Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 10:25

Raymond Domenech a fini par avaler le ver au fond de la bouteille...


GEDC7351.JPG

 

Plutôt que d'assister à la débacle prévisible des Bleus... nous avons préféré voir Année bissextile, le sublime film mexicain de Michael Rowe, fusion suicidaire d'une relation sado-masochiste...

 

L-annee-bissextile.jpg

 

GEDC7349.JPG

 

De : Alexandre Aré <ar.e@club-internet.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 18 juin 2010 01:07
Objet : Dans la vie... On n'a que ce que l'on mérite...

 

sans-commentaire-.jpg

 
Tristement...
Alexandre
ARÉ
FOOTGOAL

 

GEDC7356.JPG

De : Olivier Georgeon <og@georgeonetassocies.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeu 17 juin 2010, 19h 54min 23s
 
Si David, je suis foot. Et je suis devenu quinqua il y a 2 mois donc toutes les bonnes raisons de ne pas parler d’une soirée autre. Mais pour te faire plaisir, j’espère!en voici un petit aperçu...

Bonjour et bienvenue sur le bateau de Céline et David mais ce soir David a abandonné le navire, il est parti rejoindre les poteaux au bar du coin et Céline oh là oh la oh là là mais Céline nous fait un petit gri-gri, elle semble ravie d’être seule !!! Et sur la droite du bateau déboule un playboy  qui va mais oui qui frappe à la porte et attention, ouh là là quelle belle action, Céline enjambe la table basse et se jette sur la porte qu’elle ouvre. La porte est ouverte depuis deux minutes, le playboy est déjà dans les lieux, il semble vouloir faire une passe mais voilà que surgit un autre homme qui entre à son tour et bien dîtes-moi Jeanmimi, c’est pas tous les soirs que l’on voit une attaque aussi productive puisque voici un troisième lascar qui  pénètre dans la cabine pendant que retentit au loin le sifflet d’un agent d’une autre époque (celle de Remetter ou de Georges Carnus...) ah oui elle semble contente d’être entourés de beaux muscles, ça la repose de l’équipe du Flore (oui Jeanmimi on a toujours un faible pour le flore comme dirait un footeux slovaque chez qui je n’airai pas passe mes vacances et pendant ce temps les bleu en ont plein l’âme, butant sur une armée mexicaine et puis je dois laisser là la retransmission car moi-même je dois regarder le match et oh la  oh là là mais c’est ma femme qui hurle sa joie de me voir partir...
Cordialement

 

Avant le match contre les Bafanas, la pastille miraculeuse...

 

GEDC7343.JPG

Aux petits soins pour Martine Aubry au carrefour St-Michel/St-Germain... 

 

GEDC7340.JPG

 

Emmaüs par Jean-Charles de Castelbajac...

 

GEDC7344.JPG

 

Lacan par Moretti...

 

GEDC7341.JPG

 

De : Daniel Robert <daniel.robert.one@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeu 17 juin 2010, 18h 38min 38s
Objet : Retraite: le gâchis de communication
 

 

Retraite--le-gachis-de-communication.JPG


Une réflexion sur les retraites pas si mal menée et…

un super gâchis de communication !

Pléthore de stratèges, indigence de formulateurs.

Aux larmes, citoyens !

Amicalement

Daniel Robert

 

Joseph Vebret faisait escale hier soir à Montparnasse...

 

GEDC7346.JPG

En compagnie de Renaud Camus et de Michel Chaillou...

 

GEDC7348.JPGGEDC7355.JPG

De : Axel Brücker <trailersmuseum@orange.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 17 juin 2010 09:11
Objet : Le plus beau sourire de Saint Germain.

Le plus beau sourire de Saint Germain

 

VIERGE.JPG

Il m’arrive parfois, avant de retrouver mon ami David à son quartier-général du Flore pour parler de la vanité de la com’, du marketing et du buzz, d’entrer dans l’église de Saint-Germain-des-Prés respirer le calme, la fraîcheur et la grâce de ce lieu millénaire et tant chargé d’histoire et de foi.

 

J’aime y retrouver, quelques instants, le plus beau du sourire du monde, placé délicatement dans l’une des vieilles chapelles de l’ancienne basilique du VIème siècle,  le sourire de cette vierge faite de trois morceaux de pierres retrouvés dans le mur de fondation d’une maison du quartier lors de la construction d’un nouveau parking.

 

Le sculpteur, au moyen-âge, ayant probablement brisé la pierre en taillant l’enfant Jésus dans les bras de sa mère, se débarrassa de son ouvrage et les pierres récupérées se retrouvèrent dans la construction d’une maison pour demeurer enfouies jusqu’à nos jours, jusqu’à ce qu’une pelleteuse moderne soit arrêtée par le sourire intact de cette Vierge.

 

Regardez bien ce sourire, sourire d’une mère vers son enfant, bonheur absolu.

 

A.B.

 

PS : Pour les Germanopratins : dimanche 20 juin, à 11h, messe de départ du Père Jean-Marie Vincent, nommé à… Washington, curé de l’église francophone de Washington !  Ce n’est pas people, ça ? Genzel va adorer !

 

PJMV_MD.jpg

 

Je lève mon verre de mezcal à cette nomination formidable : Zysla Belliat, fille d'Armand Morgenzstern, soeur de Matthieu, présidente de l'IREP depuis hier soir !

 

zysla.jpg 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 10:27

Hier, dans les présentoirs extérieurs de chez Tschann, je trouve le fameux numéro 1 de Poliphile du printemps 1992, consacré à Jacopo da Pontormo. Cet ouvrage que j'ai tant prêté, perdu, racheté... Le libraire me l'offre en remerciement du Bestiaire...

 

GEDC7339.JPG

 

Nous dînons à L'Architoque, rue de la Grande Chaumière, archi-bruyant... même sans match...

 

GEDC7340.JPG

 

Le somptueux Magazine arrête sa parution gratuite au numéro 55. Dorénavant, il sera payant et à mi-septembre en kiosque.

 

GEDC7341.JPG

 

Désormais, je pourrai le prendre au formidable point presse du 51 rue des Martyrs...

 

GEDC7335.JPG

 

... Tout proche du fournisseur de l'Elysée, Arnaud Delmontel...

 

GEDC7336.JPG

 

... Et du lacanien Hôtel Amour, in Navarre...

 

GEDC7337.JPG

 

Fête des pères ce dimanche !

 

De : Stanislas Draber <stanislasdraber@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 16 juin 2010 19:06
Objet : Parce qu'en plus de la fête des mères, Il existe la fête des Pères, tout existe

 

GEDC7344.JPG


Bonjour David,

 

De tout temps, les pères, offrent des vases et  les garnissent de fleurs. 

Parfois ils offrent des fleurs, pour rien, comme ça, parce que et c'est l'inattendu qui fait la fortune du bonheur.

 

Rarement, les enfants et leur mère leur offrent des fleurs et pourtant si vous saviez comme cela les toucherait, de recevoir à leur tour ce qu'ils mettent tant de profondeur à choisir.

 

Si les vases sont déjà en fleurs, le jour de la fête des pères, pensez aux sécateurs, ceux que j'ai ici ont des manches dont le bois vient du château du Versailles, fourni par les arbres tombés après la tempête de 1999, les poteries sont Italiennes, les gravures et les tableaux sont uniques et originaux, les rosiers, poiriers, Hydrangeas Quercifolias.... sont élevés en pépinière....

 

Nous seront ouverts dimanche 20 juin jusqu'à 14 heures....

 

Très belle journée,

 
Stanislas Draber

Fleurs, Poteries, Littérature, Terrasses, Jardins

 19 rue Racine

75006 Paris

tél : 01 43 29 07 88

 

GEDC7343.JPG

From : Alexandre Aré <ar.e@club-internet.fr>
To : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 2010/6/17

 

France-Mexique.jpg


L'équipe de France est une grande famille... Tous unis !
On se croirait dans une cour d'école...
France-Mexique... Ça promet !
Amicalement

Alexandre
ARÉ
FOOTGOAL

 

L'opinion publique va bientôt se faire à cette idée : avril 2002 va ressurgir. Martine Aubry avait une chance folle, elle pouvait montrer d'où elle venait : de l'or en barre ! 

 

aubry-delors.jpg

 

En ne montrant pas sa filiation, elle a tout perdu... : du père, au pire.

 

From : Axel Brücker <trailersmuseum@orange.fr>
To : David Genzel <david.genzel@gmail.com
>

Date : 2010/6/16

 

David & Marceline

 

Actuellement, sur Canal Satellite, on peut voir et revoir le film « cultissime » (comme dirait le Genzel) Le Clan des Siciliens… pas une ride… comme diraient les macmahoniens !

 

Mais, surtout, sa diffusion est suivie d’un film réalisé par Florence Strauss sur son père, Jacques-Eric Strauss, l’un des plus grands producteurs du cinéma français, dont le génie ne fut pas seulement de rassembler pour « le clan » Gabin, Delon et Ventura, allant même jusqu’à rajouter au scénario le rôle de ce dernier pour parfaire l’histoire, mais qui rayonna sur le cinéma français pendant si longtemps après avoir été le producteur et le conseiller français  Darryl Zanuck.

 

Ce portrait tendre, parfois même bouleversant, sur le « raise and fall » d’un grand producteur, si courtisé après le triomphe du « Clan » et payant jusqu’au dernier centime l’échec de René la Canne, producteur génial que Gabin appelait, plein d’admiration, « le p’tit con », ne semble pouvoir être filmé qu’à travers l’admiration d’une fille pour son père et le déménagement du bureau dans lequel avait défilé toute l’industrie du cinéma pendant tant d’années.

 

Alors que j’en parle avec David Genzel, sur sa banquette du Flore, Jacques-Eric Strauss rentre, car il a rendez-vous avec sa fille… cinéma en 3D ?… relief absolu ? Je suis bouleversé.

 

GEDC7330.JPG

Jacques-Eric me présente sa fille, je l’embrasse et je ne sais qui est le plus ému par mes compliments, la fille… ou le papa qui regarde sa fille…

 

Alors que je file à mon déjeuner avec le maire de Senlis, David me retient car il veut me présenter Marceline Loridan-Ivens.

 

GEDC7334.JPG

« Je n’en reviens pas », lui dis-je (à Marceline, pas à David, essayez de suivre !) « car je viens de faire, juste avant d’entrer au Flore, une photo du magasin Picard, rue du Dragon,  à l’emplacement exact de l’ancien cinéma Le Dragon où j’ai fait mes débuts dans le cinéma et où l’on jouait les films de Joris Ivens ! »


 

J’aime photographier les traces encore visibles des anciens cinémas devenus des Picard ou des Monoprix.

 

Je me trouve devant ce petit bout de femme pétulante, drôle, gaie… sublime ! Quelle leçon de joie de vivre…

 

Et dire que certains ont besoin d’un psy pour guérir leur mal de vivre… ils devraient s’asseoir à l’entrée du Flore et avec un peu de chance ils croiseront le regard de Marceline.

 

A.B.

 

carton-vernissage.jpg

 

Message du 16/06/10 à 20h25

De : Pierre Belfond <pierre@belfond.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

 

Cher  David, j'ai été sensible  à l'apparition de mon livre dans ton blog, et heureux ; je ne m'y attendais pas du tout, car ce n'était que pour le chapitre  Jacques Besse que je l'ai déposé au Flore : si, cet été, Céline et toi avez le loisir de parcourir d'autres chapitres, vous tomberez peut-être sur des passages où revivent Claude Tchou et Robert Laffont, qui viennent de nous quitter. Bientôt, à toutes les pages, il n'y aura plus que des amis morts...

Très belle journée quand même !

Pierre

 

De : La Vieille Grille <vieillegrille@gmail.com>
A : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 16 juin 2010 21:34
Objet : des Nouvelles de Cyrille Fleischman...

 

fleischmann.jpg

... nous aurons le plaisir d'en lire nous-mêmes six ou sept, le temps d'une heure, ce samedi 19 juin à 18h. Elles sont tirées de ses deux derniers recueils : Réparateur de destin (Fayard) et Réponses d'un maître (Folies d'encre), et nous serions heureux de vous faire partager le plaisir que nous avons eu à les découvrir, à la suite des désormais fameux Rendez-vous au Métro Saint-Paul

Amicalement,

 

Anne Quesemand & Laurent Berman

Théâtre de la Vieille Grille

1, rue du Puits de l'Ermite (entrée public)

9, rue Larrey (administration)

75005 Paris

http://www.vieillegrille.fr

 

De : Axel Brücker <trailersmuseum@orange.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 17 juin 2010 08:14
Objet : Rue du Dragon

 

LEDRAG-1.JPG

 
J'aime photographier les traces encore visibles de notre cinéphilie disparue. J'y retrouve les images des films que j'avais aimés ; les filles que j'avais emmenées pour nous asseoir au dernier rang, les discussions passionnées après le film... Ici, les traces du Cinéma Le Dragon, qui était dirigé par Claude Makowski et Boris Gourevitch, Boris qui exploitait des cinémas pornos pour financer ses salles d'art et d'essais ! Sur cette photo, prise juste avant de te retrouver au Flore, on aperçoit encore les deux sorties de secours et l'emplacement de la façade. On y passait des films très audacieux de Godard, Joris Ivens, Arrabal etc. petit assistant de Gourevitch, j'y avais assuré la sortie de One plus one de Godard avec les Rolling Stones... je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans... Je retrouve là, ému, mes souvenirs intacts, encore frais, comme surgelés dans ma mémoire.
Axel

 

De : François Grosliere <francois.grosliere@publicisactiv-clermont-ferrand.fr>
À : david.genzel@yahoo.fr
Envoyé le : Mer 16 juin 2010, 11h 30min 15s
Objet : En parlant de bestiaire...

En parlant de bestiaire... regarde ce que tu m'as inspiré... du Grosliere à la "Moretti" (que j'adore) en passant par le Flore. Un cadeau si s'en est un et si tu en es un !!! ;-)
Amitiés
François

 

David-GENZEL.jpg

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau


 

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 10:33

GEDC7313.JPG


Jacques Brel et les Flamandes...

 

GEDC7316-copie-1.JPG

Beaucoup de bruit pour rien...

 

From : Axel Brücker <trailersmuseum@orange.fr>
To : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 2010/6/15
Subject : Beaucoup de bruit sur ton blog...

Vuvuzellement vôtre

 

VUVUZE-2.JPG

La langue française a souvent trouvé dans les défaites de son histoire une occasion d’enrichir le génie de son vocabulaire et l’esprit de sa langue en tirant de l’humiliation le bon mot à conserver, un mot détourné parfois de son sens par l’humour de son peuple revanchard.

  

Ainsi en fut-il du mot « bistrot » qu’employaient les cosaques, occupant Paris lors de l’effondrement de notre Empire. Ce mot, qui voulait dire « vite » parce qu’ils avaient soif et qu’ils buvaient beaucoup, a remplacé celui de taverne.

 

« Guérilla » nous vient de l’effroyable Guerre d’Espagne et du harcèlement de la population. Une guérilla … qui ne devait pas tarder à entraîner l’arrivée à Paris du mot « bistrot » !

  

On se souviendra de l’Occupation avec l’entrée dans notre vocabulaire du « vasistas », dont l’histoire gardera que ce petit vantail sous les toits permit parfois à quelques patriotes de s’échapper pendant que les Allemands se demandaient…« was ist das ? ».

 

De la débâcle annoncée en Afrique du Sud, notre génie linguistique va certainement adopter sans tarder le mot « vuvuzela », nom très drôle et sorte d’onomatopée géniale d’aucune équivalence dans notre dictionnaire.

 

L’Académie française l’ayant plus tard accepté, elle pourrait même un jour en définir sa déclinaison en verbe, voire même l’adjectiver !

 

La « vuvuzelle » donnant le verbe « vuvuzeler » (verbe du 1er groupe : faire un bruit assourdissant et ininterrompu).

 

La  vuvuzelle  pourrait même faire son entrée dans le marketing et les médias et l’on dirait alors d’un blog comme celui de David & Céline qu’il dépasse le buzz pour atteindre parfois le vuvuzz !

 

On peut dire, par exemple, que le salaire de Christine Boutin a vuvuzellé la classe politique.

 

Et la réforme des retraites se fait, comme le débat sur l’identité nationale, dans une vuvuzellerie totale !

  

La littérature amoureuse ajoutera même, le jour venu… dans son vocabulaire, ce nouveau mot : « Alors que je m’effondrais, au petit jour, blotti dans ses bras, je percevais un minuscule écho vuvuzelaire du plus profond de sa poitrine… »

 

En Afrique du Sud, les Français n’auraient donc pas tout perdu ?

 

Vuvuzellement vôtre,

 

A.B.VUVUZE-1.JPG

 

Dans le film Année bissextile, Céline reconnait en Arturo, Gustavo Sanchez Parra, l'acteur étonnant de Rabia...  

 

GEDC7314-copie-1.JPG

 

Message du 15/06/10 à 18h20

De : Anna-Patricia Kahn <apkahn@mac.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr> Céline Navarre <celine-navarre@voila.fr>

Objet : Adriana Lestido à Photo Espana

 

madrid.jpg

Chère Céline, cher David,


Merci de m’avoir envoyé cet sms ce matin : „Regarde Libé pour photo España“.

Je n’ai pas suivi ton conseil, dommage j’aurais jubilé  quelques heures plus tôt.  Vers midi j’ai reçu un mail d’Adriana Lestido, photographe de Buenos Aires que j’ai (°Clair) la chance de
représenter en Europe et en Asie. Elle écrivait : « Anna regarde Libé front page ». On y découvre une photo de la série « El Amor « d’Adriana... moins belle évidemment qu’en vrai, que ses prints qu’elle produit avec parcimonie et un soin immense. Le même qu’elle porte à regarder, à capturer ses images si denses.

Lorsque je suis arrivée à Madrid la semaine dernière pour la rétrospective d’Adriana Lestido à la casa america je ne m’attendais pas à être aussi bouleversée par cette exposition de 159 photos N/B.
Et pourtant je croyais bien les connaître ces photos puisque je présente pour l’exposition Argentine le 21 septembre 2010 à Munich et le 2 novembre à Berlin les œuvres d’Adriana ainsi que celles de ses deux confrères Marcos Zimmermann et Marcos Lopez (qui sera présent aux rencontres d’Arles).

L’exposition sur deux étages ne perd jamais de son intensité. Les œuvres sont regroupées  par thèmes et leur sert de virgule des textes choisis par Adriana. Par exemple celui-ci de John Berger : „Love, my mother used to say, is the only thing that counts in this world. True
love, she would add to avoid any misundertstanding. Except this last adjective, she didn’t add anything else.“

Pour certains l’œuvre d’Adriana  est une représentation de „l’univers féminin“, certains ont même dit qu’il s’agissait d'une œuvre féministe, je pense que le regard d’Adriana est plus vaste plus large encore, qu’il ne s’agit pas de féminin versus masculin mais d’une approche plus profonde d’émotions si fortes que les mots ne suffisent plus pour les décrire.


Lorsque j’ai vu dans les rues  de Madrid les images d’Adriana exposées près de celles d’Helen Lewitt et du magicien  Laslo Moholy-Nagy, j’étais si émue que je n’ai pas osé en rajouter.. Mais puisque tu me le demandes cher David. Voilà qui est fait.


Les photos d’Adriana peuvent être admirées à Madrid et sur notre site Internet :


http://clair.viewbook.com/portfolio/lestido
http://www.clair.me/lestido.html#en


Merci de lire David de lire pour moi tous les journaux...

Bons baisers en route vers Bales pour art Basel.

Anna-Patricia Kahn

www.clair.me

 

Dans Rue89 qui vient de paraître en kiosque, on trouve même la délicieuse Julie-Marie Parmentier... 

 

GEDC7322.JPG

 

Je tenais à lire Alain Chouffan sur la prise de position de Marceline Loridan-Ivens...

 

From : Alain Chouffan <achouffan@numericable.fr>
To : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 2010/6/15
Subject : Marceline Loridan-Ivens

Marceline « intouchable » !

Mon cher David,

 

Je viens de découvrir dans ton blog - de plus en plus excellent ! -  la tristesse de Marceline Loridan-Ivens de voir publier une tribune, à propos d’Israël, qu’elle avait adressée au « Monde » - et donc pour « Le Monde »,  dans « Lemonde.fr ». C’est une pratique courante aujourd’hui dans les grands journaux. Et difficilement  critiquable. Car il faut savoir qu’à la veille de boucler un journal, il y a souvent, en volume, deux fois plus que son contenu normal. Il fallait faire des choix draconiens pour sélectionner les meilleurs ou les plus actuels. Aujourd’hui, tout ce « surplus » est envoyé sur Internet. Ainsi, la plupart des grands journaux ont un site Internet ou l’on trouve souvent d’excellents articles. Donc que Marcelline se rassure : après la polémique provoqué par sa tribune, je suis sûr que tout le monde est allé sur lemonde.fr pour la lire…

 

En fait, Marcelline va plus loin : elle accuse Le Monde  d’avoir écarté son article parce qu’il prenait la défense d’Israël après l’arraisonnement du bateau turc - qui a fait 9 morts - en route vers Gaza. Tout a été dit sur cette affaire, et les mêmes détracteurs ont dénoncé - cette fois avec plus de violence, c’est vrai – les agissements d’Israël. Tous les points de vue ont été confrontés, et je crois que c’est Bernard-Henri Lévy qui, contre vents et marées, courageusement, a le mieux défendu Israël. Il a su trouver les mots et les arguments. 

 

Moi, ce qui me fait réagir, c’est la tristesse de Marcelline. Elle a écrit un très bel article qu’il faut vite aller lire dans « Lemonde.fr ». Car elle n’est pas n’importe qui Marcelline ! A 15 ans, elle a été déportée au camp d’Auschwitz-Birkenau ou elle a été l’amie de Simone Veil. « Son amie pour la vie » dira Simone Veil. Quand elle est revenue, détruite par la déportation, elle se lance dans la vie comme si elle n’avait plus rien à perdre. Elle hante les nuits bleues des caves de Saint-Germain-des-Prés, entre au Parti communiste, claque la porte, portes des valises pour el FLN, s’engage pour l’avortement. Bref, elle est de tous les combats.  Une vraie femme de gauche. C’est pourquoi je pense qu’aujourd’hui, après un tel passé, tant de causes défendues,  elle a le droit de défendre Israël.  Et même d’affirmer  qu’Israël est « intouchable », comme l’avait dit BHL, en février dernier.  Mais en précisant qu’ « intouchable » envers le Hezbollah, le Hamas ou Ahmadinejad. Mais qu’avec  les démocrates, on pouvait critiquer le gouvernement israélien. Bref, tout ça pour dire que, quoiqu’ écrive Marceline, elle doit rester « intouchable ». Et respectée !

 

Alain Chouffan    

 

Je connais Patrick Gerbault grâce à Gérard Gros... Et la page 78 de Dreamer n°2 est sublime...

 

Dreamer-2-copier.jpg

De : Patrick Gerbault <pgerbault@dreamermag.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 15 juin 2010 19:22
 

image008.jpg

 

Cher David,

L’autre jour, je prenais un verre avec mon ami Gérard Gros, (que je trouve cela dit en passant de plus en plus en forme), et lui donnais quelques exemplaires du magazine que je viens de lancer.

Gérard m’a dis que je devais vous en parler, il l’a fait avant moi, merci…

Comme je le disais dans mon édito : « Bienvenue dans un monde sur papier glacé où la crise n’existerait pas… I’m a dreamer, but I’m not the only one » chantait John Lennon… DREAMER… les yeux qui pétillent devant un magasin de jouets pour adultes… »

Vous pouvez aussi le lire là : www.dreamermag.fr

En attendant de nous revoir, je boucle le numéro 3 qui sort fin juin.

Amicalement,

Patrick

 

Tschann...


GEDC7311.JPG

 

En sortant de chez Tschann, nous tombons sur Henri-Christian Schroeder qui nous invite au dîner des Armateurs du Trophée Bailli de Suffren le 25 juin.

 

GEDC7312.JPG

 

noname.jpg

Au musée de l'érotisme, les photos fluides de Nikita Zolotarev...

 

nikita.jpg 

Cyril Viguer en Samouraï...

 

GEDC7317-copie-1.JPG

 

Tranquille au Luxembourg...

 

GEDC7325.JPG(c) Céline



 

 

David & Céline vont dans le même bateau


 

 



Repost 0
David Genzel - dans Culte
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 10:26

De : François Grosliere <francoispatricia@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lun 14 juin 2010, 20h 44min 57s
Objet : Vernissage au bout du monde ... à Boudes !

 

P1040250.JPG


Vernissage au bout du monde... à Boudes !
David, tu connais mon envie de partager et de faire vivre des moments étonnants à mes amis et de rencontrer de nouveaux gens, dans des lieux aussi différents que des 4 étoiles, les Galeries Lafayette, le canal St Martin... le dernier vernissage de mon exposition à Boudes dans le caveau et les chais de la viticultrice “Annie Sauvat”, fera partie de mes plus beaux moments partagés.
Imagines... mes femmes (tableaux) encerclant la salle de dégustation, plus loin, certaines sont perchées en haut de cuves à vin (de Boudes AOC près d’Issoire en Auvergne), d’autres plantées sur des tonneaux ou sur l’embouteilleuse...

Imagines... plein d’amis qui amènent plein d’amis.. que des gens bien quoi, une bonne humeur champêtre autour de ce Barbecue arrosé de rouge et de rosé de Boudes... un accueil énormément généreux et ensoleillé en plus... prés de 200 personnes qui ont fait le trajet au Bou(de) du Monde dans la verte Auvergne...
Et imagine David que j’ai vu... ta fille avec son mari et ses petits avec toutes leurs dents... nous avons trinqué à ta santé David !!! Elle est adorable mais tu le sais...

A la tienne et amitiés sans modération !
François

 

P1040226.JPG

 

Olivier Assayas va pourvoir ajouter une suite à Boarding gate...

 

GEDC7315.JPG

 

From: Alexandre Aré <ar.e@club-internet.fr>
To: David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date: 2010/6/15
Subject: Raymond et Rama Yade !

 

Raymond-et-Rama.jpg  
Amicalement
Alexandre
ARÉ
FOOTGOAL

 

Chabal à la boutique du Racing boulevard Saint-Germain qui vient d'ouvrir...

 

GEDC7316.JPG


Pascal Dusapin rue Saint-Placide...

 

GEDC7310.JPG

 

De : Pierre de Bonneville <pdebonneville@gmail.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lun 14 juin 2010, 19h 22min 55s
Objet : Françoise de Bonneville au Moma

 

photo-copie-3.jpg


Françoise de Bonneville est passée ce week-end au Moma pour voir l'expo des linos de Picasso, ainsi que la remarquable expo Dead or Live au Mad, le museum of arts and design de Colombus.

 

De : Christian Lorin <cl.comvoce@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mar 15 juin 2010, 1h 30min 36s
Objet : Casse-Noisette et les 16 Poupées...

 

photo-1-copie-3.jpg


16 poupées russes géantes sous la nef du Grand Palais. Dans le cadre de France-Russie 2010, en fin d'après midi, c'est déroulé un ballet sur patinoire, au cœur de la coupole, installée spécialement pour cet événement qui se termine demain mardi 15 ; En plus de cette brillante performance, une belle expo photo nous remémore la Russie du début du siècle dernier, uniquement ; rien sur la période communiste... c'est vrai que le reste de l'expo se veut à l'image capitaliste, vantant les vertus des industries, de la recherche, de la technologie dont certaines en coopération avec la France principalement dans le domaine de l'espace et de l'aviation ; et puis une petite pensée pour Christine Boutin, un stand vante aussi les vertus de la foi ! (la Fondation de Saint André). Ca change de l'expo actuellement à l'Orangerie du Luxembourg où seule la dimension artistique domine ; comme quoi à Paris, la Rive Droite et la Rive Gauche ont leur personnalité ! Dans l'attente du pique-nique géant avec caviar et vodka, rue de Moscou...
Christian Lorin

 

De : Katia Pallu <kpallu@lesfraises.fr>
To: David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 14 juin 2010 16:26
Objet : Première Récolte des Fraises

 
Vous êtes invités à célébrer la 1ère Récolte des Fraises Sauvages le Jeudi 24 Juin à partir de 20h.

Au 19 rue de Babylone 75007

Venez seul ou accompagné

SANS RSVP

Feu de la St Jean – Diner Suédois – Rencontre avec des Trolls

 

Le 21 juin à la mairie du VIe...

 

GEDC7314.JPG

 

De : Louis Dumoulin <louis@booksmag.fr>
To: David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 14 juin 2010 19:37
Objet : Invitation : Fêtez la musique avec Books le 21 juin

 

Invitation-Books.jpg


Bonsoir à tous,

Le 21 juin,
Books fête la musique à la librairie l’Arbre à Lettres.
A découvrir en avant-première, le nouveau
Books.
Oppressante, libératrice, excitante... De Mozart à Eminem, ce numéro spécial éclaire les différentes facettes du pouvoir exercé par la musique.
Lundi 21 juin – à partir de 18h30

En concert de 20h à 21h : Terranovacain http://www.myspace.com/terranovacainmusic

 

Librairie L’Arbre à Lettres
33/35 boulevard du Temple
75003 Paris

Bien à vous,


Books
L’actualité par les livres du monde

Louis Dumoulin


Nous cherchions des documents sur La Grande Pâque de Jacques Besse. Auteur découvert par Pierre Belfond dont il parle dans ses Scènes de la vie d'un éditeur...

 

GEDC7317.JPG

GEDC7318-copie-1.JPG

 

 

 

 


David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 10:31

GEDC7297.JPG

 

Le cultissime Stanislas Draber, le fleuriste de la rue Racine, a fait porter de splendides roses ce vendredi à Christine Boutin, à La Méditerrannée. Christine en détache une pour Céline, dont elle faisait lenfin a connaissance...

 

Gérard Gros et Christine ont longuement évoqué leur Croisic.

 

GEDC7293-copie-1.JPG

Axel Brücker nous a rejoint au café avec son casque de motard tout en raillant le casque de chantier d'Eric Woerth...

 

GEDC7295.JPG

Avec Christine, j'ai partagé les fraises sauvages...

 

GEDC7296.JPG

 

De : Daniel Robert <daniel.robert.one@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Ven 11 juin 2010, 11h 00min 03s
Objet : La Morale de l'Histoire

 

Fondation-Christine-Boutin.JPGDernière Minute :

Christine Boutin annonce le lancement de sa Fondation.

Amitiés

Daniel

 

De : Charles Consigny <charles.consigny@gmail.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Ven 11 juin 2010, 18h 32min 05s
Objet : CB


Salut David

Voici un texte que je publie aujourd'hui sur mon blog.

Biz

Charles

 

Je vois l'infâme lynchage médiatique dont est victime Christine Boutin et je pense à cette phrase, toute simple, toute évidente, de Montesquieu : "La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent." 

Le journal qui a "révélé" le salaire de l'ancienne Ministre du Logement et de Ville, journal qui vit et se nourrit de dénonciations, une base de travail sur laquelle je n'aurais envie d'accomplir aucun ouvrage, aurait été bien inspiré par la lecture de ces mots : il "dénonce" comme un délit quelque chose qui, précisément, ne peut pas l'être : une situation incontestable sur le plan légal. 

 

Et puis je vois comment certains s'en donnent à cœur joie, je vois Jean-Michel Apathie, très en verve, qui s'acharne, qui coupe la parole, qui prend tantôt la voix douce de la sagesse, puis l'emportement graveleux de celui qui se rebelle - mais contre qui, puisque tout son monde est de son avis ? - je vois que la chasse à l'homme bat son plein et que la meute piaffe d'impatience, elle veut la peau de quelqu'un qu'elle a toujours combattu et qu'elle n'a jamais réussi à abattre, puisqu'elle veut la peau d'une femme qui durant plus de trente ans de vie politique ne s'est pas une seule fois écartée de l'intégrité morale, et qui a réussi le tour de force de ne pas, pour autant, se soustraire à l'odieux carcan intellectuel imposé par le politiquement correct. 

 

Quand je vous cite Jean-Michel Apathie, je manque de dire qu'on l'a connu plus inspiré, reprenant une formule classique : mais en fait, non. J'ai beau sonder ma mémoire, pas le moindre souvenir d'une sortie lumineuse, fine, visionnaire de cet homme ; rien, rien qui puisse lui donner le droit de se poser en procureur garant de la décence, rien d'autre qu'un accent du sud qui plaît aux élites culturelles, toujours prêtes à exalter les différences. A ses côtés, il y a Ali Baddou, le philosophe-beau-gosse de Canal+, parfaite incarnation de la machine à propagande archi-nombriliste qu'est devenue la chaîne qui l'emploie, un philosophe qui ne dit rien, un philosophe qui n'en est pas un, qui à la place du travail intellectuel que la fonction dont il se targue lui imposerait d'accomplir passe ses soirées télévisuelles à cirer le pompes de tous les représentants des élites culturelles, puisque Canal+, comme d'autres médias avec lui, a pris l'habitude de ne jamais s'acharner que sur les proies faciles. Et puis je me rappelle du salaire de Frédéric Beigbeder quand il était chroniqueur, lui aussi, au Grand Journal : Frédéric Beigbeder gagnait 50.000€ par mois. Combien gagne Ali Baddou ? Combien gagne Jean-Michel Apathie ? Est-ce que ça n'est pas, là aussi, un "gaspillage", pour reprendre les termes tout à fait insultants de ce dernier ? Est-ce que cela n'est pas, comme les accusations que les deux hommes portent, une parfaite démonstration d'injustice, en temps de crise ? Mais le délire bling-bling de la gauche caviar a montré lors du dernier festival de Cannes qu'il ne connaît désormais plus aucune limite. 

 

Et les radios de reprendre "l'information", et les télévisions de la passer en boucle, et la presse carnassière, Libération en tête, comme d'habitude : voilà une occasion trop belle de détruire une femme qui a toujours combattu la chape de plomb du discours unique, qui a toujours combattu la dictature des militants minoritaires, qui a eu le courage fou, seule contre tous, de croiser le fer avec des mesures régressives, mesures opportunément baptisées "progressistes". 

 

N'y a-t-il personne en ce moment pour respecter une femme pareille ? Et n'y a-t-il personne pour considérer qu'une mission qui porte comme intitulé "Justice sociale & mondialisation" est plus que jamais actuelle, importante, primordiale, salutaire, voire, si je puis dire, sanitaire aujourd'hui ? Pourquoi est-ce que les mêmes qui font pleurer dans les chaumières sur les conditions de vie des ouvriers Chinois, Indiens ou Thaïlandais dénoncent la possibilité offerte à quelqu'un de, justement, changer ce système ?

 

Christine Boutin, en renonçant à son salaire, a peut-être eu tort, car elle a cédé aux pressions de ses lynchers. La nouvelle bourgeoisie, celle qui s'habille éthique, qui mange bio, qui fait du vélib', qui voit des racistes partout, des patrons voyous partout, des odieux réactionnaires partout, qui mène une guerre idéologique qu'elle pourrait peut-être bien remporter, vient de confirmer cette sortie bien sentie de celui qu'elle prend encore pour une icône, un dénommé Karl Marx : "Sur un terrain plat, de simples buttes font l'effet de collines ; aussi peut-on mesurer l'aplatissement de la bourgeoisie contemporaine d'après le calibre de ses esprits forts."

 

Charles CONSIGNY

Directeur de la rédaction du magazine Spring

www.spring-paris.com

 

Samedi soir, après avoir longé le mur de la Santé, nous dînons chez le fabuleux éthiopien Entoto.

 

GEDC7301.JPG

 

Nous n'inventons rien : le square proche de la Santé et de Entoto s'appelle... Square Albin Cachot ! 

 

Marceline Loridan-Ivens, mon autre Belle du Seigneur...

 

De : Marceline Loridan-Ivens <marcelineloridanivens@orange.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 13 juin 2010 22:32

 

Cher David que j’aime, aujourd’hui je te fais parvenir un texte que j’avais envoyé le 10 juin au journal Le Monde, comme on jette une bouteille à la mer, espérant un coup de bol, au moment où nous assistons à un pogrom (médiatique) planétaire. Médiatique - jusqu’à quand ? - Ce journal l’a mis sur ses pages électroniques - est-ce une façon de le censurer ? - Que dois-je en penser ?

Marceline

 

Mais, que vous a fait Israël ?

 

Quel est ce chœur unanime de condamnations contre Israël ? Quel est cet ensemble vertueux qui désigne Israël comme le coupable absolu ? Quel est ce tribunal planétaire où pas une voix ne manque pour désigner à la vindicte publique le responsable de tous les maux de la planète ? Il y aura même eu un imam iranien pour affirmer que l'éruption du volcan islandais était la punition divine des crimes du "régime sioniste".

 

De Dominique de Villepin à Noam Chomsky, tous se sont précipités dans les télévisions pour dénoncer "l'incroyable crime" commis par les soldats israéliens ! Trop de bonne conscience tue la conscience. Trop, c'est trop ! Qu'est-ce que nous dit cet accablement ?

 

Qu'il y aurait un Etat de trop sur la terre ? Non, bien sûr ! Israël possède de nombreux amis qui lui écrivent des lettres d'amour, pleines de conseils en forme d'épitaphe. Il y a même une célèbre journaliste américaine qui conseille aux Israéliens de rentrer "chez eux". Chez eux ? En Pologne, en Russie, en Algérie ! Pourquoi pas à Auschwitz tant qu'on y est ! Tant de sollicitude touche la vieille dame juive que je suis. Je crois que tous les Israéliens doivent être contents du constant intérêt qu'on leur témoigne et tous les juifs sont heureux de cette empathie sans cesse renouvelée. J'avais fait, il y a longtemps, le choix de la pensée universelle. Bien que je fus déportée parce que j'étais juive, j'ai cru que l'humanité, l'idée d'humanité, était plus forte que la charge des origines. Près de soixante ans plus tard, dois-je faire le constat de mon erreur ? Dois-je constater qu'être juif vous désigne jusqu'à la fin des temps comme le coupable des nations ? De quoi Israël est-il coupable ?

 

IL Y A UNE HAINE QUI N'ANNONCE RIEN DE BON

 

Même si la politique de son gouvernement est critiquable, est-ce de cela dont il est question ? Est-ce vraiment parce que cette opération militaire a été conduite et s'est mal terminée qu'il faille désigner ces soldats israéliens comme d'horribles assassins face à des agneaux turcs ? Pourquoi une telle mauvaise foi planétaire ? Pourquoi cette bonne conscience européenne à vil prix ? Pourquoi est-ce de l'Europe que fusent les critiques les plus virulentes ? De quelle morale cette Europe peut-elle se prévaloir ? Quelles bonnes grâces veut-elle s'attirer ? Et puis il y a la gauche, ma famille politique ! Qu'est-ce que c'est que ces alliances, ces rencontres avec ces fanatiques qui crient "Israël partira, Palestine vaincra !" Quels sont ces supposés trotskystes qui font cortège commun avec ceux qui font la prière en pleine rue ! La gauche a-t-elle perdu la tête ? Croit-elle vraiment que le Hamas va émanciper les classes laborieuses comme on disait jadis ? Croit-elle vraiment que l'islamisme défend la liberté de conscience ? Croit-elle vraiment que dans les banlieues la haine des juifs fait partie des contradictions admissibles au sein du peuple ?

 

Il y a de la folie dans le moment présent. Il y a une haine qui ne dit rien de bon, qui n'annonce rien de bon et je crains que la tolérance planétaire à l'égard de ce président iranien ne ressemble à l'accueil tolérant qui fut fait à Goebbels à la SDN en 1938.  Combien de temps reste-t-il avant d'autres horreurs programmées ? Des larmes compassionnelles, les juifs et les Israéliens n'ont que faire. C'est pour cette raison qu'ils ont créé Israël. Est-ce cela qui vous dérange tant ?

 

Numéro tatoué sur le bras gauche à Auschwitz-Birkenau : 78750

 

Marceline Loridan-Ivens, cinéaste

 

Publié en « Point de vue » dans Le Monde le 10 /06 /2010

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/06/10/mais-que-vous-a-fait-israel_1370630_3232.html

 

De : Ingrid Kemoun <kemoun@jeveuxaider.com>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 13 juin 2010 23:19

 
Merci à Marceline de donner un peu d'air dans ce concert des condamnations. Elle ne parle cependant pas de l'état palestinien : c'est pourtant au nom de ce peuple en proie à Gaza, aux mains des terroristes du Hamas que les "justiciers" s'insurgent; il faudra trouver le moyen de
l'affranchir du joug de ces bourreaux.
Merci Marceline, Chavoua tov
Ingrid Kemoun

 

Directrice de www.jeveuxaider.com
Solidarité & Développement Durable
01 55 73 12 26

 

Dimanche, au cinéma du Panthéon, nous découvrons enfin Un prophète...

 

GEDC7302.JPG

Et Hervé Témime en procureur... 

 

temime

De : Alexandre Aré <ar.e@club-internet.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 13 juin 2010 23:55
Objet : Analyse de Raymond

 

raymond-apres-le-premier-match.jpg

 
En espérant que l'équipe de France prenne exemple sur la Mannschaft...
Ça promet...
Amicalement
Alexandre
ARÉ
FOOTGOAL

 

GEDC7292-copie-1.JPG

 

François Grosliere et le bouclier de Brennus...

 

photo-1-copie-2.jpg

 

De : Christian Lorin <cl.comvoce@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dim 13 juin 2010, 16h 59min 02s
Objet : Coup d'envoi à la Bastille !

 

lorin-lamour.jpg

Ce dimanche à 10h de la randonnée annuelle de Paris GDF Suez avec notre ancien ministre des sports Jean-François Lamour au départ de 12km privilégiés... Et oui, le grand luxe, revisiter les quartiers favoris du blog de l'Odéon, sans aucune voiture : l'Ile de la Cité, St Germain des Près, St Sulpice, Montparnasse, le Luxembourg. Pour revenir 3 heures plus tard à la Bastoche. Compte tenu du rythme paisible, sans compétition, nous partîmes 25 000, nous sommes revenus environ 25 000 aussi. Pour une fois la police et les organisateurs seront certainement d'accord...

Christian Lorin

 

L'adorable Camille, la filleule de Céline, en Dino e Lucia !

 

camille-rose-003.jpg

 

Eric Fottorino reçoit-il Pierre Bergé au Monde avec La vilaine Lulu sur son bureau ?!

 

vilaine-lulu.jpg

 

Un homme à sa fenêtre, rue de l'Annonciation...

 

GEDC7308.JPG(c) Céline

 

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 10:42

sarkozy.jpg

 

De : Alain, maître barbier <alain_maitrebarbier@yahoo.fr>
A : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 10 juin 2010 20:20
Objet : ANNONCE CASTING


Éventuellement, cela pourrait peut-être vous amuser...
Bien à vous


>De: Samia Fadli <samiacasting@gmail.com>
>À: Alain, maître barbier <alain_maitrebarbier@yahoo.fr>
>Objet: ANNONCE CASTING
>Date: Jeudi 10 juin 2010, 17h11

 

>Merci de votre accueil, 

>Voici l'annonce concernant le film, elle est tout à fait sérieuse, donc n'hésitez pas si vous avez des questions, >je ne sais pas si les termes choisis pour décrire ma recherche sont justes, vous pouvez les modifier si vous >voulez. Merci de votre aide

--
>Samia FADLI
>Crowd Casting
>06 62 73 44 41
>samiacasting@gmail.com

 

PRODUCTION PONTCHARTRAIN


FILM : WASP


REALISATEUR : WOODY  ALLEN

 

POUR LES BESOINS D’UN LONG METRAGE ANGLAIS NOUS RECHERCHONS : 

 

HOMMES : De 30 à 80 ANS 

PARTICULARITE : AVOIR UNE BARBE (volumineuse ou pas), ou MOUSTACHE, ou BOUCS…

 

FIGURATION REMUNEREE AU TARIF SYNDICAL

TOURNAGE A PARIS

A PARTIR DE DEBUT JUILLET

 

Vous pouvez vous présenter au casting SANS RDV à :

L’ANPE SPECTACLES,

50 RUE DE MALTE

75011 PARIS

Métro : République

 

LE LUNDI 14 JUIN ENTRE 9h30 et 17h30  non stop

LE MARDI 15 JUIN15 09h30 à 13h00 non stop

 

A votre arrivée demander « casting Wasp » / Pour tous renseignements : filmwill2010@gmail.com

 

Le deuil du travail...

 

From : Axel Brücker <trailersmuseum@orange.fr>
To : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 2010/6/11
Subject : Le Bal des cyniques

 

Woerth.jpg

 

Le bal des cyniques

 

Il ne manquait plus que lui pour faire l’ouverture du bal des cyniques !

 

Eric Woerth, oui, oui, le Eric Woerth qui traitait avec mépris la question de savoir s’il était possible… acceptable… et même seulement moral… d’être à la fois ministre du budget et… trésorier du parti présidentiel… trésorier de l’UMP, lui qui ne voyait aucun problème à ce que sa femme entre au conseil de surveillance de Hermès, tout en étant la femme du même ministre et tout en gérant également la fiscalité personnelle de madame Bettencourt, ne voyant là aucun conflit d’intérêt, aucune malice, portant fièrement le drapeau du cynisme et l’image, non d’une droite décomplexée, mais d’une certaine droite cynique et moqueuse, c’est ce même Eric Woerth qui découvre… avec horreur… que Christine Boutin, rattachée à son ministère et rémunérée par son ministère, pourrait cumuler sa retraite de parlementaire avec la rémunération de sa mission !

 

Dans le bal des cyniques, il ne manquait plus que l’ancien trésorier de Jacques Chirac, offrant, par le spectacle de sa déclaration au journal de 20h, la pierre qui manquait à la lapidation de la pauvre Christine.

 

L’image est d’autant plus belle qu’Eric Woerth porte un casque !

 

Et dire que certains naïfs se demandaient comment Le Canard avait obtenu si vite une copie du projet de rémunération de Christine Boutin !

 

Hélas pour Eric, Christine ne renonce ni à sa mission, ni à sa parole, mais seulement à sa rémunération… et, en bonne chrétienne, elle est même prête à tendre l’autre joue !

 

C’est vrai qu’un bon ministre du travail devrait toujours porter un casque…

 

A.B.

 

De : Gilles de Becdelièvre <g.debecdelievre@bluescan.net>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 10 juin 2010 22:34


Bonsoir David,

Ce message - mi colère, mi interloqué - est à l’intention de madame Boutin :


Madame,

Selon les media (quelle autre source ?), vous auriez un salaire mensuel de 9.000 € (+ avantages + rétroactivité : chauffeur, voiture, bureau, etc.) parce que vous avez obtenu - après avoir été « virée » et/ou quittée le gouvernement - une mission sur un sujet pas forcément idiot (toujours selon les média) : les conséquences à venir de la mondialisation pour la France.

Toujours selon les media, vous le  reconnaissez. Honnête, vous assumez les faits.

Je me pose juste deux questions de bon sens (comme des centaines de milliers de Français) :

1) 9.000 € x par x mois  sur 2 ans + rétroactivité (toujours selon les media), soit plus de 100.000 €/an sur une étude qui, en étant de bon sens, ne justifie pas qu’elle perdure aussi longtemps. D’un mot, à ce jour, perçu d’un autre prisme : rentrer une telle somme annuelle pour un chef d’entreprise (j’en connais plus d’un) serait ravi d’obtenir un tel contrat. C’est tellement dur par les temps qui courent !

2) Si vous, madame, toujours selon les media, le gouvernement a acheté ainsi votre silence ; que dire des Balladur, Rocard, Lang, Attali, etc. qui, comme vous, avez obtenu des « missions » pour acheter votre silence ?

Bref, je n’imaginais pas ça, concernant vos convictions ; d’autant plus que voici deux ans, au travers du blog de David, je vous découvre. Et, me semble t-‘il, au travers d’une relation amicale, au fur et à mesure de vos messages sur le blog, vous avez construite une relation sincère. Pas plus tard que la semaine dernière, avec cœur, vous signez votre livre (vos convictions) à côté de votre éditeur Jean Daniel Belfond.

Madame, rassurez-moi : êtes-vous sincère ?

Gilles de Becdelièvre

 

Message du 10/06/10 à 20h44

De : Fred Siksou <fred.siksou@free.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : Beau regard du Beauvoir

 

reich2.jpg

 (c) Photo Jean-François Bauret

 

Chers David et Céline,

La photo de Céline « Un peu de Paris » ce matin sur le blog renvoie au beau regard d’un ami, celui de Schlomo Reich qui vécut de nombreuses années entre le Beauvoir Hôtel et La Closerie… Je découvre vingt ans après ce que « dieu » le poète amoureux de Paris et de Jérusalem voyait « là haut » l’hiver de sa fenêtre, merci.

Amitié,

Fred

reich1.jpg


Edition posthume de poèmes inédits de Schlomo Reich, introduits par un texte d’Henri Meschonnic à lire ici :

http://books.google.fr/books?id=vtWFxhObXUMC&lpg=PP1&ots=_T-zOPsw7E&dq=schlomo%20reich&pg=PP1#v=onepage&q&f=false


Le champion des pâtissiers, Mathieu Mandard, d'Art Macaron, n'oublie pas chaque après-midi ensoleillée qu'il est aussi Marseillais...

 

GEDC7285.JPG

 

Au Luco, aux niçois qui mal y pense...

 

De : Christian Lorin <cl.comvoce@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeu 10 juin 2010, 22h 27min 06s
Objet : La Savoie au Luco !

 

GEDC7272.JPG

Terminant  mon jogging au jardin du Luxembourg, j'ai découvert les Savoyards qui fêtaient leurs 150 ans de rattachement à la France. Sous la Marque Savoie, on pouvait déguster d'excellents jus de pomme artisanaux, des fromages, des vins, mais aussi des surprises des chefs, pas n'importe lesquels : les Toques Brûlées, collectif de la région niçoise qui avait été, elle aussi rattaché à la même époque. D'ailleurs tout un programme de fêtes est prévue ce week-end à Nice, sous l'égide de Christian Estrosi, qui dommage n'était pas aussi sous la Halle du Luxembourg. Et puis, tout un tas d'animations musicales sous le célèbre Kiosque ! Comme quoi, il se passe toujours plein de choses dans ce jardin fétiche des jeunes et des seniors... au cœur du VI°.

Christian Lorin

 

De : Edith Lecoq <Edith.Lecoq@paris.fr>
À : david.genzel@yahoo.fr
Envoyé le : Jeu 10 juin 2010, 11h 46min 06s
Objet : PIC NIC DU 6E dans les Jardins des Grands Explorateurs

 

picnic.jpg

Quel mois de juin 2010 dans le 6e arrondissement ! Vous pourrez le clore par un pic-nic dans les Jardins des Grands Explorateurs…

Edith Lecoq

 

GEDC7274.JPG(c) Céline

 

Jean-François Copé avait soigneusement préparé son premier prime-time télé hier soir chez Arlette Chabot, avec Bastien Millot de l'agence Bygmalion. Il aurait mieux fait de passer avant à l'Orangerie du Luxembourg...

 

GEDC7279.JPGAidan Salakhova

 

A la Hune, on trouve BORDEL...

 

GEDC7265.JPG

On trouve des revues culturelles porno-chic...

 

GEDC7266.JPG

 

On trouve même le crâne de Hitler, par Maurizio Cattelan...

 

GEDC7261.JPG

 

Un sondage de sortie de Hune...

 

GEDC7268.JPG

 

Saint-Benoit road...

 

GEDC7264.JPG

 

Ginette Garcin est morte hier matin. Céline l'avait vue au théâtre de Luxeuil avec Jackie Sardou... il y a une quinzaine d'années...  

 

De : Laurent Balandras <laurent@labelenchanteur.com>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 11 juin 2010 03:47
Objet : Salut Ginette !

ginette.jpg

 
Ma Ginette, ça me fout les boules que tu sois morte. Pour un peu, je t'appellerai pour t'engueuler. Il y a quelques jours, quand on s'est parlés, je ne voulais pas croire que ce serait la dernière fois. J'avais compris, mais ça m'emmerdait prodigieusement cette histoire de cancer qui revient sans qu'on lui demande rien. Bien sur, tu as évoqué tes douze projets en cours et ceux auxquels il fallait s'atteler dès ta sortie de l'hôpital.

 

Et ce livre. Le livre de tes souvenirs sur lequel on travaillait depuis trois ans. Pas assez régulièrement d'ailleurs. Mais comment faire avec une actrice qui tourne sans cesse et enchaîne les téléfilms, les pièces de théâtre, les chansons. On a tout de même sacrément avancé et ces dimanches passés à puiser dans ta mémoire, aidés par ta sœur adorée, Jacqueline, sont devenus au fil du temps des rendez-vous attendus avec impatience. On savait qu'on allait se marrer et pleurer, parfois.

C'est Caroline Loeb qui nous a présentés. Un autre projet qui n'a pas vu le jour, parmi les multiples qui trottaient dans ta tête, tu voulais refaire un spectacle de music-hall et déployer tous les talents qui étaient les tiens, chanter, danser, faire des claquettes, jouer la comédie, avec Caroline à la mise en scène. A 80 piges, le défi avait de la gueule.

Ta série télé, la pièce de Mezrahi, celles que tu écrivais dès qu'un moment se profilait, en ont décidé autrement. "Je n'étais pas faite pour ce pays", combien de fois me l'as-tu dit? Sur les planches depuis l'âge de six ans, danseuse aux côtés de Réda Caire à dix ans, chanteuse dans l'orchestre de Jacques Hélian a vingt ans, vedette populaire du cinéma à quarante ans, tu n'as jamais eu la reconnaissance de tes confrères. L'amour du public populaire compensait largement cette défaillance. Le métier n'a pas su entendre quand tu chantais la première des absurdités de Boby Lapointe ou de Jean Yanne, aujourd'hui standards de la chanson fantaisiste.
Ils ont zappées les séquences d'anthologie de films essentiels comme Dupont Lajoie ou Cousin, Cousine. Ils ont oublié Le Nègre de Van Cauwelaert ou Le Passe-Muraille de Marcel Aymé, pour lequel Michaël Jackson s'était déplace pour te saluer d'un "I love you" qui t'émoustillait encore dix ans après.

 

Ces trois années à t'écouter, ma Ginette, m'ont réjoui au plus haut point. Je t'ai entendu cent fois me raconter la même anecdote et faire l'impasse sur des moments importants que Jacqueline se chargeait de te remémorer avec l'accent chantant de Marseille qu'elle n'a pas perdu. On a tout revu à la loupe, de ton enfance phocéenne à tes derniers jours de tournage.

Lorsque vous êtes retournées vivre à Boulogne, Jacqueline et toi, il y a quelques mois, tu m'as dit "C'est incroyable, je reviens dans l'appartement que j'occupais avec mon mari Beauvais, l'amour de ma vie, comme s'il voulait que je vienne y finir mes jours là où il est mort. Je sais que ça paraît con mais il veut que je meure ici". Tu avais raison, bordel.

 

Il n'y a rien à regretter. ta vie a été remplie d'expériences plus exceptionnelles les unes que les autres. Tu as tout bouffé dans l'enthousiasme, la joie, le plaisir. Tu en as profité jusqu'au bout.

Notre dernière sortie ensemble fut consacrée au spectacle d'Olivia Ruiz au Zénith. Tu adorais cette gamine et elle te l'as bien rendu. On s'est éclatés comme des gosses.

Mais l'idée qu'il n'y aura plus de dimanches, qu'on ne pourra plus se parler, que je ne pourrais plus t'emmener voir Olivia en concert, qu'on ne regardera plus les photos en riant, qu'on n'évoquera plus Jean Marco en pleurant, franchement, je trouve ça dégueulasse.

 

Je te salue, Ginette, et je te remercie de m'avoir accordé le temps dont tu disposais en si mince quantité. Je suis fier d'avoir croisé ta route.

Laurent

 

Hier après-midi, Michèle, la soeur infirmière de Céline, accompagnait ses patients prendre des coquelicots en photo dans les champs...

 

IMGP0016.jpg

 

De : Alexandre Aré <ar.e@club-internet.fr>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 11 juin 2010 01:07
Objet : Premier match pour les bleus !
 

Premier-match-coupe-du-monde-1.jpg

Voici une petit dessin pour officialiser l'entrée de nos bleus dans cette coupe du monde !
C'est bien sûr pour rire, car je suis à fond derrière eux !
Et moi, j'y crois ! Car avec Raymond la science, tout est possible... Le pire comme le meilleur !
Allez les Bleus !
Amicalement
Alexandre
ARÉ
FOOTGOAL

 

Ailleurs Exactement fêtait hier soir ses 10 ans...

 

GEDC7292.JPG

Le bonheur d'y retrouver Jean-Pierre Audour, Jean-Pierre Chebassier, Luc Laurentin et Marie-Pierre Bordet...

 

GEDC7287.JPGGEDC7288.JPGGEDC7291.JPG

L'Entrecôte, c'est une sauce ! Mais aussi un Concept !

 

GEDC7293.JPG

 

Raphaëlle Bacqué et La Baule + !

 

GEDC7267.JPG

Intense émotion mercredi de retrouver 8 ans après, à la clinique de l'arthrose, Tzvy Morais, l'homme qui m'avait opéré pendant 9h30 à Saint-Antoine de mes fractures des vertèbres. Il m'a tapé sur l'épaule :

- Je vous ai redonné la marche, vous faites partie des cinq patients qui m'ont marqué...

 

GEDC7260-copie-1.JPG

 

Le repas des antiquaires, place Saint-Sulpice...

 

GEDC7281.JPG(c) Céline

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 10:28

L-orange.jpg

 

Jean-Michel Apathie va t-il recevoir Eric Fottorino sur RTL ou au Grand Journal en lui chantant du Bécaud ?

 

Tu as volé as volé as volé l'orange du marchand

Tu as volé as volé as volé l'orange du marchand


Vous êtes fous, c'est pas moi, je n'ai pas volé l'orange
J'ai trop peur des voleurs, j'ai pas pris l'orange du marchand

Oui, ça ne peut être que toi
Tu es méchant et laid
Y avait comme du sang sur tes doigts
Quand l'orange coulait
Oui c'est bien toi qui l'as volée
Avec tes mains crochues
Oui c'est bien toi qui l'as volée
Y a quelqu'un qui t'a vu

De : Daniel Robert <daniel.robert.one@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mer 9 juin 2010, 14h 05min 05s

 

La-morale-de-l-histoire.jpg


Parti rejoindre le soleil sur les hauteurs de Cannes,

Je range mon ordinateur et trouve ce que j’avais fait

pour abonder et aller plus loin encore sur les dégâts

du capitalisme actuel évoqués par M. L.

A la réflexion, c’était peut-être bien vu ?

Plus actuel que jamais ?

Amicalement.

Daniel Robert


L'ancienne usine d'Oskar Schindler, dans la banlieue de Cracovie, va être tranformée en lieu de mémoire...

 

Oskar-Schindler.JPG

 

Baudrillard reviens ! Ils sont devenus fous... Gary Coleman mourant à la une de Globe...

 

coleman.jpg

Philippe Druillet expose les nus de Salammbô à la galerie Pascal Gabert, 11 bis rue du Perche.

 

druillet.jpg

 

Michel Davin avec l'anti-pub Jean-Vincent Placé...

 

De : Michel Davin <m.davin@vaudoo.net>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 10 juin 2010 10:25
Objet : Jouons le gagnant

 

Place.jpg

Jean-Vincent Placé a l'apparence d'un bleu chez les Verts, absolument inconnu ! Et pourtant déjà n°2 de son parti, secrétaire général adjoint pour être précis. Originaire de la Corée du Sud il est très vite tombé à gauche, peut être pour ne pas perdre le nord. En attendant, le verbe haut et la citation laser, il continue sa percée politique, persuadé et persuadant que l'écologie mature un peu plus chaque jour.

 

Des nouvelles du "Divin chauve"...

 

From : François Kermoal <fkermoal@free.fr>
To: David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 2010/6/9
Subject : Pour info...


http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs328.ash1/28557_407052997070_60
9682070_4204810_6061373_n.jpg

 

kermoal.jpg

Régis Debray sans Elie Barnavi, devant La Rotonde... 

 

photo-copie-2.jpg

 

Un peu de Paris... Rue Notre Dame des Champs.

 

GEDC6723.JPG

(c) Céline

 

From : Matthieu Bejot <matthieu.bejot@outre-mer.gouv.fr>
To : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 2010/6/9
Subject : Nouvelle-Calédonie

 

Le-Nord-266.jpg


Bonjour David,

Sublime déplacement en Nouvelle-Calédonie avec la ministre pour préparer la réunion des signataires de l’accord de Nouméa qui se déroulera le 24 juin à Paris.

Mille choses à te raconter…

Intense émotion lors de la « coutume » faite à Hienghène, en hommage à Jean-Marie Tjibaou, au cœur de sa tribu de Tiendanite, en présence de son frère Vianney Tjibaou, chef de la tribu et de sa femme, Marie-Claude.

A côté de la tombe, une plaque qui raconte la « coutume » de pardon des familles endeuillées…

Amicalement,

Matthieu Bejot

 

Juste un mot ! Pour avoir le bonheur de côtoyer Christine Boutin, je suis à même d'affirmer qu'elle est, et de loin, la mieux placée pour une mission sur le travail des enfants Chinois, les souffrances des femmes, la peine des détenus, et de pouvoir ainsi démontrer pourquoi nous sommes aujourd'hui si peu compétitifs par rapport à l'exploitation mondiale des individus.

 

GEDC7240.JPG(c) David

 

 

 


David & Céline sont dans le même monde

 

Repost 0
David Genzel - dans Culte
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 10:35

lynda-benglis.jpg

Lynda Benglis par Annie Leibovitz

 

Autorisation des paris en ligne, sûr que Daniel Cohn-Bendit ne jouera pas... Placé.

 

place.jpg

(c) Photo Stéphane de Sakutin

 

Ce kiosquier de Montparnasse fait un clin d'oeil à Stéphane Fouks...

 

GEDC7256.JPG

 

Ce witz de Charlie Hebdo :

 

"Le club Villepin revendique 30 000 adhérents.

Sur la liste, Imad Lahoud a même ajouté le nom de Nicolas Sarkozy"

 

 

Message du 08/06/10 à 10h55

De : Richard Zrehen <r.zrehen@gmail.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : French Thought

 

Lyotard-1.gif

 Où il est fait retour à un moment de la French Thought...

 

Promotion de printemps 2010 (2)

Un livre portant témoignage d'un événement : la rencontre entre Jean-François Lyotard, le penseur des incompatibilités et de la non conciliation, et de jeunes philosophes, plutôt mordants. A lire posément, en écoutant des fragments de Schönberg, Cage et Berio dans les interludes. Un livre que je suis très heureux d'avoir publié.

 

Lyotard à Nanterre, sous la direction de Claire Pagès, Paris, Continents philosophiques, Klincksieck, 2010.

 

4e de couverture :

Début juin 2008, les doctorants de philosophie de l'université Paris X (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense) consacrent leur séminaire commun à Jean-François Lyotard (1924-1998) qui fut un temps, autour de 1968, une figure marquante de leur département.

 

Occasion pour ces jeunes chercheurs d'interroger la pensée de ce philosophe des plus singuliers qu'ils n'ont pas connu personnellement ; de revenir à froid sur l'événement qu'elle n'a cessé d'être dans sa discontinuité parfois déroutante ; de lui rendre justice (ce qui ne veut pas dire l'approuver) au-delà de ce postmoderne qui l'a grandement fait connaître et méconnaître à la fois...

 

Pour lire la suite, cliquer sur le titre ou aller à l'adresse suivante :

http://www.richardzrehen.blogspot.com/

 

Garcia Tella expose à la galerie Délire en formation, 12 rue Guénégaud.

 

place-furstenberg.jpg

Place de Furstenberg

 

cene-garcia-tella.jpg

La Cène

 

Portrait de Charles Saatchi dans La Croix pour ses 67 ans.

 

GEDC7260.JPG

 

L'ARPP privé de Teyssier !

 

teyssier

 

Message du 08/06/10 à 14h18

De : Pierre de Bonneville <pierre@debonnevilleorlandini.com>

A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Françoise de Bonneville à  la Colline

 

Photos-Cultes-35-1473-2.jpg

Françoise de Bonneville s’est retrouvée plongée l’autre soir dans l’effrayante nuit d’une brousse africaine au théâtre de la Colline par la magie de Michael Thalheimer, mettant en scène , trente ans après Chéreau, ce Combat de nègre et de chiens, un texte puissant de Bernard-Marie Koltès... Dépêchez-vous, c’est jusqu’au 25.

 

De : L'oiseleur des Longchamps <lodlo@free.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 8 juin 2010 21:01
Objet : chant ce vendredi 11 au CNAM
 
 

Je chante (avec Andreas Jaeggi, ténor et Anna Kazian, soprano) lors d'un "happening" mis en scène par Alain Germain au Conservatoire National des Arts et Métiers (métro Arts et métiers) dans la merveilleuse chapelle aux avions de 18h30 à 19h vendredi 11, si ça vous chante de venir, let me know, que je vous ajoute sur la liste des invités !
Baisers musicaux.

 

Vincent Ostria, des Inrocks, sort ce mercredi Crime avec la cultissime Eva Ionesco. On imagine une photo d'Eva par Oliviez Zahm...

 

vincent-ostria-crime.jpg

 

A L'abri côtier, boulevard du Montparnasse, un banquet non platonicien...

 

GEDC7259.JPG

 

- Tant qu'il y a David, il y a de l'espoir... me dit Céline

 

GEDC6934.JPG(c) Céline

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 10:33

GEDC7205.JPG

 

Ségolène Royal victime du "botulisme"... Elle a longuement évoqué un adversaire rochelais de l'esclavage au XVIIIe siècle : Léon Robert de l'Astran. Personne qui n'a jamais existé... Comment va réagir Lilian Thuram ?!

 

segolene-royal.jpg


Daniel Schneidermann évoque dans Libé un système d'indemisation en cas de décès qui peut pousser de jeunes ouvriers chinois à commettre l'irréparable pour assurer la subsistance de leur famille... C'était déjà le pitch de Rafael, derniers jours...

 

rafael-derniers-jours.jpg

 

De : Benoît de Laurens <Benoit.DeLaurens@lowestrateus.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lun 7 juin 2010, 11h 25min 49s
 


Pas souvent de vidéos sur ton célèbre blog… mais, sans vouloir casser l’ambiance, notre dernier opus pour la sécurité routière mériterait peut-être une exception.

Bises.

http://www.youtube.com/watch?v=wfMKktpowx0


Une autre vidéo... Un livre, Un café au Petit Journal people de Yann Barthes...

 

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-c-le-petit-journal.html%20?nav=1

 

 

De : Librairie Mazarine <librairie@lamazarine.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Date : 8 juin 2010 09:27
Objet : Editions de l'Ariane, bibliophilie contemporaine, dernières publications

 

ariane-2-small.jpg

Pourquoi les propos de Rama Yade, sacrifiée sur l'hôtel..., ont-ils davantage ému que ceux d'Eric Besson sur l'origine confessionnelle des joueurs... ?!


De : Alexandre Aré <ar.e@club-internet.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Date : 8 juin 2010 00:09
Objet : Raymond et Rama Yade
 

raymond-et-rama-yade.jpg

Franchement, pourquoi polémiquer une fois de plus...
L'équipe de France n'a déjà pas assez la pression avant ce mondial ?
Amicalement
ARÉ
FOOTGOAL

 

Freddo Sacaro à l'Artclub Gallery, 172 rue de Rivoli...

 

Freddo-Sacaro.jpg

 

Message du 08/06/10 à 09h52

De : Emmanuel Adely <e.adely@free.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : samedi 12 juin

 

webflyer-Rep26.jpg

Bravo à Thierry Mestayer d'avoir révélé hier page 4 de La lettre de l'Expansion le mandat confié à la banque Rotschild pour une étude de l'adossement du Parisien...

 

Message du 08/06/10 à 08h53

De : Jean Feldman <jean.feldman@orange.fr>

A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Pierre de Plas


Merci Pierre de Plas pour tes compliments sur FCA.

De fait Philippe a toujours été trop modeste.

Et moi même toujours craint de ne pas l’être assez !

Amicalement

Jean Feldman

 

Message du 07/06/10 à 09h38

De : Joseph Vebret <vebret@gmail.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : Invitation

 

Invitationsimple-copier.jpgChers David et Céline,

Revoici le message qui fut intempestivement codé et donc illisible...

Cela me ferait grand plaisir si vous pouviez passer par la librairie l'Escale littéraire le 17 juin entre 19 heures et 22 heures pour la sortie de mes Causeries littéraires, recueil de quarante interviews d'écrivains parmi celles réalisées ces cinq dernières années.

Dès que le livre sortira de l'imprimerie, je vous en expédierai un.

Dans l'attente du plaisir de vous revoir tous les deux.

Bien amicalement

Joseph Vebret

Couv-Causeries.jpg

 

Causeries littéraires, Jean Picollec édition. 450 pages, en librairie les 3 juillet 2010.

 

Entretiens avec Pierre Assouline, Frédéric Beigbeder, Patrick Besson, Renaud Camus, Jean Carrière, Claire Castillon, Michel Chaillou, Jean-François Dauven, Ariel Denis, Philippe Delerm, Giovanni Dotoli, Guy Dupré, Jean Dutourd, Claire Fercak, Alain Fleischer, Jérôme Garcin, Pascal Garnier, Hubert Haddad, Gilles Heuré, Michel Houellebecq, Didier Jacob, Alexandre Jardin, Serge Joncour, Bernard-Henri Lévy, Gabriel Matzneff, Richard Millet, Richard Morgiève, Amélie Nothomb, Jean d’Ormesson, Emmanuel Pierrat, Patrick Poivre d’Arvor, Yann Queffélec, Jean-Marie Rouart, Josyanne Savigneau, Éric-Emmanuel Schmitt, Philippe Sollers, Jean Védrines, Marc Villemain, Kenneth White, Éric Zemmour.

 

J'ai retrouvé l'ex Saatchi et Lintas, Joël Cordier...

 

De : Joel Cordier <joelcordier@free.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 7 juin 2010 18:57
Objet : Quelle surprise

Bonjour David,

Cela me fait plaisir de te lire à nouveau.

L'eau sous les ponts... j'ai depuis longtemps abandonné ce merveilleux métier de pub. J'en suis à mon deuxième LBO sur le leader mondial du sac à croissant et de la boîte pâtissière (www.gaultetfremont.com) !

Es tu libre à (petit)déjeuner un jour de juillet ?

Amitiés,

Joël

 

L'adorable Claude Estier a 85 ans aujourd'hui...

 

anniversire3.jpg 

Message du 08/06/10 à 10h53

De : Victoria Man-Estier <victoria.man-estier@orange.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : Anniversaire

 

Mon anniversaire à moi, c'est le 22 juin !

Tu veux venir le fêter chez moi le 20 ? Avec mes copines ?

 

anniversaire2.jpg

 

Message du 07/06/10 à 12h06

De : Caroline Loeb <c.loeb@noos.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : Le chagrin, sans la pitié

 

Je suis en train de dévorer le nouveau livre de Lionel Duroy. "Le chagrin". Sans la pitié. Magnifique. Poignant. Passionnant. Il y dissèque son enfance et sa famille. Au scalpel. Il y a du Mars de Fritz Zorn. Cette rage. Ce désespoir. Cette révolte contre les hypocrisies petites bourgeoises assassines. Je pense au Kertesz de "Naître sans destin". Cette écriture qui restitue l'horreur vécue au jour le jour, avec la naïveté et la candeur d'un enfant. Et puis Ozu. Comme Ozu filmait à hauteur de tatami, Duroy écrit, décrit ses premières années à hauteur d'enfant. Comme Ozu qui, nous racontant l'histoire d'une famille dans un petit village d'une toute petite île du Japon dans les années 50, à priori incroyablement loin de nous, nous touchait dans ce que nous avions de plus intime, Duroy, fils de catholiques pratiquants d'extrême droite racistes et antisémites nous parle de nous. Son regard ne cille pas. Il la regarde en face son histoire, particulière unique, tragique, et ça nous passionne. Lui qui a été élevé (?!) au milieu de neuf frères et sœurs dans des conditions de plus en plus précaires et hallucinantes/hallucinées, nous touche. C'est que, s'il scrute ses photos de famille à la loupe, obsessionnel, y cherchant la vérité qui elle, cherche à lui échapper, s'il nous restitue ses souvenirs, il révèle que ses trous de mémoire sont tout aussi signifiants. Ce livre qui le libère nous libère aussi, par la même occasion. Oui, c'est possible de dire. C'est possible d'assumer sa parole, aussi cruelle soit elle. Ça fait du bien, et pas qu'à soi. Ce miroir qu'est la littérature nous permet de nous regarder en face avec courage. Sans faux semblants. En se foutant du "qu'en dira t-on". C'est un livre vital. Pas une autofiction inutile et narcissique de plus. Pas une nième histoire de cul germanopratine qui part en couille dont on se contrefout. Il écrit pour survivre à son histoire. Pour se réconcilier avec sa vie. Pour être un homme. Pour ne plus être "leur" enfant. Pour ne plus subir. Pour ne plus être l'obscur objet de "leur" désir. Pour trouver sa propre lumière. La fabriquer avec des mots. Les siens. Oser la lucidité. Rien ne rend plus fou que de vivre dans les mensonges sociaux, empêtré de bons sentiments bidons et mortifères. Je lis ce livre au moment où moi aussi, j'écris. C'est très fort. Je reconnais la souffrance. Je reconnais la lucidité. Ça fait du bien. On se sent moins seul. C'est à ça que ça sert, l'art non ? Pas que. Mais aussi. Merci Lionel Duroy. Votre "chagrin" nous/me fait du bien. Et puis j'ai adoré sa conclusion dans une interview : "J'écris, et puis je les emmerde !" CQFD !


Céline est ravie. Un triomphe, d'Eric Neuhoff, son premier roman paru en 1984, reparaît chez Bernard Pascuito.

 

neuhoff.gif

Et Dieu reconnaîtra les chiens...

 

GEDC7255.JPG

(c) Céline


 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Repost 0
David Genzel - dans Culte
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 10:39

marine-delterme.jpg

 

Samedi après-midi, à la Mairie du VIe, Jean-Pierre Lecoq a célébré le mariage de Marine Delterme et de Florian Zeller en présence de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni.


Dimanche après-midi, Jean-Pierre Lecoq a accueilli Place du Québec les invités politiques de Un livre, Un café.

 

GEDC7228.JPG

GEDC7232.JPG

 

Christine Boutin me présente à Jean Lassalle :

- Vous êtes la réincarnation de Coluche, me dit-il.


Même Edith Lecoq n'avait pas prévu autant de monde à La Rhumerie pour la dédicace de Jacques Chirac...

 

GEDC7236.JPG

GEDC7238.JPG

 

De : Christine Boutin <chri78@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 6 juin 2010 22:57
Objet : Un livre, un café
 
Le dimanche est pour moi un jour de détente et de farniente ! Cet après midi comme tu as pu le vivre aussi, ce fut un moment de bonheur,  de convivialité, de rires, de rencontres inattendues au Mabillon  dans le cadre de l'opération de la Mairie du 6eme Un livre, un café dont c'était la cinquième édition et ou je dédicaçais mon dernier livre : Qu'est ce que le PCD ?. Pour mon voisin a  la Rhumerie, c'était l'émeute ! Tous se précipitaient pour voir Jacques Chirac. Pour moi c'était plus calme mais davantage propice aux vrais échanges sans nuire aux dédicaces : mes fidèles, des contradicteurs, de futurs adhérents, un père de famille qui me présentait sa magnifique petite fille, le garçon, le patron du Mabillon, mon éditeur, des jeunes,  des plus âges, pour terminer par des étudiants de Sciences po. Ce fut magnifique. Grand coup de chapeau a monsieur le Maire du VIeme et a Edith Lecoq. Et merci a toi cher David pour ta présence amicale. Biz :-)))
Christine Boutin

 

GEDC7243.JPGGEDC7247.JPGGEDC7241.JPGGEDC7242.JPG

 

Message du 07/06/10 à 10h21

De : Pierre Belfond <pierre@belfond.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

 

Bien sûr que je serai heureux, tout à l'heure, de découvrir la photo de Jean-Daniel avec Christine Boutin.


Mais, mon cher David, par quel hasard es-tu sur la piste de Jacques Besse ? Jacques Besse, je suis très fier qu'il ait accepté de paraître chez moi. Sa "Grande Pâque" est devenue une sorte de livre-culte.


J'ai consacré  à cet inclassable écrivain-compositeur (en même temps qu'au grand cinéaste Jacques Baratier, qui fut mon Deus ex machina es-Jacques Besse) tout un chapitre de mes "Scènes de la vie d'un éditeur". Je déposerai  pour toi au Flore un exemplaire de ce bouquin (trop gros, je le crains - 640 pages -  pour être glissé dans une boîte à lettres). Tu sauras ainsi tout ce qu' on sait - hélas bien peu - sur celui que Claude Roy saluait comme "notre Rimbaud du XXe siècle".


En amitié.

Pierre

 

Hier matin, expo Wim Delvoye au musée Rodin.

 

GEDC7212.JPGGEDC7214.JPGGEDC7215.JPG

 

Rodin m'a tuer...

 

GEDC7213.JPG

En allant au musée, nous croisons Patrick Godeau qui prépare le prochain Claude Miller...

- Coucou Gérard Gros !

 

GEDC7206.JPG

 

Et Henri Baché qui fêtait à la pétanque aux Invalides le succès de Brand's.

 

GEDC7224.JPG

 

Alain Duhamel lisaint L'Equipe à La Rotonde sans encore connaître les déclarations de Rama Yade...

 

GEDC7204.JPG

De : Alexandre Aré <ar.e@club-internet.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 7 juin 2010 00:30
Objet : Analyse de la défaite !
 

Raymond-et-la-chine.jpg

 

Raymond revient sur la défaite catastrophique vendredi dernier en amical contre la Chine...
Vous me direz... Mieux vaut perdre les matchs maintenant qu'en phase de poule...
Gardons espoir !
Amicalement
Alexandre Aré
FOOTGOAL

 

Message du 04/06/10 à 15h36

De : Pierre de Bonneville <pierre@debonnevilleorlandini.com>

A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>

 

Depuis le début des années 60, je voue un culte à L.F. Céline : j’ai donc écrit et édité un livre sur Céline, intitulée « Lear Céline ». Il s¹agit de l’intégrale de sept interviews enregistrées de Céline, dans lesquelles Céline est plus shakespearien que Céline ne l’a jamais été. (Ed. Improbable, juillet 2009). Depuis les années 70, je développe une certaine passion pour Lou Reed : j’ai donc écrit et édité un livre intitulé sur Lou Reed, « Lou Reed, american psycho », analyse pseudo lacanienne et freudienne de Lou Reed à travers cent et un de ses textes. (Ed. Improbable, Juillet 2007). Ensuite est venu Cioran, à qui je voue un véritable culte : de ses deux milles pages publiées, j’en ai tiré et édité deux cent cinquante sous le titre « Chrestomathie de Cioran ». Une bible. (Ed. Improbable, Septembre 2009). Enfin, comme depuis toujours je suis émerveillé par Paul Klee et sa curieuse façon de tenir le crayon de la main gauche et le pinceau de la main droite, voici donc mon « Paul Klee, les forces qui créent et ont créé le monde », réflexion sur la création, la Création.

Qui va être bientôt édité.

 

Céline aperçoit Lionel Abelanski en famille rue Michelet, animant avec folle gaité un stand de brocante.

 

photo-4.jpg

 

La Closerie pour deux euros...

 

GEDC7252.JPG

 

Un taxi pour la Louisiane...

 

GEDC7200.JPG

 

Michel Davin & Cie...

 

De : Michel Davin <m.davin@vaudoo.net>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 6 juin 2010 13:28

 

Francis Huster déteste faire son cinéma, forcément c'est un homme de théâtre. Et quel théâtre ! Mais il joue aussi au foot. C'est un homme qui joue de la tête et des pieds partout.

Un homme complet plein de talent, et c'est pas de la com’.

 

photo-1-copie-1.jpg


Se retrouver dans la fosse (aux lions) pour écouter Le Groupe (qui tue ?) est une vraie chance de jeune. Je vais essayer d'interpréter. Beaucoup de (vrais gros géants) boom boom, des effets spéciaux bluffant, 2 ou 3 tubes (pas mal de "recherches" aussi !), et un vrai partage collectif. Ah oui, j'allais oublier, un demi verre de bière reçu sur le pantalon.

 

photo-2.jpg

Hier soir rencontre avec Bunny Brunel. La 2ième en 2 jours. La veille avec Fanny Bastien et son homme, héros de Bracco (sur Canal), nous avions déjà échangé quelques mots. Une photo s'imposait accompagné de quelques secrets et anecdotes d'artistes. Un grand moment d'émotion et de très grande simplicité.

 

photo-3.jpg

Hommage au Petit Journal Saint-Michel...

 

GEDC7226.JPG

 

De : Pierre de Bonneville <pdebonneville@gmail.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Sam 5 juin 2010, 10h 03min 47s
Objet : Françoise de Bonneville en conférence

 

photo-copie-1.jpg

Françoise de Bonneville assiste au cycle de conférences donné sur Paul Klee à l'Orangerie, à l'occasion de l'exposition de la collection du galiériste Ernst Beyeler.  Pour une fois qu'il s'expose des oeuvres (une petite trentaine) de ce grand artiste (le plus important avec  Picasso, et presque pour les mêmes raisons), il serait inconcevable de ne pas y consacrer urgemment une visite de recueillement sinon d'admiration dévote.


Michel Vinaver sortait de chez Patrick Roger...

 

GEDC7195-copie-1.JPG

 

De : SylvieMatton <sylviematton@free.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Ven 4 juin 2010, 16h 28min 52s

 

Cher David, chère Céline,

 

merci pour la visite à La Hune hier, juste avant le début de la signature. Ca s'est très bien passé, vraiment beaucoup de monde dans la librairie entre 19 et 22 heures, pour notre plaisir (à Dominique Cara et moi entre autres) et le bien du livre.

 

Merci aussi pour les réactions de Daniel Vignat et de Philippe Calleux. Charles appréciait beaucoup l'élégance de Daniel Vignat - et je ne parle pas que du savoir vestimentaire - et croiser Philippe Calleux et son épouse était toujours joyeux. Mais les lire confirme bien l'existence d'une frontière entre les deux vies de Charles, entre ses deux noms - le pseudonyme de l'illustrateur Pascalini étant tout simplement le nom de jeune fille de sa mère.


Philippe Calleux a raison, Charles aimait l'illustration, comme on apprécie un challenge, le fait de devoir résoudre au mieux le problème posé. Il aimait l'illustration de presse, il considérait la création de ses dessins et peintures de presse comme du journalisme. Il s'agissait de faire passer le "message" par l'image la mieux appropriée. Et ce qu'il appréciait dans la pub, c'était voir ses images multipliées, souvent immenses sur les murs de la ville, offertes à tous publics. Mais dans les années 1980, tout a changé quand les commerciaux des agences de pub ont pris le pouvoir sur les directeurs artistiques, de façon souvent caricaturale. Il était grand temps que Matton revienne en force, ce qui fut le cas en 1987, avec l'exposition au Palais de Tokyo sur la proposition de Bob Delpire. 


J'espère que Daniel Vignat et Philippe Calleux se procurant ce livre Charles Matton, emboîtements sur l’œuvre de Charles (hors art appliqué) découvriront le peintre, dessinateur, sculpteur et écrivain qu'il ne cessa jamais d'être, même pendant les années foisonnantes de création de Pascalini, et qu'ils n'ont pas vraiment rencontré, me semble-t-il. Charles avait l'idée d'une boîte Pascalini, une sorte d'hommage rendu à son double. J'ai bien l'intention, parmi les nombreux ouvrages à faire publier, de rendre hommage à Pascalini par un livre qui lui sera dédié.

 

Amitié.

 

Sylvie

 

PS : J'ai oublié de te demander, et le fais par la même occasion à Philippe Calleux : j'aimerais bien avoir l'information de Charles en major anglais complète, à savoir avec la photo. Et l'explication de ce "en fait anglais avant d'être hollandais".

Une petite anecdote en passant : quand Charles a rencontré Fellini en 1980, après avoir déjeuné avec lui dans son bureau à Cinecitta, au milieu du couloir il s'est retourné. Fellini l'avait appelé et lui disait : "Charles, la prochaine fois, en kilt stp".

Baisers.
S

 

Samedi matin, Rabia au cinéma...Le film huis-clos angoissant...

 

rabia.jpg


Chez Wadja, les glaces durassiennes : violette, pêche, fraise et cédrat...

 

GEDC7203.JPG

 

Passage de la Vierge, derrière la rue Cler...

 

GEDC7201.JPG(c) Céline



 

David & Céline vont dans le même bateau






Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens