Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 08:57
(c) Photo Olivier Roller

Michel Bongrand a été le premier des hommes d'influence de la communication photographié par et avec Olivier Roller. Hier, quand il a vu son portrait à l'écran, Michel s'est exclamé :
- Platon et Lucifer !
Et il a ajouté :
- J'espère qu'Olivier te fournira un portrait où je suis seul pour l'offrir à mes enfants !

Le "divin chauve" de Stratégies "m'en a sorti une bien bonne".
- Je crois qu'il faut préférer le made in France au madoff USA !
Je ne sais s'il visait John Malkovich avec cette citation...

(c) Photo Olivier Roller

A la nuit autour de Karim Achoui, Michel Bongrand a été notre adorable doyen.

De : BULTE Amélie <abulte@avocat-bulte.com>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 9 février 2009 23:55


Cher David,
Encore mille fois merci pour cet art du « média », ce lien fait pour Karim, qui crée la diversité et l'émulation des uns et des autres autour de lui.
Comme tu le sais, le combat n'est pas fini et nous sortons réconfortés par une justice qui ne s'est pas comportée en mégère. Très belle soirée, belles rencontres, et enfin l'opportunité de mettre quelques visages sur ces mots de soutien indéfectible qui s'est manifesté à travers toi. Du baume au cœur en somme. En espérant ne jamais rompre ces liens.
Affectueusement,

Amélie Bulté

  

De : SAVIGNEAU Josyane <savigneau@lemonde.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lundi, 9 Février 2009, 16h52mn 50s


Mille mercis, et je serais venue avec plaisir, mais je suis désolée, je n'étais pas là ce week end, c'était l'anniversaire de Juliette gréco.
Ouf il est sorti, c'est déjà ça.
amitiés.
Jo


De : GILLET Pierre-Arnaud <pagman@free.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lundi, 9 Février 2009, 12h32mn 42s

Objet : La Mort en Amérique


Hello hello les deux Genzel.

Sous ce tapis de nuage gris, je vous souhaite un bon lundi. Je ne sais pas trop si vous êtes sensibles à la bande dessinée mais certaines méritent vraiment le coup d'œil. Aujourd'hui dans mon blog Après la Pub, je présente les chapitres 7 & 8 d'une excellente bande dessinée qui s'appelle La Mort en Amérique. Cette BD est dessinée par Jean-Loup Seuret, ancien DA de Stéphane Xiberras chez Euro RSCG BETC et co-écrite avec Patrice Dumas, excellentissime rédacteur sur la place de Paris, désormais chez DDB. L'idée est simple. La Mort a trop de travail, elle n'en peut plus. Alors elle décide de prendre des vacances aux USA. Pendant ce temps-là, plus personne ne meurt dans le monde. Les 6 premiers chapitres sont aussi visibles sur Après la Pub qui leur est ouvert quand ils le désirent. La Mort en Amérique est en quête d'un éditeur s'il y en avait un dans la salle de votre indispensable blog.

À bientôt et merci.

P-A Gillet


De Francine Disegni à Philippe Lorin, d'Isabelle Musnik à Henri Baché, tous me parlent de Mohamed Sifaoui. Alain Chouffan l'a rencontré au Flore.


De : CHOUFFAN Alain <achouffan@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 9 février 2009 18:09

Objet : Alain Chouffan/Mohamed Sifaoui


Mon cher David,

Je voudrais te parler d'un journaliste, Mohamed Sifaoui, qui mérite une grande attention. Je l'ai récemment interviewé au Flore. Français d'origine algérienne, journaliste, écrivain, réalisateur, il fait preuve d'un courage incroyable. Il n'arrête pas d' « investiguer » sur le terrorisme islamique. Depuis des années, il ne cesse de dénoncer les tenants de la haine et de l'obscurantisme, les derviches tourneurs de l'islam et les fanatiques de tous poils tant dans ses travaux journalistiques que dans son engagement de citoyen. Il a écrit plusieurs livres sur ce sujet dont un Mes « frères » assassins : comment j'ai infiltré une cellule d'Al-Qaïda (Le Cherche-Midi, en février 2003) a eu un retentissement formidable. Il en a écrit d'autres comme Sur les traces de Ben Laden : le jeu trouble des Américains (Le Cherche-Midi, en avril 2004) ou encore Lettre aux islamistes de France et de Navarre (toujours au Cherche-Midi, en septembre 2004). Bref, voilà un journaliste qui n'a pas froid aux yeux. Car rares sont aujourd'hui les voix qui s'élèvent pour dénoncer le comportement insupportable des intégristes. Il a même eu le courage d'afficher son soutien à l'intervention israélienne à Gaza, en dénonçant les mensonges du Hamas. Avec ses lunettes d'intellectuel, son écharpe, son air posé et serein, Mohamed Sifaoui a tout du journaliste sérieux d'investigation. Après avoir travaillé dans la presse algérienne, où durant la guerre civile, il aurait été menacé par des islamistes, il échappe de peu à un attentat au siège de son journal qui fit des dizaines de victimes. Il s'exile alors en France ou il est réfugié politique depuis 1999. Depuis ses prises de position contre les intégristes, il fait l'objet d'un déferlement de haine. Pendant cinq ans, de Juin 2003 à Juin 2008 - il a été sous surveillance policière. Cela ne l'a pas empêché d'être agressé le 13 juin sur la terrasse d'un café, à Paris. « Je trouve tout simplement intolérable qu'un journaliste, ou qu'un citoyen quel qui soit, ne puisse pas circuler librement dans les rues de Paris. Pourquoi devrais-je regarder derrière moi ? Me méfier des gens ? Eviter certains quartiers ? Et m'empêcher de mener une vie normale et tranquille ? » dit-il calmement. Aujourd'hui, Mohamed Sifaoui est net dans son message aussi bien envers les islamistes qu'avec les autorités françaises. « Je ne raterai aucune occasion pour dire ce que je pense des intégristes, des terroristes, des tueurs et des assassinats qui veulent nous terroriser et nous empêcher de parler. Je continuerai - je n'aurais de cesse de le répéter - quitte à y laisser ma vie. Si la France veut abdiquer devant ces salauds d'islamistes, c'est son problème, ce n'est pas le mien ». C'est fort. C'est émouvant. Et quand on lui dit que c'est courageux, il rectifie : « Non, c'est de l'honnêteté intellectuelle. Quand je travaille, je ne suis pas musulman. » Difficile de le dire aussi bien...Voilà pourquoi je pense que la voix de Mohamed Sifaoui doit être entendue. Et lui, doit être connu. D'où ce mail que je t'envoie. J'oubliais de te dire qu'il s'exprime dans son blog (www.Mohamed-Sifaoui.com).
Bien à toi, l'ami


Daniel Schneidermann dans Libé hier mettait dans le même sac Bernard Kouchner et Pierre Péan.


Message du 09/02/09 à 18h37
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Schneidermann versus Péan


Cher David,

Sur le site de l'Observateur. Schneidermann versus Péan. Il n'y a rien à prendre, tout est à jeter. Le choc de deux enfoirés totaux. Difficile de s'identifier à l'un ou à l'autre. Impossible de faire pire. En France, en tous cas. Un peu de « Grey Flannel » de Geoffrey Beene. Pschitt, Pschitt ! Une balade au bord de la mer. Ouf, ça va mieux. Je peux me remettre au travail.

Bien amicalement

Sylvestre

 


Eric Tong Cuong nous parle de Steve Hiett...

De : TONG CUONG Eric <etc@lachose.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
Date : 9 février 2009 16:02

Objet : Merci Mille Feuilles Mister Hiett


Les Pretty Things n'ont jamais eu de chance. Toujours dans l'ombre des Stones, considérés à tort comme leurs clones. SF Sorrow, le premier opéra rock de l'histoire et un des plus beaux albums psychédéliques influencera les Who de Tommy, Parachute sera même l'album de l'année 70 pour le magazine Rolling Stone, mais rien n'y fait. Les Pretty Things sont des loosers. Au début des 70's, les changements de personnel font rage au sein du groupe, l'insuccès aidant. Leurs anciens rivaux, les charitables Stones, les emmènent en tournée US. Un certain Steve Hiett est engagé comme second guitariste. À l'époque, guitariste rock était un métier dangereux. Steve s'électrocute sur scène et suit la tournée, immobilisé dans le bus. Alors il prend un appareil photo pour tuer le temps et shoote, shoote, shoote. C'est ainsi que Steve Hiett est devenu photographe. Il a bien fait. Les Pretty Things n'auront jamais de succès et Steve deviendra le grand photographe de mode des années 80. L'électrocution fondatrice inspire son style.... en quelque sorte: Steve développe un art du flash qui devient sa signature. On reconnaît la couleur, le ciel et les filles Steve Hiett entre mille. Normal dès lors, que le grand retour des 80's voit le grand retour de Steve, n'est ce pas monsieur La Chapelle. Si vous rêviez de bosser avec lui à l'époque, faites vous plaisir, faites comme la chose, travaillez avec lui maintenant. Steve expose à la Galerie Maeght en février. Pour votre œuvre, votre talent et votre gentillesse, merci mille feuilles Mister Hiett

Eric


Demain soir, nous allons voir La Framboise Frivole ; en prélude, ce roman d'Alexandra Geyser (Stéphane Million Editeur).



Henri-Christian Schroeder rappelle Jacques Séguéla à ses souvenirs.

Message du 09/02/09 à 11h52
De : SCHROEDER Henri-Christian <hcschroeder@hotmail.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>


Objet : Ce que L'autobiographie non autorisée de Jacques SEGUELA n'ose pas vous avouer ! ... Et oui ! Jacques S. n'a pas osé nous rappeler dans son dernier ouvrage, parmi ses souvenirs non autorisés, qu'il avait été le co-auteur, avec Michel Kricorian, d'une « sublissime » comédie musicale (45 T vinyl édité en 1983 par Carrère : "HOLLYWOOD LAVE PLUS BLANC"... qui nous avait beaucoup fait baver de jalousie chez CLM (Philippe Michel et Etienne Chatilliez étant de vrais amateurs de comédies musicales, cf. ERAM...) ! Dans un souci d'apaisement et comme il y a maintenant prescription, j'en envoie aujourd'hui ce collector resté confidentiel retrouvé dans mes archives à Jacques, pour le 2nd tome (« Autobiographie oubliée ») de son livre qui pourrait ainsi comporter un CD avec une interprétation par Carla de cette musique... Petite pensée pour Philippe Michel, l'autre grand maître de la pub (décalée) à cette époque !
HCS

 


Message du 09/02/09 à 14h19
De : BALANDRAS Laurent <laurent@labelenchanteur.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>


Alors ça c'est chic ! comme dirait Volange...
J'en profite pour vous avouer un secret suite à votre interview dans le Nouvel Obs. J'ai réalisé les deux compilations du Café de Flore qui sont en vente dans la boutique et dont je ne suis pas peu fier.
Bien cordialement,

Laurent Balandras

(agent révélateur pour artistes exceptionnel(lle)s !!!

 


Message du 09/02/09 à 17h38
De : SZILAGYI Eniko <eszilagy@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>


Mes tres chers David&Celine,
Bien heureuse, apres la lecture de votre blog,qui
est devenu mon obsession, mon chou chou,mon drogue !
Je vous embrasse et MERCI.
Enikö


Agnès Touraine quitte la présidence du conseil de surveillance de Libération. D'où cette question récurrente : qu'est devenu Joël Cordier, ce publicitaire international que je trouvais si performant ?


Asger Jorn expose à Beaubourg. Bien sûr, nous irons en hommage à Guy Debord.


La Fleur du mal, 1946


De :  PHILIPPE Isabelle <trad.idphilippe@noos.fr>

À : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Date : 9 février 2009 14:53
Objet : La Baignorie de Goethe


Cher David,

J'ai aimé votre reportage sur la libération de Karim Achoui.

Mais vous, aimerez-vous ce que je vous envoie aujourd'hui ? Un échange avec Cynthia Liebow des éditions Baker Street, la plus parisienne des Américaines à Paris, qui publie La Baignoire de Goethe de Mark Crick, et la maquette d'invitation ci-dessous, (la couve de La Baignoire de Goethe et la photo de l'auteur, très sympathiquement british).

Bises

Isabelle D. Philippe

 


PS : En 2005, Marck Crick nous avait déjà réjouis avec La Soupe de Kafka, un recueil de savoureux pastiches sur la cuisine aussi édité par Cynthia L.


Les Cahiers de Colette et les Editions Baker Street

sont heureuses de vous convier à une

Rencontre autour de
La Baignoire de Goethe
avec l'auteur, Mark CRICK,

le jeudi 19 février 2009 à 18 heures
à la librairie Les Cahiers de Colette
23/25 rue Rambuteau 75004 PARIS - 01 42 72 95 06

Entrée libre
R.S.V.P.
01.40.46.43.84
contact@bakerstreet-editions.com

 

 

 

 







David & Céline vont dans le même bateau










Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens