Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 09:03

Marin Karmitz :

"Nicolas Sarkozy a peut être sauvé France Télévisions"

Cette déclaration justifie le carré du MK.

Kamp restera longtemps dans nos mémoires.


De : SAINT BRIS Gonzague <gonzaguesaintbris@wanadoo.fr>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lundi, 8 Décembre 2008, 12h06mn 08s


Cher David,



J'ai été bouleversé par ces images de la déportation présentées comme un jeu d'enfants, cela est d'une forme pédagogique incroyable. Je ne te l'avais pas dit mais mes grands-parents sont morts dans les camps : Carmen Saint Bris à Ravensbrück et trois jours plus tard son mari, Jean, à Gross Rosen. Tous deux ont té déportés pour faits de résistance parce qu'ils avaient protégé et sauvé des parachutistes anglais tombés dans leur parc en Anjou.
Je considère que Gérard Gros m'a fait le plus beau cadeau de Noël favorisant notre belle amitié.
Je t'embrasse ainsi que ta magnifique égérie.
Gonzague




De : WATELET Stéphane <sw@editionstelemaque.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lundi, 8 Décembre 2008, 12h01mn 24s


Cher David,

Gonzague est une personnalité hors du commun qui gagne à être mieux connu sur tous les plans. Nous travaillons avec lui depuis trois ans et c'est une rencontre humaine dont je me félicite tous les jours.

Amicalement,

S

PS : je suis un grand fan de Maus mais je ne connaissais pas ce « Kamp » qui semble effectivement extraordinaire.



Message du 08/12/08 à 12h25
De : MULLER Karin <iftmuller@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>


Ce mail de Gonzague Saint-Bris est magnifique... J'ai assisté en 2001 en la cathédrale de Chartres à une œuvre de Messiaen créée çà la demande de Malraux vers 65. Ce concert était précédé de l'Hommage aux femmes déportées. A côté de moi, 4 rescapées de Ravensbrück... écoutant Malraux... De l'autre côté, Madeleine Malraux, dont le mari Roland, 33 ans, (frère d'André), résistant, membre du SOE, était mort à Neuengamme en 44 et le beau-frère, Claude, 24 ans, également SOE, avait été assassiné par les Nazis début 44. Son nom est gravé à Gross-Rosen...Après le concert, le maire nous a reçus et ces 4 femmes ont parlé, tout comme Madeleine... Inutile de vous dire que l'émotion était à son comble. Ma fille Lisa, 18 ans à l'époque, a fondu en larmes... Une des rescapées s'est approchée d'elle et l'a prise dans ses bras. Lisa pleurait pour elles, pour leur souffrance, pour ce passé horrible. La vieille dame lui a dit que pour elle, "c'était un espoir de voir tant d'émotion chez une jeune fille... que peut-être, elle permettrait que ça ne recommence pas". Cette image est gravée dans mon cœur de façon indélébile. Inutile de vous dire que j'ai les yeux plus qu'humides en écrivant...

A bientôt,

Karin



Bonjour, cher David,


Ce blog devient décidément de plus en plus une évidence. Encore des choses qui me parlent ce matin, je dirais même qui me sautent à la figure. Ce spectacle à Malakoff me ramène encore à Nancy où, stagiaire chez Monsieur Jack, ex-ministre de la Culture, j'ai découvert Kantor et sa Classe Morte : un pur moment de grâce. Ces photos des marionnettes de papier mâché les évoquent furieusement. Passée hier à l'Action Christine : encore de la magie avec un hommage à Max Ophuls.


PROGRAMME :

Mer 10 Madame de...
Jeu 11 Caught
Ven 12 Le Plaisir
Sam 13 La Ronde
Dim 14 Madame de...
Lun 15 Liebelei
Mar 16 Lettre d'une inconnue
Mer 17 La Ronde
Jeu 18 Liebelei
Ven 19 Madame de...
Sam 20 Lettre d'une inconnue
Dim 21 Le Plaisir
Lun 22 Caught
Mar 23 La Ronde

Séances : 14h 16h 18h 20h 22h film 10 mn après


Que du bonheur... comme qui dirait.

Trouvé hier la traduction française du Voyage dans le passé de Stefan Zweig (chez Grasset), que je vais savourer. Pour les puristes, ce texte est suivi de l'oeuvre originale en langue allemande (ça c'est pour Yves : dans l'Est, on apprend l'allemand : on ne sait jamais, ça peut servir lors de la prochaine invasion !).

Je vous embrasse.
MoniqueThierry



Message du 08/12/08 à 17h14
De : SZILAGYI Eniko <eszilagy@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>


Bonjour de Budapest a mes tres chers DavidCeline,
avec le bonheur particulier de vous lire et me revoir, dans le miroir de vos regards !
Je vous embrasse bien fort.
Eniko

Nous irions bien prendre une pâtisserie chez Gerbaud...


De : DELPRAT Christian <c.delprat@jvldir.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Lundi, 8 Décembre 2008, 14h33mn 42s

Objet : illuminés


Cher David

la fête des lumières bat son plein à Lyon depuis vendredi ; comme chaque année, sur une trentaine se sites, il y a du bon et du moins bon, du grand public et du conceptuel. On annonce 4 millions de visiteurs sur 4 jours (selon les organisateurs ?).



Ce soir, le point d'orgue, avec l'immaculée concepcionne (copyright Charlebois) : tous les lyonnais vont installer des luminions sur leur balcon (une bougie dans un pot de yaourt en verre peint) : je voudrais bien connaître le bilan carbone de l'opération. Enfin, sur la colline de Fourvière, au pied de la Basilique, ce slogan en néon tout droit sorti d'un congélateur : « merci Marie ! »


Ce soir, Véronique Sanson va nous illuminer L'Olympia.

(c) Photo Carole Bellaiche


Alain Chouffan a confondu dans notre billet d'hier Marisa et Carla Bruni...


Message du 08/12/08 à 22h12
De : CHOUFFAN Alain <achouffan@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>


Cher David

Suis flatté de jouer le rôle de correcteur pour certaines de tes infos ! Vu la rapidité avec laquelle tu les diffuses, c'est pas grave. C'est même normal !

Virginio, n'est pas le fils de Carla Bruni mais son frère ! Et c'est pour ce frère là - qu'elle adorait - elle a accepté son engagement auprès du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Car Virginio est son frère ainé, disparu en juillet 2006 des suites du sida. Jusqu'alors, Carla Bruni-Sarkozy avait jeté un voile de pudeur sur ce drame familial. Jamais elle n'avait évoqué publiquement la cause de son décès prématuré, à 46 ans. Petit, il était son compagnon de jeux dans la maison, le Castello du Castegneto Po, dans les environs de Turin. Dans Il est plus facile pour un chameau..., le film deValeria, sa sœur, Virginio apparaitra sous les traits de Lambert Wilson et sera dépeint comme un homme passant sa vie à sillonner le globe. une passion héritée de son grand-père.
Quant à Carla, elle lui rend hommage dans "Salut marin" une chanson de son excellent album que je te recommande : « Bon vent à toi, marin/ Tu as fait ta malle, tu as mis les voiles/ Je sais que tu ne reviendras plus/ Marin, tu emportes avec toi toute notre enfance de cristal/ Et notre jeunesse de miel/ Et tous nos projets d'arc-en-ciel. Et du cap Horn à Etretat, du Havre aux plages de Goa / L'horizon à toi se rappelle... »
Pour Carla, la mort de Virginio marque la fin de l'enfance, à tout jamais, car il était une part importante de ses jeunes années, même si dit-elle « à 38 ans, il était temps de se séparer de cette enfance. Depuis sa mort, je pense tous les jours à lui... »


Salut à toi, David, et longue vie !


Le Carla de chez Angelina...


(c) Photo Ellen Von Unwerth (1995)


Message du 09/12/08 à 03h11
De : JELIN Patrick <jelin@save-the-world.com>
A : GENZEL David <david.genzel@voila.fr>
Objet : jelinblog, rue des Lombards, Paris sur Jazz



Rue des Lombards, Paris sur jazz
J'ai vécu quelques temps rue Saint Denis, dans les années 80, à l'époque, on pouvait y descendre en voiture depuis le boulevard Magenta jusqu'à la rue Etienne Marcel. Il fallait être patient, cela prenait un certain temps mais la rue était un spectacle qui n'avait pas d'heure. Dès l'aurore, côté faubourg, les livraisons entravaient la circulation, les bouchers, les poissonniers, les brasseurs et les primeurs se mélangeaient avec le monde de la confection, de la boxe, ou du spectacle.
La nuit venue, l'agitation continuait de plus belle avec une circulation ralentie par les visiteurs du soir, les esclandres déclenchaient des bagarres, pour une fille, pour de la drogue ou pour une place de parking.
Rue des Lombards au Sunside, des musiciens avant-gardistes s'essayaient à capter un petit groupe d'amateurs fanatiques. Il régnait alors, une atmosphère de création d'improvisation permanente et d'éclectisme.
Depuis la rue s'est transformée, elle s'est aseptisée. Une industrie s'est installée, elle produit de la musique "Live", elle donne du boulot aux musiciens, elle crée des emplois dans la restauration, Les clubs sont devenus des enseignes, la rue des Lombards logée au cœur de Paris est restée un lieu d'évasion, elle a seulement perdue un peu de son innocence.

Patrick Jelin


Juste Une Photo

Rue des Lombards
Paris - 4/12/2008


Message du 08/12/08 à 10h31
De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Little Bob


Cher David,

Non, ce n'était pas Marguerite Duras dans mon précédent post mais Little Bob ( la ressemblance est diabolique ! ) , un vieux rocker français avec un coeur gros comme ça. On peut être "rive gauche" et aimer aussi le blues. Je pense à la grande Colette Magny, fille spirituelle de Léo Ferré et blueswoman d'exception.

"La vieille grille" revient à la mode ? J'ai habité quelques temps au dessus de la pharmacie de la Mosquée, à deux pas de "La vieille grille". C'était l'appartement de fonction de la pharmacienne mais elle ne l'habitait pas malgré sa grande superficie: trop bas de plafond. Une curiosité.
Amicalement

Sylvestre




Message du 08/12/08 à 16h58
De : MINNE Jean-François <jfminne@club-internet.fr>
A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Objet : Fouquet's, 3 décembre

Bonjour David,
Cherchez l'erreur -:)
Amicalement,
J.F. Minne



De : DAVIN Gabriel <davin.gabriel@gmail.com>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>
date : 7 décembre 2008 18:17

Objet : Vernissage photo à bulles

David et Céline, bonjour.

Tout d'abord, merci d'avoir passé notre invitation au 1er Vernissage de CVIOO. Le jeudi 11 décembre dés 19h sera une grande date, 1ère sortie d'un déjà futur grand photographe et 1ère sortie également d'un nouveau champagne dont la légende se nourrit de cette question :

« Saviez vous que le plus grand des raisins est devenu champagne par hazard ? »

Nous espérons vous voir tous les deux accompagnés de tous ceux qui vous aiment et vous lisent.

Gabriel Davin de Champclos




Jean-Luc Mano réapparait dans France Football. Pour soigner leur image et expliquer leurs décisions les sifflets devraient bientôt s'exercer à mieux communiquer. Le coaching et le media-training seraient dispensés par l'inéffable Jean-Luc Mano !
Au secours Geoges-Marc Benamou !

De mano à mano, les arbitres pourront ainsi siffler la main de Maradona.


Demain soir, le Grand Prix des Agences de l'année au Café de la Jatte, et non au Chalet des îles...









David et Céline vont dans le même bateau












Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens