Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 09:07
(c) Photo Kai Juenemann

 

Ce soir, au Café de la Jatte, remise du trophée de l'Homme de l'Année de la communication et de la publicité à Maurice Lévy.

 

Message du 09/12/08 à 18h37
De : CALLEUX Philippe <ph.calleux@calyptus.net>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : M. L.

 

 

 

Maurice Levy a droit à toute mon admiration pour l'exceptionnel chemin parcouru, pour avoir de façon si convaincante pris le relais de Marcel Bleustein-Blanchet, pour avoir fait de Publicis une puissance mondiale. Travail, anticipation et persévérance, telles sont les vertus qui ont permis de réaliser ce tour de force. Espérons que son mandat sera renouvelé pour 10 ans pour que Publicis atteigne la première place !
Philippe Calleux

 

 

 

 

 

Message du 09/12/08 à 19h25
De : GILLET Louis <lgillet@manchettepub.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

 

 

 

Maurice Levy homme de l'année de la pub, je pense que ce n'est pas la première fois, et si c'était le cas, ce serait une injustice totale, il faudrait alors lui attribuer ce titre a vie.

 

 

Message du 09/12/08 à 22h51
De : HEBERT Michel <michel.hebert@jumpfrance.com>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

 

Si ML est homme de l année, je pense honnêtement que c'est un titre mérité.

Je n approuve pas tout ce qu'il fait, ou plus, la façon dont il l a fait les choses, dans certains cas, et il n a rien à faire surement de mon jugement, mais je dois dire qu'il a conduit cette entreprise Publicis avec succès indéniable, qui pourrait dire le contraire ? Je pense qu'il doit être fier de ce qu'il a fait, au même titre que d'autres publicitaires français ont également réussi mondialement (ils sont peu), on parlera de JM Dru par exemple. La manière de ML d'arriver à ses fins dans l'intégration de groupes mondiaux, avec réussite, est assez remarquable. C'est la chose la plus difficile l intégration de cultures différentes. Certes sa structure de capital, d'actionnariat, font qu'il peut procéder autrement que d'autres groupes, et que sa tâche est différente, peut être facilitée, par rapport à d'autres. Mais je ne lui enlèverais pas pour autant ce succès indéniable. Bien sur il a débauché tant et plus ici et là profitant de la formation acquise ailleurs par certains des ses adjoints... mais laissons ça de coté pour aujourd'hui et soyons fair.
MH 22 H 40 après avoir reçu une demande de D. Genzel
Ps : nous Jump France, sommes élus « l agence iconoclaste de l'année »... tout un programme... C'est le plus beau prix de ma vie

 

 

 

De : CHOUFFAN Alain <achouffan@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 9 Décembre 2008, 19h52mn 30s

Objet : Levy Maurice.doc

 

David, voici une réaction à chaud en apprenant la nomination de Maurice Levy comme Homme de l'année de la Pub..
Bien à toi
Alain Chouffan

 

 

Cher David,

 

C'est un immense plaisir que d'apprendre que Maurice Lévy va être désigné « l'homme de l'année de la pub ». Une vraie consécration pour de PDG du directoire de Publicis, ce magnat de la pub, un « grand Monsieur » comme on dit chez les grands du CAC 40 dont fait partie Publicis.
Mais c'est surtout l'itinéraire incroyable de Maurice Lévy qui est à retenir. Car rien au départ ne prédisposait le jeune Maurice à devenir aussi grand. On peut croire qu'il a gravi un à un tous les échelons du pouvoir. Pas du tout. Figure-toi que ce Grand Monsieur est entré dans le groupe, en 1971, pour diriger quoi ? L'informatique ! Car Maurice a une formation d'informaticien. Et à partir de là, il a eu une idée géniale de mettre toutes les données du groupe sur bande magnétique. Et alors, diras-tu, quoi de plus naturel pour un informaticien. Eh ! bien, un incendie va décider de son destin ! En septembre 1972, un terrible incendie embrasse le siége de Publicis, Place de l'Etoile. Et alors ? Alors, le jeune Maurice Lévy a la chance inouïe de sauver du feu et d'emporter avec lui, dans une sacoche ces bandes magnétiques qui contenaient les contrats, les noms des clients, les listes des activités, bref tous les renseignements précieux - les numéros de téléphone, les noms des directeurs et sais-je encore ! - qui permettront de sauver Publicis. Huit jours à peine après l'incendie Publicis renaissait ! Marcel Bleustein-Blanchet ne pouvait faire mieux que le remercier. Comment ? Il en fait son dauphin !
Et depuis la mort de du grand Bleustein-Blanchet, Maurice dirige l'entreprise familiale d'une main de fer. Au point d'en faire la 4e entreprise mondiale dans le secteur de la pub et de la communication. Quoi de plus beau !
Alors, qui est Maurice Levy, 66 ans, qui reste quand même assez inconnu du grand public. C'est avant tout un « look » de banquier de la City, toujours tiré à quatre épingles, grand, des allures de play-boy. Né à Oujda, au Maroc, il pourrait avoir un tempérament méditerranéen chaleureux, familier comme tous les natifs du Maroc, avec du soleil dans la voix et dans les yeux. Non, beaucoup le trouvent froid, mais courtois jusqu'à l'excès. D'autres diront qu'il n'a pas le panache d'un Jacques Seguela. Il n'a pas écrit de livres comme lui, il n'est pas un icône de la pub comme les frère Saatchi. Jacques Séguela ira même à écrire dans son livre « Tous ego » que « Maurice est une machine huilée. Sa formation d'informaticien ne lui a jamais permis d'entrer dans le club exclusif de faiseur de pub qui sont la noblesse du métier ». C'est un peu vache. Car on juge le parcours d'un mec par ce qu'il a réalisé. Or Maurice Lévy a bâti un empire ! Certes, c'est vrai, il n'a rien d'un bateleur. Et alors ? Mon ami Philippe Gavi qui le connaît bien m'a dit aussi « qu'il est animal à sang-froid ». Je ne suis d'accord avec aucun de ces éminentes personnalités. Je trouve au contraire que Maurice Lévy est un visionnaire. Avant l'heure. Car il a été le publicitaire d'aujourd'hui bien avant les autres ! Mais pas avant Marcel Bleustein-Blanchet, bien sûr ! Mais le fait de l'avoir cotoyé peut l'avoir rendu génial ! Aujourd'hui, Maurice Lévy houe dans la cour des grands. C'est Publicis qui organise le forum de Davos, ou se côtoient une fois par an les grands de ce monde. Bref, Maurice Lévy est une éminence grise, un homme d'influence et sans doute le plus influent de Paris. Pour toutes ces raisons, et bien d'autres, il mérite largement son prix d'homme de l'année de la Pub...

Bien à toi,

en espérant qu'un jour, tu seras l'homme de l'année du blog !

 

Sms de Thierry Consigny :

" Maurice ? Qui a dit : "Mieux qu'un nom, il s'est fait un prénom ?" Maurice Lévy est le seul publicitaire français qui est à la fois plus que publicitaire - sa parole pèse bien au delà de la publicité - et plus que Français - sa réputation dépasse de loin l'hexagone. Il y a peut être des mauvaises raisons à cela - Maurice n'est pas un publicitaire comme le sont Jean-Marie Dru ou Jacques Séguéla - mais aussi combien de bonne raison : travail, éthique, courage, vision... Chapeau bas.

 

 

Message du 09/12/08 à 18h31
De : MORADPOUR Edouard <e.moradpour@eurorscgmoradpour.ru>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Maurice Levy

 

Mon Cher David

Je viens d apprendre, a Moscou, a l instant, que demain, Maurice Levy va etre elu « Homme de l Annee » de la Pub.
Je m empresse de t ecrire pour te dire que.certainement, personne ne merite plus cet hommage que Maurice Levy.
Pour etre tout a fait sincere, je pense que c est certainement l « Homme de l Annee » depuis tres longtemps.
C est vraiment un « Grand Monsieur » et pas seulement dans la Pub. Un « Grand Monsieur » tout court, dans le monde d aujourd hui.
Tu connais d ailleurs mon admiration pour lui depuis tres longtemps....en fait depuis que j ai commence a travailler dans ce metier... en 1971 !
Tu sais, je suis convaincu que c est egalement aux petits details que l on reconnait les Hommes de Grande Qualite. C est a l attention et a l ecoute qu ils peuvent avoir pour chacun de nous. Et Maurice Levy fait partie de ces gens
En effet je ne connais personne qui reponde, comme Maurice Levy, a tous vos e mails, personnellement et dans les minutes qui suivent. Et ceci quel que soit le sujet sans exception et quelle que soit votre « grade », que vous soyez « important » ou pas.

Pour moi c est un signe d Excellence et de Hauteur d Ame.
Je voulais tout simplement le dire.
Avec amitie.

Edouard

 

Edouard Moradpour
CEO & Chief Creative Officer
Euro RSCG Moradpour


Message du 10 décembre 2008 10:17
De : GROS Gérard < gerardgrosconseil@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Objet : Maurice Levy

 

J'ai rencontré Maurice Levy peu de temps après son entrée à Publicis, au moment de l'incendie. J'avais accompagné le président de Métrobus d'alors Marcel Tordo avenue d'Iéna afin de déterminer quelle aide leur apporter. Lorsque nous sommes sortis Marcel Tordo m'a dit songeur : voila sans doute le vrai dauphin. Dans sa mission d'organiser les services de Publicis dans la tempête, Maurice faisait montre déjà de ses qualités qui l'ont conduit au sommet de cet empire.
Ce fut une chance pour de le rencontrer, j'ai beaucoup appris.

Gérard Gros

 

Message du 10/12/08 à 08h14
De : BEGAY Patrice <pbegay@france24.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

 

Bonjour,

Maurice Levy ,un homme d'exception. Cette distinction est a l'image de l'homme : talent et valeurs. Le talent c'est d'avoir envie et d'être efficace. Il a toujours démontré une vraie vision et une grande ambition internationale pour son Groupe mais aussi une vraie fidélité dans les hommes. Auprès de ses clients, il fait un travail exceptionnel car c'est vraiment un homme engage, participatif, pragmatique, dote d'un vrai leadership et d'un pouvoir de conviction remarquable qui permet d accompagner également des situations de changement ou d'innovation technologique. Toutes mes félicitations pour cette nouvelle distinction,

Cordialement,

Patrice Begay

 

De : de BONNEVILLE Pierre <debonneville@noos.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 9 Décembre 2008, 23h59mn 20s

Objet : Maurice Lévy

 

De pierre de Bonneville à David Genzel, les quelques mots que tu me demandes sur Maurice :

Maurice Lévy lévite au-dessus des autres et les huns

Maurice Lévy évite d'être dans l'ordinaire et le commun

Maurice Lévy est vite arrivé à gagner, à nous dépasser

Maurice Lévy hérite d'un formidable et riche passé

Maurice Lévy mérite d'être là où il est...

 

Date : Tue, 9 décembre 2008 18:30
De : De PLAS Pierre <pdeplas@aol.com>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Objet : Maurice

 

Ci-joint quelques lignes sur ce monstre sacré. J'espère que ça t'ira. Baisers. Pierre

 

Maurice Lévy est élu l'homme de l'année ; pour moi, il pourrait être élu l'homme du siècle.
Il a fait de l'agence de Marcel Bleustein un géant mondial de la pub. Chapeau. Beaucoup mieux qu'havas qui pourtant avait l'état derrière lui. Mieux que BDDP qui ont fini leur course dans une déroute financière mémorable et mieux que RSCG qui n'ont pu dépasser un certain stade et qui furent bien contents de trouver un partenaire puissant. Publicis est non seulement un géant par sa puissance financière, par sa présence dans tous les métiers de la communication, par son implantation mondiale mais aussi par sa créativité. Il démontre qu'on peut être grand et créatif.
Maurice Levy est également devenu le conseil de nombreux grands patrons a l'instar d'un Minc par exemple. Beaucoup lui doivent leurs carrières comme la réussite de leurs affaires.
Maurice Levy m'a toujours impressionné par la justesse de ses analyses, sa vision stratégique et son énergie pour mettre cette stratégie en application. Il est homme de réflexion, homme d'action et brillant gestionnaire. Pas mal pour un publicitaire !

 

De : BACHE Henri <henribache@orange.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>
Envoyé le : Mardi, 9 Décembre 2008, 19h26mn 21s

 

Chers DavidCéline,

Demain, Maurice Lévy sera élu Homme de l'année de la publicité. Il y a quelques années, j'avais trouvé une formule :
« Marcel Bleustein-Blanchet était Dieu, Maurice Lévu est l'Elu »
Il y a une grande différence entre « élu » et « l'Elu ». Il mérite beaucoup plus qu'une reconnaissance pour l'année 2008. Il a marqué l'Epoque e mérite aujourd'hui de rentrer dans le temple des Dieux !

Henri Baché

 

De : LAURENTIN Luc <ll@limelight-consulting.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 10 Décembre 2008, 7h26mn 55s

 

David, tu m'as annoncé hier que Maurice Lévy serait ce soir nommé homme de l'année de la pub, et le premier mot qui me vient à l'esprit est MERCI !
Merci Monsieur pour ce que vous faites quotidiennement pour la profession en tant que publicitaire, mais aussi en tant que Grand-Patron.
Merci pour la France d'avoir fait de Publicis un Groupe Mondial, l'élevant au rang des 5 acteurs mondiaux, donc de référant.
Merci pour l'image de dynamisme que vous véhiculez à travers le monde entier de par les implantations de votre Groupe.
Merci pour l'innovation que vous insufflez dans les choix stratégiques de développement de Publicis puisqu'ils contribuent à donner le ton de la communication de demain...

On disait autrefois de quelques acteurs clés de la société, « c'est un Grand Monsieur ! ».
Expression désuète mais qui exprime pourtant parfaitement ce qu'est Maurice Lévy.

Merci aussi pour cela Monsieur.

Luc Laurentin

Limelight-Consulting
« Spotlight your company to make it shine »

 

Date : Tue, 9 décembre 2008 18:30
De : BRUCKER Axel < trailersmuseum@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Objet : L'Homme de l'année ?...

 

Maurice Lévy... « Homme de l'année »... Quelle année ?

2008 ? Trop drôle ! ... 2007 ? Vous êtes en retard !... 2009 ? Triché !
Depuis que Maurice Lévy est entré à Publicis (et qu'il a poussé une porte de légende) il devrait être hors-compétition !
Ou alors, un coup seulement !

Comme disent les enfants (de la pub) « c'est pas du jeu ! »... et pour lui... « trop facile ! »
Maurice... homme de l'année... et Noël en décembre !

AB

Axel Brücker
TRAILERS MUSEUM

 

Hier soir, le premier Olympia de Céline : Véronique Sanson.


Merci vraiment Violaine de ce moment de pure émotion, Véronique en totale empathie avec son public et Céline me fredonnant toute la nuit Vancouver.


En photographiant Véronique, Céline a pris par inadvertance le crâne du présidentiable 2017 : Jean-François Copé.

 


Message du 10/12/08 à 04h30
De : SISKSOU Fred <fred.siksou@free.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : memory / memories


Bonjour David,

 

A propos de mémoire et de ce passé qui nous hante... les œuvres de Kliclo sont à voir et à faire connaître.

 

Bien amicalement.

Fred

 

Message du 09/12/08 à 17h21
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Gonzague Saint Bris

 

Cher David,

Mon opinion sur Gonzague Saint Bris a changé en bien il y a longtemps déjà. De l'époque où il faisait une émission à la radio, un peu dans le style de Macha Béranger. Il était tellement gentil, ouvert et jamais sermonneur, que ma première impression sur lui, celle du fat et du poseur, s'est envolée aussitôt. Je préfère mille fois prendre un verre avec un aristo qu'avec des types comme Benoît Hamon ou Arnaud Montebourg. Je déteste les jacobins, souverainistes et laïcards. J'ai horreur de cette engeance, c'est la plaie de la France. Je n'aime pas trop non plus les syndicalistes CGT, surtout lorsqu'ils sont en bande et que vous êtes seul. Je n'ai pourtant pas d'aspirations aristocratiques, je suis bien tel que je suis et ne tiens pas spécialement à être traité comme il se doit en toutes circonstances, mais c'est ainsi. J'adore cette saillie de Charles Bukowski :

 

« C'était un petit snob mais le genre de petit snob que j'aime bien ».

Amicalement
Sylvestre

 

(c) Photo Benoît Soualle

 

En ces temps difficiles pour l'édition, Yves Michalon continue à parier sur l'oeuvre monumentale de Claire Cros, avec Ariste, à paraître en janvier.

 

Message du 04/12/08 à 11h53
De : MULLER Karin <iftmuller@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>

Objet : Invitation sortie monographie

 

Chers Amis,

Nous serions très heureux de vous accueillir à l'occasion de la sortie de la première monographie consacrée à l'œuvre sculptée d'Irène Zack, artiste de notre galerie, que nous exposerons en septembre 2009.

Irène, entourée de Lydia Harambourg et Alain Pizerra, auteurs des textes, se fera un plaisir de vous parler de son travail.

Une belle occasion de se voir une dernière fois en 2008...

 

Très amicalement,

Karin Müller

 

galerie gimpel & müller
12 rue guénégaud
75006 paris
+33 (0)1 43 25 33 80
+33 (0)6 16 81 71 49
info@gimpel-muller.com
www.gimpel-muller.com

 

 

 

De : ZIMERAY Alain <alainzimeray@yahoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 9 Décembre 2008, 13h57mn 51s

Objet : Visite d'Edith Lecoq au salon nautique

 

Bonjour David,
 

J'ai eu le plaisir d'accueillir Madame Lecoq ce matin, qui m'a fait l'honneur de visiter mon exposition « Les Dames de la Mer » au Salon Nautique.
L'occasion de faire ces photos....


L'occasion également de lui parler des leçons de Jazz que mon ami Antoine Hervé donne chaque mois à l'Auditorium Saint-Germain, y étant allé hier soir... Toujours pédagogue, passionnant, merveilleux interprète, un moment à ne manquer sous aucun prétexte. La prochaine leçon portera sur Chick Corea, le 13 janvier à 19h30 (durée env. 1heure).


Amitiés
Alain

 

Et nous terminerons par le stade anal...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

David et Céline vont dans le même bateau

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens