Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 10:42

Vincent Crouzet nous livre sa version de l'affaire Clearstream.

(c) Photo Martin Bureau


Message du 21/09/09 à 23h09

De : Vincent Crouzet <vincent.nirvana@free.fr>

A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>


Cher David,


Nous avions tous les deux, il y a quelques jours, commenté l'affaire Clearstream pour nous alarmer des profonds dégâts provoqués, et particulièrement ceux qui ébranleront l'image de la République. Quels que soient les coupables, l'effet est là : le Président de la République entend pendre à un crochet de boucher un ancien Premier ministre. Le populisme va bon train, le Front National se frotte les mains à quelques mois des élections régionales, et le récurrent « Tous pourris » revient férocement à la mode au comptoir des bistrots.

 


Bravo, il n'y a rien d'autre à applaudir le désastre devant la médiocrité d'analyse et de prise de décisions de la supposée intelligentsia française. La conjonction des haines, des incompétences et des petites et grandes lâchetés nous mène à un procès kafkaïen.


Je t'ai dit que ce n'était pas l'auteur de romans d¹espionnage ou l'expert en renseignement qui s'exprimait, mais le citoyen qui ne se satisfait pas des opinions toutes faites, et qui cherche à prendre du recul devant l'avalanche des commentaires souvent médiocres, la plupart évidemment focalisés sur la rivalité entretenue entre Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin.


Trois réflexions de bon sens n'ont jamais été vraiment menées sur cette affaire (pardon si elles l'ont été, mais je ne les ai jamais entendues, ni lues, et particulièrement tout au long de ces dernières heures).


La première concerne la lucidité de Dominique de Villepin. Comment un homme intelligent, qui a exercé les plus hautes fonctions de l'administration française, aurait-il pu penser un instant qu'un simple bidouillage de listes informatiques puisse duper un magistrat instructeur, et en l'occurrence Renaud Van Ruymbeke, juge d'instruction rompu aux manipulations politiques, et que cette falsification grotesque, ce bidonnage grossier, puisse survivre à l¹étape de la première expertise des faux listings ?

 


La deuxième réflexion affaiblit considérablement l'accusation : c'est Villepin qui charge Rondot en janvier 2004 d'une mission de vérification des listings. Cette décision disculpe de facto Dominique de Villepin. Comment l'instigateur de l'affaire pouvait-il raisonnablement nommer l'un des plus responsables du renseignement français pour enquêter sur la véracité des listings, tout en connaissant leur caractère éminemment fictif et facilement démasquable ?


Le troisième point a trait à la traditionnelle question « à qui profite le crime ? ». L'armée des commentateurs a, durant de longues semaines, enfoncé gaiement les portes ouvertes : à Nicolas Sarkozy, bien sûr. Le début du procès révèle qu¹il n'est plus du tout certain que le Président de la République sorte gagnant politiquement de ce procès. À qui profite le crime ? L'unanimité a désigné Sarkozy. Certes. Mais tout bon thriller mérite plus de sophistication, et quelques premières évidences vite brouillées par de l¹imagination, de l¹audace, ou tout simplement de la curiosité. Le 14 février 2003, Dominique de Villepin prononce son mémorable discours d¹opposition à l¹entrée en guerre des Etats-Unis, et de leur coalition, contre l'Irak. Il incarne alors le visage résolu de l¹indépendance de la France. Trois années plus tard, deux personnalités issues de la majorité prétendent à la candidature à l'élection présidentielle de 2007. Le premier est gaullien, très réservé quant à l'alignement de la France sur la politique étrangère américaine, et plus particulièrement dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Le second est ouvertement atlantiste, libéral, fasciné par le modèle américain. Les premières révélations de l'affaire Clearstream éliminent Dominique de Villepin, le candidat gaullien, et laissent la voie libre au candidat atlantiste. À qui profite le crime ? L'énergie de Dominique de Villepin aux Nations-Unies, sa perplexité devant les supposées preuves avancées par la CIA concernant les armes de destruction massive irakiennes, ont considérablement remonté les milieux du renseignement américain contre ce ministre puis Premier ministre français impétueux, incontrôlable. Son élection en 2007 aurait représenté une très mauvaise nouvelle pour l'administration Bush, et un frein considérable à l'expansion américaine au Moyen-Orient, et en Asie Centrale. Un service de renseignement organisé, celui de la première puissance mondiale, comprend dans ses rangs des agents de haut niveau capable d'architecturer des opérations de déstabilisation, s'appuyant sur le traitement d'acteurs identifiés comme fragilisés, et prioritairement exposés à la manipulation. Ces opérations se révèlent complexes, ne laissant jamais en premier rideau des agents du service impliqué. On me répondra que c¹est une thèse hautement romanesque (normal, je suis romancier). Je dois constater simplement que trois objectifs ont été atteints : Villepin a été sanctionné, un président atlantiste a été élu, et aujourd¹hui l¹image de la France est singulièrement abîmée à l'étranger. Alors, j'aimerais aussi, sans verser dans le complotisme que j'exècre, que l'on puisse dire, écrire, que le crime profite également à la politique étrangère américaine, et que si tel était l'objectif initialement visé, que le boulot a été proprement exécuté.

Cette thèse, égoïstement pour le patriote et le républicain que je suis, a
au moins le mérite de blanchir et Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy, d'éviter trop de sang sur les murs, et de croire encore, en oubliant leurs faiblesses et ne retenant que leurs mérites, qu'aucune de ces deux hautes personnalités n'a travesti et manipulé la vérité, ni n'a profité de l'enchaînement des faits pour vouloir éliminer l'autre.


Pardon pour ces lignes qui sortent un peu de l'épure du blog (en fait, non, tout est permis chez David et Céline). J'aurais préféré te relater le remarquable salon du livre de Besançon, dans une région chère à Céline, mais j'en ferai part plus tard.

 

Bises à notre fée Céline.


Amitiés.


Vincent

 


Les lecteurs des Inrocks ne liront sûrement pas le scoop Closer de la page 9 :

"Marie Drucker abandonnée la veille de son mariage"

Et Alexandre Augustin, le journaliste de Closer ne cite jamais le fiancé que ses parents ont dissuadé d'épouser Marie Drucker. Ce flamboyant banquier d'affaires venait de racheter Les Inrocks et de prendre la direction générale de la banque Lazard.

Dans Le Figaro, Anne Fulda revèle le plan de loge du match PSG-Lyon. De Franck Riboud à Valérie Pécresse, de Rama Yade à Bertrand Delanoë, d'Eric Besson à Enrico Macias, de Luc Chatel à Alexandre Bompard, de Rachida Dati à Bernard Laporte. Mais pendant tout le match, je me suis demandé où Rolland Courbis aurait pu être placé et si les gendarmes seraient venus l'arrêter...


Frank Tapiro a ses raisons sur la vague de suicides chez France Télécom...

Message du 22/09/09 à 03h46
De : Frank Tapiro <
frank.tapiro@hemispheredroit.com> 
A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>
Objet : France Telecom

Cher David,

Je tenais à revenir sur la triste histoire des suicides de France Télécom.

J’ai fait ma petite enquête auprès d’un psychanalyste qui étudie les relations particulières que nous entretenons avec le monde du travail. De nombreux cas cliniques qu’il a accumulés depuis 25 ans lui permettent d’affirmer qu’on ne se suicide pas à cause de son travail. Cette analyse, tu le comprendras, vient en contradiction absolue avec le bruit médiatique qui a été véhiculé par les medias.

Certes, les mauvaises conditions de travail peuvent déclencher ou amplifier une situation déjà difficile, ou accentuer un état de souffrance préexistant sans pour autant être l’unique cause du geste fatal. Si il y a un danger à minimiser ou ignorer les causes profondes du mal, il y a un autre danger qui consiste à désigner l’entreprise comme coupable idéal de tous les maux de notre société. La longue entreprise de démolition de l’entreprise et de la notion de travail ne doit pas cacher les raisons véritables du malaise qui dépasse le simple cadre du travail. N’oublions pas que pour beaucoup d’entre nous, le lieu de travail est un lieu d’épanouissement professionnel, personnel et social.

Renault a connu une situation similaire il y a quelques années. Carlos Ghosn avait alors réagi de manière rapide et communiqué de façon efficace pour tenter d’enrayer le phénomène en prenant des mesures simples et cohérentes. Responsable mais pas coupable. En revanche, Didier Lombard, pourtant président de France Télécom, est coupable de ne pas être un pro de la communication.

"Contagion", "mode du suicide", "petit coup sur la tête" sont des mots malheureux qui ne font que démontrer l’importance absolue de réagir en cas de crise par une communication plus humaine. Ce n’est qu’un début, poursuivons le débat.

Amitiés

Frank Tapiro


Christine Boutin est intervenue ce week-end à Lyon au forum de Libération à Lyon.

De : Christine Boutin <chri78@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 21 septembre 2009 21:39
Objet : Forum Liberation


Depuis vendredi Lyon sous le soleil accueillait les nombreux débats organisés par Libération quand je suis arrivée. Après la visite de la biennale d''art contemporain et un magnifique dîner au Le Bec sur la Saône ou se côtoyait l'eau et le feu de la pensée française je suis intervenue avec D. Lapeyronie sur la problématique posée par les ghettos. Si nous n'avions pas les mêmes positions sur le communautarisme auquel je n'adhère pas nos conclusions étaient très proches : les ghettos se développent et se referment sur eux mêmes. Pour moi il y a urgence à prendre une décision politique forte ; vrai partage de la richesse (création d'un dividende universel) et droit de vote aux étrangers pour les élections locales. J'ai été heureuse de parler avec L Jaffrey, son épouse, Jean-Francois Kahn et bien d'autres. La table ronde avec Frédéric Mitterrand sur les racines culturelles de l'europe, magnifique. cb.





David & Céline vont dans le même bateau  

Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens