Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 09:46

 

Elle nous avait beaucoup plu en écrivant sur une serviette du Flore son soutien à Karim Achoui le lendemain de son affrontement avec Eric Naulleau chez Ruquier. Elle vient au Flore tous les jours mais nous ne nous étions encore jamais entretenus avec elle. Et hier après-midi, enfin, les somptueuses présentations.

 

 

De : RADLOVIC Alexandra <alexandra7@mail.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 22 Octobre 2008, 18h06mn 20s

Objet : hello !

 

Bonjour Celine & David,

Merci pour votre email. Votre blog est super !!!
J'ai habité dans le 6ème pendant 13 ans,
et mon café préféré au monde c'est le Flôre bien sûr !

Votre commentaire sur l'avocat m'a fait rire! Bravo!
Je n'aurais jamais pensé que la serviette va apparaitre sur le web,
Je suis très franche et j'apprécie les gens qui ont du culot dans la vie
et osent dire leurs idées, même s'ils ne sont pas en vogue.

En fait, mon père était un journaliste en yugoslavie et londres,
il était dissident politique imprisoné en 1959 après qu'il a publié un livre
sur Tito qui s'appele "Tito's Republic".
Il connaissait bien Tito, mais après 10 ans il a compris
que le communisme était juste un rêve et que Tito était un
vrai dictateur, malgres les apparances...

Oui, je voudrais recevoir votre blog avec grand plaisir !!!
J'étais ravie de vous rencontrer, vous êtes charmants.
On prendra un café au Flôre quand vous voulez.

Amitiés,
Alexandra Radlovic


La passion impossible d'Alain Cayzac paraît aujourd'hui aux editions du Moment. Les éditions du Moment ont été créées en juin 2006 par Fabien Ouaki, l'ancien patron de Tati.
 


Message du 22/10/08 à 11h18

De : De BONNEVILLE Pierre <pierre@debonnevilleorlandini.com>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Merci de cette célébrité faciale que tu m'octroies si généreusement
Je constate une fois de plus:
1) Que l'alcool me boursoufle
2) Que je fais des fotes d'orthographe et de frappe
Qui me frappent moi-même
3) Que tu aimes tes amis germanopratins, même si  leur origine
germanipratine n'est pas saint sulpicienne.
4) Que Tapiro ne saura jamais s'exprimer en moins de trois volumes et
35.000 signes.

 

Message du 22/10/08 à 13h38

De : ROSSI Sylvestre <sylvestre.rossi@wanadoo.fr>

A : GENZEL David <davidgenzel@voila.fr>

Cher David,

Merci de me tenir au courant des déboires du PSG et de son président pour lequel vous avez la plus grande estime. Moi, vous savez, c'est le SCB, chez nous on dit "le skeubeu". Je vais à Furiani quelques fois, vous ne pouvez pas vous tromper, je suis à coté du gros pilier en tribune sud, personne ne veut y aller, comme ça je suis sûr de toujours trouver une place de libre, c'est mon pilier à moi. Bon, ce n'est plus l'équipe de légende avec son milieu de rêve, Papi, Larios, Lacuesta, capable de prendre l'ascendant sur Newcastle ou Torino. Aujourd'hui c'est la ligue 2. Les supporters en ont après Casoni. Je crois bien qu'ils n'en veulent plus.

Amicalement

Sylvestre


Terrible critique dans le Figaro Littéraire de ce jour de Sébastien Lapaque, il décerne le prix du roman nul au septième ouvrage de Karine Tuil : La domination. Style en stuc, paradoxes en bois, lieux communs, brèves de comptoir, beaucoup de papier gâché.



Benoît Delmas me consacre un superbe article dans Le Nouvel Economiste : "Le Janus du Flore".

 

 

Message du 22/10/08 à 21h23

 

 

De : MULLER Karin <iftmuller@wanadoo.fr>

A : DELMAS Benoît <benoit.delmas@nouveleconomiste.fr>

Objet : Bravo

Pour votre article sur David Genzel. Je suis tout à fait d'accord avec votre analyse. C'est un vrai « passeur » avec de l'énergie à revendre, un ton doux, sérieux et attentif. On sent que le bonhomme aime les autres. Sœur Emmanuelle lui donnerait une bonne place sur l'échelle de Jacob... tellement plus importante que l'échelle sociale !

J'ai la joie (et la fierté) d'être présente dans son blog et ce coup de pouce pour notre toute jeune galerie est formidable. David annonce nos expos et nos « dimanches de la galerie » consacrés à des écrivains, philosophes... (Il a assisté avec Céline à celui consacré à André Breton et les Surréalistes, avec Françoise Gilot et Dominique Desanti, entre autres).

(c) Photo Heiner Wittmann

Grâce à David, Josyane Savigneau que vous évoquez dans votre article va venir signer son livre dans notre galerie. Et j'ai l'immense plaisir que David ait renoué avec mon copain Philippe Gavi. Ils s'étaient perdus de vue depuis un bon moment. La galerie Gimpel et Müller leur a permis de se revoir.

Encore bravo,

Karin Müller

galerie gimpel & müller

12 rue guénégaud

75006 paris

www.gimpel-muller.com


Céline reçoit des nouvelles de son cinéma culte, le Mac Mahon.

Message du 22 octobre 2008 10:29
De : BRUCKER Axel <trailersmuseum@wanadoo.fr>
A : GENZEL David <david.genzel@gmail.com>

Objet : Edito Hitchcock

 

 

L'edito de la semaine pour la sortie de Fenêtre sur Cour au Mac qui suit Les Enchaînés et précède Rebecca.
 

 

 

Dans tout film d'Alfred Hitchcock, le spectateur est pris à témoin, le spectateur fait partie de la construction du film et c'est là tout le génie du Maître. Avec Fenêtre sur cour, on atteint au sommet du « génie hitchcockien » puisque le témoin du drame est immobilisé sur son fauteuil... comme un spectateur !

Axel Brücker

 

Ce matin, un sms de Thierry Consigny :

"Salut David, si tu peux, goûter de presse aujourd'hui à 18h30 à l'Ecole Littré, 6 rue Littré, fête de la couleur Unicef Hermès"

 


Ce soir, le récital de Delphine Volange "préfacé" par Marie Nimier.

 

 

Le Désir de Delphine 

« D'où sort-elle cette drôle de fille ? De quel conte de fée ? De quelle diablerie céleste ? Sa voix vous scotche. Sa sensualité frôle le vertige. Ecoutez ce qu'elle nous dit. Les amours poignantes, l'espièglerie, la grâce et le mystère. Dans un même élan, le cru et le cuit. La retenue et la volupté. La pudeur et l'abandon. Il faudrait trouver un slogan pour servir de tremplin à cette jeune carrière. Quelque chose comme Mademoiselle Volange est à la variété ce que le delphinium est au zinnia. Raffinée, surprenante. Inédite. Les mots sont ses alliés, elle n'en a pas peur mais sa délicatesse nous laisse comme deux ronds de flan. Delphine Volange est belle et vulnérable. Prenez soin d'elle. Prenez soin de l'écouter. De la deviner. De la respirer. Vous aimerez ou vous n'aimerez pas, qu'importe. Vous aurez entendu quelque chose ». Marie Nimier

 

(c) Photo Marie-Claire Hélie
 

De : DELPRAT Christian <c.delprat@jvldir.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeudi, 23 Octobre 2008, 8h28mn 02s

Cher David

Ce p'tit déj fut sublime en ce sens qu'il me permet de t'imaginer désormais tous les matins assis dans ton QG, au milieu de la presse, sous l'œil bienveillant d'une auvergnate pleine de charme. Pour la bio des anciens Esp, je te promets de réfléchir...

Amitié

Christian

 

De : VIGNALE Frédéric <redaction@lemague.net>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Mercredi, 22 Octobre 2008, 10h57mn 26s

Objet : Notre film poétique et nautique sélectionné pour le Concours du nauticfilm

Votez et faites voter vos amis, un peu de poésie et de tendresse ne font pas de mal à l'art :

 

Et nous avons découvert un superbe bar à tapas portugais : L'Arcade à Tapas, 4 rue Lobineau. La deuxième fois fut aussi réussie que la première.






David et Céline vont dans le même bateau

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens