Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 17:02

Nous prenons un verre à l'étage du Flore en ce dimanche après-midi avec Karim Achoui et son petit garçon de 6 ans, Séraphin, à qui le livre L'avocat à abattre est dédié.


Plusieurs clients du Flore viennent féliciter Karim pour sa prestation de la veille dans l'émission de Laurent Ruquier : On n'est pas couché. En particulier pour la façon dont il a acculé dans les cordes et broyé le roquet Eric Naulleau. Francis, l'un des directeurs du Flore, apporte à Karim une serviette sur laquelle une jolie Américaine a rédigé ces quelques lignes :


 

De : SIMON Laurence <lsimon75@aol.com>
À : GENZEL David <david.genzel@yahoo.fr>
Envoyé le : Dimanche, 21 Septembre 2008, 15h23mn 38s

Objet : une belle rencontre

 

David, 

Merci beaucoup pour mes photos dans ton blog, très touchée. Petite erreur, dans mon adresse puisqu'il ne s'agit pas de la cité Falguière qui est 300 mètres plus loin mais de la Villa Gabriel, située au 9 rue Falguière.

Une petite parenthèse concernant cette rue, j'ai découvert cet été dans la correspondance de Gauguin qu'il y avait vécu alors qu'elle s'appelait rue des Fourneaux ! Il y a quelques années j'avais découvert avec beaucoup d’émotions que mon grand-oncle peintre avait eu son atelier au n° 7 ! ...

Je m'empresse de te dire combien la venue à l'atelier hier d'Edith Lecoq fut une belle rencontre, et combien je t'en remercie. Tu fais partie de ces êtres si rares qui font se croiser les routes et les sensibilités.

Tu avais pressenti il y a quelques mois que les Salons de la mairie du 6ème arrondissement pourraient être l'écrin idéal pour présenter mes toiles et quel grand bonheur qu'à la vue de celles-ci « in vivo » (après leurs découvertes sur mon site), Edith Lecoq m'y invite pour une exposition en 2010 !

J'ai été très sensible au fait qu'Edith Lecoq connaisse déjà si bien mes différentes séries dont je lui ai expliqué, grâce à sa qualité d'écoute,  les imbrications et juxtapositions.

J'ai été également très touchée qu'à travers cette future exposition elle soit sensible à l'idée d'un prolongement artistique familiale, puisque la mairie du 6ème avait accueilli en 1995 une très belle exposition de mon arrière-grand père Ernest Simon, peintre-aquarelliste, orientaliste, pour le centenaire de sa naissance.

La boucle est bouclée, grâce à toi ! Mille mercis.

Peut-être Céline et toi vous retrouverez-vous avec Edith et son mari qui seront aux  « portes ouvertes » le week-end prochain, sous les arbres, ceux de  la Villa Gabriel (au 9 rue Falguière), et ceux de ma peinture. Je te remercie d'ailleurs beaucoup de l'avoir annoncé sur ton blog il y a quelques jours.

A très bientôt. Je t'embrasse.

Laurence

P.S : en parlant d'arbre t'en joins un autre récent.  

 


L'antiquaire belge Axel Vervoordt investit la chapelle de l'Ecole des Beaux-Arts. L'ensemble est vraiment spectaculaire et certaines pièces sont à vendre.


En attendant les battements de nos coeurs à l'expo Boltanski de La Maison Rouge...


Ce matin, au petit-dejeuner du Flore, Céline est très pavlovienne. Elle réclame un pain au chocolat au garçon.


A la Pagode à 10h30, nous assistons à la projection de L'oeuf du serpent de Bergman, suivi d'un débat animé par Jean-Jacques Moscovitz et l'équipe du Regard qui bat. Piège de la nomination, comme le Zidane des Citronniers, je ne peux m'empêcher d'intervenir sur le pavé jeté par Abel Rosenberg dans la vitrine de la boulangerie... Rosenberg.
- Stade du miroir ! me rétorque Céline en souriant.




Le Prix Wepler a rendu sa sélection publique. Emmanuel Adely en fait partie, avec son somptueux Génèse.

Inventaire/Invention

LA REVUE EN LIGNE

No more reality - Éléments pour les années 00 / juillet, août et début septembre 2008 d'Emmanuel Adely. L'occasion de parcourir rétrospectivement ce travail d'écriture quotidien sur plus d'une année.


Le créateur de la publicité Huit nous parle de septembre... 1968.

De : MOORS Bernard &lt;bernardmoors@free.fr&gt;
À : GENZEL David &lt;david.genzel@yahoo.fr&gt;
Envoyé le :
20 septembre 2008 20:18



Bonjour David,

Lorsque que tu m’as signalé la résurrection du modèle «Titcha » de Huit, j’ai plongé dans ma cave pour fournir à Huit des documents de l’époque. Cela m’a donné l’occasion de retrouver cet article que j’ai écrit il y a tout juste 40 ans pour Le Nouvel Obs. Sans qu’on ne demande rien, le magazine nous avait offert une demi-page pour nous exprimer. L’agence était pourtant toute petite (10 personnes), mais ils avaient senti qu’on allait faire bouger la profession. L’AACP venait de lancer une campagne d’affichage qui clamait « la publicité, fer de lance de l’expansion » (j’espère que tu pourras retrouver ce message qui a provoqué ma réaction). 40 ans après, on peut constater qu’heureusement les choses ont évolué : la presse parle de la publicité, la presse pro est de loin supérieure à « l’Echo de la presse » de l’époque, et il y a d’excellentes agences en région (on ne dit plus province, ce n’est pas p.c.). Par ce « coup de gueule », et quelques autres, j’ai le sentiment d’avoir contribué à l’évolution de notre métier. Pour l’anecdote, tu trouveras dans le 2e paragraphe une phrase, qui, depuis, a fait son chemin. A ta disposition pour en reparler.

Amitiés

Bernard


La fameuse phrase à laquelle Bernard Moors fait référence dans ce numéro de septembre 1968 :

"Ne dites pas à ma mère
que je suis dans la publicité,
elle croit que je suis pianiste
dans un bordel"


Denis Olivennes a deux bureaux au Nouvel Obs, l'un au management, l'autre à la rédaction. Quand il vient au Flore, il change trois fois de table, en fonction de ses rendez-vous successifs.

Stéphanie Marteau, dans Marianne, nous révèle comment Purepeople a pu être le premier à annoncer la grossesse de Rachida Dati. Sublime enquête.


Rachida Dati sait le cadeau qu'elle peut faire à ceux qui lui parteront de sa maternité.



 Proximité troublante dans la rubrique nécrologique du Monde : le décès d'Anne Sarraute de La Quinzaine Littéraire et celui de Marc Raynal (allias Maud Molyneux).

 

 

 

 

 

 

David et Céline vont dans le même bateau

 


 






Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens