Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 18:23

Ce lundi, les jurés Goncourt déjeunent chez Drouant.

A l'époque, Alain Ayache s'était caché dans une armoire pour suivre les délibérations. Aujourd'hui, il déjeune chez Robuchon.

Qu'est ce qu'un resto culte ?

C'est d'abord un nom :

La Cantina Clandestina, rue Milton. Sorte de paradis perdu. Il n'y manque que Malcom Lowry et le mezcal.

Le Palanquin, rue Cassette, où les deux sœurs alternent leur présence.

Dave, rue de Richelieu, où le quidam est vraiment relégué. Dans la même rue aujourd'hui, William Abitbol Chez Alfred, pour retrouver l'ombre anisée du grand Charles. 

Le petit chinois de la rue des Grands Augustins où il n'y a pas de  toilettes à l'étage pour évacuer la soupe phô.

Yves Camdeborde, au Carrefour de l'Odéon, la queue Angélina s'y est déportée. Et pour retrouver le régime littéraire, le Club sandwich Sonia Rykiel au Flore. Et Ali qui entre en criant : "Ca y est, ça y est, les infirmières bulgares ne pédalent plus dans le yaourt".

Mais le resto cultissime, c'est la rencontre inopinée d'anniversaires conjoints. Casa Bini, rue Grégoire de Tours, le Florentin de Paris. David à son anniversaire, table voisine Agnès Jaoui. Céline pour fêter le sien, Jean Pierre Bacri à proximité.

Il y a aussi le resto inculte, Le Tournon où plane l’âme à jamais disparue de Patrick Modiano ou Les Deux Magots avec son charme désuet d’une sous-préfecture de province.


Pour la pizza, voir et revoir Lucia et les gouapes.

 

David et Céline sont dans le même bateau.

Partager cet article

Repost 0
David Genzel - dans Culte

Présentation

davidetceline

davidetceline

Recherche

Liens