Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 08:42

- Tu crois que Séguéla a sorti cette formule, qui fait le mur du çon du Canard, pour rentre hommage au président ?! Ou tout simplement pour draguer le plus gros budget du secteur HBJO ?!


Message du 17/02/09 à 12h31
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Ils nous la sorte grosse


Cher David,

Il y en a deux qui viennent de nous la sortir grosse (comme on dit à Marseille). D'abord Axel Kahn (le frère de l'autre) qui nous dit « On doit impérativement respecter l'autre », tout de suite après avoir craché son incommensurable mépris pour Eric Besson. Mais le top de la grosse sottise, c'est pour Séguéla : « Un homme qui n'a pas une Rolex à cinquante ans a raté sa vie ». Il fait fort, il se surpasse. D'autant que n'importe qui peut se payer une Rolex à trente ans ou à n'importe quel âge, du moment qu'il travaille. J'ai connu un adjudant de pompier qui très jeune avait une Rolex submariner en or, un barman qui avait une Cadillac et qui vivait en H.L.M, un aristo, propriétaire de je ne sais combien de maisons magnifiques qui prenait les transports en commun. Je connais le fils d'un homme immensément riche qui a fait vœux de chasteté, de pauvreté et de silence. Enfin, bref... Je m'arrête là, ça m'énerve trop. En revanche, un type ou une nana qui raisonne depuis toujours comme un petit vieux ou une petite vieille, genre Ségolène ou Nicolas, et qui ne paie pas à cinquante ans l'ISF est vraiment un naze ou une naze, ça c'est clair. Donc tout est normal.

O Peuchère ! (Raimu)

Bien amicalement
Sylvestre


- Tu crois que Séguéla, en début de carrière, aurait sorti cette affiche pour la Gironde qui va sévir début mars à Paris ?!
- A ses débuts, mais c'était une autre époque...



Alain Chouffan nous parle d'un autre pianiste...

From : CHOUFFAN Alain <achouffan@wanadoo.fr>
To : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 2009/2/17


Cher David,


Il y a une petite info qui est passée inaperçue et qui mérite pourtant d'être connue. Et divulguée. Te souviens-tu du film Le pianiste de Roman Polanski, sorti en 2002. Un film formidable qui a obtenu, si j'ai bonne mémoire, trois oscars - meilleur réalisation, acteur, adaptation - dont un pour Adrien Brody -


(c) Photo Peter Lindbergh


et magnifique dans le rôle de cet officier allemand, Wilm Hosenfeld. Eh bien, cet officier vient d'être reconnu « Juste parmi les Nations » à titre posthume pour avoir sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale. C'est le Mémorial Yad Vashem de l'Holocauste, à Jérusalem, qui l'a annoncé, lundi. Wilm Hosenfeld, officier de la Wehrmacht, était basé à Varsovie. Le musicien juif polonais Wladyslaw Szpilman, dont l'histoire a servi de base au film Le pianiste, a écrit au Mémorial pour expliquer comment, en novembre 1944, Hosenfeld lui a fourni une cachette, de la nourriture, des couvertures et un soutien moral. Un autre rescapé, Léon Wurm, a témoigné que l'officier, qui travaillait au Centre de sports de l'armée, l'avait employé dans ce centre après son évasion d'un train vers Treblinka. Wilm Hosenfeld, qui avait rejoint le parti nazi avant la guerre, a dévoilé par la suite dans ses lettres et carnets son « dégoût » et son « horreur » devant l'extermination des juifs, explique le Mémorial. Après la guerre, Wilm Hosenfeld a été arrêté et emprisonné par les Soviétiques. Il est mort en 1952 en détention.



Le fils et les deux filles de l'officier, qui vivent en Allemagne, recevront la médaille et le certificat de « Juste parmi les Nations » au nom de leur père, prochainement. C'est beau non ?


PS : Excellent le mail de Sylvestre Rossi. Je n'ai pas de Rolex et ne paie d'ISF, donc je suis plus que normal ! Et heureux !


Donc ça fait vraiment plus de 20 ans que Carla Bruni et Marine Delterme sont amies !


Helena Christensen succède à Carla Bruni comme ambassadrice de la griffe Tommy Hilfiger pour sa campagne en faveur de la prévention du cancer du sein, au profit de la Breast Health Institute.


(c) Photo Peter Lindbergh


Aujourd'hui en salle, 35 rhums de Claire Denis, y aller au moins pour l'apparition de la divine... Ingrid Caven.

A propos de son rôle dans 35 rhums, la comédienne confie : « Elle est vraiment très française cette famille, mais avec des gens qui viennent d'ailleurs. J'ai pensé que j'étais une espèce de couleur là-dedans, une projection, la blanche, qui ne comprend pas tout, mais qui a le désir de rencontrer les autres, qui ne force pas les choses. Je suis étrange, et très très claire. J'aime les rôles entre deux portes, et j'aime jouer des personnages qui ne sont pas très définis. J'aime bien que l'on puisse s'y projeter, et ne pas être obligée de les définir moi-même en jouant, être presque passive pendant le tournage et voir ce qui va se passe (...) Ce film est un objet qui garde son mystère. Claire semble avoir un rapport vital à la force de la poésie dans la vie, et dans son cinéma »


Nous recevons de Daniel Vignat la carte de voeux définitive William Klein / Eric de Rotschild. Et, hier à 18h au Flore, nous recevons Marie Laporte, qui a imprimé à Aurillac cette carte de voeux. Marie qui a connu Daniel Vignat par Benoît Gillain. Marie nous parle de ses activités d'édition et de sa petite agence de pub, Traits de caractère, qui lance en ce moment par buzz L'Auvergnat Cola au goût de gentiane !


De : MATTON Sylvie <sylviematton@free.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 17 Février 2009, 11h20mn 56s


Cher David, chère Céline,

Vu les savonnettes, trop jolies ainsi. Mais... ce qui vous manque encore, c'est leur vision chez vous tous les jours (à moins que vous ne décidiez de vous en servir, soit de les voir fondre jour après jour..., mais surtout l'odeur ! Nathalie Rykiel a choisi deux odeurs délicieuses : ylang et santal (ma préférée). Je vous laisse deviner laquelle est des seins ou des fesses, en attendant que nous nous revoyons ou croisions dans l'urgence (!).

Amitié.
Sylvie


De : ROFFINELLA Martine <roffinella.martine@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 17 Février 2009, 10h45mn 52s


Concernant les femmes et une certaine vision décapante de la condition féminine, je recommande ardemment la lecture d'Elizabeth Crane (par exemple son hilarant roman : Bonté divine (Phébus, 2006), traduction remarquable de Bruno Boudard.
Amitiés vives,
Martine.


De : TONG CUONG Eric <etc@lachose.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 17 février 2009 10:56


Je compte sur Céline et toi demain soir, open bar up to 11h30...



Chers amis,

Je viens d'apprendre que le 21 décembre 2012 sera la fin du monde !!! Et puis quoi encore ?!
Camila (ma voisine de bureau) dit vraiment que des coNNNeries....

Ceci dit, en attendant 2012 (ahaha), merci de bloquer votre soirée du mercredi 18 février dès 21h29
pour la soirée :

Lachosefaitsonantisocial
Au Social club

Pour les passionnés de face de bouc, voici un lien pour vous inscrire :
http://www.facebook.com/event.php?eid=45132738892

Pour les dépassionnés de faceface bidule, merci de me faire un retour par mail afin de vous ajouter sur le listing : barkateuf@lachose.fr

Allez.... à vos claviers. Rdv le 18 sur la piste du Social Club pour se déhancher comme il se doit !

Attention, toute absence sera sévèrement sanctionnée par....... MoooooOI.

Ps : Open Bar de 21h29 à 23h31, alors, faut tout donner en 2 Heures !
o:)

Barkette

Message du 17/02/09 à 17h16
De : NIJDAM Henri <henri.nijdam@nouveleconomiste.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


Bien vu en effet !
Car c'est en effet en pensant à elle que nous l'avons appelé « Olympe » !


18 rue Servandoni

Message du 17/02/09 à 22h35
De : THIERRY Monique <monique.thierry@club-internet.fr>
A : davidgenzel@voila.fr

Objet : Balzacien ?

 


Ah, il y a effectivement, hors les lunettes, des rapprochements immanquables (y compris les mains cachées. Les yeux et les mains sont pour moi des miroirs de l'âme). Le blog, une Comédie Humaine ? Oui, dans la mesure où La Comédie humaine est comme un « carrefour où les personnages se rencontrent, se saluent, et passent. De là vient qu'au lieu d'être dans un roman, on est dans dix. On peut énumérer les figures principales du monde balzacien, des types humains que l'on verra reparaître souvent, formant des portraits de groupes dans un chassé-croisé savant. » (extrait de Wikipedia). Le monde pas seulement germanopratin se retrouve chez toi, David. Par quel miracle, par quels méandres, ce sont les mystères de nos vies. Merci pour toutes ces improbables rencontres qui font vibrer la vie d'une autre manière. On est chez toi - soi, en pays de connaissance, au chaud, au gré des « posts », des coups de gueule et des coups de blues, des clins d'œil, des explosions de fantaisie et d'humour (en bref, un concentré de la vie). On se retrouve, derrière nos solitudes, nos bonheurs, nos étonnements, nos « moi-je ». On s'interpelle, on se hèle, on se jette nos vies. Un bouquet de violette, un parfum, une expo, un film, un bouquin, quelqu'un qui meurt... c'est important pour qui au fond ?

Bises.

Monique

Fille à la fenêtre, rue de Buci, août 2007

 

Dimanche soir, Céline perdait sa grand-mère Angèle, et dimanche après-midi, sa meilleure amie Claire-Marie donnait naissance à une petite Mathilde...

 

 

 

 

 



David & Céline vont dans le même bateau
















Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens