Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 10:37
Murielle Belin (dite, Mu) expose à la galerie Ovadia à Nancy sur le thème :

"Homme-Femme, de quel sexe êtes-vous ?"


Monsieur (Eric) Besson, pour qui androgynie veut sans doute dire André et Ginette réunis, l'identité sexuelle participe t-elle aussi de votre mission ?

Monsieur Villepin, dont la trajectoire peut s'achever en une carrière à la Michel Jobert, prendriez-vous Leni Riefenstahl pour vous photographier en Venus sortie des eaux... ?

Depuis le défilé de Jean-Paul Goude le 14 juillet 1989, nous pensions que l'identité nationale était désormais du domaine de l'aquis et non de l'inné !

Elsa Zylberstein - Hannah Arendt - illuminera les galeries Lafayette jeudi prochain à 17h30.


A propos de Martin Heidegger, Edgar Morin dans une superbe interview à La Quinzaine Littéraire de ce jour déclare :

"Il s'est placé en retrait tout en continuant à cotiser par prudence comme tant de gens dans les régimes totalitaires. Je suis contre toute réduction d'une oeuvre à la pire partie de la vie de son auteur"

Ce 1er novembre, Christophe Hondelatte fait entrer l'accusé à 23h : L'assassinat de Pierre Goldman.

Hier, le Figaro rendait hommage à Daniel Adam.

De : Luc Laurentin <ll@limelight-consulting.com>

À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>

Envoyé le : Jeu 29 Octobre 2009, 15 h 58 min 45 s

 

Cher David,

Je savais que tu signalerais l’hommage fait à Daniel Adam dans le Figaro.

Tu sais combien Limelight lui doit !

Il fut mon mentor, mon maître à penser dans ce monde des études qu’avec Françoise Frisch, ils m’ont fait découvrir et aimer.

Si je suis aujourd’hui administrateur de Syntec Etudes Marketing & Opinion, c’est un peu en mémoire de lui et la encore, afin de lui rendre hommage.

Je ne peux pas non plus oublier Jean-Yves Naouri qui nous a présentés (je n’aurais jamais osé aller le voir ex abrupto) et su lui dire les mots qui convenaient pour qu’il nous fasse confiance, à Nathalie et moi, dans la poursuite de ce qu’il avait construit dans les dernières années de sa vie… être un contributeur de ce métier qu’il aimait tant et dont il connaissait mieux que quiconque, le pouvoir de création de valeur.

Amicalement.
Luc Laurentin

 

Pierre Michon vient de recevoir le Grand Prix de l'Académie Française, Céline l'avait récemment photographié à la Hune.

 

 

Nous découvrons boulevard Raspail les "sandwichs du monde"...

 


Et le soir, j'arrive enfin à faire entrer Céline au Rosebud...



Message du 29/10/09 à 15h11

De : Alain Bellaïche <alainbellaiche@berithfilms.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : VERNISSAGE EXPO SHELOMO SELINGER et FILM MEMOIRE DE PIERRE

 

Bonjour,

 

Mon ami Richard Zrehen m'a indiqué votre adresse afin que je vous convie au vernissage de l'exposition du sculpteur Shelomo Selinger qui aura lieu à la Galerie Bernheim Jeune, située au 83 Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris, le 4 novembre 2009.

 

Vous recevrez aussi dans le courant du mois une invitation à la projection du film que j'ai réalisé sur cet artiste, Shelomo Selinger ~ Mémoire de Pierre, qui aura lieu le 1er décembre 2009 à 20 heures au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, 71 rue du Temple 75003 Paris.

 

Je serais très heureux de vous y rencontrer.

Bien à vous,

 

Alain Bellaïche

www.berithfilms.com

 

Emotion de retrouver Yves Philoleau vingt après Linderhof !

 


De : Yves H. Philoleau <yves.h.philoleau@marketforces.fr>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 29 octobre 2009 17:51

Objet : Vingt ans déjà...

 

Cher David,

 

Je suis très heureux d’avoir enfin de tes nouvelles. J’ai découvert ton blog par hasard. Avec admiration et grand intérêt.

 

Notre dernière rencontre remonte à une vingtaine d’années. En Allemagne, dans les jardins de l’un des châteaux de Louis II de Bavière.

 

Je me souviens de ta remarque : « Je ne suis pas étonné de te trouver là ! ». Une expression restée un mystère pour moi.

 

Ce que je sais, par contre, c’est que j’étais depuis longtemps déjà, une « taupe » monomaniaque », selon l’expression dont Einstein affublait les chercheurs. Un enfant turbulent de la pub qui n’hésitait pas, à travers le Marketing de combat, à casser son jouet pour découvrir « comment ça marche ».

 

Il y a 7 ans, Denise et moi, avons pu enfin prouver qu’on pouvait contredire le fameux adage : « Je sais que la moitié des sommes que je dépense en publicité ne sert à rien. L’ennui, c’est que je ne sais pas laquelle ». Comment ? En utilisant deux indicateurs de performances spécifiques aux actions de communication : la Valeur perçue de l’offre et sa Part de préférences (notion que nous avions déjà lancé en 1985).

 

Au cours des années 90, j’avais déjà pu vérifier la validité du modèle psychologique et des algorithmes qui permettaient d’obtenir ces deux indicateurs. Notamment dans leurs relations avec les parts de marché.

 

Il restait à mettre au point un système intégré de recueil, de surveillance et d’exploitation des facteurs de préférences. Pour ce faire, je me suis mis à la programmation informatique. Et… 120 000 lignes de codes plus tard, un logiciel intégrant plus de 20 ans d’études et de simulations, est né.

 

C’est un outil d’aide à la décision marketing / communication unique sur le marché. Longuement et chèrement éprouvé. C’est un véritable cockpit qui permet, à partir de mesures spécifiques, de piloter les images des offres / marques de ses clients dans les opinions des clientèles afin de maintenir ou de conquérir leurs préférences. Sans pour autant inhiber la créativité des agences. En apportant la réponse à une question simple : « Que devez-vous faire penser de notre offre pour la faire préférer ? ».

 

Le problème des chercheurs, c’est leur isolement… Et particulièrement dans nos métiers où ils sont si rares et, comme tous les innovateurs, jaloux de leurs découvertes…

Il y a 3 ans, en voulant un associé, nous avons fait une mauvaise rencontre. Managers et créateurs se doivent d’être des partenaires complices ; nous avons cru que tel était le cas : erreur de casting !

 

Nous voici donc à nouveau sur le chemin de la transmission de notre savoir-faire et de notre système. Sans savoir comment faire.

 

Pourrions-nous en discuter ensemble ?

A très vite le plaisir de te rencontrer.


Amicalement,

Yves


 


 

David & Céline vont sur le lac des cygnes

 

 

 

 

 

 






Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens