Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 08:57

Message du 29/01/09 à 18h46
De : SIMON Yves <yvesimon@club-internet.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

David,
Ce photomontage de Chris Marker reçu aujourd'hui me plaît beaucoup.
Baisers.
Yves Simon

 


De : WATELET Stéphane <sw@editionstelemaque.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 29 Janvier 2009, 15h04mn 15s

Objet : François Mitterrand - Ma mort tous les jours

 

Bonjour David,

Tout sauf Mitterrandolâtre, j'ai reçu l'été dernier ce manuscrit totalement inattendu que nous publions aujourd'hui avec nos confrères du Bord de l'eau. Intrigué par les faits historiques méconnus dont il est truffé (la mort à 6 mois en 1947 du premier fils de Danièle et François M.) je n'ai pas pu lâcher ce roman, journal intime apocryphe de François Mitterrand, qui nous plonge avec une simplicité et une vraisemblance étonnante dans la relation quotidienne de FM avec la maladie et la mort. En 120 pages, quarante années de pouvoir sont revues de l'intérieur, sous le prisme d'un dialogue ininterrompu avec la souffrance et « l'après ». Léo Pitte avait préparé une thèse sur l'utilisation de la maladie en politique (il a rencontré des médecins, des journalistes - Jean d'Ormesson, Jacques Juillard...). Il voulait publier ses découvertes sous forme d'essai, c'était impossible pour des raisons évidentes, il en a fait ce roman obsédant. Un livre réellement troublant.

Amitiés

Stéphane

PS : bonne nouvelle pour Gonzague St Bris, après un mois et demi nous en sommes à la 6è réimpression à 51 000 ex de son François 1er. Qui peut encore croire que nous ne sommes pas à l'aube d'une nouvelle Renaissance !

 

Si Pierre Moscovici avait été à Paris hier, lui l'européen convaincu, la banderole du théâtre de l'Odéon l'aurait fait sourire.



Grève franco-française puisque l'Odéon était en grève, mais pas le théâtre de l'Europe ! Même le Moyen-Age se met en grève.



De : DELPRAT Christian c.delprat@jvldir.com
À : GENZEL David david.genzel@yahoo.fr
Envoyé le : Vendredi, 30 Janvier 2009, 8h25mn 25s

Objet : Les pros sont dans la rue


Mon cher David

Hier soir sur RTL, un journaliste rend compte de la grande manif' : « fait remarquable, on a vu des salariés du privé aux côtés des fonctionnaires et même, fait nouveau, des salariés d'entreprises qui n'avaient jamais participé à une manifestation et notamment une banderole Publicis ». J'ai cherché partout, à la TV, sur le net...pas de trace de ce kakemono. On peut penser que les slogans étaient à la hauteur de la réputation de la première agence française; mais je suis déçu de ne pas trouver trace de cette opération de pur street marketing. À moins que la discrétion soit l'effet recherché : ne dites pas à ma mère que je défile avec Chérèque, elle croit que j'ai repris le budget Carrefour ! J'imagine Mr Lévy, homme de l'année, planté hier après-midi devant l'ascenseur de Publicis, filtrant ceux qui reviennent avec des maquettes et un devis signé, et ceux qui ont des tracts plein les poches et un autocollant CGT sur la manche. ces derniers auront sûrement expliqué leur démarche par le souci professionnel d'aller au contact des gens (la cible), parce que le planeur stratégique leur avait dit que c'était dans la rue que ça se passait (renifler les tendances), et que même qu'il y avait quelques annonceurs potentiels et on a distribué des cartes de visites à tout le monde. N'est-ce pas ce qu'on appelle la Chutzpah en yiddish ? Le culot de celui qui, ayant tué père et mère, demande la clémence de la cour parce qu'il est orphelin.

Christian DELPRAT

 

Hier soir, nous avons assisté au Procès de la Princesse de Clèves, à la mairie du VIe arrondissement. Le meilleur discours fut celui de Jean-Pierre Lecoq qui nous avait prévenu qu'il s'agissait d'un brouillon. Céline était ravie d'avoir Henri Garcin à ses côtés, malheureusement, il s'est éclipsé très vite... Conclusion : offrir au public/jurés La belle personne de Christophe Honoré.

 

Karim Achoui a eu la chance de rencontrer sa "dame d'Avignon".


Message du 29 janvier 2009 11:00
De : BULTE Amélie <abulte@avocat-bulte.com>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>


Cher David,

Pour compléter ce compte-rendu, il semblerait que les propos que j'ai tenus lors de l'audience aient eu un impact immédiat puisque Karim fut reconduit à Nanterre menotté uniquement aux mains et placé à l'avant de la fourgonnette, la mention "avocat" figurant désormais à côté de celle « DPS-Ferrara »... Il s'agit là, je crois, de la meilleure des récompenses. Puisse l'ensemble de nos mots connaître ce succès la semaine prochaine. Monsieur Gurtner étant un magistrat réputé intellectuellement honnête, je ne vois qu'un seul résultat possible la semaine prochaine, sa remise en liberté. Et puis si nous avons avec nous la Balance, Bérénice, le bon et généreux Karim devrait être célébré.

A très bientôt,

Amélie


Message du 29/01/09 à 09h31
De : ADELY Emmanuel <e.adely@free.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Littérature : Enjeux contemporains III / 31 janvier & 1er février 2009



Samedi 31 janvier et dimanche 1er février de 9h30 à 18h

La Maison des écrivains et de la littérature organise deux journées de rencontres et de réflexions Littérature, enjeux contemporains III La littérature est-elle « plastique ? »

Avec les interventions de :

Emmanuel Adely, Julien Blaine, Arnaud Cathrine, David Christoffel, Maryline Desbiolles, Suzanne Doppelt, Mathias Enard, Alain Fleischer, Leslie Kaplan, Philippe de la Genardière, Michel Layaz, Gérard Macé, Philippe Morier-Genoud, Jean-Pierre Ostende, Antoine Piazza, Christian Prigent, Yves Ravey, Pierre Senges, Jacques Serena, Agnès Sourdillon, Esther Tellermann.


Programme détaillé et renseignements au 01 55 74 60 90 - 01 55 74 60 91 - 01 55 74 01 52


Auditorium du Petit Palais Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

av. Winston Churchill - Paris 8

Entrée libre et gratuite


Hier, sur la recommandation de Marianne Denicourt, nous avons déjeuné à El Sur, 35 boulevard Saint-Germain, oui tout le charme de l'Argentine.

 


Message du 29 janvier 2009 20:01
De : DEXIDOUR-STAUT Fabienne <fabienne.dexidour-staut@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Objet : Casablanca est devenue Casanégra ?



Bonjour David,


Enfin un papier dans la presse française Le Monde de mercredi 28 Janvier (dont je ne fais que le résumé) qui parle d'un film réalisé par Noureddine Lakhmir dont le film Casanégra devient un phénomène de société au Maroc. Connaissant bien mon pays et celle ville, celle où je suis née, j'ai toujours su qu'il y avait deux Casa comme on dit là bas, celle des beaux quartiers avec son centre ville de style Art déco datant de l'époque coloniale, celle qui est redevenue blanche avec ses belles avenues, celle qui est la capitale économique du Maroc et le Casa caché, d'abord avec les palissades, très proches du quartier des affaires avec une autre ville appelée « derrière les planches » pour cacher toute la misère aux yeux de tous. Mais au fil des années, au fil de non-dits Casanegra est née : alcool, drogue, prostitution, femmes battues, enfants des rues... Le réalisateur dit « Je n'ai rien inventé, mon film est un miroir de la société marocaine, je montre le Maroc tel qu'il est, non tel qu'on veut nous faire croire qu'il est. Seul signe encourageant et donnant des signes démocratiques, ce film a pu se monter grâce à l'aide de l'état, via le Centre cinématographique marocain et n'a pas déclenché à ce jour de polémique mais une prise de conscience dans tout le pays que tout avance a petits pas mais il y un espoir si des magazines comme Tel Quel remarquable peut paraître et que son directeur Ahmed Benchmesi « parle de thérapie de groupe pour ouvrir les yeux des Marocains et secouer les certitudes ouatées dans lesquelles la propagande officielle tente de les enfermer depuis un demi-siècle ».
Casanegra, issu en partie d'un mouvement culturel alternatif Nayda « ça bouge », né en 2003 qui explose, Casanayda un documentaire réalisé par Dominique Caubet, professeur d'arabe maghrébin aux Langues orientales à Paris vient de sortir.
Montrer que les grandes villes impériales très touristiques et où l'achat de riads par des étrangers par centaines notamment à Marrakech est certes incontournable, le tourisme étant la 1ère ressource du pays mais si on veut que cela dure il faut faire bouger le Maroc « avec ses vérités » sans l'enflammer...
Merci Cher David.
Le problème étant de faire bouger le Maroc sans l'enflammer...
Fabienne Dexidour-Staut


Céline a adoré cette étrange composition rue du Cherche-Midi...

 


Si j'avais été notre président, j'aurais plutôt abonné les jeunes de 18 ans à Books, XXI, Vendredi ou Le Tigre.


Message du 29 janvier 2009 11:19
De : DUMOULIN Louis <louis@booksmag.fr>
A : GENZEL David david.genzel@gmail.com


Merci !
Moi non plus je ne suis pas passé au Flore : la grève m'a fait renoncer à jouer les VRP. En revanche, j'ai une réunion aux Editeurs jeudi prochain dans la matinée, et je profiterai sûrement de l'occasion pour faire un tour des cafés « Books » du quartier.
A bientôt, bonne journée,
Louis


Message du 29/01/09 à 14h41
De : MULLER Karin <karin@gimpel-muller.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Malraux/Lacouture/Todd


Permettez-moi d'attirer votre attention sur le prochain Dimanche de la galerie :
le 1er mars à 15 h (et non le 1er février, comme initialement prévu)
André Malraux, mythes et réalités
avec Jean Lacouture et Olivier Todd.
Seront également présents Madeleine Malraux, Dominique Desanti, Emile Biasini ...
Il est prudent de réserver...
Très cordialement,

Karin Müller

Galerie Gimpel & Müller
12 rue Guénégaud
75006 - Paris
01.43.25.33.80
06.09.68.96.98
www.gimpel-muller.com


David & Céline vont dans le même bateau














 

 

Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens