Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 08:52
Céline, hilare :
- Je sens une intention derrière ce titre. Tu penses que le rapprochement avec l'actualité va se faire instantanément ?
Je lui réponds en souriant :
- Bernard Brochand et les femmes des autres !


Message du 18/05/09 à 12h52
De : Pierre de Bonneville <pierre@debonnevilleorlandini.com>
A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>


Pendant que ce pauvre Axel doit monter les marches du Palais des festivals à genoux pour accéder enfin, épuisé, a la main de Bernard Brochand, ma femme, Françoise de Bonneville, elle, est très attendue... Différence de capacités de locomotion ? De réseau d'influence ? De séduction naturelle ? De destin ?

 


De : Axel Brucker <trailersmuseum@wanadoo.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 18 mai 2009 19:19


Brochand et les femmes... des autres.


Cher & sublime David Genzel,

J'apprends que de Bonneville, l'inventeur du nœud-papillon que l'on porte à Cannes (tous les pubeurs se souviennent de : « 2-beaux-nœuds-ville-or-lent-dit-nid ») va bientôt faire l'outing de sa femme dans les bras de la plus grande réussite de l'après-pub, Bernard Le Magnifique. Alors, moi aussi, je l'avoue, ma femme s'est jetée, à Cannes, dans les bras de B.B. et m'a encore demandé, ce que j'avais prévu, moi, pour notre « après la pub ». Du genre, « C'est pas avec tes cotisations de Publicis et du Matin de Paris que tu vas continuer à m'emmener à Cannes ! Bernard, lui... quelle réussite ! »

Enervant le Brochand, non ?

AB

 


De plus en plus, Christophe Girard est cité comme futur pensionnaire de la rue de Valois.

 

(c) Photo Olivier Roller


Hier, formidable déjeuner à La Société, le nouveau restaurant des Costes, place Saint-Germain des Près, avec Jean Feldman et Edouard Moradpour.


Message du 19/05/09 à 01h03
De : Edouard Moradpour <e.moradpour@eurorscgmoradpour.ru>
A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>
Objet : Merci !


Mon Cher David

Je voudrais te remercier d avoir organise cette rencontre magnifique avec Jean Feldman aujourd'hui. C'est la première fois que je rencontrais Jean et pourtant j'avais l'impression que je le connaissais depuis toujours. Pour moi, Jean était une « Idole » et j ai découvert qu'en plus, c'était un « Etre Humain ». Et j ai aussi eu le privilège de découvrir, dans son atelier, ses sublimes Créations en carton, chargées d'Energie Positive et d Amour.

Avec Amitié.
Edouard

 

Jean m'a amusé pendant le déjeuner en me narrant son analyse de trois ans avec Portnoy qui ne lui a donné qu'un seul mot :
- Dans genou, il y a Je et Nous.
Ce mot m'a rappelé la sublime Echarpe de Maurice Fanon...


Quand on se disait vous
En regardant le soir
Tomber sur nos genoux
C'est encore une fois
J'ai voulu revoir
Comment tombe le soir
Quand on s'aime à genoux


J'étais face à la fenêtre qui donne sur L'Entrecôte de la rue Saint Benoît. Ce lundi, il n'y avait pas foule et les serveuses faisaient le trottoir. Je ne m'explique pas pourquoi les serveuses de L'Entrecôte me plaisent davantage que celles de chez Costes.


Message du 18/05/09 à 18h24
De : Jean Feldman <jean.feldman@orange.fr>
A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>


Regardez les vidéos de Matt.
A quoi ressemble la pub aujourd'hui :

http://wherethehellismatt.com/

Ami
Jean


Message du 18/05/09 à 13h06
De : Dominique Julien <julien.dominique@atjust.net>
A : Nicolas Bordas <nicolas.bordas@tbwa-france.com>
Objet : Bonjour Nicolas


Etre photographié par Olivier Roller est un instant très différent.
Tu verras, toute son énergie est si palpable qu¹il fait totalement disparaître l'objectif.
Le résultat compte moins que le souvenir de la rencontre.
Même si objectivement, l'image est difficile car très peu fondée sur l'embellissement.
Néanmoins, merci pour cette gentille attention dans ton mail.
A bientôt
Dominique


Avec Edith Lecoq, nous avons débriefé l'après-midi Un café, un écrivain.


(c) Photo Louis Monier


De : Agnès Michaux <agnes.michaux320@orange.fr>
À : David Genzel david.genzel@gmail.com
Date : 18 mai 2009 12:35


Chère David et Céline,

Merci d'avoir arrêté votre œil sur ce moment. Ce furent deux heures de dédicace très agréables. Juste une chose : Michaux et non Michaud. Je tiens à ce joli X. À très vite au café de la belle déesse !

Agnès

 


Samedi matin au Flore, nous avons enfin rencontré Patrick Jelin !


Message du 19/05/09 à 07h44
De : Richard Zrehen <r.zrehen@gmail.com>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr >
Objet : Mémoire sélective


Où il est question de souvenir, d'émotion et de pédagogie...


Le Pyla ou Pilat (c) Photo Patrick Jelin


Dans la dépêche n° 2 357 de MEMRI (The Middle East Media Research Institute) datée du 14 mai 2009, on peut lire ceci : « Selon le site yéménite www.yemenportal.net [en arabe], une bibliothèque et une salle de conférence nommées Wafa Idris ont été inaugurées à l'hôpital de la Mère et de l'Enfant de la province d'Ibb, au sud du Yémen. La cérémonie d'inauguration, à laquelle assistaient des fonctionnaires yéménites, a été ouverte par Samir Al-Kuntar, du Front de Libération de la Palestine, récemment relâché d'une prison israélienne [Voir, dans cet espace, Re-effets d'optique et Un curieux penchant IV, mis en ligne respectivement le 24 juillet 2008 et le 5 mars 2009].
Les orateurs ont exalté la résistance et les auteurs d'attentats-suicides, et des petites filles ont lu des textes et des poèmes. »

Pour lire la suite, cliquer sur le lien suivant :
http://www.richardzrehen.blogspot.com/


Message du 18/05/09 à 17h09
De : Jean-Jacques Moscovitz <jjmoscovitz@free.fr>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>


Bonjour DAVID ET CELINE,
OUI, ON EST AU POINT DE LA LIMITE EXTREME AVEC LE FILM DE PRAZAN.
MERCI DE TON APPROCHE DES CHOSES.
JJM


Message du 19/05/09 à 03h07
De : Fred Siksou <fred.siksou@free.fr>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>
Objet : Kliclo invitée de Image et Psychanalyse


Chers David et Céline,

Merci de votre message de ce soir, vous êtes non seulement excusés, mais vous pourrez aussi avoir une visite guidée et privée de l'atelier de Kliclo à la date de votre choix...
Amitiés
Fred

 

Vannina Micheli-Rechtman & Kliclo


 Quelques lignes en résumé de la rencontre au 4, place Saint Germain des Près.


Le séminaire mensuel « Image et Psychanalyse » en partenariat avec « Le Regard Qui Bat... », animé par Vannina Micheli-Rechtman et Jean-Jacques Moscovitz, avait invité hier soir Kliclo artiste plasticienne. Entourée de ses œuvres, Kliclo a été brillante dans ce qu'elle a su nous dire de la genèse de son œuvre et dans le débat qui s'en est suivi. Quand des psychanalystes interrogent Kliclo et que son œuvre dialogue avec le temps : du silence au cri contre l'oubli et de la trace au résidu...

 

Jupiter

 

Le livre brulé

 

De : Francine Disegni <fdisegni@hotmail.fr>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 18 mai 2009 19:46


Anne Le Musical : Hommage à Anne Frank au Théâtre Dejazet du 5 Mai au 30 Juin 2009 les Mardi et Mercredi, les Samedi à 15h.


http://www.youtube.com/watch?v=Tr1VTnDq2uY


Message du 17/05/09 à 21h51
De : Bruno Abraham-Kremer <brunoabrahamkremer@free.fr>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>
Objet : La Vie... c'est maintenant !


Chers amis,

Après un mois et demi de représentions, c'est un plaisir de partager avec vous l'accueil enthousiaste de la presse ... et du public. Mais, LA VIE (SINON RIEN !) n'est pas éternelle... A tous ceux qui seraient désolés de l'avoir raté, un petit rappel amical : ... Faites nous signe, vite !

Chaleureusement.

A la Vie !

Bruno Abraham-Kremer

VISONNER LA BANDE ANNONCE :

http://www.visioscene.com/spectacle.php?idProduct=2176&page=5&video=1&btns=&archive=


Message du 18/05/09 à 15h47
De : Anna-Patricia Kahn <apkahn@mac.com>
A : David Genzel <david.genzel@voila.fr>
Objet : Chancelière-bonne voisine et Pierre Le-Tan

 


Ce lundi de l'autre coté du Rhin, pour contrecarrer les effets indésirables du blues du dimanche soir, la télévision allemande a invité la chancelière Angela Merkel : Pendant 75 Minutes Monsieur et Madame Tout-Le-Monde ont pu papoter avec une dame vêtue de rose bonbon à la coupe blonde et sage et au sourire prévenant: Oyez, oyez braves gens cette recette-là fonctionne à merveille de l'autre coté du Rhin. Angie a prêté une oreille attentive à une retraitée dont les avoirs ont fondu à cause de Lehmann. Son conseil : « N'attendez pas, allez au tribunal ». À celui qui s'inquiète de la crise, elle propose, sans tergiverser : « Tenez bon ! » Au jeune homme, angoissé de ne pas pouvoir faire vivre sa famille, elle recommande : « N'attendez pas de rencontrer une femme qui gagne bien sa vie, apprenez un bon métier. » Le public attendit avec impatience les dernières dix minutes du show télévisé consacré enfin, à Angela, la femme derrière la politique : On n'y a appris de sa bouche que si elle est fatiguée...elle dort ou bien se met en cuisine: Angie, la parfaite voisine dont rêvent certains allemands, sait, selon elle, préparer une très passable soupe aux pommes de terre et une fort gouteuse roulade de bœuf accompagnée de sa petite purée. Ce matin la presse allemande concluait uni sono : Si cette semaine le citoyen de base devait voter : Angie remettrait le couvert... Du coup et remesurant une fois de plus l'abime qui sépare la France de l'Allemagne une idée m'est venue: pour éclairer d'autres aspects, sans tomber dans le satirique, pour dévoiler ce qu'a de mystérieux cette dame en béton il faut un magicien d'images: Olivier Roller a certes l'objectif, mais il dit ne pas aimer photographier les dames. Je suis allée re-voir les portraits tout en acuité et filigrane de Pierre Le Tan, exposés en ce moment à l'institut français de Munich et me suis prise à imaginer les traits et couleurs que dévoileraient le dessin de Pierre Le-Tan. Qu'en pensez-vous ? Faut-il le lui demander ? Dévoiler les mystères, nous adorons chez Clair...

A bientôt,

Anna Patricia Kahn

www.clair.me


Message du 18/05/09 à 12h25
De : Sylvestre Rossi <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : David Genzel <davidgenzel@voila.fr>
Objet : Le Prophète


Cher David,

Ici, à Bastia, ça rue un peu dans les brancards à propos du film de Jacques Audiard, à cause une fois de plus de l'image passablement diabolique des corses qui est véhiculée. Le président du festival du film italien de Bastia et le directeur de la rédaction de Corse Matin sont assez remontés. Mais je pense que tout va rentrer dans l'ordre car le film, paraît-il, est excellent et que tout le monde ici respecte Jacques Audiard ainsi que la mémoire de son père, le grand Michel Audiard. J'espère de tout cœur que cette polémique n'enflera pas, relayée par les grincheux professionnels mais qu'au contraire elle fera long feu. Un artiste a le droit de s'exprimer par la fiction. Les gens ne sont tout de même pas dupes, ils ne confondent pas nécessairement fiction et réalité.
Bien amicalement
Sylvestre


De : Amélie Bulté <abulte@avocat-bulte.com>
À : David Genzel <david.genzel@gmail.com>
Date : 18 mai 2009 12:52


Cher David,

Je rebondis sur les mots d'Alain Chouffan. Karim ne suscite pas l'indifférence. Il suscite. Il excite, il exaspère, il force l'admiration, il pousse, il écrase, il irrite, il fait rire, nous enivre et sait parfois faire sortir le meilleur de soi. Karim a mille facettes, Olivier Roller en a encore trouvé quelques unes bien cachées.
Le livre, oui il faut le lire. A travers son parcours, c'est celui de milliers de détenus qui y est décrit. Le pot de terre contre le pot de fer, en somme l'enfer. Ce livre, c'est une seconde libération. Le combat n'est pas fini.


Et Clara Dupont-Monod fait plaisir à Céline en mettant en valeur dans Marianne le John Dillinger de Thierry Guitard.


Le 11 septembre Mohamed Sifaoui publie sa BD : Ben Laden dévoilé, avec Philippe Bercovici (12Bis éditions).

 


Rue de Condé, en vitrine à La nef des fous...

 


 

 

 

 


David & Céline vont dans le même bateau



Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens