée

8,rue Saint Claude

75003 PARIS

Tel/Fax: 0142775580

 www.maitrebarbier.com

 

Dominique de Villepin pourrait aller déguster la glace "made in Ile-de-France" de Constance & Mathilde, chez It Mylk, 15 rue de l'Ancienne Comédie : le lait provient d'une ferme des Yvelines, DDV ayant démontré en Franche Comté son savoir-faire laitier...

 

itmylk.gif

 

Charlie Hebdo nous fait bien rire avec cette brève :

 

"Lalanne, victime d'un malaise, a quitté l'hopital.

Une cellule psychologique a aussitôt été mise en place

pour prendre en charge le personnel hospitalier"

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 10:30

Alain Juppé a essayé de nous faire le coup de Georges Pompidou à Rome. Mais, le vrai danger pour notre président, c'est Robert Badinter, président du Sénat en 2011...

 

From : Alain Chouffan achouffan@numericable.fr

To : David Genzel david.genzel@gmail.com 

Date : 2010/4/12

Subject : Robert Badinter, Président du Sénat en 2011 !

 

badinterrobert 

 (c) Photo Joel Philippon

 

Cher David,

Les socialistes ont le vent en poupe. Ils ne savent plus comment exploiter leur dernière victoire aux élections régionales. Et surtout, comment la transformer en victoire aux présidentielles. 2012, c’est long ! On a le temps de voir venir.  Alors, en attendant, ils se mettent à rêver. A échafauder plans,  et contre plans. A imaginer des victoires dans de prochaines élections.  C’est vrai qu’ils ont connu une série incroyable de victoires consécutives : les cantonales (2004), les municipales (2008) et aujourd’hui les régionales. Et pour eux, ces victoires auraient considérablement modifié la composition du corps électoral. Ils ont cherché et… trouvé ! Les prochaines élections sénatoriales ! En effet, à chaque renouvellement partiel, c'est-à-dire tous les 3 ans, le Sénat élit ou réélit son bureau et son président. Vous ne comprenez pas ? J’y arrive. Sachez encore que les prochaines élections sénatoriales auront lieu en septembre 2011. Et alors ? Diriez-vous ! O.K !  Eh ! bien, tenez-vous bien, la gauche pourrait l’emporter ! Et alors ? Eh ! Bien, si la gauche l’emporte il y aura donc un nouveau président du Sénat. Et qui peut-être ce nouveau président ? Tenez-vous bien : Robert Badinter ! Oui, Robert Badinter,  surnommé, à juste titre, il y a plus de vingt ans, l’honneur de la gauche. Un symbole. L’Himalaya de la politique. Pour les socialistes, c’est du pain béni. Et ils entrevoient déjà le choc des Titans : Nicolas Sarkozy face à Robert Badinter ! Une affiche de rêve ! Alors, est-ce possible ! « Attention prévient François Rebsamen, sénateur maire de Dijon, il ne faut pas s’enflammer, l’écart est encore grand ». Il a raison. Pour l’emporter, la gauche devra avoir une quinzaine de siéges. Difficile. Mais tout a fait  possible en s’alliant aux centristes et aux communistes. Bref, la gauche a déjà choisi son président du Sénat. Là, au moins, pas besoin de primaires. Certes, les prétendants potentiels ne manquent pas. Jean-Pierre Bel, chef de file du PS ? Trop peu connu ! L’actuelle vice-présidente, Catherine Tasca ? Pas d’envergure nationale. Gérard Larcher, l’actuel président du sénat ? Oui, il vient d’annoncer qu’il sera candidat à sa propre succession ! Il a dit-on peu de chance d’être réélu ! Non, pour les socialistes, personne ne fait le poids face à Robert Badinter ! Pour eux il est déjà l’élu, à lui seul, il est la valeur symbolique de la gauche… Rendez-vous en septembre 2011 !

Alain Chouffan

 

Julie Delpy incarne idéalement la comtesse Bathory. Je me souviendrai longtemps de mon petit fils Grégroire ramassant sa veste noire glisée de sa chaise à la Casa Bini.

 

 

la-comtesse.jpg

 

Un autre film culte sort demain : Le mariage à trois, de Jacques Doillon.

 

mariageatrois.jpg

 

"Le Déclic" de Manara est désormais transposé en sextoy vendu 60 euros.

 

manara.jpg

 

A lire absolument, Lulu femme nue de Etienne Davodeau - tome 2 -.

 

luluefemmenue.jpg

 

A la galerie Laurence Esnol, 40 rue des Saints-Pères, les dessins et peintures de H. Craig Hanna.

 

craig.jpg

 

 Lecture de nouvelles

à l’Hôtel Lauzun

en présence de Cyrille Fleischmann (sous réserves)

Jeudi

15 avril15H

2010

Du côté de la Samaritaine et du boulevard Sébastopol,

c’est tout un monde ashkénaze qui vivote et revit à son rythme,

celui de l’après-guerre.

Renseignements Pôle Simon Lefranc

9 rue Simon Lefranc - Paris 4è

17 Quai d'Anjou - 75004 Paris

Réservation au 01 44 78 20 75

Lecture de nouvelles

à l’Hôtel Lauzun

en présence de l’auteur (sous réserves)

Jeudi

 

De : Marc Alvarez <ma@richestmedia.com>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 12 avril 2010 17:24
Objet : Etats Généraux

 

Bonjour Monsieur Genzel,

 Je suis Marc Alvarez et je suis en charge de la publication d'une WebTV dédiée au PSG,Canalsupporters (http://www.canalsupporters.com/). C'est un site fait par des amoureux du club avec une tonalité différente. Nous venons de lancer les « Etats Généraux du PSG », comme l'avait suggéré votre ami Alain Cayzac, pour créer un débat constructif sur le club. Je pensais que vous pourriez éventuellement y participer sous la forme d'une interview filmée. Si par bonheur cela était envisageable, nous serions ravis. Je suis bien sur à votre disposition pour toute question.

 Cordialement,

 Marc Alvarez

 

En plein coeur du Ve arrondissment, je découvre le restaurant provincial à Paris, bondé, service diligent, Le Val de Grace rue Henri Barbusse... Je prends la salade santé, le garçon me dit :

- Jouez le concept à fond ! Je vous apporte le sel avec le minimum de sodium !

 

GEDC6783.JPG

 

 

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

 

 

 

 

 

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 10:31

Cette rumeur qui vient de là
Sous l'arc copain où je m'aveugle
Ces mains qui me font du fla-fla
Ces mains ruminantes qui meuglent
Cette rumeur me suit longtemps
Comme un mendiant sous l'anathème
Comme l'ombre qui perd son temps
À dessiner mon théorème
Et sous mon maquillage roux
S'en vient battre comme une porte
Cette rumeur qui va debout
Dans la rue, aux musiques mortes
C'est fini, la mer, c'est fini
Sur la plage, le sable bêle
Comme des moutons d'infini...
Quand la mer bergère m'appelle

 

Léo Ferré, La mémoire et la mer

 

Il y a des rumeurs et des réalités. La pire réalité, pour notre président, sera si Robert Badinter devient en 2011 le deuxième personnage de l'Etat...

 

Badinter

(c) Photo Jérôme Brézillon

 

 

A la une de Libé, "Sarkozy ou la paranoïa" par Camille Laurens.
Céline :

- Il faudrait demander à Marie Darrieussecq comment on appelle celui qui accuse un auteur de plagiat psychologique...

 

Princine d'équivalence : Je t'aime, passe moi le sel. Samedi, dans sa chronique du Figaro, Anne Fulda a mis sur le même plan Antoine Bernheim et Cristina Alonso.

 

Fulda

A la mi-temps de PSG-Bordeaux, Alain Cayzac craignait encore les coups de pied arrêtés des Girondins. Je lui demande si l'expo Ben est inspirée par Jacques Séguéla.

- Non, me dit-il, c'est une expo organisée en association avec Pierre Bergé de la collection appartenant à Jonathan Zebina, l'international Français de la Juve.

 

GEDC6779


Alain promet à Olivier Bouana d'aller l'applaudir dans Le repas des fauves au théâtre Michel à la rentrée de septembre.

 

GEDC6781

Ce soir, nous allons au théâtre avec Matthieu Béjot.

 

De : Matthieu Béjot <matthieu.bejot@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 11 avril 2010 21:11
Objet : Au théâtre ce soir

photo1.jpgCher David,

Je suis heureux de t'inviter à assister demain soir à une pièce qu'il faut absolument voir en ce moment : Chair de poules de et avec Aude Léger. Durant une heure, Aude campe trois femmes qui chacune exprime l'amour, le lien amoureux, l'attente, la frustration... Les admirateur de Fragments d'un discours amoureux apprécieront. Surtout, Aude joue, chante, danse avec un talent rare un texte ciselé, écrit par elle-même. C'est une belle expérience scénique et je me réjouis à l'avance que nous la partagions ensemble.

Amitiés,

Matthieu

 

Interviewé par Les échos, Jean-Pierre Teyssier annonce son départ lorsqu'il aura trouvé un remplaçant à Joseph Besnaïnou comme DG de l'ARPP. Je lui suggérerais bien de contacter très rapidement François Kermoal pour cette mission.


From : François Kermoal <fkermoal@free.fr>
To : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 2010/4/11
Subject : Pour info

Ca promet !
http://kermoal.typepad.fr/enfantasme/
Amitiés
François

Céline me trouve, rue Mouffetard, le cadeau culte pour les 6 ans de mon petit-fils Grégoire...

 

sagan.jpg

 

Et elle me choisit Le park de Bruce Bégout.

 

GEDC6787.JPG


Cours de pâtisserie chez Art Macaron, boulevard du Montparnasse...

 

GEDC6780.JPG

 

Le Bal Bullier, si cher à Jean-Edern Hallier, pourrait s'inspirer des cours de Mathieu Mandard...

 

GEDC6759.JPG

 

Carole Mathieu expose ses photos de personnalités à La cantine du faubourg...


arielledombasle.jpg

 

De : Michel Davin <m.davin@vaudoo.net>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 10 avril 2010 14:13
Objet : TR: information Livre et activités d'enseignement en cours

 

Chers amis,


La librairie Lipsy, située au 15 rue Monge, 75005 Paris

organisera une présentation de notre livre :


Le Corps Possédé
Un psychisme sous emprise


Le jeudi 15 Avril à 20h en présence des auteurs Lucien Kokh et Liliane Mitelman.

La comédienne Sonia Emmanuelle en lira des passages.

Ensuite nous serons dans « l'explication discussion ».

Amitiés,

Liliane et Lucien

 

Hier matin, Alain Duhamel lisait la presse à La Rotonde...

 

GEDC6782.JPG

 

Nous, nous allions au Sélect. Nous y retrouvons mon infirmier Philippe Donnadieu et Henri-Christian Schroeder. A la table voisine, Stéphane Brasca, du magasine De l'air, nous parle du vernissage ce jeudi à la galerie Frédéric Moisan, des photographies de Laurent Monlaü, Linda Tuloup et... Oliver Roller.

 

Céline découvre même Castoche en page 1 de Polichinelle de Pierric Bailly.

 

castoche.jpg

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau


 

 

 


 


Repost 0
David Genzel - dans Culte
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 11:50

Technikart propose l'interview censurée de Benjamin Biolay : "Moi avec la femme du président ?" avec une intervention du sniper du Point : Emmanuel Berretta.

 

GEDC6778.JPG 

Le Monde des livres nous apprend que Claude Durand n'est pas Françoise Verny...

 

GEDC6772.JPG

 

Hier après-midi, j'étais au Flore avec Christine Boutin qui a ainsi pu annoncer à Christophe Barbier qu'elle allait subir une intervention chirurgicale, et être absente de la scène politique une quinzaine de jours... Christophe lui a répondu :

- Il vaut mieux s'absenter en ce moment que dans quelques semaines...

 

GEDC6771-copie-1.JPG


Christine Boutin s'est faite traiter d'homophobe par des militants d'Act Up. Connaissant bien Christine, je sais que c'est une flagrante contre-vérité...

 

De : Christine Boutin <chri78@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 9 avril 2010 09:21
Objet : Terra Nova Nouvel Obs
 
Cher David,


Le Parisien, édition de Paris, relate la tentative de censure dont la conférence organisée par Terra Nova et le Nouvel Obs a été l'objet :

J'étais, avec la psychanalyste Delaisy de Parceval, invitée a débattre des mères porteuses, des lois bioéthiques et de leurs enjeux.


C'est avec joie que j'acceptais ce débat contradictoire pour enrichir ma propre réflexion  et que la caution démocratique et républicaine tant de Terra Nova que du Nouvel Obs donnait toute garantie de sérénité... c'est alors qu'ouvrant la bouche pour commencer mon propos se sont levés a deux reprises, en hurlant, affichettes a la main, une petite dizaine de jeunes revendiquant" je suis lesbienne je veux du sperme", "Boutin tais-toi " et autres mots d'oiseaux.


Je restais sans un mot attendant que ces cris s'arrêtent tandis que madame Delaisi de Parseval disait combien elle était choquée par cette manifestation qui voulait interdire le débat !

Heureusement Il eut lieu !


Je ne veux pas juger ce genre de pratiques mais elles me semblent "borderline" dans notre pays ou la Liberté, et celle de l'expression en particulier, est constitutive de notre identité !


La censure, Non ! Le débat, Oui.


Il est nécessaire de s'interroger sur cette tendance a refuser la contradiction qui est pourtant la garantie de l'évolution  de la pensée et de sa progression !


Amitiés
Christine Boutin

 

Message du 08/04/10 à 11h59

De : Marie France <mariefranceweb@wanadoo.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : SHOWCASE MARIE FRANCE FNAC FORUM 15 AVRIL

 

PLV MARIE FRANCE FNAC-1

 

Le jeudi 15 avril 2010 à 17h30
Marie France
Spectacle
Espace Rencontres


Rencontre musicale avec Marie-France autour de son album "Marie France visite Bardot" (La Baleine / JPB Production). Marie France, égérie qui a su inspirer pêle-mêle Serge Gainsbourg, André Téchiné, le groupe rock Bijou, le parolier Jacques Duvall, Daniel Darc, Marguerite Duras ou Pierre & Gilles ainsi qu’une multitude d’autres créateurs rend cette fois hommage à l’univers musical de Brigitte Bardot avec des titres signés Serge Gainsbourg, Claude Bolling ou Jean-Max Rivière.

Paris - Forum Les Halles - Entrée libre

 

Si Cristina Alonso a lu la page 3 de Libé, qu'y a t-elle vu ?

 

GEDC6774

 

Ce matin, nous prenons le thé rue des Martyrs avec Michel Davin. Céline reconnaît de dos Pascal Dusapin prenant son café au comptoir...

 

GEDC6777

Hier après-midi, rue Vavin, Patrick Modiano à l'horizon...

 

modiano


Message du 08/04/10 à 14h24

De : Etienne Moulron <emoulron@wanadoo.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : Merci pour le relais relatif à Germaine TILLION  sur votre blog


''L’homme n’est que poussière, c’est dire l’importance du plumeau''  

Alexandre Vialatte

 

Bonjour,

Cher David Genzel,


Je tiens tout d’abord à vous remercier d’avoir pris le temps de la lecture du communiqué relatif à Germaine Tillion et, plus encore, de l’avoir considéré digne d’apparaître sur votre blog que j’ai découvert hier, par hasard, mais avec beaucoup de plaisirs ; je mets volontairement ce mot au pluriel, dés lors qu’ayant travaillé plus de 20 ans pour les éditions Gallimard, à l’export, mes pas et mes papilles m’ont fait fréquenter beaucoup de lieux, gourmands, en particulier en votre attachant germanopratin quartier, qui apparaissent au fil des pages. Que de souvenirs savoureux, en particulier, à la Casa Bini et son superbe carpaccio !


J'essaie donc désormais, installé à Cluny, en Bourgogne du sud, là où le vin aussi a de l'esprit, de construire un Musée de l'humour et de la caricature  en mettant en avant, par ailleurs, le concept d'HUMOUR ATTITUDE "et en soulignant toute l'importance et l'efficacité de l'humour, de résistance en particulier, face à un monde quelque  peu fissuré; la phrase emblématique de l'association loi 1901 que j'ai créée à cet égard étant :


« L'humour, c'est comme les Essuie-glaces, ça n'empêche pas la pluie,

mais ça permet d'avancer »

Bruno Coppens


Je viens par ailleurs de créer le P.H.A.R.E, le Parti de l'Humour Attitude et d'en Rire Ensemble dont je vous adresse un bref descriptif par un mail suivant.


En vous remerciant de votre aide et de votre soutien, j’ai gélaste* plaisir, Cher David,  à vous adresser  mes amicales  salutations.

Etienne Moulron


* Du Grec GELOS, Le rire

La Maison du rire et de l’humour

1, avenue Pierre le Vénérable

71250 CLUNY

Tel : 06.75.48.31.86/03.85/03.85.35.72.26

email : lamaisondurire@voila.fr/emoulron@wanadoo.fr

http://lamaisondurire.fr

 

De : François Grosliere <fgrosliere@nat.fr>
A : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>

Envoyé le : Mer 7 avril 2010, 14 h 17 min 16 s
Objet : Enfin j'expose à Paris !

 

Invitation PARIS-BASTILLE bdef

 

Bonjour à tous !

Enfin je revient comme tous les ans à Paris...

au Grand Marché d'Art Contemporain Bastille 

sur les bords du canal St Martin : 

Du mercredi 28 avril au Dimanche 2 mai 2010

de 11h à 20h00 

avec nocturne et vernissage le jeudi 29 jusqu'à 22h

François Grosliere

Directeur Artistique

Publicis ACTIV Clermont-Ferrand

 

Cécilia Attias réapparaît :


"La France tarde à rendre à mon ancêtre [Isaac Albeniz]

l'amour qu'il lui portait"

 

GEDC6775.JPG

 


 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 10:35

Penchreach.jpg

La croix sauvage - Stéphane Pencréa'ch


Hier, dans Le Monde, un excellent papier de Philippe Dagen sur le loup-garou crucifié dans l'église Saint-Anne de Montpellier aurait pu résumer la journée du complot : le sacrifice du passeur Charon !

 

Le 19 juin, Dominique de Villepin lance son nouveau mouvement : le PRS, Pour une République Solidaire.

 

solidays.jpg

 

DDV devrait aller visiter l'expo de Philippe Mougey à la galerie Lefor-Openo, rue Mazarine...

 

CHIRAC1.jpg

 

 

Message du 07/04/10 à 17h17

De : La Maison du Rire <lamaisondurire@voila.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : Vervfügbar aux enfers :  Germaine Tillion


« J'ai écrit une opérette,une chose comique,

parce que je pense que le rire,

même dans les situations les plus tragiques,

 est un élément revivifiant.

On peut rire jusqu'à la dernière minute. »                                                                                                                                                      Germaine TILLION

 

G-TILLION--Le-Verf-gbar-aux-enfers.jpg

 

La Maison du Rire et de l'Humour de Cluny a grande émotion et grand honneur de vous informer de l'attribution à titre posthume à Madame Germaine Tillion du "Grand Prix national de l'Humour de Résistance ®", prix qu'elle a créé et décerné  pour la première fois cette année.
 
Ce prix entend tout particulièrement honorer au niveau le plus élevé  de cette reconnaissance et contribuer à conserver à tout jamais en nos mémoires, l'extraordinaire et exceptionnelle attitude, unique dans les annales concentrationnaires,  dont elle a fait preuve tout au long de son effroyable captivité au camp de Ravensbrück pour tenter de tenir bon, de résister, d'aider ses compagnes de captivité  en ce sens et de témoigner aux générations futures de cette folie barbare.
 
Cette résistance à la souffrance et à la mort prit la forme et l'expression d'une opérette-bouffe intitulée : "Le Verfügbar aux Enfers", dévoilement des crimes, colère déguisée en rire, coalition de l'amitié, œuvre unique dans l'histoire et le vécu de l'univers concentrationnaire, que Germaine Tillion a écrite et composée cachée des SS dans une caisse en carton.

 

Le titre résume parfaitement la démarche de l'auteur en soulignant l'enfer des camps nazis tout en faisant un clin d’œil à une opérette d'Offenbach ("Orphée aux enfers"): humour noir teinté d'autodérision. Quand Germaine Tillion évoque "un camp modèle avec tout confort, eau, gaz, électricité", le chœur répond : "gaz surtout".
 
Ce prix sera  officiellement proclamé et  décerné lors d’une petite cérémonie  publique, en la Maison du Rire et de l'humour, le dimanche 25 avril prochain, à 11 heures, à l'occasion de la journée nationale de souvenir des déportés et du 65ème anniversaire de la libération du camp de Ravensbrück, camp dans lequel Le 17 avril prochain, sera jouée cette opérette-revue en version de concert.
 
Le Prix sera remis à l'association Germaine Tillion lors de cette petite cérémonie à laquelle vous êtes chaleureusement invité(e)s et qui honorera grandement al mémoir de cette femme d'exception.
(http://www.germaine-tillion.org/)
 
LA MAISON DU RIRE ET DE L'HUMOUR
a/s Etienne Moulron
32, rue Lamartine
71250 CLUNY
Tel: 06.75.48.31.86/03.85.35.72.26
email: lamaisondurire@voila.fr/emoulron@wanadoo.fr
Site: http://lamaisondurire.fr

 

Double magnifique page sur Caroline Loeb dans Point de vue !

 

GEDC6771.JPG

 

De : Ken Lister <kenneth.lister@gmail.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mer 7 avril 2010, 15 h 13 min 26 s
 
David bonjour,

Je suis très vexé de te voir attablé devant un pauvre couscous bio dans un resto branché. Alors que le meilleur couscous se trouve à Clermont-Ferrand... et chez moi, fait avec mes petites mains uniquement pour mes amis. Je te ferai parvenir prochainement une photo... pas de comparaison mon frère... ; c'est un moyen détourné de te faire venir à Clermont. Je n'aime pas te voir avec ton maillot des boks, donne moi ta taille et je t'en  ferai parvenir un da l'ASM ou de l'équipe d'Angleterre. Je ne lasse passe de lier tes chroniques, un vrai plaisir.

Amitiés,

Ken


Rose, la fille de Daniel...

 

De : Rose Vignat <rosevignat@aol.com>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 4 avril 2010 15:19
Objet : Satan dans le vignoble nantais...


Satan dans le vignoble nantais ou de la liberté d'expression


De quelle étonnante médiatisation a bénéficié cette année le festival Hellfest de Clisson qui réunit chaque année près de 60 000 spectateurs durant trois jours courant juin !


Après une saillie déplacée de Philippe de Villiers le 12 mars lors d'un meeting en Loire Atlantique, dénonçant un « festival sataniste », c'est Christine Boutin qui prend la relève dans l'émission « Cactus » de Jean-Marc Morandini le 26 mars, en dénonçant « la culture de mort » véhiculée par l'évènement.


Les réactions indignées ne tarderont pas à venir : l'essentiel des quotidiens régionaux qui furent un temps sceptiques quant à l'arrivée massive des chevelus dans leur beau vignoble, reconnaissent aujourd'hui la manne financière non négligeable qu'il représente, et va même aujourd'hui jusqu'à dire que ces gens en noir sont après tout fort sympathiques. Puis les média nationaux y mettent eux aussi leur grain de sel, avec un Guy Carlier remonté comme une pendule mardi 30 mars dernier, qui va jusqu'à dire : Sur le plan musical, Patrick Fiori est infiniment plus diabolique et dangereux pour la jeunesse qu’il risque d’initier à la médiocrité, que le plus mauvais groupe de hard rock. Ne croyez-vous pas comme le prouve l’actualité ,que les jeunes risquent plus sûrement de rencontrer le diable dans les cryptes des églises que dans les festivals de hard rock ?


Là dessus, le buzz créé par nos rockeurs va squatter les bancs de l 'Assemblée Nationale grâce à une intervention de Patrick Roy, député maire PS de Denain - qui est coutumier du sujet puisqu'il avait déjà brandi un exemplaire du magazine Rock Hard en 2009 lors de la deuxième présentation de la loi Création et Internet dite Hadopi. Sous les huées et les sarcasmes il arrivera tout de même à placer quelques noms de groupes références du metal tels que Gojira (FR) et Opeth (SW), qui sont l'exemple même de la bonne santé mentale de cette musique métallique (l'un mélange un death metal hypnotique à des textes sur l'écologie, quand l'autre fait se rencontrer un rock progressif sixties complexe et des guitares dont la virtuosité fraye par moments avec celle de Chick Corea à un metal moderne et massif... les deux vendent des centaines de milliers d'albums à travers le monde).


Il est important de rappeler que le festival n'est subventionné qu'à hauteur de 1% par la région, c'est à dire 20 000 euros sur un budget global de 2 millions. Certains sponsors comme Coca Cola ont déjà décidé de cesser toute collaboration avec le Hellfest suite à des menaces de groupuscules catholiques, et le retrait de Kronenbourg de la course (qui est à l'évidence un soutien financier, matériel et psychologique bien plus important pour ce genre musical) serait catastrophique. (Voir la lettre de Christine Boutin au PDG de Kronenbourg ici : http://partichretiendemocrate.fr/index.php/toutes-les-actualites/13-articles/210-festival-hellfest-lettre-de-christine-boutin-au-pdg-de-kronenbourg)


Après tout cet énervement, on se demande encore, nous les professionnels d'un genre musical qui n'a même droit à sa catégorie aux victoires de la musique, quelle mouche a bien pu piquer ces politiques qui se mettent soudain à faire ce qu'ils reprochent sans cesse à la presse : du sensationnalisme puéril et hors propos, quand la violence, la vraie n'est pas là où l'on croit.


Les métalleux sont une tribu pacifique qui n'aime pas le prosélytisme quel qu'il soit, apolitique et areligieux qu'elle est et a toujours été. Cette tribu, toujours injustement délaissée par les mass media (pas de clips de metal, pas de rediffusion de lives alors que certains groupes du genre remplissent des stades, pas de débat télévisé sans polémique inutile et tapageuse) fut un temps caricaturée et maltraitée par des reportages télévisés et préfère aujourd'hui le silence et l'anonymat d'Internet et de ses forums de débats parfois riches (voir l'AFP du metal : www.vs-webzine.com).


Ce genre musical populaire et à la fois complètement démocratique a fait sa place dans le quotidien de nombre de nos voisins européens (Allemagne, Pays Bas, Scandinavie entre autres) et n'a jamais trouvé la sienne en France qui préfère la chanson et la world music, soit. Mais c'est un genre comme un autre, qui abrite en son sein des millions de fans dévoués à travers le monde et qui a droit de citer comme tout autre. Que l'on respecte les goûts de chacun et que nos politiciens s'occupent de sujets qui intéressent vraiment les français : la pauvreté grandissante, la violence urbaine (qui n'a rien à voir avec le metal) et le chômage !


Rose Vignat


Attachée de presse et chargée de distribution pour le label marseillais Season of Mist.

Rédactrice pour le magazine Hard Rock depuis 2000.

 

Rachida Dati ouvre aujourd'hui son blog : www.rachida-dati.eu !

 

dati.jpg(c) Photo Eric Garault

 

Poisson d'avril...

 

GEDC6770.JPG(c) Céline



 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 10:38

lionel-messi.jpg

 

Hier, attablés chez Art Macaron, nous croisons Sempé...

 

GEDC6753-copie-1.JPG

 

Je dis à Céline :

- Je comprends pourquoi Carla Bruni adore tellement Sempé... C'est le dessinateur du Petit Nicolas !

 

carlasempe.jpg

 

Une brève de Libé :

 

"Un juge de Los Angeles a tranché lundi :

Dennis Hopper devra verser 12 000 dollars mensuels

de pension alimentaire à sa femme et à sa fille.

Agé de 73 ans, l'acteur n'a pu assister à l'audience

car il souffre d'un cancer de la prostate en phase terminale"

 

...

 

hopper.jpg(c) Photo Jérôme Bonnet

 

L'opérette de Germaine Tillion Le Verfügbar aux enfers sera joué le 17 avril à Ravensbrück par des lycéens français et allemands pour le 65e anniversaire de la libération du camp.


En vitrine à la Hune...

 

hilsenrath.jpg

 

 

Message du 06/04/10 à 17h24

De : François Dumoulin <fdumoulin@signeascendant.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : A toute chose Malher est bon !

 

Resurrection.jpg

Bonjour David,

Un mot pour te dire que mardi 13 avril à 21h,  l’Eglise Saint-Sulpice résonnera des accents de la 2ème symphonie de Malher dite « Résurrection », dirigée par mon ami Hugues Reiner. Le concert sera accompagné par le Chœur Clément Wurtz composé de personnes handicapées. Venir les voir et les écouter est une expérience magnifique, qui ne manquerait pas de conforter ton amie Christine dans sa foi, et qui aurait sûrement des vertus thérapeutiques pour ton ami Francis (je pense bien sûr au chanteur) s’ils pouvaient se rendre à l’événement.

Amitié,

François

 

From : François Kermoal <fkermoal@free.fr>
To : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 2010/4/7


Pour info...

Des nouvelles de Davallan
http://www.davallan.com/www.davallan.com/Jean-Claude_Davallan_-_Peinture_de_
garage.html

 

DSC02047

De : Cristina Alonso <cr.alonso@orange.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 6 avril 2010 14:38
Objet : sans commentaire...
 
Chef, chef,
Je...
Bon...
Voilà quoi...
Drogués... Ne peux rien pour eux... Ils sont à fond... ALICE AU PAYS DES TROP VIEILLES c'est la came des indomptables Dominique Imbault, Bernard Bureau, James Espie, Jean-Michel Carlo... On les met au poste ? On fait quoi, chef ???

 

D.I-jpeg

B.B-jpegJ.E-jpegJ.M.C-jpeg

Message du 06/04/10 à 15h06

De : Emmanuel Adely <e.adely@free.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : no more reality - mars 2010

 

nmr-1.jpg


après avoir été hébergé sur les sites d'inventaire/invention et de libr-critique, "no more reality" - centon médiatique - est désormais accessible à l'adresse :

http://emmanueladely.free.fr/spip/spip.php?rubrique23
 


pour rappel, il s'agit d'une revue de presse quotidienne et publiée mensuellement depuis mai 07.


sont aujourd'hui en ligne le mois de mars 2010, l'ensemble des mois de l'année 2007 et les trois premiers mois de l'année 2008 (avant la mise en ligne de la totalité des textes)


vous en souhaitant bonne lecture, amicalement.

ea


emmanuel adely

http://emmanueladely.free.fr

 

Hier soir, drink à La Coupole avec Luc Lemaire (Saatchi 86-94, Devarrieux-Villaret 94-95, Citizen K 95-07).

 

GEDC6756.JPG

 

Après Gwenaëlle Aubry et Geneviève Brisac, un très beau roman de Violaine Gillibert sur son père.

 

gillibert.jpg

 

Ce jeudi 8 avril à 18h30, à l'Université populaire du Quai Branly, "Comment se révolter ?" débat entre Jacques-Alain Miller et Catherine Clément.

 

Céline sourit :

- Comme le Petit Nicolas, tu ne touches pa terre... mais toi tu n'as pas apporté ton banc !

 

GEDC6752.JPG

(c) Céline

 

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau


Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens