Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 12:15

Le Partage de midi...

 

partage.gif

 

From : Axel Brücker <trailersmuseum@orange.fr>
To : David Genzel <
david.genzel@gmail.com

Date : 2010/4/1
Subject : OSS 117 Pas de quenelle sans côlon !

 

Pas de quenelle sans côlon !

 

GEDC6711

C’est par ce titre à la manière d’un OSS 117 que j’invite le Genzel chez Moissonnier.

 

La quenelle de brochet est un plat si délicat et si fragile qu’il faut même le déguster vers la fin de l’hiver, juste avant les grandes chaleurs qui ramollissent parfois cet appareil culinaire sophistiqué avec cette fermeté et ce goût parfaits si difficiles à réaliser.

 

DAVIDM-1.JPG

Les quenelles de Philippe Mayet, le patron de Moissonnier, sont tout simplement… sublimes !

 

GEDC6717.JPG

Pour prévenir la déception possible de mon Genzel en découvrant, après son jeûne dû, non à la Semaine Sainte et à la fin du carême, mais à son intervention de la veille, que le plat de deux quenelles, fussent-elles énormes, est servi pour… deux personnes, j’avais demandé à Valérie, la femme de Philippe, de nous faire rouler d’abord le chariot des entrées.

 

J’ai ainsi pu confirmer l’analyse du professeur en médecine qui vient de vérifier de fond en comble l’appareil digestif de David et constater, en effet, son excellente résistance et son parfait fonctionnement après différents tests comme celui des rillettes d’oie, du céleri rémoulade, du fromage de tête, le test délicat de la salade de museau et divers cochonnailles indispensables aussi pour ne pas avoir faim au moment de déguster les quenelles qui doivent être servies presque en dessert, bien au-delà de la faim.

 

Deux corbeilles de pains furent nécessaires pour finir la sauce et les champignons qui accompagnaient le plat, c’est vous dire que le Genzel est en parfaite santé ! Deux vérifications valaient mieux qu’une !

 

Je fus juste un peu étonné (je dis ça pour la médecine) que mon Genzel refuse les desserts de Moissonnier ! Ni baba-au-rhum, ni île-flottante, ni même un éclair !

 

Étonnant non ?

 

J’avais juste oublié qu’à la veille du Vendredi Saint, David ne prend jamais de dessert !

 

A.B.

 

Alain Chouffan, qui rejoignait Jean Daniel boulevard Saint-Germain, est venu prendre le café avec nous ! Il n'avait pas apporté de galettes...

 

GEDC6719.JPG

De : Daniel Vignat <danielvignat@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 2 avril 2010 00:38
Objet : Alexandre le Grand

A.-Romanes.jpgCher David,

tu me demandes de t’écrire un mot sur Alexandre Romanès.
Avec joie ! C’est un homme que j’admire et que j’aime.
Il se trouve que j’ai toujours eu une attirance mystérieuse
pour ce qu’on appelait dans mon enfance, les Romanichels
ou les Bohémiens. Celui-ci est devenu mon ami. Il est de la
grande lignée des Roms – de Roumanie.
Leurs complaintes, noyées dans les larmes du violon, me font
chavirer. Surtout quand c’est la terrible Délia qui les chante,
accompagnant le spectacle du cirque.  
Et Délia, c’est la femme d’Alexandre Romanès.

Venons-en donc à lui. Alexandre c’est :
Le cirque Romanès.
Tzigane, romanesque, touchant. Ceux qui voient ce spectacle en
gardent une empreinte de chaleur et de générosité.
Cet ancien dompteur de lions,
(aujourd’hui, seule une biquette
vient saluer au milieu des numéros) qui n’a pas été à l’école, est devenu
un
merveilleux poète : Alexandre le grand poète.
Pas de cette poésie à s’enfuir en courant.
Ce sont des vérités humaines, toutes belles. Parfois d’une beauté dure.
Souvent si tendre.
                                    Et c’est un style.
Il a déjà publié deux livres : “Un peuple de promeneurs” et “Paroles perdues”.
Voici deux citations :

« Le poète Jean Genet me disait souvent : “tu devrais écrire”. Je ne voyais pas ce
que j’aurais fait avec un crayon et du papier. »

« Pauvre être humain,
ta vie, comme la brindille
emportée par l’oiseau,
comme la poignée de sable
qu’on jette.
Si ton cœur n’est pas royal,
tu vas où ? »

Son troisième livre de poèmes : « sur l’épaule de l’Ange »  sort aujourd’hui
chez Gallimard.
Je vous le laisse découvrir. Soyez heureux !

                             Daniel Vignat

Message du 02/04/10 à 09h40

De : Eric Marty <eric.marty12@wanadoo.fr>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>


Cher David,  

J'aime tant ton blog que d'y figurer est une vraie joie, gratuite, venue du cœur.

Merci encore pour ce mot, à bientôt j'espère,

Eric
Tu sais que je travaille à un livre sur Sade ?


Céline m'avoue :

- Plus jeune, je découpais les photos de Jean-Pierre Bouvier...


De : Gaelle merle <gllmerle@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Ven 2 avril 2010, 11 h 54 min 45 s
Objet : Lecture publique à la Huchette le 19 avril - LA DAME AU PETIT CHIEN

 

visuel.jpg

 

Chers David et Céline,
Si je ne vous ai pas fait de commentaire sur Un Tramway, c'est que je n'ai pas obtenu de places de pour aller voir le spectacle... En revanche, je suis heureuse de vous inviter, si vous êtes libres, lundi 19 avril à 14h30, au théâtre de la Huchette. Il y aura une lecture publique de LA DAME AU PETIT CHIEN, d'A. Tchekhov, dans l'adaptation de Claude Merle, mon mari. Jean-Pierre Bouvier et moi-même en serons les interprètes sous la baguette d'Anne Bouvier.
En espérant vous voir à cette occasion, je joins la photo de Micro Magliocca.
Je vous embrasse.
Gaëlle


Dionysiaque brunch au resto U avenue Georges Bernanos ! Bourdieu, reviens vite ! Ils sont devenus fous !

 

GEDC6722.JPG

Hier soir, rue Saint-Jacques, en sortant du Mauzac, une femme en vélo m'aborde :

- Bonsoir monsieur ! Je suis ravie d'enfin vous rencontrer ! J'adore votre blog ! Je m'appelle Isabelle, je suis photographe et amie d'Olivier Roller, et originaire comme lui de Strasbourg !

 

GEDC6721.JPG

 

Message du 01/04/10 à 13h09

De : Jean-François Minne <jfminne@club-internet.fr>

A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Cinquantaine rugissante ?

 

Bonjour David&Céline,


Que vois-je à ton poignet, mon cher David, une Rolex ségalienne ? 

Aurais-tu atteint la cinquantaine, moi qui te croyais hospitalisé en quarantaine ambulatoire.

Take care !

Amitiés,

Jean-François


PS : A lire : le bouquin d'André Tessier du Cros, La France, le bébé et l'eau du bain. Une analyse originale et positive de l'état de la France et des propositions iconoclastes et intelligentes.

 

La-France--jpg


Etre à nouveau John Fante...

 

GEDC6710.JPG

 

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens