Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 10:31

GEDC7297.JPG

 

Le cultissime Stanislas Draber, le fleuriste de la rue Racine, a fait porter de splendides roses ce vendredi à Christine Boutin, à La Méditerrannée. Christine en détache une pour Céline, dont elle faisait lenfin a connaissance...

 

Gérard Gros et Christine ont longuement évoqué leur Croisic.

 

GEDC7293-copie-1.JPG

Axel Brücker nous a rejoint au café avec son casque de motard tout en raillant le casque de chantier d'Eric Woerth...

 

GEDC7295.JPG

Avec Christine, j'ai partagé les fraises sauvages...

 

GEDC7296.JPG

 

De : Daniel Robert <daniel.robert.one@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Ven 11 juin 2010, 11h 00min 03s
Objet : La Morale de l'Histoire

 

Fondation-Christine-Boutin.JPGDernière Minute :

Christine Boutin annonce le lancement de sa Fondation.

Amitiés

Daniel

 

De : Charles Consigny <charles.consigny@gmail.com>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Ven 11 juin 2010, 18h 32min 05s
Objet : CB


Salut David

Voici un texte que je publie aujourd'hui sur mon blog.

Biz

Charles

 

Je vois l'infâme lynchage médiatique dont est victime Christine Boutin et je pense à cette phrase, toute simple, toute évidente, de Montesquieu : "La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent." 

Le journal qui a "révélé" le salaire de l'ancienne Ministre du Logement et de Ville, journal qui vit et se nourrit de dénonciations, une base de travail sur laquelle je n'aurais envie d'accomplir aucun ouvrage, aurait été bien inspiré par la lecture de ces mots : il "dénonce" comme un délit quelque chose qui, précisément, ne peut pas l'être : une situation incontestable sur le plan légal. 

 

Et puis je vois comment certains s'en donnent à cœur joie, je vois Jean-Michel Apathie, très en verve, qui s'acharne, qui coupe la parole, qui prend tantôt la voix douce de la sagesse, puis l'emportement graveleux de celui qui se rebelle - mais contre qui, puisque tout son monde est de son avis ? - je vois que la chasse à l'homme bat son plein et que la meute piaffe d'impatience, elle veut la peau de quelqu'un qu'elle a toujours combattu et qu'elle n'a jamais réussi à abattre, puisqu'elle veut la peau d'une femme qui durant plus de trente ans de vie politique ne s'est pas une seule fois écartée de l'intégrité morale, et qui a réussi le tour de force de ne pas, pour autant, se soustraire à l'odieux carcan intellectuel imposé par le politiquement correct. 

 

Quand je vous cite Jean-Michel Apathie, je manque de dire qu'on l'a connu plus inspiré, reprenant une formule classique : mais en fait, non. J'ai beau sonder ma mémoire, pas le moindre souvenir d'une sortie lumineuse, fine, visionnaire de cet homme ; rien, rien qui puisse lui donner le droit de se poser en procureur garant de la décence, rien d'autre qu'un accent du sud qui plaît aux élites culturelles, toujours prêtes à exalter les différences. A ses côtés, il y a Ali Baddou, le philosophe-beau-gosse de Canal+, parfaite incarnation de la machine à propagande archi-nombriliste qu'est devenue la chaîne qui l'emploie, un philosophe qui ne dit rien, un philosophe qui n'en est pas un, qui à la place du travail intellectuel que la fonction dont il se targue lui imposerait d'accomplir passe ses soirées télévisuelles à cirer le pompes de tous les représentants des élites culturelles, puisque Canal+, comme d'autres médias avec lui, a pris l'habitude de ne jamais s'acharner que sur les proies faciles. Et puis je me rappelle du salaire de Frédéric Beigbeder quand il était chroniqueur, lui aussi, au Grand Journal : Frédéric Beigbeder gagnait 50.000€ par mois. Combien gagne Ali Baddou ? Combien gagne Jean-Michel Apathie ? Est-ce que ça n'est pas, là aussi, un "gaspillage", pour reprendre les termes tout à fait insultants de ce dernier ? Est-ce que cela n'est pas, comme les accusations que les deux hommes portent, une parfaite démonstration d'injustice, en temps de crise ? Mais le délire bling-bling de la gauche caviar a montré lors du dernier festival de Cannes qu'il ne connaît désormais plus aucune limite. 

 

Et les radios de reprendre "l'information", et les télévisions de la passer en boucle, et la presse carnassière, Libération en tête, comme d'habitude : voilà une occasion trop belle de détruire une femme qui a toujours combattu la chape de plomb du discours unique, qui a toujours combattu la dictature des militants minoritaires, qui a eu le courage fou, seule contre tous, de croiser le fer avec des mesures régressives, mesures opportunément baptisées "progressistes". 

 

N'y a-t-il personne en ce moment pour respecter une femme pareille ? Et n'y a-t-il personne pour considérer qu'une mission qui porte comme intitulé "Justice sociale & mondialisation" est plus que jamais actuelle, importante, primordiale, salutaire, voire, si je puis dire, sanitaire aujourd'hui ? Pourquoi est-ce que les mêmes qui font pleurer dans les chaumières sur les conditions de vie des ouvriers Chinois, Indiens ou Thaïlandais dénoncent la possibilité offerte à quelqu'un de, justement, changer ce système ?

 

Christine Boutin, en renonçant à son salaire, a peut-être eu tort, car elle a cédé aux pressions de ses lynchers. La nouvelle bourgeoisie, celle qui s'habille éthique, qui mange bio, qui fait du vélib', qui voit des racistes partout, des patrons voyous partout, des odieux réactionnaires partout, qui mène une guerre idéologique qu'elle pourrait peut-être bien remporter, vient de confirmer cette sortie bien sentie de celui qu'elle prend encore pour une icône, un dénommé Karl Marx : "Sur un terrain plat, de simples buttes font l'effet de collines ; aussi peut-on mesurer l'aplatissement de la bourgeoisie contemporaine d'après le calibre de ses esprits forts."

 

Charles CONSIGNY

Directeur de la rédaction du magazine Spring

www.spring-paris.com

 

Samedi soir, après avoir longé le mur de la Santé, nous dînons chez le fabuleux éthiopien Entoto.

 

GEDC7301.JPG

 

Nous n'inventons rien : le square proche de la Santé et de Entoto s'appelle... Square Albin Cachot ! 

 

Marceline Loridan-Ivens, mon autre Belle du Seigneur...

 

De : Marceline Loridan-Ivens <marcelineloridanivens@orange.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 13 juin 2010 22:32

 

Cher David que j’aime, aujourd’hui je te fais parvenir un texte que j’avais envoyé le 10 juin au journal Le Monde, comme on jette une bouteille à la mer, espérant un coup de bol, au moment où nous assistons à un pogrom (médiatique) planétaire. Médiatique - jusqu’à quand ? - Ce journal l’a mis sur ses pages électroniques - est-ce une façon de le censurer ? - Que dois-je en penser ?

Marceline

 

Mais, que vous a fait Israël ?

 

Quel est ce chœur unanime de condamnations contre Israël ? Quel est cet ensemble vertueux qui désigne Israël comme le coupable absolu ? Quel est ce tribunal planétaire où pas une voix ne manque pour désigner à la vindicte publique le responsable de tous les maux de la planète ? Il y aura même eu un imam iranien pour affirmer que l'éruption du volcan islandais était la punition divine des crimes du "régime sioniste".

 

De Dominique de Villepin à Noam Chomsky, tous se sont précipités dans les télévisions pour dénoncer "l'incroyable crime" commis par les soldats israéliens ! Trop de bonne conscience tue la conscience. Trop, c'est trop ! Qu'est-ce que nous dit cet accablement ?

 

Qu'il y aurait un Etat de trop sur la terre ? Non, bien sûr ! Israël possède de nombreux amis qui lui écrivent des lettres d'amour, pleines de conseils en forme d'épitaphe. Il y a même une célèbre journaliste américaine qui conseille aux Israéliens de rentrer "chez eux". Chez eux ? En Pologne, en Russie, en Algérie ! Pourquoi pas à Auschwitz tant qu'on y est ! Tant de sollicitude touche la vieille dame juive que je suis. Je crois que tous les Israéliens doivent être contents du constant intérêt qu'on leur témoigne et tous les juifs sont heureux de cette empathie sans cesse renouvelée. J'avais fait, il y a longtemps, le choix de la pensée universelle. Bien que je fus déportée parce que j'étais juive, j'ai cru que l'humanité, l'idée d'humanité, était plus forte que la charge des origines. Près de soixante ans plus tard, dois-je faire le constat de mon erreur ? Dois-je constater qu'être juif vous désigne jusqu'à la fin des temps comme le coupable des nations ? De quoi Israël est-il coupable ?

 

IL Y A UNE HAINE QUI N'ANNONCE RIEN DE BON

 

Même si la politique de son gouvernement est critiquable, est-ce de cela dont il est question ? Est-ce vraiment parce que cette opération militaire a été conduite et s'est mal terminée qu'il faille désigner ces soldats israéliens comme d'horribles assassins face à des agneaux turcs ? Pourquoi une telle mauvaise foi planétaire ? Pourquoi cette bonne conscience européenne à vil prix ? Pourquoi est-ce de l'Europe que fusent les critiques les plus virulentes ? De quelle morale cette Europe peut-elle se prévaloir ? Quelles bonnes grâces veut-elle s'attirer ? Et puis il y a la gauche, ma famille politique ! Qu'est-ce que c'est que ces alliances, ces rencontres avec ces fanatiques qui crient "Israël partira, Palestine vaincra !" Quels sont ces supposés trotskystes qui font cortège commun avec ceux qui font la prière en pleine rue ! La gauche a-t-elle perdu la tête ? Croit-elle vraiment que le Hamas va émanciper les classes laborieuses comme on disait jadis ? Croit-elle vraiment que l'islamisme défend la liberté de conscience ? Croit-elle vraiment que dans les banlieues la haine des juifs fait partie des contradictions admissibles au sein du peuple ?

 

Il y a de la folie dans le moment présent. Il y a une haine qui ne dit rien de bon, qui n'annonce rien de bon et je crains que la tolérance planétaire à l'égard de ce président iranien ne ressemble à l'accueil tolérant qui fut fait à Goebbels à la SDN en 1938.  Combien de temps reste-t-il avant d'autres horreurs programmées ? Des larmes compassionnelles, les juifs et les Israéliens n'ont que faire. C'est pour cette raison qu'ils ont créé Israël. Est-ce cela qui vous dérange tant ?

 

Numéro tatoué sur le bras gauche à Auschwitz-Birkenau : 78750

 

Marceline Loridan-Ivens, cinéaste

 

Publié en « Point de vue » dans Le Monde le 10 /06 /2010

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/06/10/mais-que-vous-a-fait-israel_1370630_3232.html

 

De : Ingrid Kemoun <kemoun@jeveuxaider.com>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 13 juin 2010 23:19

 
Merci à Marceline de donner un peu d'air dans ce concert des condamnations. Elle ne parle cependant pas de l'état palestinien : c'est pourtant au nom de ce peuple en proie à Gaza, aux mains des terroristes du Hamas que les "justiciers" s'insurgent; il faudra trouver le moyen de
l'affranchir du joug de ces bourreaux.
Merci Marceline, Chavoua tov
Ingrid Kemoun

 

Directrice de www.jeveuxaider.com
Solidarité & Développement Durable
01 55 73 12 26

 

Dimanche, au cinéma du Panthéon, nous découvrons enfin Un prophète...

 

GEDC7302.JPG

Et Hervé Témime en procureur... 

 

temime

De : Alexandre Aré <ar.e@club-internet.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 13 juin 2010 23:55
Objet : Analyse de Raymond

 

raymond-apres-le-premier-match.jpg

 
En espérant que l'équipe de France prenne exemple sur la Mannschaft...
Ça promet...
Amicalement
Alexandre
ARÉ
FOOTGOAL

 

GEDC7292-copie-1.JPG

 

François Grosliere et le bouclier de Brennus...

 

photo-1-copie-2.jpg

 

De : Christian Lorin <cl.comvoce@yahoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dim 13 juin 2010, 16h 59min 02s
Objet : Coup d'envoi à la Bastille !

 

lorin-lamour.jpg

Ce dimanche à 10h de la randonnée annuelle de Paris GDF Suez avec notre ancien ministre des sports Jean-François Lamour au départ de 12km privilégiés... Et oui, le grand luxe, revisiter les quartiers favoris du blog de l'Odéon, sans aucune voiture : l'Ile de la Cité, St Germain des Près, St Sulpice, Montparnasse, le Luxembourg. Pour revenir 3 heures plus tard à la Bastoche. Compte tenu du rythme paisible, sans compétition, nous partîmes 25 000, nous sommes revenus environ 25 000 aussi. Pour une fois la police et les organisateurs seront certainement d'accord...

Christian Lorin

 

L'adorable Camille, la filleule de Céline, en Dino e Lucia !

 

camille-rose-003.jpg

 

Eric Fottorino reçoit-il Pierre Bergé au Monde avec La vilaine Lulu sur son bureau ?!

 

vilaine-lulu.jpg

 

Un homme à sa fenêtre, rue de l'Annonciation...

 

GEDC7308.JPG(c) Céline

 

 

 

 

 

David & Céline vont dans le même bateau

Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens