Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 08:49

De : Christine Boutin <chri78@wanadoo.fr>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 2 septembre 2009 00:12

 

Mon cher David,

 

Je sors de la projection du film de Jacques Audiard Un Prophète que je voulais absolument voir.

 

Quel film ! Il est magistral sur tous les plans.

 

Commençons par le plus facile pour aller vers le plus exigeant :

 

La musique tout d’abord : tous les registres ou presque soutiennent la densité de l’image, et permettent de se laisse porter, tant les images sont fortes.

 

Les prises de vues : elles ne négligent aucun détail et sont aussi remplies de poésie quand cela est nécessaire.

 

La prison : Alors là, pour tous ceux qui veulent essayer de connaitre les réelles conditions des détenus alors qu’il est très difficile de pénétrer dans le milieu carcéral, ils peuvent, en allant voir ce film, en percevoir la réalité : le bruit, les portes qui claquent, les murs remplis de salpêtre, le mitard et ses WC…

 



Le film se déroule dans une centrale et reste fidèle à ce type de prison où il y a peu de surpopulation. Mais imaginez les conditions de détention quand vivent dans une cellule de même taille 2, voire 3 détenus !


Les acteurs : Tahar Rahim interprète talentueusement ce jeune homme fragile qui devient le caïd et Niels Arestrup est sublime. Mais au-delà de leur magnifique interprétation, il y a dans ce film, comme un fil rouge : au-delà de la violence qui devient de plus en plus extrême, le jeune délinquant devenu prophète, garde toujours une profonde humanité, comme si le message était de nous dire, qu’il y a toujours, quelques soient les actes des Hommes quelque chose de Beau, de Grand en eux ! C’est en tous les cas ce que je crois et que j’ai ressenti dans ce très beau film. Une seule petite réserve, on pourrait croire que tous les gardiens de prisons sont des pourris. Ce n’est pas vrai et je tiens à leur rendre hommage.

 

En conclusion, allez voir ce film magnifique, il aidera chacun d’entre nous à prendre à bras le corps la question du traitement de la réinsertion. Et... vous choisirez autre chose pour passer une soirée de détente !

 

Christine Boutin, qui va participer en fin d'après-midi à la réunion des élus de la majorité autour de notre président, a apprécié la déclaration de rentrée politique de notre chanteur et poète populaire, Francis Lalanne...

 

De : Christine Boutin <chri78@wanadoo.fr>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 1 septembre 2009 19:03

Objet : Candidature de FL

 

C'est avec grand intérêt que je viens de lire sur ton blog la déclaration de Francis Lalanne. Quel souffle et quelle détermination ! La langue de bois il ne connaît pas ! C'est ce qui lui a permis de faire son bon score aux Européennes. En tous les cas, sur la taxe carbone je pense qu'elle est injuste pour les plus fragiles et en particulier pour les familles, elle n'est pas à la hauteur des besoins si elle remplace la TP, elle peut mettre une nouvelle fois le pauvre citoyen en situation de psychose face a un problème qu'il ne maitrise pas ! (la production de CO2 que nous produisons tous en respirant !). Il faut d'autres réponses.

CB

 

De : Charles Consigny <cconsigny@spring-paris.com>

À : David Genzel <david.genzel@yahoo.fr>

Envoyé le : Mardi, 1 Septembre 2009, 10h16mn 40s

 

Et Charles Consigny sur http://charlesconsigny.unblog.fr !

Bon ça ne parle pas beaucoup de Boutin mais quand même :-)

Biz

Charles

www.spring-paris.com

 

Guy Carlier, en duo avec Marc-Olivier Fogiel sur Europe 1, a été séduit par Nadine Morano.

 


Le président de l'AACC joue les modérateurs dans l'affaire Vincent Tong Cuong vs Vincent Moscato.

 

Message du 01/09/09 à 20h27

De : Nicolas Bordas <nicolas.bordas@tbwa-france.com>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

 

Bonjour David,

 

Je réponds avec un peu de retard à votre mail de samedi qui m’avait échappé (car je l’avais pris pour le mail quotidien qui renvoie sur votre blog ;-), mais la sagacité de mon assistante Susanna a une fois de plus porté ses fruits... Désolé d’avoir raté l'opportunité d’un commentaire sympathique à l’égard de Michel Cacouault ;-)

 

A titre personnel, la réaction d’Eric prenant, à juste titre, la défense de son frère, m’a doublement touché, pour ne pas dire ému. Parce que le racisme ordinaire ne peut-être accepté. Mais aussi parce que la valeur de fraternité, chère à Edgar Morin et à Régis Debray, prend ici un sens et une force toute particulière.

 

A titre professionnel, je ne soutiens pas ceux qui veulent « faire justice » à la place de la justice, en appelant au boycott de la radio RMC-Info ou du groupe NextradioTV. Il me semble qu¹il faut savoir séparer la responsabilité individuelle d’un journaliste ou d’un animateur, fusse t-il coupable en direct à la radio, de celle d’un média ou de son patron. Je connais bien Alain Weill pour qui j’ai beaucoup d’estime, et je ne pense pas qu¹on puisse lui prêter quelque complaisance que ce soit à l’égard du racisme. Si l’on en croit Sénèque « on doit punir, non pour punir mais pour prévenir ». Le sujet n’est pas de trouver une punition pour Alain Weill, mais de limiter, par l'éducation, les risques qu’un Moscato des ondes ne récidive.

Cordialement

Nicolas

 

Eric Tong Cuong "corrige" Frank Tapiro.

 

De : Eric Tong Cuong <etc@lachose.fr>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 1 septembre 2009 10:11


Ben voyons, la thèse officielle RMC de l'incompétence. Donc voilà, Moscato, le gars qui s'occupe de l'émission sur les paris sportifs n'y connait rien et mon frère n'est pas visé ? Même si on avale leur couleuvre, boa constrictor, il n'en reste pas moins que le propos nauséeux sur les chinois. Encore une fois, remplacez Vincent par Obama, Chinois par Noir, atelier à 12 ans par champ de coton, et Chinois dans le football par Noirs en politique (qui comme les Chinois dans le football ne sont pas nombreux en politique), ca sent vraiment des pieds non ? Frank, je t'adore mais là tu me la joues chat bite.

 

Stéphane Watelet a beaucoup apprécié l'intervention de Frank Tapiro.

 

De : Stéphane Watelet <sw@editionstelemaque.com>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 1 septembre 2009 16:43

Objet : Enfin le dialogue : quelqu'un parle à MOSCATO !

 

Cher David,

 

Tout en partageant la lassitude écœurée et la colère des injuriés, Frank Tapiro a fait le pas qui s'imposait : parler à Moscato. D'évidence, il y a plus d'ignorance, de facilité, d'incompétence journalistique (autre vrai enjeu de ce débat) que de haine xénophobe à proprement parler chez le chroniqueur de RMC. Encore faut-il le faire s'exprimer, s'expliquer... s'excuser. Cette « affaire » nous le rappelle : le combat n'est jamais gagné. Le dialogue, toujours un passage obligé... et c'est peut-être malgré tout, bien ainsi.

 

Message du 01/09/09 à 16h41

De : Pierre de Bonneville <pierre@debonnevilleorlandini.com>

A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>

 

David, tu me demandes un petit commentaire.

Dès le 27 juillet, en avant première, l’agence De Bonneville Orlandini faisait les faveurs au blog David et Céline de la parution, de l'apparition de NIKOS sur NRJ. Le magnifique page que lui consacrent nos amis Inrockuptibles pose la question essentielle et enrobée de fiel : mais au fait, qui écoute NRJ le matin ? Eh bien les services media peuvent leur répondre : un peu plus que de gens qui lisent Les Inrockuptibles, près de 2.500.000 personnes... Bien entendu, avec Nikos on compte que ça fasse plus.

 


Dans Charlie Hebdo, cette saillie en dernière page :


"Tous les frères Kennedy sont morts,

tous les frères Castro sont vivants.

C'est bien la preuve que le système de santé cubain

est meilleur que le système de santé américain"

 

Message du 01/09/09 à 21h00

De : Patrick Jelin <jelinblog@jelin.net>

A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>

Objet : jelinblog « on the corner »

 

Juste Une Photo


" On the Corner " ou comment passer un bon moment à Harlem ?

 

Aparté, pour ceux qui suivent.

C'est en 1972 que Miles Davis produit « On the corner » le premier 30 centimètres d'une nouvelle sorte de jazz-funck psychédélique qui sera durement critiqué par les puristes. La couverture sur fond jaune de cet album représente les caricatures des habitants de Harlem qui semblent sortir tout droit d'un film de Spike Lee.

 

Jusqu'en 1992, la réputation d' Harlem était celle d'un coupe-gorge. A partir de la 90ème rue, le promeneur qui remontait Madison Avenue hésitait à aller plus haut dans Manhattan. 17 ans plus tard, Harlem est devenu un lieu de gaieté et de fantaisie qui se développe en s'appuyant sur sa différence culturelle.

 

Il est vrai que l'on voit encore trainer quelques camés, prostituées et « délirants » cela fait partie du folklore, une certaine image modelée très longtemps par la misère. Mais Il y a dans ce coin là quelque chose d'autre qui rend l'urbanité supportable, c'est l'âme d'un village.

 

Message du 01/09/09 à 22h41

De : Frank Tapiro <frank.tapiro@hemispheredroit.com>

A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Sublime

 


Sublime émission mardi soir sur France 2 : Terre inconnue avec Gilbert Montagné, présentée par Fréderic Lopez. Une émotion intense, des images du Tibet merveilleuses, un grand moment de service public qui réhabilite pour longtemps la Télé réalité telle qu’elle devrait être. Plus de réalité pour plus de vérité, plus de sincérité. Un grand moment qui a fait couler des larmes et qui fera couler a coup sur beaucoup d'encre. Bravo.

Frank Tapiro

 

Au théâtre des Feux de la rampe, Annie Papin lit les lettres de Grisélidis, la catin révolutionnaire à Jean-Luc Hennig.


De : Cyril Perrin <cyril.perrin@affinioninternational.com>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 1 septembre 2009 14:09

Objet : Cyril Perrin expose à la fondation


Bonjour,

Après le théâtre en Juillet, j’ai le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition collective à laquelle je participerais le 19 et 20 Septembre 2009, à la Fondation Eugène Napoléon (254, rue du Faubourg Saint-Antoine - 75012 - Paris)


Le vernissage aura lieu le 18 Septembre 2009, de 18h30 à 22h30, et vous pourrez voir des peintures, des sculptures, des photographies (dont mon thème sur la Pologne - http://www.monpointdevue.com/errancepolonaise)

Au plaisir !

Cyril Perrin

 


De : Librairie Mazarine <librairie@lamazarine.com>

À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>

Date : 1 septembre 2009 11:35

Objet : Arman : « L'Afrique à l'œuvre »

 


Parcours des Mondes, Edition 2009

Vernissage le mardi 8 septembre à partir de 15 heures.

 


From : Remi Gross <remi.gross@pimentddb.fr>

To : David Genzel <david.genzel@gmail.com>, david.genzel@voila.fr

Date : 2009/9/1

Subject : Molitor

 

http://www.flickr.com/photos/thewebjourney/sets/72157620250834474/

 

Aux quadras du PS ou de l'UMP, nous dédions ces propos de Christophe Honoré dont vient de sortir le sublime Non ma fille tu n'iras pas danser, dans Les Inrocks :

 

"Les quadras, quand j'étais au collège, on nous appelait la bof-génération, on était décrit comme dépolitisé, très peu considéré. Et là-dessus est arrivé le Sida, qui a fait de nous la première génération à démarrer sa sexualité au moment précis où on nous disait que le sexe était la mort. On a grandi avec des images de cadavres, des destins à la Hervé Guibert ou à la Klaus Nomi. Et puis, depuis quelques années, on nous appelle les bobos, ce qui est une nouvelle façon de nous déconsidérer, de faire de nous des petits nantis démagogues"

 

Genevière Brisac, co-scénarite du film, a édité en 1996 à l'Ecole des loisirs le premier livre de Christophe Honoré pour enfants, Tout contre Léo.

 

Et hier, au dessus de l'Alacazar, rue Mazarine...

 

David & Céline vont dans le même bateau

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens