Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 09:07
"Qui ne saisit pas des allusions,
ne lui dites pas des explications"
Hallaj


Le Falcon 7X qui transportera désormais Nicolas Sarkozy a été livré dans le plus grand secret par Dassault à l'armée de l'air le 3 juillet, a révélé jeudi Le Point.fr. Selon Le Point, le Falcon 7X a déjà été baptisé "Carla one" par les pilotes de l'armée de l'air.

(c) Photos Ellen Von Unwerth


De : Alain Chouffan <achouffan@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 11 juillet 2009 21:09


Céline, tu me tues. Où vas-tu trouver ces super photos de Carla ? Déjà amoureux d'elle, il ne me reste plus que le suicide ! Vu l'amour que tu me portes tu m'en empêcheras. Donc, jusqu'à quand comptes-tu me faire souffrir !


Le célèbre blogueur, Philippe Bilger, s'est félicité des peines exemplaires à l'encontre de Fofana et de ses affidés, conformes à ses réquisitions.



Parallèlement, le procureur Philippe Bilger parle de son père dans Paris-Match cette semaine :


Fils de...
« Mon père, Joseph Bilger, a été condamné à la Libération à dix ans de travaux forcés pour collaboration avec l'ennemi. Il avait, au nom de la politique du moindre mal, entretenu des relations avec l'administration lorraine, sous tutelle de l'occupant. Si ma passion professionnelle m'a conduit à affronter les accusés, à les écouter, peut-être à les comprendre, c'est parce que mon père a été accusé, qu'il a été condamné et qu'on ne chasse pas aisément son père de soi. »


Clin d'oeil de l'histoire, de la petite histoire, Francis Szpiner, qui s'est élevé avec véhémence contre les sentences de la Cour d'assises, se retrouve dans le Figaro Madame avec la célèbre Madame Claude.

 

"David, Tu peux être tranquille,

le nom des clients de Mme Claude fait partie du secret professionnel !
Amitié, Francis Szpiner"


 

Message du 12/07/09 à 17h07
De : Anna-Patricia Kahn <apkahn@mac.com>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>
Objet : De l'usage de l'icone...


Chère Céline, cher David,


Certaines icones refusent de disparaître, de se laisser refouler de l'In/conscient(ce) collectif ou du paysage, comme vous préférez : Prenez la tête de Vladimir Illitch Lénine, personnage avec ou sans casquette internationalement reconnu et portant fièrement la barbichette. Pour mieux canoniser le révolutionnaire russe, les maîtres dirigeants de l'ex-DDR firent construire en 1950 une statue de granit, évidemment rouge, de 19 mètres de haut. Cette œuvre fut commandée à l'artiste soviétique Nikolai Tomski, sculpteur et responsable de la rénovation du mausolée Lénine à Moscou.

 


La statue de Vladimir Illitch fut érigée au beau milieu de la place... Lénine à Berlin, anciennement Platz Landsberger et qui aujourd'hui s'appelle pompeusement Place des Nations Unies. Lorsque le monument à la gloire du camarade fut fixé dans le sol allemand il y eut des flonflons, des drapeaux rouges et des timbres de commémoration. Mais l'histoire roule, pardon, sa bosse ce qui allait avoir des conséquences funestes pour la tete bien faite, mais pesant très lourd de l'homme de la Léna. Juste après la chute du mur de Berlin, il y a 20 ans, la tete en granit fut décapitée... du reste de l'œuvre. Le monde avait changé. Le rideau de fer était tombé. Le géant et son monument n'étaient plus bons à regarder. Pour venir à bout de cette pièce gigantesque, les travailleurs de l'ex DDR durent casser le totem en 129 morceaux. Malheureusement il n'y avait pas de blogs à l'époque pour entendre les voix désenchantées des Berliner. Il fut alors décidé de sauvegarder le crane en pierre grâce à une initiative citoyenne et paraît-il, à la demande express de la famille du sculpteur soviétique.


Pour ne plus voir ce que l'on avait trop vu, on décida... d'enterrer la grosse tête, qui parait-il, aurait perdu un bout d'oreille dans l'affaire.


Mais certaines images refluent avec la rythmique du ressac et ce au cœur de Berlin.


Il vient d'être décidé d'exhumer de nouveau la tète enterrée et de la présenter au public en automne 2012 : Elle devrait constituer la pièce maitresse, le chef-d'œuvre en quelque sorte, d'une exposition dans la citadelle de Spandau !


Je vous embrasse tous les deux,

Anna-Patricia Kahn

 

Olivier Roller :
- Ce qui me ferait plaisir, serait que Pierre de Bonneville fasse une photo de Françoise dans mon expo d'Arles.


De : Pierre de Bonneville <pdebonneville@gmail.com>
À : Genzel David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dimanche, 12 Juillet 2009, 17h47mn 45s
Objet : Françoise de Bonneville est arrivée dans le Midi

 

Françoise de Bonneville est arrivée depuis deux jours dans le Midi

où elle s'adonne au farniente et à la remise en route de sa maison.


Hier après-midi, dégustation de sorbets chez Christian Constant, 37 rue d'Assas. Le glacier chez qui il m'est arrivé de croiser Robert Badinter...

 


Puis visite de l'expo Zadkine sur papier, au sublime musée Zadkine.

 


De : Alain Demouzon <aldem@club-internet.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 11 juillet 2009 11:30

 

(c) Photo Vincent Lucas


A quel propos, on se le demande ?! Je ne connais pas Siné Hebdo. Dans le numéro de juin de Lire, l'édito de François Busnel s'intitulait « Polar et préfaces ». L'as-tu vu, l'as-tu lu ? Les éloges consacrés à ma présentation des nouvelles de Chandler m'ont laissé perplexe. Au Marché de la Poésie, place Saint-Sulpice, je me suis dit que j'aurais pu t'y rencontrer, comme il y a quelques années. Mais non... Le temps passe et le désert gagne. Bien à toi.

ad


A Avignon, Jean-Quentin Châtelain dans Ode maritime de Pessoa, mis en scène par Claude Régy, crée une fois de plus l'événement par son interprétation hors normes.

 


Tout comme Michaël Lonsdale va susciter l'émotion aux Lectures sous l'arbre sur le plateau du Vivarais-Lignon, entre l'Ardèche et Haute-Loire, du 18 au 23 août en évoquant son travail avec Marguerite Duras.

 

(c) Photo Olivier Roller


Message du 10/07/09 à 15h57
De : Joseph Vebret <vebret@gmail.com>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>
Objet : Bonjour d'Auvergne


Cher David,

Pardon pour cette réponse tardive : j'ai quitté Paris le lendemain de notre rencontre et me trouve en Auvergne pour deux semaines, dans un village médiéval, sans Internet, sans portable ; les ondes ont des difficultés à se faufiler entre les volcans... Je profite d'un passage éclair à Clermont pour vous écrire ces quelques lignes et vous dire combien j'ai été heureux de vous revoir et d'avoir des nouvelles de quelques uns de nos amis communs perdus de vue depuis mon changement de vie.

A très bientôt j'espère.

Joseph Vebret


Philippe Toussaint vient de réaliser le buste en chocolat de Nicolas Sarkozy. Le chef-cuisinier du Relais de Vincey, situé entre Epinal et Nancy, est aussi un remarquable chocolatier.

 


Girlfriend Experience, de Steven Soderbergh, est absolument fascinant. Nous n'oublierons jamais la vie de Chelsea, ni la dernière chronique de Jean-Michel Frodon dans Les Cahiers du Cinéma...

 


Bertrand Dicale me touche beaucoup dans La Croix avec cette phrase :

 

"Pourquoi peut-on rester stoïque
devant Ne me quitte pas de Brel
et pleure-t-on à chaque fois que l'on entend
Three little birds

par Bob Marley ?"



 

 





David & Céline vont dans le même bateau


Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens